Menu
Cubic Ninja
  • 3DS
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Cubic Ninja
3DS
Cubic Ninja
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Anagund
L'avis de Anagund
MP
Journaliste jeuxvideo.com
08 juillet 2011 à 17:30:05
6/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (18)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
12.1/20
Tous les prix
Prix Support
52.95€ 3DS
54.95€ 3DS
Voir toutes les offres
Partager sur :

AQ Interactive profite des spécificités de la Nintendo 3DS pour nous offrir un concept original de plates-formes/réflexion. En effet, l'utilisation du gyroscope est un élément central de ce petit Cubic Ninja. Malheureusement, quand on rate l'intérêt principal de son jeu, le résultat est désastreux.

Cubic Ninja

Depuis son annonce, beaucoup de joueurs étaient intrigués par les screens de Cubic Ninja. En effet, avec un concept simple et singulier ainsi qu'un héros tout mignon aux faux airs de Super Meat Boy, on pouvait s'attendre à un petit jeu sympa et accrocheur. L'idée de déplacer son personnage avec le gyroscope peut causer des frayeurs, mais on se dit que si c'est bien réalisé, ça peut valoir le coup. On passera rapidement outre le scénario bidon qui nous envoie à la recherche d'une princesse pour se lancer directement dans la partie, le bandeau serré sur le front.

Cubic Ninja
Les boss ne sont pas bien compliqués à gérer.
Vous voilà donc jeté dans un niveau en vue de côté, les bras ballants dans les airs. En inclinant votre Nintendo 3DS dans chacune des directions, le personnage suivra le mouvement, le but étant d'atteindre la sortie du niveau. Dès le démarrage de la partie, la première impression est tout sauf bonne. L'inertie est telle qu'il faut anticiper chacun de vos déplacements d'une bonne seconde, ce qui fait drôlement tâche dans un titre qui demande des réflexes et de la précision. Mais ce qui choque le plus, c'est l'amplitude d'inclinaison nécessaire pour que votre cube daigne bouger son royal fessier. Si vous comptiez y jouer affalé sur votre canapé, autant dire que vous pouvez faire une croix dessus. Le pire, c'est que plus vous vous obstinerez à vouloir maîtriser le ninja, plus vous vous rendrez compte que vous ne contrôlez rien du tout. Cela s'avère bien catastrophique quand on voit le nombre de pièges qui vous tendent les bras. Vous arrivez à gagner de la vitesse ? Vlan, vous atterrissez dans des pics mortels impossibles à prévoir, surtout avec l'inertie du bonhomme. Et encore là, nous ne vous avons pas encore parlé de la profondeur.

Cubic Ninja
Les pièges sont légions.
Car oui, et c'est bien là le gag, sachez qu'en plus des mouvements en 2D déjà chaotiques, vous allez devoir gérer la profondeur en vous éloignant ou vous rapprochant du quatrième mur afin d'éviter des obstacles. Là où cela devient drôle, c'est que pour réaliser cet exploit, il faudra carrément incliner la console au dessus de vous, écran vers le bas, comme si vous vouliez que le personnage sorte de la machine pour vous tomber sur la tête. Allez-y maintenant, essayez de jouer qu'on rigole. Le pire, c'est qu'il est quasiment impossible de jouer avec la profondeur sans que votre cube se déplace aussi en hauteur. En gros, le mouvement que vous faites pour qu'il vienne se coller à l'écran démarre de la même façon que celui qui lui demande de descendre. Dire que le gameplay est maladroit est insuffisant. En fait, il est carrément insupportable et gâche constamment le plaisir de jeu. Et pourtant, Cubic Ninja avait eu la bonne idée de proposer une alternative.

Cubic Ninja
Déjà que le jeu est peu maniable, imaginez le résultat avec des hélices qui vous poussent dans tous les sens...
Via un court passage dans le menu option, il vous est possible de changer les commandes pour passer au pad analogique. Sauvé ?! Non, pas vraiment. S'il est beaucoup plus simple de se déplacer sans se faire un torticolis ou pousser mémé dans ses pots de fleurs, ça ne soigne pas la trop grande inertie de notre compagnon qui rend le soft toujours aussi désagréable à jouer. Il faut dire qu'entre les bumpers et les souffleries, tout est fait pour accentuer la pénibilité de la jouabilité. De plus, ne pas jouer au gyroscope enlève carrément tout l'intérêt initial, nous laissant avec un titre qui aurait pu sortir à 0,99 euros sur iPhone. Et si la maniabilité au pad permet de bénéficier de l'effet 3D cher à la console, celui-ci est sans doute le plus anecdotique jamais vu, à tel point que l'on voit à peine la différence. Tout aussi insignifiante est la présence de quelques capacités activables après avoir trouvé des bonus difficiles à atteindre. C'est sympa, mais ça ne change pratiquement rien au problème.

Cubic Ninja
Rien que ce genre de passage peut s'avérer ardu si vous n'allez pas à deux à l'heure.
Bien évidemment, quand un jeu avec un concept novateur rate d'entrée son gameplay, il n'y a pas de miracles. Cubic Ninja a beau avoir un éditeur de niveaux dont les créations peuvent s'échanger entre amis, le contenu ne pèse pas lourd dans la balance, d'autant qu'il ne faut pas plus d'une matinée pour finir les levels fournis avec le jeu. Reste le mode Contre-La-Montre pour les plus téméraires, le Mode Survie qui se contente de nous refaire jouer à l'infini pour tenir sans mourir le plus longtemps possible ou encore les personnages à débloquer, possédant chacun des caractéristiques propres. Au final, Si on ne peut pas reprocher à Cubic Ninja d'avoir tenté l'originalité, on ne peut qu'être attristé devant une jouabilité aussi souffreteuse au gyroscope et aussi inintéressante au pad. Une bien mauvaise expérience qui, nous l'espérons, ne refroidira pas les développeurs dans l'idée de s'atteler à de nouveaux concepts.

Les images qui illustrent ce test sont fournies par l'éditeur.

Les notes
  • Graphismes 8 /20

    Le passé nous a déjà prouvé que l'on pouvait faire de bien jolies choses avec des décors cubiques. Malheureusement, Cubic Ninja n'a visiblement pas eu les bons professeurs et il ne faut pas espérer une goutte de vie ou d'art dans la centaine de niveaux disponible. Accessoirement, les personnages n'ont strictement aucun charisme.

  • Jouabilité 5 /20

    Cela aurait dû être le côté sympa de Cubic Ninja, c'est en fait son plus gros défaut. La maniabilité au gyroscope est contraignante de bout en bout et certaines actions sont même très mal pensées. Si c'est plus simple au pad circulaire, ça casse aussi tout l'intérêt du jeu.

  • Durée de vie 8 /20

    Trois heures sont largement suffisantes pour faire les cinq mondes initiaux de Cubic Ninja. Ensuite, il faudra se les refaire en Contre-La-Montre pour entretenir la flamme tant bien que mal ou faire de nouveaux niveaux soi-même.

  • Bande son 9 /20

    Ce ne sont pas les sqwiiirks de votre personnage qui sublimeront les musiques plates qui vous accompagnent.

  • Scénario /

Ce n'est pas Cubic Ninja qui donnera ses lettres de noblesse au gyroscope de la Nintendo 3DS. Tel un éléphant sur une patinoire, on se cogne contre tous les bords à cause d'une inertie pénible, d'une maniabilité foireuse et d'un effet de profondeur complètement loupé. Et même après avoir raté l'essentiel, la durée de vie et la réalisation se révèlent tout aussi médiocres. N'est pas ninja qui veut...

Profil de Anagund
L'avis de Anagund
MP
Journaliste jeuxvideo.com
08 juillet 2011 à 17:30:05
6/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (18)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
12.1/20
Mis à jour le 08/07/2011
Nintendo 3DS Réflexion Plate-Forme Ubisoft AQ Interactive
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Crackdown 3 : un multijoueur étonnament addictif
    PC - ONE
  • Preview : Just Cause 4 : Meilleur bac à sable que jeu d'action ?
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : BlizzCon 2018 : Diablo Immortal - Nos impressions sur le hack'n slash mobile diabolisé
    IOS - ANDROID
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Battlefield V
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Super Smash Bros. Ultimate
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce