Menu
Harvest Moon : L'Arbre de la Sérénité
  • Wii
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Tests de jeux sur Wii / Harvest Moon : L'Arbre de la Sérénité sur Wii /

Test Harvest Moon : L'Arbre de la Sérénité sur Wii du 08/10/2009

Test : Harvest Moon : L'Arbre de la Sérénité
Wii
Harvest Moon : L'Arbre de la Sérénité
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de dharn
L'avis de dharn
MP
Journaliste jeuxvideo.com
08 octobre 2009 à 17:17:37
13/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (23)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.6/20
Tous les prix
Prix Support
67.13€ Wii
99.79€ Wii
Voir toutes les offres
Partager sur :

Voilà déjà plus de 10 ans que l'éditeur Natsume nous invite à goûter aux joies simples de la vie à la ferme sur nos consoles. Pourtant, la Wii de Nintendo n'avait jusqu'ici accueilli que deux portages assez décevants d'anciens épisodes de la saga Harvest Moon. L'Arbre de la Sérénité vient donc aujourd'hui réparer cette injustice en tentant de s'imposer comme l'opus le plus abouti qui soit paru jusqu'à présent.

Harvest Moon : L'Arbre de la Sérénité

Il n'est peut-être pas inutile de rappeler le principe récurrent qui a fait le succès de la série Harvest Moon. Quel que soit les versions et les plates-formes de jeu, il s'agit toujours grosso modo de reprendre une exploitation agricole et de s'intégrer dans une petite communauté rurale. Au fur et à mesure de notre progression et de notre expérience de la vie paysanne, on peut cultiver des surfaces de plus en plus importantes, élever des animaux domestiques, sympathiser avec nos voisins et même se marier pour finir à terme par fonder un foyer heureux.

Harvest Moon : L'Arbre de la Sérénité
Nos premières cultures sont plutôt modestes.
Sans surprise, L'Arbre de la Sérénité reprend strictement la même formule en proposant au joueur en mal d'authenticité de s'installer sur une île merveilleuse censée représenter le paradis des fermiers. Pas de chance, le prospectus publicitaire rédigé par le responsable local surestimait pour le moins les vertus réelles de ce petit caillou perdu au milieu de l'océan. En lieu et place d'eden rural, notre héros (ou notre héroïne), découvrira rapidement des champs en friche et un modeste hameau abandonné par une bonne partie de ses habitants. La terre n'étant plus travaillée comme elle le devrait depuis bien longtemps, l'Arbre de la Sérénité vénéré par des générations a fini par dépérir et la Déesse des Moissons n'est plus apparue depuis des années.

Harvest Moon : L'Arbre de la Sérénité
l'aspect social est touours aussi important.
C'est dans ce contexte déprimant qu'il va falloir retrousser ses manches et faire de la petite ferme que l'on nous confie un domaine prospère et florissant. Au rythme des saisons, nous allons donc comme à l'accoutumée nous appliquer à bécher, cultiver, arroser notre lopin de terre jusqu'à ce que les denrées produites nous permettent d'agrandir notre exploitation et de commencer à élever des animaux qui nous fourniront eux aussi des matières premières intéressantes. Bien entendu, nous prendrons également le temps de faire connaissance avec les autochtones de l'île afin de pouvoir rapidement profiter de leurs conseils et commercer avec eux. Au passage, nous rencontrerons des jeunes filles (ou des jeunes hommes) pouvant potentiellement devenir à terme notre partenaire de vie. Une fois encore, on devra petit à petit découvrir leurs préférences personnelles, et de conversations banales en petites attentions, on parviendra peut-être à s'attirer leurs faveurs.

Harvest Moon : L'Arbre de la Sérénité
Exploiter la mine Ganache est un bon moyen de se faire de l'argent.
Les possibilités offertes par l'Arbre de la Sérénité ne se limitent pas à cela évidemment. Notre fermier peut aussi pêcher, prospecter une mine, ramasser des plantes, apprivoiser des animaux sauvages, cuisiner et s'adonner à une foule d'activités déjà connues des habitués de la série. Si les nouveautés ne sont guère nombreuses dans cet épisode (quelques graines, trois animaux, et du travail à mi-temps dans les magasins), on appréciera tout de même la possibilité d'élever un enfant et l'apparition de quelques mini-jeux durant certains des événements qui ponctuent la vie du village. Ainsi, lors du festival des fleurs, on aura par exemple l'occasion de capturer des insectes en visant avec la Wiimote et en appuyant sur A au bon moment. Les mini-jeux auxquels on a participé sont ensuite accessibles à partir du menu général afin que l'on puisse en profiter ultérieurement avec deux ou trois amis. Las, vu la simplicité de leur concept et la faiblesse de leur réalisation, on ne sera guère pressé d'y rejouer. C'est dommage d'ailleurs, puisque l'on n'a guère d'autres occasions d'utiliser le pointeur et la détection de mouvements de la manette au cours du jeu.

Harvest Moon : L'Arbre de la Sérénité
Les mini-jeux sont sympas, sans plus.
Le gameplay de cet Harvest Moon reste en effet des plus académiques. Un bouton pour agir, un pour cibler les carrés qui composent le sol, un autre pour ouvrir l'inventaire, le stick analogique pour se déplacer... Rien de nouveau sous le soleil par rapport aux versions traditionnelles. Tout juste si l'on doit agiter la Wiimote de temps à autre pour remonter un poisson ou utiliser un outil. Et encore, rien ne nous empêche de nous passer totalement de ce type de contrôles et même de brancher carrément un pad classique à la place du Nunchuk. Si la sous-exploitation des fonctionnalités de la console laisse un petit goût amer dans la bouche, on peut également se lamenter de ne pas pouvoir bouger manuellement la caméra tout en déplaçant notre personnage car le placement automatique de cette dernière est loin d'être toujours très judicieux. Enfin, on déplorera encore plus les trop nombreux temps de chargements qui se déclenchent au moindre changement de zone et à chaque entrée dans un bâtiment. Quand on sait, qu'il faut parfois traverser toute la carte et rendre visite à plusieurs habitants de Gaufrette Ville dans la même journée, mieux vaut avoir les nerfs solides.

Harvest Moon : L'Arbre de la Sérénité
Qu'essaie donc de nous dire cette belle jeune femme ?
Et dépit de son manque d'originalité, de ses contrôles basiques et de son rythme affreusement lent (il faut des heures pour faire pousser nos premiers navets), l'Arbre de la Sérénité ne manque certainement pas de charme. Le petit microcosme rural dans lequel on évolue est aussi mignon que crédible. Le comportement des divers habitants varie en fonction de l'heure, des jours de la semaine ou encore des saisons. Les décors sont bucoliques et certains paysages invitent parfois à rêver. La mystérieuse intrigue tournant autour de la Déesse des Moissons et de l'Arbre de la Sérénité nous incite à progresser en améliorant sans cesse nos installations et notre productivité. Bref... il y a de quoi s'amuser durant des soirées entières quand on accroche au concept. Ceci dit, ceux qui auront déjà passé des dizaines d'heures sur les anciens opus risquent vraiment de rester sur leur faim et d'attendre encore quelques temps que les développeurs de Marvellous Entertainment daignent enfin se montrer plus ambitieux.

Les notes
  • Graphismes 13 /20

    Le design des personnages comme des animaux est toujours aussi attendrissant et certains paysages sont vraiment agréables à regarder. Cependant, les décors demeurent assez vides et on aurait aimé pouvoir déplacer la caméra à notre gré.

  • Jouabilité 13 /20

    Très classiques, les mécanismes de jeu comme les contrôles ne surprendront à aucun moment les habitués de la série. Si les nouveaux mini-jeux qui n'apportent rien à l'expérience, le concept initial consistant à cultiver ses terres, élever des animaux, agrandir sa ferme, etc... s'avère heureusement toujours aussi efficace. On apprécie également la grande liberté de déplacement et d'action qui nous est offerte. Dommage que les temps de chargement entre chaque zone soient aussi barbants.

  • Durée de vie 17 /20

    La courbe de progression est tellement lente et il y a tellement de choses à faire qu'il faudra aux adeptes du retour à la nature des semaines entières avant d'avoir exploité tout le potentiel du soft. De plus, un mode multijoueur permet de défier jusqu'à trois amis sur les mini-jeux que l'on a débloqués.

  • Bande son 13 /20

    Les musiques savent se faire discrètes tandis que des bruitages naturels nous invitent gentiment à la contemplation.

  • Scénario 13 /20

    Les jours et les saisons défilent de façon réaliste. Les habitants de Gaufrette ville sont intéressants à découvrir et éventuellement à séduire. Enfin, le mystère qui entoure la Déesse des Moissons et sert de fil rouge à notre progression n'est pas forcément aussi simpliste qu'il en a l'air.

Très classique dans son concept comme dans sa réalisation, cet épisode inédit d'Harvest Moon ne tire pas suffisamment parti des spécificités de la Wii. Les innovations proposées ne sont pas à la hauteur des attentes des fans et les mini-jeux sont bâclés. Toutefois, ceux qui n'ont jamais eu l'occasion de planter des salades sur leur console pourront sans trop d'hésitations se laisser tenter par ce jeu de gestion aux mécanismes bien huilés.

Profil de dharn
L'avis de dharn
MP
Journaliste jeuxvideo.com
08 octobre 2009 à 17:17:37
13/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (23)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.6/20
Mis à jour le 08/10/2009
Wii Gestion Simulation Natsume Marvelous Entertainment
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Travis Strikes Again No More Heroes : Une expérience néo-rétro débridée
    SWITCH
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live