Menu
Pirates : Duels on the High Seas
  • DS
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Pirates : Duels on the High Seas sur DS /

Test du jeu Pirates : Duels on the High Seas sur DS

Test : Pirates : Duels on the High Seas
DS
Pirates : Duels on the High Seas
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
01 septembre 2008 à 17:34:28
12/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (5)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
9.6/20
Tous les prix
Voir toutes les offres
Partager sur :

Le thème de la piraterie a déjà inspiré bon nombre de titres, notamment sur PC où presque tous les genres y sont passés. C'est donc vers des territoires vierges de toute colonisation que les buveurs de rhum naviguent aujourd'hui, avec une escale prévue sur Nintendo DS.

Pirates : Duels on the High Seas

Ce qu'il y a de fabuleux avec le thème des pirates, c'est qu'il peut servir de cadre à une multitude de softs complètement différents. Qu'ils soient orientés jeu de rôle, stratégie ou gestion, ces derniers peuvent toujours compter sur la fascination du public pour ces aventuriers de la mer aujourd'hui disparus. Pirates : Duels on the High Seas sur DS mise quant à lui sur la simplicité. Il s'agit donc d'un petit jeu d'action très accessible qui ne s'embarrasse d'aucune notion de tactique ou de stratégie, et encore moins d'éléments de RPG. Le joueur y contrôle un navire plus ou moins rapide et résistant selon le niveau de difficulté choisi, avec pour objectif d'écumer les sept mers du globe à la recherche de trésors.

Pirates : Duels on the High Seas
Hissez les voiles pour fuir Port Royal après avoir volé la première clé.
L'histoire part d'une simple légende et d'un vieux rouleau de parchemin révélant l'emplacement des sept clés des sept mers. En tant que hors-la-loi, vous et votre équipage devez mener à bien votre périple sans sombrer sous les attaques répétées de la marine qui n'hésitera pas à déployer sa grande armada pour vous contrer. Intuitif et sans fioriture, le gameplay se résume principalement à fendre les vagues en éliminant tout bâtiment ennemi sans oublier de récolter un maximum de trésors et de caisses de munitions. Abattre les navires marchands vous permettra aussi de renflouer vos caisses sans risque de représailles. N'hésitez pas non plus à raser les côtes pour ramasser les coffres qui vous tendent les bras. La plupart du temps, les zones devront être nettoyées une par une avant que vous ne puissiez franchir les portes menant aux autres portions du niveau. Dans le principe, Pirates : Duels on the High Seas n'est d'ailleurs pas sans rappeler un certain Overboard, alias Shipwreckers, sorti sur PC et PSOne en 1997.

Pirates : Duels on the High Seas
Les hangars produisent des navires à l'infini. Détruisez-les !
Attrayant sur le papier, votre périple vous fera donc voir du pays, à commencer par Port Royal, Porto Bello et la mer de Chine. C'est d'ailleurs à partir du troisième "monde" qu'on commence à réaliser que le système de jeu ne semble vouloir aucunement se renouveler. Manoeuvrer le bateau pour canarder des navires ennemis de plus en plus nombreux, voilà ce qui vous attend tout au long du jeu. Lassant, Pirates : Duels on the High Seas l'est incontestablement en solo, mais il se destine peut-être avant tout aux parties en multijoueur. Jouable à quatre ou seulement à deux si vous ne possédez qu'un exemplaire du soft, le titre propose ainsi trente-cinq arènes spécialement dédiées aux affrontements à plusieurs. Dommage que les développeurs n'aient pas jugé bon de tirer parti des capacités tactiles de la console, car il est probable que le fait de pouvoir naviguer au stylet aurait pu optimiser le plaisir de jeu. En l'état, les niveaux s'enchaînent de façon linéaire et répétitive, et sont gâchés par une mollesse générale et des possibilités de jeu très limitées. On trouve tout de même quelques armes secondaires dont on peut se servir pour compenser la faiblesse de ses canons principaux. Chaque réserve de munitions donne en effet accès à un arsenal particulier, comme le lance-flammes, les roquettes, les mines ou les lames de scie. Dommage qu'on ne puisse pas en stocker plusieurs en même temps car l'action a souvent tendance à tourner en rond.

Pirates : Duels on the High Seas
Les crânes vous protègent des attaques ennemies.
Dans le meilleur des cas, les conflits directs seront entrecoupés de situations un peu plus variées impliquant de détruire des barges de bombardement, des hangars à navires ou d'éviter les blocus. Vos adversaires ne seront d'ailleurs pas seulement les navires de la Royal Navy mais aussi des pirates rivaux ou même carrément des monstres marins. Le soft baigne ainsi dans une atmosphère mi-fantastique mi-réaliste, l'histoire étant racontée à la manière d'une quête au trésor pleine d'incertitude. Finalement la seule subtilité qu'on trouvera au niveau du système de jeu concerne les différentes améliorations que l'on peut activer à n'importe quel moment durant la partie. Au nombre de quatre, elles vous permettront d'augmenter la visibilité sur la carte, la vitesse du navire, la portée des canons ou encore d'effectuer des réparations moyennant une certaine somme d'argent. Mais afin de pouvoir bénéficier de ces améliorations, vous devrez sauver des naufragés qui viendront rejoindre vos rangs en tant que cartographes, charpentiers, navigateurs ou artilleurs. Ensuite, une simple pression sur l'icône requise suffira à déclencher l'effet voulu. Voilà pour ce tour d'horizon de Pirates : Duels on the High Seas sur DS, un jeu qui, globalement, pourra paraître un peu daté à l'heure actuelle, mais qui trouvera peut-être sa place dans votre ludothèque si vous comptez en profiter lors de sessions multijoueurs.

Les notes
  • Graphismes 12 /20

    La finesse des graphismes confère un style plutôt réaliste à Pirates : Duels on the High Seas mais ne compense pas la médiocrité globale de la réalisation.

  • Jouabilité 11 /20

    Si le gameplay a le mérite d'être très accessible, le tout manque cruellement de possibilités pour permettre aux parties de se renouveler suffisamment d'un niveau à l'autre. De plus, le jeu ne profite pas du tout des possibilités tactiles de la console.

  • Durée de vie 13 /20

    L'aventure solo comporte soixante-dix zones de jeux qui se ressemblent malheureusement beaucoup trop et qu'on termine assez rapidement. Avec ses trente-cinq arènes multijoueurs, le soft relance heureusement son intérêt à plusieurs.

  • Bande son 12 /20

    L'atmosphère sonore ne fait pas dans l'exceptionnel mais elle reste suffisamment présente tout au long du jeu pour qu'on ne décroche pas trop vite du contexte.

  • Scénario 12 /20

    Le périple de nos pirates en quête de trésor nous est conté à mesure que l'on traverse les sept mers du globe. Il faut par contre se contenter de textes agrémentés d'images fixes.

Moins subtil qu'on ne le pensait, Pirates : Duels on the High Seas se range dans la catégorie des jeux d'action qui compensent leur manque de profondeur par un gameplay très accessible. Si l'expérience de jeu n'est pas inintéressante, on se lasse quand même rapidement de l'aventure solo au profit des affrontements directs à plusieurs.

Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
01 septembre 2008 à 17:34:28
12/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (5)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
9.6/20
Mis à jour le 01/09/2008
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Battletoads, le Beat'em all fait-il un bond de géant ou de grenouille ? - gamescom 2019
    PC - ONE
  • Preview : Gears 5, le mode Horde fait du neuf avec des vieux - gamescom 2019
    PC - ONE
  • Preview : Still There : Le futur Firewatch de l'espace ? - gamescom 2019
    PC
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Cyberpunk 2077
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Borderlands 3
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce