Menu
Dinosaur King
  • DS
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Tests de jeux sur DS / Dinosaur King sur DS /

Test Dinosaur King sur DS du 08/09/2008

Test : Dinosaur King
DS
Dinosaur King
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
08 septembre 2008 à 16:40:29
14/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (48)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.2/20
Tous les prix
Prix Support
12.99€ DS
27.48€ DS
Voir toutes les offres
Partager sur :

Nouvelle alternative aux Pokémon, Dinosaur King profite de la rentrée pour se faire connaître du public européen. Tout droit venu du Japon, ce soft DS s'inspire à la fois de la série animée et du jeu de cartes à collectionner du même nom. Dinosaur King, c'est donc un phénomène naissant qui a toutes les chances de faire parler de lui cette année dans les cours de récré.

Dinosaur King

Totalement méconnue des joueurs français à l'heure actuelle, la licence Dinosaur King est en passe de suivre la même voie que les fameux Pokémon de Nintendo et autres Yu-Gi-Oh! jouant sur l'attrait des cartes à collectionner. Ces dernières seront d'ailleurs prochainement distribuées dans notre pays, et le jeu devrait profiter également de la diffusion toute récente de la série animée sur France 3 pour se faire rapidement connaître des jeunes joueurs.

Dinosaur King
Le jeu est inspiré des cartes à collectionner et de la série animée du même nom.
Construit comme un RPG largement inspiré de Pokémon et reprenant quelques composantes originales de Spectrobes, Dinosaur King sur DS semble jouer la carte de la facilité et du déjà-vu. C'est du moins ce que l'on pourrait croire en découvrant sur le papier les principales caractéristiques du titre. Et pourtant, Sega semble avoir pris à coeur le développement de cette adaptation qui s'avère étonnamment prenante dès lors qu'on se laisse prendre au jeu. Au coeur du soft, l'aspect collection constitue véritablement le noyau autour duquel gravitent tous les éléments nécessaires à l'aventure. Dans la peau d'un gamin équipé d'un Pistodino, instrument capable de ramener les dinosaures à la vie, le joueur va tenter de contrecarrer les agissements d'une organisation criminelle connue sous le nom de Gang Alpha. Un scénario propice aux duels par dinosaures interposés, chaque combat survenant de manière aléatoire pour vous permettre d'entraîner vos créatures afin d'améliorer leurs capacités. La cartouche comporte au total plus de soixante-dix dinosaures à affronter et à récupérer pour bénéficier d'une grande variété de combinaisons possibles dans la composition de ses équipes. Par ailleurs, les différentes capacités d'actions obtenues, comme la raclée kamikaze ou le broyage caudal, pourront tout à fait être réparties librement entre chacun des membres de votre groupe.

Dinosaur King
L'adversaire donne généralement un indice sur le type de coup qu'il va porter.
Si le déroulement de l'aventure respecte scrupuleusement le schéma classique du RPG style Pokémon, ils sont tout de même enrichis par la notion de fouille archéologique qui emprunte beaucoup à Spectrobes. Dans Dinosaur King, puisque vous ne pouvez pas capturer de créatures en les affrontant, vous devrez fouiller le terrain à la recherche de fossiles enfouis sous la surface du sol. Pour les trouver, un radar est accessible à tout moment moyennant une certaine dose d'énergie requise pour afficher l'emplacement précis d'un site de fouille. Il faut donc le recharger régulièrement, soit en achetant des piles, soit en passant par le Labo-D, exacte réplique du Pokémon Center. Cet endroit vous rendra d'ailleurs bien des services en vous autorisant à remanier votre équipe à volonté et à analyser les fossiles obtenus pour les ramener à la vie. Et le plus beau dans tout ça c'est qu'il est possible de se téléporter à tout moment au Labo-D pour se sortir d'une situation mal embarquée. Mais la phase d'excavation d'un fossile s'avère un peu plus délicate que sa découverte, et c'est justement là que l'écran tactile intervient. A l'aide du stylet, vous devrez déterrer le fossile minutieusement en soufflant dans le micro pour chasser la poussière qui s'accumule progressivement, le but étant de le déterrer complètement avant que le stylet ne se casse. C'est beaucoup moins facile à réaliser que dans Spectrobes et on prend finalement très au sérieux ces phases de jeu qui apportent un vrai plus à l'aventure.

Dinosaur King
Déterrez les fossiles pour les changer en véritables dinosaures.
L'autre élément caractéristique de Dinosaur King, c'est son système de combat qui reprend le concept millénaire du "janken" ou jeu du "pierre-feuille-ciseaux". Dit comme ça, on peut s'attendre à quelque chose de complètement aléatoire et donc inintéressant au possible. En réalité, l'idée est loin d'être mauvaise car elle est exploitée dans le jeu de manière à limiter le hasard pour que les combats fonctionnent uniquement sur la logique. Concrètement, chacun des trois symboles correspond à l'une des attaques de votre dinosaure, votre tâche étant de choisir lequel sortir à chaque tour pour dominer votre adversaire. Pour cela, vous allez vous baser sur ce que va vous dire votre opposant juste avant de jouer, sachant que, dans la majeure partie des cas, il va se trahir de lui-même en révélant plus ou moins clairement quel type de coup il va jouer. S'il se vante de pouvoir contrer votre coup spécial, vous n'avez qu'à jouer l'attaque qui est plus forte que celle permettant de vaincre votre technique maîtresse. S'il jure de ne pas se faire avoir deux fois de suite, vous saurez qu'il projette de sortir le coup supérieur au coup que vous venez de jouer. Tout est donc affaire de logique, et en dehors des affrontements contre les boss où il devient parfois hasardeux de deviner le jeu de son adversaire, un minimum d'attention et de réflexion suffisent à venir à bout de n'importe quel type d'ennemi.

Dinosaur King
Le radar permet de localiser facilement les sites de fouille.
Il faut savoir également qu'il existe une relation de supériorité entre les éléments naturels qui caractérisent chaque dinosaure (feu, vent, herbe, terre, éclair et eau), mais elle influe simplement sur l'importance des dégâts infligés au cours du combat. Enfin, en remplaçant régulièrement les attaques de chaque créature par les techniques acquises au fil des matches, vous optimiserez considérablement le potentiel de votre équipe. Pour ceux à qui l'aventure solo ne suffirait pas, on évoquera la possibilité d'effectuer des duels entre joueurs mais aussi des échanges en wi-fi, à condition que chacun possède un exemplaire du jeu. On regrette d'ailleurs qu'on ne puisse pas créer plus d'une seule partie à la fois, chaque nouvelle aventure écrasant automatiquement la précédente. Dommage aussi que le choix du personnage de départ influe seulement sur le premier dinosaure utilisé, et que chaque créature obtenue démarre systématiquement au niveau un. On aurait bien aimé aussi pouvoir emporter plus de trois dinosaures avec soi, ou encore effectuer des combats en deux contre deux. Malgré tout, Dinosaur King reste un titre suffisamment intéressant pour mériter d'être découvert si la formule Pokémon ne vous rebute pas.

Les notes
  • Graphismes 14 /20

    Pas de prouesse graphique au niveau des phases d'exploration, en revanche la réalisation 3D pour les duels rend les combats un peu plus attrayants visuellement. Les animations se renouvellent à mesure que vous obtenez de nouveaux types de coups.

  • Jouabilité 15 /20

    Le système de combat fonctionne suivant une gymnastique logique qui fait tout l'intérêt des affrontements et qui laisse finalement très peu de place au hasard. L'aventure reprend par ailleurs scrupuleusement le schéma établi dans la série des Pokémon.

  • Durée de vie 13 /20

    Le soft nous invite à réunir les sept fragments de pierre convoités par le Dr. Z et le Gang Alpha. Si l'aventure n'est pas interminable en solo, l'aspect collection et les duels en wi-fi garantissent une durée de vie raisonnable.

  • Bande son 10 /20

    Les musiques ont du mal à se faire apprécier et ne constituent certainement pas l'aspect le plus positif du jeu. Les dinosaures s'expriment finalement assez peu.

  • Scénario 11 /20

    S'il est évident que la trame très convenue n'est là que pour servir de prétexte à l'aventure, son manque d'originalité est compensé par l'attrait de la découverte des fossiles et l'envie de faire évoluer ses créatures.

Lancé parallèlement au jeu de cartes à collectionner et à la série animée, Dinosaur King sur DS s'inspire judicieusement de Spectrobes et de Pokémon pour constituer au final un titre digne d'intérêt pour le jeune public. On aurait pu s'attendre à bien pire pour une première adaptation de la licence Dinosaur King, mais heureusement, c'est vraiment sympathique !

Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
08 septembre 2008 à 16:40:29
14/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (48)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.2/20
Mis à jour le 08/09/2008
Nintendo DS RPG Sega Climax Entertainment
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Dreams : Media Molecule va faire de vous le Toby Fox de demain
    PS4
  • Preview : Yoshi's Crafted World : Le jeu de plates-formes mignon "fait-maison"
    SWITCH
  • Preview : A Plague Tale : Innocence, l’aventure qui rat-isse large dans ses inspirations
    PC - PS4 - ONE
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Mortal Kombat 11
    PC - PS4 - ONE - SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Tom Clancy's The Division 2
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce