Menu
Skate 3
  • Tout support
  • PS3
  • 360
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Skate 3
PS3
Skate 3
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de miniblob
L'avis de miniblob
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
14 mai 2010 à 09:17:21
17/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (274)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.5/20
Tous les prix
Prix Support
16.40€ PS3
16.85€ PS3
18.95€ 360
Voir toutes les offres
Partager sur :

Vous en aviez assez de vous écorcher les genoux sur le bitume et votre planche dort tranquillement au fond du placard mais votre passion pour le skate est demeurée intacte ? Heureusement les jeux vidéo sont là et vous permettent de retrouver les sensations des sports de glisse sans avoir à en subir les conséquences les plus douloureuses. En effet, si les jeux de skate ont longtemps été complètement déconnectés de la pratique, les titres actuels cherchent au contraire à coller un peu plus à la réalité.

Skate 3

Il fut un temps où l'univers des jeux de skateboard pouvait quasiment se résumer en une licence : apparue il y a un peu plus de dix ans, la prolifique série des Tony Hawk's a donné à ce genre ses lettres de noblesse. Il faut pourtant reconnaître que le brave Tony est apparu de plus en plus essoufflé au fil des années et que les amateurs de la discipline se sont petit à petit écartés de cette licence à succès. Finalement c'est Electronic Arts qui a fait souffler un vent nouveau sur le genre en sortant le premier Skate en 2007. Il ne s'agissait plus de faire des sauts de vingt mètres de haut ni même d'enchaîner des tricks improbables pendant une dizaine de minutes : sans pouvoir être qualifié de réaliste, le gameplay de Skate était finalement tout simplement plus proche de la pratique. La recette a su convaincre les joueurs et Electronic Arts ne s'est pas privé d'exploiter le filon en ajoutant un second, puis désormais un troisième épisode à la licence. Ces différents opus reprennent toujours plus ou moins les mêmes bases mais apportent aussi leur lot d'améliorations. La question est donc simple : ces nouveautés méritent-elles le détour ?

Skate 3
Le didacticiel vous permettra de vous faire la main.
Si l'aspect scénaristique de Skate 3 est assez secondaire, la progression dans le jeu est bel et bien construite autour d'un mode Carrière. Votre but est simple, vous venez de monter votre propre marque de skate et vous devez faire en sorte de vendre le maximum de planches. Rassurez-vous, il ne s'agit pas de se transformer en VRP de choc et de démarcher les supermarchés afin de décrocher des têtes de gondole pour vos produits. Il vous suffit tout simplement de réaliser des missions, de remporter des tournois ou de relever des défis pour que des vidéos ou des photos de vos exploits fassent parler de votre marque. Vous pourrez aussi recruter d'autres skateurs qui viendront vous prêter main forte pour que votre logo finisse par envahir complètement la ville... Vous l'aurez compris il ne s'agit là que d'une excuse pour découvrir un nouveau terrain de jeu tout simplement immense en réalisant les missions disséminées un peu partout dans Port Caverton. Cette ville est plus grande que San Vanelona, mais en contrepartie elle est divisée en trois quartiers bien distincts : le campus universitaire, le centre-ville et la zone industrielle. Ces trois zones proposent des ambiances bien différentes et des défis particuliers. On regrette au passage que le moteur graphique n'ait toujours pas vraiment évolué depuis le premier épisode de la série. Mais derrière ces textures un peu vieillottes et ces courbes parfois un peu trop cubiques, on est heureux de retrouver un level design bien pensé qui propose une grande diversité de spots.

Skate 3
L'univers de Skate ne manque pas d'humour.
Vous n'aurez plus à batailler avec des vigiles pour pratiquer votre sport : le skate est le bienvenu à Port Caverton et l'agent de la sécurité du campus vous donnera même quelques conseils. Il vous faudra tout de même vous accommoder des passants. Si vous ne voulez pas batailler pour un bout de trottoir, il vous reste toujours la possibilité de vous exercer en salles. On retrouve ainsi la possibilité d'éditer ses propres skateparks ou de télécharger les créations d'autres joueurs. Une autre nouveauté fait son apparition : le simple fait que vos skateparks soient téléchargés vous fera évoluer dans le mode Carrière. L'éditeur en lui-même est particulièrement complet et simple d'accès et, pour ne rien gâcher, vous n'êtes pas obligé d'être confiné dans une salle pour l'utiliser. Dans le précédent épisode, il était déjà possible de pousser les éléments du décor pour vous permettre de créer le spot de vos rêves au beau milieu d'une rue. La fonctionnalité est toujours présente mais vous avez désormais aussi accès à un véritable éditeur où que vous soyez. Concrètement, vous pouvez donc créer de toutes pièces votre propre skatepark sauvage au beau milieu de n'importe quelle place. Les outils proposés sont variés et vous pourrez aussi bien installer des rampes que des rails joliment décorés.

Skate 3
Certains défis vous demanderont d'avoir le maximum de fractures.
On pourrait faire plus ou moins la même remarque concernant le gameplay de ce Skate 3. En effet on retrouve les bases qui ont fait le succès de la série agrémentées de quelques nouveautés histoire de pimenter la sauce. Les nouveaux venus risquent de trouver la prise en main plutôt déconcertante mais un didacticiel bien pensé et animé par le charismatique coach Franck leur permettra de se familiariser rapidement avec ce gameplay. Pour faire simple on peut dire que vous contrôlez les mains de votre personnage à l'aide de deux gâchettes, que ses deux pieds sont liés à deux boutons de façade, que le stick gauche vous permet de le diriger tandis que vous contrôlez son inclinaison sur la planche avec le stick droit. Il reste ensuite deux autres boutons, l'un permettant de descendre de sa planche et de courir, l'autre de freiner ou de réaliser quelques figures. Concrètement, on accélère en poussant grâce au bouton lié au pied en question. Pour taper un ollie, c'est-à-dire pour sauter, il faut placer son poids à l'arrière du skate puis donner une impulsion vers l'avant. Une fois en l'air, on réalise un grab en enfonçant une gâchette : la main correspondante va alors attraper la planche. En partant de ce principe, on peut réaliser toute une variété de tricks en associant la gestion du centre de gravité, les grabs et en faisant intervenir les pieds. Le résultat est finalement bien plus proche de la réalité que ne l'étaient les bons vieux Tony Hawk's mais on ne peut pas qualifier les Skate de simulations réalistes pour autant. En effet la série laisse toujours une bonne place au sensationnel et à la déconne : certains défis vous demanderont par exemple de faire des chutes invraisemblables pour vous briser le maximum d'os...

Skate 3
Les darkslides ne sont pas difficile à réaliser, c'est la réception qui est délicate.
Si les points précédents n'ont pas vraiment évolué depuis le deuxième opus, les amateurs de la série seront tout de même ravis de découvrir quelques tricks supplémentaires qui viennent enrichir un éventail de possibilités qui était déjà particulièrement fourni. La première nouveauté est l'apparition des underflips. En gros, il s'agit de commencer par un kickflip, c'est-à-dire de sauter en tapant le bord de sa planche pour la faire tourner, puis, une fois dans les airs, de donner un coup de pied pour que le skate pivote dans le sens inverse. Manette en mains, il s'agit donc d'abord de réaliser un kickflip avec le stick droit, puis de ramener rapidement ce dernier vers la diagonale inverse. Les différents tricks liés à cette technique ne sont pas forcément très compliqués à sortir et ceux qui se sont déjà fait la main sur le volet précédent n'auront pas de difficulté à les maîtriser. Les choses se compliquent un peu avec l'autre nouveauté, les darkslides. Il s'agit tout simplement de grinder en retournant sa planche. Les grinds en question sont moins stables mais il faut surtout faire attention à la réception qui suit car il n'est jamais conseillé d'atterrir sur le bitume avec les quatre roues en l'air. Dans le même esprit les plus casse-cou pourront essayer de réaliser des darkcatchs en retournant la planche en l'air et en posant les pieds de chaque côté des roues. Encore une fois la réception n'est pas toujours évidente après ce type de manœuvres. Au final ces nouveautés apportent une petite vingtaine de nouveaux tricks qui plairont certainement aux habitués de la série qui commençaient à connaître les mouvements de Skate 2 par cœur.

Skate 3
L'éditeur de personnage est tout ce qu'il y a de plus classique.
Les dernières nouveautés de cet épisode concernent évidemment le mode online. On retrouve bien entendu les fonctionnalités permettant de partager avec d'autres joueurs les skateparks que l'on a conçus ou les vidéos que l'on a tournées mais ce contenu communautaire est désormais plus facilement accessible. En effet, tout l'aspect multijoueur est désormais directement disponible à partir du mode Carrière, d'ailleurs il n'y a finalement plus vraiment de modes de jeu différenciés les uns des autres. Cette organisation implique la disparition du mode multijoueur offline mais il faut reconnaître que ce dernier n'était pas énormément développé dans les précédents opus. En contrepartie, le multijoueur online est désormais intégré au mode Carrière : vous pouvez inviter vos amis à vous rejoindre pour skater tranquillement, mais vous pouvez aussi vous lancer à tout moment dans des défis online qui vous permettront de vendre vos fameuses planches et d'évoluer dans le mode Carrière. Les défis en questions ne sont pas vraiment originaux, il s'agit encore par exemple de prendre des spots aux adversaires, de faire le trick le plus réussi ou d'engranger le plus de points. La nouveauté réside dans la possibilité de se regrouper avec ses amis pour créer de véritables équipes et défier ainsi d'autres groupes de joueurs sur le net. L'option permet de créer un certain sentiment communautaire mais ne vous attendez pas pour autant à une véritable révolution. Cette réflexion pourrait très bien s'appliquer à l'ensemble de Skate 3 : ce troisième opus n'est pas très étonnant, il reprend les mécanismes de ses aînés en apportant quelques nouveautés sympathiques, mais au final on ne se plaindra pas car cette recette prudente nous permet d'obtenir le meilleur jeu de skate du marché.

Les notes
  • Graphismes 14 /20

    On garde le même moteur graphique et les graphismes se font de plus en plus vieillots au fil des épisodes mais dans l'ensemble le level design bien pensé et les animations correctes des skateurs nous permettent d'oublier les imperfections des décors.

  • Jouabilité 17 /20

    Le gameplay est toujours le gros point fort de la série. On retrouve quelques petits soucis lorsque l'on se balade à pied et la physique des chutes est pour le moins étrange mais ces défauts sont vite oubliés lorsque l'on monte sur son skate. Les nouveaux tricks sont bien intégrés et ne chamboulent pas la prise en main : il s'agit juste d'un petit plus appréciable pour ceux qui maîtrisent déjà l'épisode précédent.

  • Durée de vie 17 /20

    Un terrain de jeu plus grand, davantage de tricks, un mode online mieux intégré et plus complet même s'il n'est pas révolutionnaire : Skate 3 propose largement de quoi satisfaire l'appétit des amateurs du genre. Notre seul petit regret sera lié à la disparition du multijoueur offline.

  • Bande son 17 /20

    Les artistes présents sur la tracklist sont peut-être un peu moins connus que ceux qui avaient fait le détour sur Skate 2 mais l'ensemble est une nouvelle fois diversifié et équilibré. Au total vous pourrez retrouver une cinquantaine de morceaux allant des Pixies aux Beasty Boys en passant par Canned Heat. On pourra bien entendu créer sa propre playlist en piochant dans les morceaux proposés histoire de bannir les genres auxquels on serait allergique.

  • Scénario /

Ce troisième opus de la licence Skate ne propose pas d'innovations majeures. Les bases restent les mêmes mais on retrouve quelques tricks supplémentaires sympathiques, un plus grand terrain de jeu, un mode online plus riche et mieux intégré. Cela suffit cependant pour que la licence s'impose une nouvelle fois comme la crème des jeux de skate et qu'elle garde une bonne avance sur la concurrence.

Profil de miniblob
L'avis de miniblob
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
14 mai 2010 à 09:17:21
17/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (274)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.5/20
Mis à jour le 14/05/2010
PlayStation 3 Sport Electronic Arts EA Black Box
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live