Aperçus Dragon Ball Z : Attack of the Saiyans- Nintendo DS

Nintendo DS

Avec la diffusion au Japon de Dragon Ball Kai, un remontage de la série animée inspirée du manga de Toriyama, l'actualité DBZ est au beau fixe. On ne sera donc pas surpris de voir fleurir de nouvelles adaptations sur consoles, dont une sur Nintendo DS qui fera bien des heureux puisqu'il s'agit, non pas d'un énième jeu de combat, mais d'un RPG !

Dragon Ball Z : Attack of the Saiyans

Sorti le 29 avril au Japon, Dragon Ball Z : Attack of the Saiyans est un jeu de rôle développé par Monolith Soft que l'on connaît surtout pour Baten Kaitos et la série des Xenosaga. Confirmé pour la fin de l'année dans notre pays, le titre s'intitule en version originale Dragon Ball Kai : Saiyajin Raishuu, ce qui prouve bien qu'il a été réalisé pour accompagner la diffusion du remontage de la série animée au Japon. Une série censée coller de manière plus fidèle à l'oeuvre d'Akira Toriyama, réduisant quasiment d'un tiers le nombre d'épisodes par rapport à l'anime que l'on ne présente plus, et bénéficiant d'une image et d'un son en haute définition.

Aperçu Dragon Ball Z : Attack of the Saiyans Nintendo DS - Screenshot 42Le tournoi des arts martiaux fait partie des nombreux événements pré-DBZ.

En toute logique, on s'attend donc à ce que le jeu reste dans la même optique et se concentre exclusivement sur les temps forts de la première partie de Dragon Ball Z. Eh bien détrompez-vous. Dragon Ball Z : Attack of the Saiyans ne reprend, de l'histoire originale, que les combats contre Raditz, Nappa et Vegeta, la période choisie allant de la fin de Dragon Ball à l'arrivée des Saiyens dans Dragon Ball Z. Et comme ça faisait un peu léger pour un RPG, Monolith Soft a dû faire preuve de beaucoup d'imagination pour faire durer l'aventure sur une petite trentaine d'heures. Ceci explique pourquoi le scénario se retrouve truffé de références à la période Dragon Ball, avec le retour inattendu de personnages que Son Goku n'est pas censé revoir une fois adulte. Une idée qui devrait néanmoins faire plaisir aux fans, d'autant que ces histoires inédites permettent d'enrichir suffisamment l'histoire pour lui éviter de sombrer dans une simple succession de combats violents entre Saiyens.

Aperçu Dragon Ball Z : Attack of the Saiyans Nintendo DS - Screenshot 43Les capsules actives, sur l'écran du bas, confèrent des bonus en combat mais aussi sur le terrain.

Il paraît donc assez évident que Namco Bandaï a la ferme intention de faire de ce Dragon Ball Kai sur DS le premier volet d'une (longue ?) série, le face-à-face entre Goku et Vegeta n'étant que le début de la période DBZ qui se poursuit ensuite avec l'apparition de Freezer sur Namek, l'arrivée des cyborgs sur Terre et la partie dédiée à Bou. Il reste donc encore beaucoup de choses à exploiter pour le développeur, si tant est que le succès soit au rendez-vous, et on ne se fait pas trop de soucis à ce sujet compte tenu de ce que l'on a pu voir sur cet épisode. L'intrusion des rencontres aléatoires et des combats au tour par tour dans l'univers de Dragon Ball Z ne nuit en rien au dynamisme des affrontements que Monolith Soft a su rendre étonnamment virulents. Chaque action choisie donne lieu à un véritable déluge de combos et autres vagues déferlantes qui prennent encore plus d'ampleur lorsqu'elles sont combinées avec les techniques d'autres personnages ou exécutées en mode Sparking. Il s'agit là d'un état de furie qui survient lorsqu'un personnage a infligé ou subi un grand nombre de coups consécutifs, et qui lui permet de déclencher ses plus puissantes attaques, telles le Makankôsappô ou le Genkidama. A cela s'ajoutent les S-Combos qui consistent à réunir la puissance de deux ou trois personnages en mode Sparking pour effectuer des enchaînements variés et surpuissants. Le menu répertorie d'ailleurs l'ensemble des S-Combos que vous avez découverts, certains ne pouvant être exécutés qu'en choisissant une technique bien précise avec un personnage en particulier.

Aperçu Dragon Ball Z : Attack of the Saiyans Nintendo DS - Screenshot 44Au paradis, Goku fait équipe avec les acolytes de maître Kaïo.

Découpée en une quinzaine de chapitres, l'histoire introduit de manière intéressante chacun des protagonistes qui deviendront les membres actifs de votre équipe. Goku, Gohan, Krillin, Yamcha, Piccolo et Tenshinhan sont chacun mis en avant à certains moments du jeu, mais tous seront accessibles simultanément avant la fin du scénario, ce qui vous permettra de renouveler la constitution de votre équipe en fonction de la situation. Vous pourrez tout à fait remplacer un personnage par un autre en plein combat sans même perdre un tour, les attaques ennemies pouvant d'ailleurs être réduites à condition d'appuyer au bon moment sur un bouton donné pour déclencher la garde active. Encore une très bonne trouvaille qui oblige le joueur à rester concentré même pendant le tour de l'adversaire et qui rend le tout encore plus prenant. Mais s'il est un élément qui rend le jeu véritablement accrocheur, c'est bien la gestion évolutive des compétences des personnages. A chaque montée de niveau, nos héros engrangent des points que l'on peut distribuer librement entre différents critères selon ce que l'on veut privilégier : le développement et l'acquisition de nouvelles techniques, l'obtention des attaques Sparking ou encore l'évolution des aptitudes passives du personnage (HP, résistance, taux de régénération, etc). Autant dire que le dilemme est rude en début de partie, mais la montée en puissance de nos héros n'en devient que plus palpable.

Aperçu Dragon Ball Z : Attack of the Saiyans Nintendo DS - Screenshot 45En mode Sparking, on peut combiner les techniques les plus puissantes des différents personnages.

Il faut tout de même attendre certains moments précis de l'aventure pour avoir la possibilité de revenir en toute liberté dans les différents environnements du jeu. Comme évoqué précédemment, la plupart font directement référence à la période Dragon Ball, mais tous ont comme point commun une réalisation plutôt soignée. Les décors sont fins et comportent parfois des éléments destructibles qui exigent un certain niveau de puissance pour être pulvérisés. Chaque lieu renferme ainsi des zones secrètes dissimulant des trésors ou même des boules de cristal que vous pourrez détecter grâce au radar de Bulma. Cet objet fait partie des nombreuses capsules que vous pourrez activer durant votre exploration des niveaux pour bénéficier de certains bonus (regain de vie ou d'énergie spirituelle) et infliger des malus de combat à vos ennemis (cécité ou sommeil dès le début de l'affrontement). Il existe au final une palanquée de capsules diverses qui offrent toutes sortes de possibilités. Quant aux sept boules de cristal, une fois réunies elles permettent d'exaucer un seul et unique voeu avant d'être disséminées aléatoirement sur la carte du monde. Il s'agit d'ailleurs de l'une des rares quêtes annexes de ce Dragon Ball Z : Attack of the Saiyans, car en dehors d'une zone cachée et d'un boss optionnel dont nous tairons le nom, le soft reste assez avare à ce niveau-là. Cette adaptation n'en reste pas moins réussie et mérite toute votre attention si vous êtes à la fois fan de RPG et de DBZ. Espérons que la version française aura la bonne idée de conserver les voix originales, sans quoi le soft pourrait perdre une grande partie de sa saveur.

Romendil , le 08 juin 2009

Retour haut de page

Infos jeu

Mots-clefs : Dragon Ball Z : Attack of the Sayans Dragon Ball Z Story Saiyajin Raishû Dragon Ball Z : Story Saiyajin Raishuu Dragon Ball Z Story Saiyajin Raishou, Dragon Ball Kai : Saiyan Invasion Dragon Ball Z : Attack of the Saiyans Dragon Ball Z Attack of the Saiyans Dragon Ball Kai Saiyan Invasion Dragon Ball Z Attack of the Saiyans, DBZ : Attack of the Saiyans DBZ Attack of the Saiyans

Vidéos