Menu
The Lapins Crétins : La Grosse Aventure
  • Tout support
  • PC
  • DS
  • Wii
  • Box SFR
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Test : The Lapins Crétins : La Grosse Aventure
Wii
The Lapins Crétins : La Grosse Aventure
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de miniblob
L'avis de miniblob
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
05 novembre 2009 à 09:47:29
16/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (197)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.4/20
Tous les prix
Prix Support
24.00€ PC
24.00€ PC
49.99€ Wii
51.00€ Wii
69.99€ DS
69.99€ DS
Voir toutes les offres
Partager sur :

Les lapins crétins ont pris du grade chez Ubisoft : ils ne se contentent plus d'apparaître dans des party-games qui leur sont de plus en plus dédiés, les voici de retour dans un véritable jeu d'aventure. Les abominables bestioles aux grandes oreilles misent en effet désormais sur leur culot et leur manque de manières pour décrocher la Lune. Cette soudaine reconversion a de quoi laisser perplexe mais on aurait tort de se plaindre tant que l'humour est au rendez-vous.

The Lapins Crétins : La Grosse Aventure

Ubisoft semble plus que jamais décidé à exploiter la licence Lapins Crétins. En effet ces créatures décérébrées ont pris de plus en plus de place dans les trois party-games consécutifs qui leur ont été dédiés, allant jusqu'à éclipser presque totalement Rayman qui était pourtant il y a peu la mascotte de l'éditeur français. Aujourd'hui les lapins ne se contentent plus de vous faire gigoter devant votre écran pour réussir une succession de mini-jeux, ils se lancent sans hésiter dans une réelle aventure. Rassurez-vous, nos amis aux grandes oreilles n'ont pas cessé leurs idioties pour autant, vous les retrouverez tout aussi déjantés que dans vos souvenirs. Le pitch du jeu suffira d'ailleurs à vous en convaincre : les lapins rêvent d'atteindre la Lune pour y faire la sieste tranquillement, ils vont donc construire une montagne de détritus suffisamment haute pour atteindre l'astre en question. Si les plus cultivés d'entre vous ont peut-être noté là quelques références à d'anciennes traditions asiatiques, le commun des mortels vous répondra tout simplement que ces bestioles n'ont strictement rien à faire dans l'espace. Bref vous l'aurez compris, les lapins crétins sont toujours aussi absurdes, et on ne va pas s'en plaindre.

The Lapins Crétins : La Grosse Aventure
Les lapins rêvent d'aller faire la sieste sur la Lune.
Concrètement vous êtes amené à suivre l'épopée de deux lapins qui se déplacent dans un chariot de supermarché et qui écument les niveaux successifs pour récupérer un maximum d'objets insolites. Tout y passe, des rouleaux de papier toilette en passant par des hordes de chihuahuas sans oublier des plots de signalisation. Vous serez donc amené à traverser une foule de niveaux relativement courts en cherchant toutes les babioles qui pourraient bien venir faire grossir votre tour de détritus. Le gameplay est on ne peut plus basique : vous dirigez votre chariot avec le stick gauche et vous accélérez avec le bouton A. Vous pouvez aussi viser l'écran avec la Wiimote et envoyer des lapins kamikazes sur les obstacles avec Z ou encore secouer la manette pour lancer un cri dévastateur qui étourdira les chiens de garde ou déshabillera les passants. Les niveaux sont toujours extrêmement linéaires et vous amènent à récupérer un objet encombrant plutôt symbolique : attendez-vous ainsi à mettre la pagaille dans le siège social d'une grande entreprise pour finalement dérober la grosse horloge qui trône dans le bureau du patron. Cet aspect redondant pourrait finir par lasser mais on peut heureusement compter sur une grande diversité des niveaux proposés : ils arrivent tant bien que mal à se renouveler en permettant par exemple de chevaucher un réacteur ou de glisser sur un pneu géant.

The Lapins Crétins : La Grosse Aventure
L'objectif est simple : remplir le chariot avec tout ce qui traîne.
Il faut cependant bien avouer que la Grosse Aventure n'est pas vraiment un titre qui brille par la richesse de son gameplay, c'est un jeu qui vaut plutôt pour son humour et son ambiance dynamique. En effet, vous n'aurez pas le loisir de vous embêter en incarnant ces braves bestioles : leur quête d'objets encombrants ne laisse pas de temps morts et elle est rythmée par une musique particulièrement énergique. On retrouve ainsi parfois toute une fanfare de lapins crétins qui se font un plaisir de reprendre des airs joyeux et dynamiques comme le thème du film Chat noir, chat blanc. La bande-son de la Grosse Aventure ne se limite pas à une playlist, vos balades dans les différents niveaux vous donneront aussi l'occasion d'entendre toute une panoplie de message sécuritaires et consuméristes qui tournent en dérision les dérives de notre société. Vous serez ainsi invité à "travailler plus pour gagner plus pour consommer plus" ou alors à dénoncer les individus qui vous paraissent louches dans votre entourage. On se souvient que lors de leurs premières apparitions, les lapins crétins misaient avant tout sur un humour gras et potache, le vent avait tourné avec The Lapins Crétins Show et cette tendance semble aujourd'hui se confirmer avec la Grosse Aventure. Les bêtes à grandes oreilles ne sont pas devenues sérieuses pour autant, elles ont seulement affiné leur sens de l'humour pour nous offrir quelques blagues un peu plus grinçantes qu'à l'accoutumée : vous serez ainsi par exemple amené à kidnapper un malade visiblement mal en point sur son lit d'hôpital...

The Lapins Crétins : La Grosse Aventure
Ubisoft ne se prive pas de faire quelques private jokes.
Le grand mérite de cette Grosse Aventure est donc de réussir à nous faire rire en abordant de front des sujets sérieux ou graves. Ce grand écart apparent n'est ici possible que grâce à l'aspect toujours aussi déjanté des fameux lapins crétins. Ces braves bestioles n'ont en effet pas fini de nous faire rire en braillant bruyamment et en s'émerveillant devant tout ce qu'elles trouvent. Sachez toutefois que si le simple fait de les voir déambuler avec un chariot de supermarché ne suffit pas à vous tirer le moindre sourire, vous avez aussi toujours la possibilité de les martyriser en les aspirant dans votre Wiimote. Vous aurez alors droit à une vue intérieure de la manette avec un beau lapin crétin dedans. Faites pivoter la Wiimote et la pauvre bête tombera sur la tête, secouez-la et votre ami poilu se prendra tous les murs... Vous pouvez même pousser le vice jusqu'à appuyer sur la croix directionnelle pour attirer le lapin à son niveau pour ensuite actionner la gâchette B et l'envoyer valser. Ces quelques fonctions sont totalement inutiles et donc forcément indispensables mais cette interface vous permet aussi d'accéder à la personnalisation des lapins. Vous pouvez alors non seulement déformer leurs traits en leur écrasant le visage avec un étau ou en faisant gonfler leurs yeux et leurs oreilles, mais aussi les repeindre des pieds à la tête ou leur ajouter des couvre-chefs totalement ridicules. Ubisoft n'a pas pu s'empêcher de faire quelques clins d'œil à leurs séries fétiches et vous retrouverez donc aussi quelques tenues qui ont un léger goût de déjà-vu... En conclusion cette Grosse Aventure réjouira certainement ceux qui aiment les lapins crétins pour leur humour mais elle aura de quoi décontenancer ceux qui imaginaient y trouver un jeu d'action aventure classique.

Les notes
  • Graphismes 15 /20

    Les décors et les personnages sont volontairement simplistes mais l'ensemble reste très coloré et plutôt joli.

  • Jouabilité 13 /20

    Le gameplay ne vole pas très haut : il suffit généralement de se diriger sur les objets divers et variés qui jonchent les différents niveaux. On a tout de même droit à quelques variantes avec des passages en temps limité, des objectifs un peu précis ou des balades à dos de réacteur d'avion ou sur un pneu géant.

  • Durée de vie 15 /20

    Les niveaux sont très courts mais vous pouvez en compter une bonne quarantaine reprenant tous un univers différent. Au final cette grande diversité vous empêchera de vous endormir sur votre Wiimote.

  • Bande son 18 /20

    La bande-son est exemplaire : non seulement vous aurez droit aux musiques particulièrement dynamiques de la Fanfare Vagabontu (on retrouve par exemple le thème de la fameuse Bumbara que les amateurs d'Emir Kusturica connaissent déjà), mais les niveaux sont aussi rythmés par des messages tantôt sécuritaires, tantôt consuméristes particulièrement grinçants.

  • Scénario 17 /20

    Les lapins veulent construire une montagne de détritus pour aller faire tranquillement la sieste sur la Lune... Vous l'aurez compris ce n'est pas tant le scénario qui prime ici, mais plutôt l'humour débordant et parfois grinçant du titre.

Les lapins crétins quittent l'univers du party-game pour nous proposer leur premier jeu d'action aventure. Ne vous attendez pas à retrouver là le fils spirituel des premiers Rayman, mais plutôt un périple totalement déjanté et débordant d'humour.

Profil de miniblob
L'avis de miniblob
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
05 novembre 2009 à 09:47:29
16/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (197)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.4/20
Mis à jour le 05/11/2009
Wii Action Ubisoft Ubisoft Montpellier
DERNIERS APERÇUS
  • Aperçu : Shadow of the Tomb Raider : cinq heures de jeu qui rassurent
    PC - PS4 - ONE
  • Aperçu : Spider-Man : quatre heures de jeu très enthousiasmantes
    PS4
  • Aperçu : NBA 2K19 : un premier contact rassurant ?
    PC - PS4 - ONE - SWITCH
Derniers aperçus
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Red Dead Redemption II
    PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Fallout 76
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Assassin's Creed Odyssey
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live