Menu
Bugs Bunny et le Château des Catastrophes
  • GB
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Bugs Bunny et le Château des Catastrophes sur GB /

Test du jeu Bugs Bunny et le Château des Catastrophes sur GB

Test : Bugs Bunny et le Château des Catastrophes
GB
Bugs Bunny et le Château des Catastrophes
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Rroyd-Y
L'avis de Rroyd-Y
MP
Journaliste jeuxvideo.com
24 septembre 2010 à 19:21:57
14/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (3)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
13.7/20
Partager sur :

« Dites-donc, quoi de neuf docteur ? » De neuf, rien. Mais d’ancien, oui ! Car nous vous proposons aujourd’hui le test de Bugs Bunny et le Château des Catastrophes. Dernier épisode d’une quadrilogie mettant en scène le célèbre lapin des Looney Tunes, ce jeu vidéo reprend les règles imposées dès le premier épisode pour nous offrir l’aboutissement d’une série qui, certes ne casse pas trois pattes à Daffy Duck, mais vaut tout de même la peine que l’on y prête attention.

Bugs Bunny et le Château des Catastrophes

Intitulée en anglais Bugs Bunny's Crazy Castle, la série originaire de NES sort ensuite intégralement sur Gameboy, ce dès l'année 1990. Au fil des ans apparaîtront un Bugs Bunny's Crazy Castle 2, puis un 3, pour enfin donner naissance dix ans après, en l'an 2000, à l'ultime épisode, Bugs Bunny's Crazy Castle 4, plus connu en français sous le nom de Bugs Bunny et le Château des Catastrophes. Le principe reste le même pour tous les opus : notre cher lapin, gourmand d'aventures, se lance à l'assaut de plusieurs tableaux différents dans lesquels il doit à chaque fois retrouver huit clefs qui lui permettent d'accéder au niveau suivant. Nous savons tous que les Looney Tunes adorent se chamailler voire même s'entre-tuer, et c'est pourquoi plusieurs d'entre eux se mettront sur son chemin afin de l'empêcher d'avancer.

Bugs Bunny et le Château des Catastrophes
Bugs progresse à travers plusieurs lieux divers et variés.
Trouvant une vieille carte à moitié lisible sur laquelle est indiqué l'emplacement du mystérieux « Château des c… », Bugs Bunny, assuré qu'il s'agit du château des carottes, se lance à l'aventure. Commence alors une succession de treize tableaux comportant chacun une demi-douzaine de niveaux. Vous passez d'un niveau à l'autre à partir d'une carte répertoriant tous les lieux, et où vous sont indiqués des mots de passe, seul moyen de reprendre votre partie où vous en étiez. Les niveaux sont à défilement horizontal et vertical, et vous devrez, en fouillant un peu chaque porte que vous croisez, trouver les huit clefs qui vous permettront de déverrouiller le gros cadenas qui bloque l'accès à la suite. Les mouvements du lapin sont très basiques, voire trop basiques, puisqu'il ne peut que marcher, grimper à des échelles, et tomber. Petite frustration que de devoir faire tous ces chemins pour accéder à une plate-forme juste au-dessus de nous : en effet, un lapin n'est-il pas censé savoir sauter ? Au fil de la progression s'ajoutent de nouveaux éléments comme des tuyaux pouvant être empruntés, des téléporteurs ou bien encore des tyroliennes.

Bugs Bunny et le Château des Catastrophes
L’un ou l’autre : il faut choisir. Quel dilemme !
Derrière chaque porte se cache une petite salle dans laquelle un coffre vous attend. Son contenu est très variable. Si l'objet le plus courant est la clef, vous pourrez également y trouver des armes pour venir à bout de vos compères toons. Ainsi, vous acquerrez des bombes à eau et des pistolets à bouchon qui vous permettront de donner littéralement le coup du lapin à vos poursuivants qui ne vous lâchent pas d'une semelle. Vous trouverez aussi un marteau ou une pioche grâce auxquels vous pourrez passer certains obstacles tels qu'un gros rocher à briser. Plusieurs autres objets vous attendent encore, comme les carottes qui, une fois réunies au nombre de dix, vous offrent une superpuissance temporaire à la manière des étoiles dans Super Mario Bros., les boucliers qui vous protègent pendant un court instant, ou bien les bottes qui accélèrent vos pas.

Bugs Bunny et le Château des Catastrophes
Les autres toons ne vous lâcheront pas d’une semelle : La chasse au lapin est ouverte !
« J'ai bien cru voir un ‘rominet ! Mais oui mais oui, j'ai bien vu un ‘rominet ! » Fans des toons, vous serez servis ! Si malheureusement les décors ne rappellent pas spécialement les environnements géométriques propres aux aventures loufoques de vos héros préférés, vous retrouverez en revanche une belle ribambelle de personnages célèbres, tous là pour vous barrer la route. Du Daffy Duck et son regard inquiétant au Vil Coyote qui semble vouloir vous égorger vif, en passant par un Elmer Fudd qui n'a pas oublié son fusil ou bien par un Pépé le putois plus à craindre que jamais, on retrouve avec plaisir tous ces toons avec lesquels il est enfin possible de régler quelques comptes. Plusieurs ont leurs atouts spécifiques, comme par exemple tirer des projectiles, pouvoir voler ou bien se téléporter. Encore une fois gros clin d'œil au monde des Looney Tunes : certains éléments du décor peuvent être utilisés pour assommer vos ennemis, dont les célèbres enclumes ou les poids de plusieurs tonnes.

Bugs Bunny et le Château des Catastrophes
Une bombe à eau pour combattre cette future poule mouillée.
Si vous pensez gambader agréablement à travers les niveaux, ressaisissez-vous de suite. Cette horde de toons tueurs lâchée à votre poursuite vous hantera jours et nuits : vous êtes sans cesse poursuivi par un ou deux Vils Coyotes qui vous coursent de partout. Le rythme est très rapide et vous n'avez pas le temps de vous reposer à essayer de comprendre où aller dans des niveaux de plus en plus labyrinthiques. Les seuls endroits calmes sont les salles au trésor, quand encore il ne s'agit pas de coffre piégé affamé de civet de lapin. Utilisez intelligemment les rares armes que vous trouvez pour pouvoir progresser sans perdre vos trois uniques cœurs qui n'augmentent pas en nombre du début jusqu'à la fin du jeu. Et si vous vous demandez si finalement l'aventure en vaut la peine, rassurez-vous, car il se trouve une récompense dans ce château bien mieux que de vulgaires carottes.

Les notes
  • Graphismes 14 /20

    Les célèbres Looney Tunes sont très bien reproduits et reconnaissables sans la moindre peine. Les environnements colorés et joliment décorés se renouvellent à chaque nouveau tableau, allant des cavernes polaires aux tours de châteaux forts. Dommage tout de même que l’on ne retrouve pas la touche graphique très géométrique qui fait le charme des dessins animés d’origine.

  • Jouabilité 13 /20

    Les mouvements sont très simples et s’effectuent sans problème grâce aux quelques boutons de la console portable de Nintendo. On regrette l’absence de sauts à effectuer, ce qui est assez troublant pour un Bugs Bunny d’habitude toujours sautillant de bonne humeur. La difficulté très bien dosée augmente au fil du jeu mais reste accessible pour tous publics, surtout pour les plus jeunes.

  • Durée de vie 14 /20

    Plus de treize tableaux différents à explorer pour un total d’environ soixante-dix niveaux ; l’aventure est longue sans être interminable. Bien que des nouveautés en termes d’action apparaissent selon la progression, tout se ressemble et le jeu peut lasser au bout d’un moment.

  • Bande son 13 /20

    Une musique par tableau : vous risquez de les connaître toutes par cœur assez rapidement. Variant les styles selon l’environnement visité, elles ne sont pas désagréables mais manquent de vrais thèmes musicaux. Reste la déception de ne pas trouver le légendaire thème principal des Looney Tunes, qui aurait collé à merveille avec le jeu.

  • Scénario /

    Une petite cinématique d’introduction, une petite de fin, et c’est tout. Cette ombre scénaristique n’est qu’un prétexte pour une progression dans le monde jusqu’au fameux château.

Graphiquement agréable, complet au niveau des personnages des dessins animés, assez long et bénéficiant d’une difficulté bien dosée, Bugs Bunny et le Château des Catastrophes est un bon jeu vidéo pour se détendre en compagnie des Looney Tunes. Instaurant un gameplay très simple et sympathique, il saura vous distraire quelques instants en vous permettant de régler vos comptes avec Daffy Duck, Vil Coyote ou bien encore Grosminet. « That’s all Folks ! »

Profil de Rroyd-Y
L'avis de Rroyd-Y
MP
Journaliste jeuxvideo.com
24 septembre 2010 à 19:21:57
14/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (3)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
13.7/20
Mis à jour le 24/09/2010
Gameboy Action Réflexion Kemco Rétrogaming
Dernières Preview
PreviewDoom Eternal : Un début d'aventure plus fou, plus dense mais aussi plus aérien ? Il y a 6 heures
PreviewMonster Energy Supercross - The Official Videogame 3 - Vers un jeu plus technique ? Hier, 15:43
PreviewZombie Army 4 Dead War : Des zombies nazis et de la série B pour un Shooter coopératif décomplexé 07 janv., 16:00
Les jeux attendus
1
Final Fantasy VII Remake
10 avr. 2020
2
Cyberpunk 2077
17 sept. 2020
3
Resident Evil 3 (2020)
03 avr. 2020