Menu
Flock!
  • Tout support
  • PC
  • PS3
  • 360
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Flock!
360
Flock!
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de pixelpirate
L'avis de pixelpirate
MP
Journaliste jeuxvideo.com
09 avril 2009 à 17:50:11
11/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (3)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
10/20
Partager sur :

Disponible en téléchargement sur PC, Xbox Live Arcade et Playstation Network, Flock! fait partie de ces "petits" jeux qu'on attendait avec impatience depuis que son concept rigolo et son design irrésistible nous avaient été présentés à travers moult vidéos. Hélas, il n'aura pas fallu attendre longtemps pour que le soufflet retombe.

Flock!

On ne sait pas d'où ils viennent, mais on sait ce qu'ils sont venus chercher. "Ils", ce sont les envahisseurs, qui ont surgi un jour à l'improviste à bord de leur vaisseau spatial en forme de cloche. Depuis, c'est à chaque fois le même rituel : une soucoupe volante se détache du vaisseau-mère pour aller fureter dans les fermes du coin et en ramener tout un tas d'animaux domestiques. Inutile de dire que ces derniers - moutons, boeufs, cochons ou poules - n'ont pas forcément donné leur consentement. Qu'à cela ne tienne : la razzia aura bien lieu, tout au long des 70 niveaux proposés par le jeu (55 en solo, une quinzaine en multi). A bord de votre soucoupe, vous devrez aider le nombre d'animaux requis à rallier le vaisseau-mère en toute sécurité. Pour ce faire, inutile de compter sur un rayon tracteur comme dans Spore : les soucoupes de Flock!, bien moins perfectionnées, se placent derrière leurs victimes pour les effrayer et les guider comme le ferait un chien de berger.

Flock!
Non, non, pas par là ! Mais écoutez-moi bon sang ou je vous réduis en méchoui !
Au terme des premiers niveaux, le doute n'est plus permis : Flock! n'est pas un puzzle-game. Chaque niveau intègre un nouvel élément de gameplay (animal, objet, piège...) qu'on vous apprend illico à négocier. Vous n'avez donc jamais à chercher ce qu'il faut faire ; votre tâche se limite à essayer d'y parvenir. On est donc en présence d'un jeu d'adresse bien plus que d'un jeu de réflexion ; seule y prime votre capacité à composer avec la maniabilité laborieuse de votre soucoupe. Les ratés sont fréquents étant donné que certains passages, où il faut guider le troupeau à travers des dangers disposés de part et d'autre (pièges, vide...), requièrent une précision millimétrée que ne permet guère le contrôle au stick analogique. Votre rôle de chien de berger sera d'autant plus délicat que les animaux ne réagissent pas tous de la même façon à votre rayon lumineux : les moutons flemmardent (il faut sans arrêt les pousser), les boeufs foncent droit devant eux dès que vous les titillez un peu trop, les cochons roulent en boule et les poules volettent par-dessus les précipices. Cette joyeuse ménagerie vous en fera voir de toutes les couleurs !

Flock!
Le jeu à deux n'est guère plus stimulant et pâtit encore plus des problèmes de jouabilité.
A côté de ça, Flock! s'appuie sur un moteur physique remarquable qui autorise toutes les fantaisies. Attraper et lâcher une pierre sur une pente pour la faire rouler, secouer un arbre pour en ôter le feuillage, arracher une barrière pour s'en servir ensuite comme d'une passerelle... Vous effectuez ces actions très simplement, au moyen d'un minimum de boutons. Pourtant, le level-design très convenu et les énigmes téléphonées (pour peu que l'on puisse encore parler d'énigmes) ne tirent pas parti de ces possibilités comme on l'aurait espéré, et font rarement appel à votre inventivité. Du coup, en dépit des quelques problèmes de jouabilité et de l'obligation de devoir recommencer un niveau si l'on perd trop d'animaux, le jeu reste peu difficile. Si la médaille d'or (symbole d'un niveau effectué en un temps record) n'est pas toujours aisée à obtenir, les médailles d'argent ou de bronze se gagnent sans peine. La campagne solo ne procurant pas plus de 3 heures de jeu, un mode deux joueurs vient la soutenir en apportant quelques mécanismes de coopération au sein d'une quinzaine de niveaux supplémentaires. Rien de bien transcendant hélas.

Flock!
Si vous n'avez plus suffisamment d'animaux, poussez-les à se reproduire !
En réalité, on a un peu l'impression que ces courtes campagnes solo et multi, qui brossent de façon superficielle les différents mécanismes de jeu, servent de démo à l'éditeur disponible (dont vous débloquez d'ailleurs les éléments au fur et à mesure des niveaux). D'une complétude qui n'a d'égale que sa simplicité d'accès, cet éditeur de niveaux se révèle très performant et laisse à penser que Capcom a surtout misé sur l'aspect communautaire de Flock!, qui permet aux joueurs de s'échanger leurs créations, comme le fit LittleBigPlanet l'année dernière. Avec sa plastique superbe qui aligne les textures "cousues" et les patchworks de matières, Flock! semble d'ailleurs reprendre les composantes du hit de Sony : design irrésistible, gameplay simple (voire simpliste), moteur physique performant, mode multijoueur, éditeur de niveaux avec partage possible de ses créations... Le parallèle est édifiant. Pourtant, le jeu de Capcom n'a ni l'envergure ni la consistance d'un LittleBigPlanet, et en comptant sur la communauté des joueurs pour en assurer le contenu, l'éditeur prend un gros risque, surtout au tarif de 1200 MS Points.

Les notes
  • Graphismes 16 /20

    Flock! affiche une 3D isométrique particulièrement agréable à regarder. Les environnements sont faits de textures de tissu cousues les unes aux autres, les animations sont soignées et les effets visuels très réussis. Seul bémol : il est parfois difficile de distinguer clairement les animaux de petite taille.

  • Jouabilité 9 /20

    Le gameplay déçoit beaucoup : le moteur physique remarquable mais sous-exploité, ne sert de support qu'à des niveaux peu inspirés, manquant cruellement de challenge. Le titre souffre de surcroît de lacunes préjudiciables en matière de jouabilité (maniabilité poussive, caméra fixe, absence d'une vue d'ensemble...).

  • Durée de vie 9 /20

    La campagne solo se boucle en à peine 3 heures de jeu et la campagne multi ne vous offrira pas plus d'une heure à partager avec un ami. Le jeu dispose certes d'un éditeur de niveaux et d'une fonction de partage en ligne qui lui procurent une durée de vie potentiellement illimitée, mais on aurait préféré que ces outils soient un vrai plus et non pas une façon de combler un grand vide.

  • Bande son 13 /20

    On s'attendait sans doute à mieux au niveau des bruitages "animaliers". Par contre, les thèmes musicaux d'influences variées sont réussis ; ils parviennent même à dynamiser un peu une action souvent trop molle.

  • Scénario /

Flock! tente de marcher sur les traces de LittleBigPlanet mais reste loin derrière car il n'en a pas l'envergure. Son design très travaillé, son moteur physique remarquable et ses fonctions de création et de partage ne suffisent pas à relever un gameplay inconsistant et un level design peu inspiré. On a même l'impression que le jeu ne fait que brosser de façon superficielle les possibilités offertes par l'éditeur de niveaux. Flock! est donc un beau jeu creux, particulièrement court, que son aspect communautaire ne parviendra pas forcément à sauver.

Profil de pixelpirate
L'avis de pixelpirate
MP
Journaliste jeuxvideo.com
09 avril 2009 à 17:50:11
11/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (3)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
10/20
Mis à jour le 09/04/2009
Xbox 360 Adresse Capcom Proper Games
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
  • Preview : Crackdown 3 : un multijoueur étonnament addictif
    PC - ONE
  • Preview : Just Cause 4 : Meilleur bac à sable que jeu d'action ?
    PC - PS4 - ONE
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Super Smash Bros. Ultimate
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Devil May Cry 5
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live