Menu
The Sims Social
  • Web
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Tests de jeux sur Web / The Sims Social sur Web /

Test The Sims Social sur Web du 09/08/2011

Test : The Sims Social
Web
The Sims Social
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Lena
L'avis de Lena
MP
Journaliste jeuxvideo.com
09 août 2011 à 09:06:13
13/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (32)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
11.8/20
Partager sur :

Nos PC, nos consoles HD et portables, nos téléphones... tout ceci ne suffisait visiblement plus aux Sims qui s'attaquent désormais à nos réseaux sociaux, et s'installent donc tranquillement sur Facebook via un jeu gratuit. Petit état des lieux pour l'occasion.

The Sims Social

Le monde magique des Sims s'offre déjà à nous depuis onze longues années, nous permettant ainsi de gérer au quotidien la vie de petits avatars adorant que leurs envies soient satisfaites. Ces Sims sont généralement avides d'interactions sociales en tout genre. Electronic Arts compte bien profiter de cette caractéristique prépondérante pour installer sa franchise sur le plus gros réseau social du monde, en version gratuite. Qu'on se le dise, sur Facebook, Les Sims mérite bien son nom de « Social », puisque votre progression sera alors notamment axée sur les interactions entre votre petite personne et vos amis réels sur le réseau social. Le jeu vous encouragera donc fréquemment à poster vos avancées directement sur votre mur afin que vos amis puissent en profiter, et même vous rejoindre directement dans le jeu en créant eux aussi leur petit Sim. Autant dire que les plus récalcitrants d'entre eux risquent bien de ne pas voir d'un très bon œil la propagation de ces messages automatiques...

The Sims Social
Vous pourrez facilement customiser votre créature, mais certains accessoires sont payants.
Car, comme dans le jeu original, vous contrôlerez votre petit personnage au cœur de sa propre maisonnette, après avoir choisi son nom, son genre, son apparence et son principal trait de personnalité. Les possibilités sont assez importantes pour un jeu web, et vous permettent donc de customiser quelque peu votre Sim. Cette étape passée, il s'agira de lui faire vivre sa petite vie, d'une manière un peu différente du jeu de base que l'on connaît bien. Ici, vous devrez satisfaire à quelques besoins primaires, comme l'hygiène, le fun, les interactions sociales ou la faim, le tout se faisant de manière quasi automatisée en cliquant sur les icônes correspondantes. Vous pourrez également interagir de manière maintenant traditionnelle avec les objets présents dans votre maison de départ (douche, toilettes, frigo, lit...) afin que votre Sim agisse. D'une manière générale, ces besoins ne seront pas très difficiles à satisfaire, et seule une petite partie du jeu leur est consacrée. Votre avatar n'aura pas d'enfant, ne travaillera pas, n'ira pas en ville... il pourra néanmoins agrandir et faire évoluer son habitat principal, de manière à peu près similaire au jeu de base.

The Sims Social
Au début, les défis sont faciles à accomplir.
The Sims Social concentre plutôt son gameplay sur de nombreux défis à réaliser, mis à disposition par des personnages fictifs du jeu. Réaliser un test de QI sur l'ordinateur de votre Sim, faire écouter une de vos chansons composée à la guitare à cinq autres Sims, dessiner un certain nombre de formes à l'aide du chevalet... si quelques objectifs peuvent être réalisés en effectuant des tâches comme dans un jeu en solo, la plupart vous mettront rapidement face à l'un des aspects primordiaux du jeu : la participation de vos amis sur Facebook. En effet, l'univers sera ici peuplé des avatars créés par vos contacts réels qui deviendront alors vos voisins dans le jeu (pour peu que ceux-ci décident d'y participer). Ensuite, la plupart des actions à effectuer requerront la participation d'un bon nombre d'amis au sein du jeu. Vous pourrez par exemple faire écouter la chanson de votre Sim à cinq d'entre eux pour valider votre objectif en cours. D'ailleurs, les interactions continueront même en votre absence, puisque vos connaissances peuvent à tout moment décider d'explorer votre maison, de vous aider à réparer un objet défectueux... ou même d'accomplir un acte de malveillance ! (il faudrait pour cela que les relations entre ces deux Sims soient au préalable conflictuelles). De la même façon, vous remarquerez bien vite que vos jauges de besoins primaires baissent également lorsque vous n'êtes pas connecté au jeu.

The Sims Social
Les traits de caractère permettent de personnaliser un peu plus votre Sim.
The Sims Social est heureusement un peu plus riche qu'il n'y paraît au prime abord, et chacune de vos actions générera des petits icônes à récupérer, venant alimenter diverses jauges plutôt intéressantes. On a donc droit aux traditionnels Simflouz, permettant de se procurer vêtements, meubles et autres accessoires directement dans le magasin du jeu. Certaines actions vous procureront également des points d'expérience qui augmenteront votre niveau de joueur au fur et à mesure. Des points sociaux seront récupérés lors de certaines interactions entre Sims, et pourront servir à acheter des meubles ou objets spéciaux dans la boutique. Des points de bonheur à long terme viennent achever le tableau et vous permettront d'acheter de nouveaux traits de caractère pour votre petit protégé. Six traits pourront être débloqués progressivement grâce à ces points, et aussi en fonction du niveau du joueur. Vessie d'acier, soigné, ogre, super-mécanicien... ces caractéristiques disposent de différents levels et permettent de personnaliser votre Sim.

The Sims Social
Les Sims peuvent acquérir des points de compétence en cuisine, en mécanique...
Electronic Arts nous sert également le concept un peu étrange de points d'énergie, se dépensant en effectuant des actions bien précises, symbolisées par un éclair dans les menus radiaux. Vous disposez de quinze points en lançant le jeu, mais ceux-ci disparaîtront bien vite, surtout lorsque vous tentez de mener vos objectifs à bien. Quand la jauge est vide, vous ne pouvez plus faire grand-chose au sein du jeu, mais simplement tenter de ramasser des points d'énergie qui tombent aléatoirement sur le sol, lors d'actions spécifiques. Heureusement, cette énergie remonte relativement rapidement en quittant le jeu, même si tout cela pourra frustrer certains joueurs.

The Sims Social
Dépenser de l'argent vous aidera dans votre progression. Heureusement, l'aspect compétition est quasiment absent du jeu.
Electronic Arts compte bien jouer sur cette frustration pour inclure une dimension économique à ce titre gratuit. Parallèlement aux traditionnels Simflouz, argent totalement virtuel, l'éditeur invente la notion de Simcash. Celui-ci s'obtient en effet en dépensant votre véritable argent, et coûte d'ailleurs une somme assez rondelette. Il vous permettra dans le jeu de vous procurer divers objets. Points sociaux, simflouz, points d'énergie pour continuer à jouer... dans The Sims Social, le Simcash n'a pas d'odeur, et se transforme en quasiment n'importe quoi. D'ailleurs, on l'aura compris, The Sims Social reste d'un intérêt assez limité si vous décidez d'y jouer dans votre coin, avec pour unique voisin le personnage contrôlé par l'intelligence artificielle. Pour pallier le potentiel manque d'amis de certains joueurs, ce fameux Simcash sera optionnellement utilisé pour compenser, et obtenir sans effort (mais en échange de vraie monnaie sonnante et trébuchante) certains sous-objectifs des défis proposés. Vous ne trouvez pas cinq amis dans le jeu pour qu'ils vous donnent des casse-tête afin d'achever le défi « Entrée en matière » ? Qu'à cela ne tienne, dépensez 8 Simcash afin d'être dispensé de cette fastidieuse étape !

The Sims Social
Vous pouvez visiter la maison de vos amis, même en leur absence.
En plus des items à récupérer lors d'actions vous attribuant divers points (énergie, humeur, argent...) vous disposerez d'items originaux, tombant plus ou moins aléatoirement. Une éponge, une image représentant la relaxation, un oreiller, un bonnet de nuit, un reste de nourriture... ces objets, nombreux, viennent s'accumuler dans votre sac à dos, et serviront ensuite à créer des potions influant sur l'humeur de votre Sim ou lui rendant des points d'énergie. Evidemment, dépenser du Simcash lors de la confection de ces recettes permettra d'acheter directement des éléments manquants, donc de griller les étapes en échange de vrais euros. On l'aura compris, cette dépense sera toujours facultative, mais tout au long de sa progression, le joueur sera continuellement incité à mettre la main au porte-monnaie pour avancer plus vite et obtenir davantage de points, d'objets ou pour passer plus rapidement les étapes. Si l'aspect monétaire pourra en effrayer plus d'un, The Sims Social reste jouable sans dépenser un dénier, pour peu que l'on se contente d'y passer quelques minutes de temps en temps. Mais votre progression deviendra alors particulièrement lente après une ou deux heures de jeu, et sans doute décourageante... Néanmoins, si le joueur arrive à se restreindre un peu, il découvrira quand même un jeu n'apportant pas de grandes nouveautés par rapport aux autres titres de la franchise, mais permettant toutefois de converser avec les Sims de nos amis sur Facebook... pour peu que ceux-ci cèdent eux aussi aux sirènes des Sims Social.

Les notes
  • Graphismes 13 /20

    On retrouve notre univers mignon tout plein pratiquement à l'époque du premier épisode des Sims ! Pour un jeu Facebook, le design est réussi et les décors sont lisibles. Le tout peut être mis en plein écran pour davantage de confort.

  • Jouabilité 13 /20

    Le jeu se base rapidement sur des objectifs amusants à atteindre, en récoltant des items apparaissant après avoir effectué certaines actions. Au fur et à mesure du jeu, The Sims Social repose de plus en plus sur les interactions entre votre personnage et les Sims de vos amis Facebook. Votre temps de jeu est également assez limité, car lié à la dépense de vos points d'énergie. Bref, on vous incite à acheter d'autres points et divers objets avec votre véritable argent, pour simplifier les choses.

  • Durée de vie 12 /20

    On imagine que certains joueurs y passeront des heures en dépensant de nombreux deniers, quand d'autres se contenteront de quelques minutes par jour. En tout cas, The Sims Social dispose de suffisamment de subtilités pour combler la plupart des utilisateurs, même si chaque action tend à se répéter.

  • Bande son 14 /20

    On retrouve l'ambiance sonore propre à la franchise d'Electronic Arts, à base des mêmes musiques festives, bruitages et voix en Simlish. Au moins, pas de doute, on se trouve bien dans un jeu dédié aux Sims !

  • Scénario /

Les Sims débarquent sur Facebook avec un soft tourné vers les interactions sociales entre amis. Si celui-ci se révèle plutôt bien fait et assez riche, l'obligation d'avoir des connaissances participant également à cette aventure pour progresser dans le jeu pourra en dissuader quelques-uns. L'aspect monétaire refroidira aussi certaines ardeurs, même si aucune dépense n'est véritablement obligatoire.

Profil de Lena
L'avis de Lena
MP
Journaliste jeuxvideo.com
09 août 2011 à 09:06:13
13/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (32)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
11.8/20
Mis à jour le 09/08/2011
Web Gestion Electronic Arts Maxis
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live