Accueil jeuxvideo.com
  • Créer un compte
  • Se connecter
Créer un contenu
Test : Mario & Sonic Aux Jeux Olympiques
DS

N'ayant pas réussi à se départager sur Wii, le plombier le plus jovial de l'histoire du jeu vidéo et le hérisson peinturluré se retrouvent sur Nintendo DS. Si les deux titres sont fondamentalement les mêmes, cette version portable se montre à la hauteur de son modèle. Mieux, elle le surpasse sur certains points tout en se montrant toutefois moins convaincante sur d'autres. Cependant le résultat est le même, il va falloir mettre un bon coup de collier pour trôner au-dessus de vos petits camarades.

Faisons court, faisons concis mes bons amis. Mario & Sonic sont cette fois confrontés à seize épreuves sur Nintendo DS. De l'ancien, du nouveau, nous avons droit à un petit mélange détonnant qui permet de retrouver la plupart des disciplines de la version Wii ainsi que quelques petites nouvelles. Néanmoins, s'il est fort sympathique d'avoir droit à du plongeon, du cheval d'arçon ou du cyclisme, on regrettera l'absence de plusieurs épreuves d'athlétisme comme le saut en hauteur ou la perche. En sus, il est dommage que les développeurs aient opté pour une séquence de canoë radicalement différente de sa consoeur Wii puisqu'on se retrouve ici avec une sorte de combat en arène durant lequel il convient de récupérer des options pour les balancer sur ses adversaires. Du pur Mario-style quoi. Pourtant, à l'exception de ces quelques différences, cette mouture DS est d'un excellent niveau.

Une des épreuves inédites mais ici aussi, battre les records n'est qu'une formalité.

Sur la question de la jouabilité, les développeurs de chez Sega s'en sont donnés à coeur joie. Le gameplay est varié, parfaitement adapté aux seize disciplines et utilise à bon escient les capacités de la console. Si dans la plupart des cas, il suffit de frotter le stylet de droite à gauche pour courir puis de tapoter l'écran pour donner une impulsion afin de sauter ou de réaliser toute autre action spécifique, on trouve malgré tout une vraie diversité sur l'ensemble du titre. On devra alors, durant l'épreuve de trampoline, réaliser les figures apparaissant sur l'écran du haut à l'aide de l'écran du bas, taper dans les mains près du micro pour chauffer la foule, imprimer une direction pour choisir notre angle de lancer, etc. Le petit plus également vient du fait que certaines épreuves sont beaucoup plus probantes sur DS que Wii. Pêle-mêle, on citera le tir à l'arc, le ball-trap ou encore le ping-pong. Ceci dit, cette dernière discipline devient du coup beaucoup trop simple surtout lorsqu'on a compris que les balles à effet sont la hantise de la console. Pourtant, dans sa version Rêve, le ping-pong devient plus fun grâce à l'utilisation de coups spéciaux. Tant que j'y suis, pour ceux qui auraient manqué le coche, ces épreuves 'Rêve' sont en fait les disciplines d'origine vues à travers le prisme de l'arcade. Du coup, il est permis d'utiliser des options de toute sorte à l'instar de n'importe quel Mario Kart pour ne citer que ce dernier.

Le ping pong est beaucoup plus accessible que sur Wii et devient du coup un peu trop facile.

Ne manquant donc pas de qualités, cette "adaptation" DS souffre tout de même de plusieurs défauts. Comme la mouture Wii, on lui reprochera une difficulté parfois mal gérée permettant de donner un énorme coup de pied dans les records olympiques ou mondiaux. Il est ainsi très facile d'exploser ses adversaires en cyclisme, plongeon, 100m, 400m, 400m haies, javelot ou marteau. Certes, le mode Tournoi comprend trois niveaux de difficulté progressifs synonymes de circuits à débloquer mais malgré cela, vous n'aurez aucun mal à terminer rapidement les modes Débutant et Avancé, le dernier challenge étant tout de même plus corsé. De plus, le saut en longueur et le triple saut souffrent d'un gros problème lié à l'angle de saut. En effet, il est difficile de tenir tête à nos adversaires malgré une foule en délire, une vitesse maximale et une bonne planche si vous n'orientez pas correctement votre stylet. De plus, dans 80% des cas, c'est bizarrement un angle de 31° qui est imprimé en bout de course. Résultat, on reste dans le bas du classement et on perd de précieux points. Il faudra alors bien gérer son Circuit Chance proposant de doubler ses points à l'issue d'une épreuve lors d'une coupe comportant une des disciplines citées plus avant.

Dans le même ordre d'idées, le tir à l'arc est bien plus sympa sur Nintendo DS.

"Longétivement" (belle invention que le néologisme) parlant, le soft se situe dans la moyenne des productions du genre. Le mode solo se boucle facilement mais comme toujours, on y reviendra pour tenter de décrocher des records et des trophées. En parallèle, les modes Libre et Mission sont anecdotiques à l'image de ce qu'on trouvait sur Wii. Néanmoins, il nous reste le multijoueur prolongeant l'expérience de façon exponentielle. Mais ici, il faut néanmoins clarifier les choses. En effet, s'il est possible d'y jouer avec trois amis à l'aide d'une seule cartouche, on déchantera vite fait vu que seules six épreuves sont accessibles via cette configuration. On aurait quand même aimé avoir droit à un tournoi qui est, lui, au rendez-vous en plus du mode Match Simple, si vous disposez d'autant de cartouches que de participants. Au menu également, une partie Galerie où on retrouve diverses informations sur les J.O., des quiz et un juke-box histoire d'écouter les musiques naïves du soft. En même temps, je vous en parle mais n'allez pas croire que ladite Galerie dispense, de quelque façon que ce soit, plusieurs heures de plus devant votre DS. On s'en fout après tout car le plus important dans l'histoire est que Mario & Sonic DS est au niveau de son homologue Wii, meilleur par moments, moins bon à d'autres, mais diablement jouable, rigolo et attractif dans tous les cas.

Etant dans l'impossibilité de prendre nos propres screens, les images de ce test proviennent de chez l'éditeur.

Les notes
  • Graphique 14 /20

    La réalisation n'est pas mauvaise, la 3D étant loin d'être à la ramasse. Si on peut trouver par moments les graphismes grossiers, n'oublions pas que ce genre de jeu s'appuie davantage sur sa jouabilité que sur l'aspect visuel occupant ici une place secondaire. Ceci dit, cette version DS comprend les 16 sportifs de la mouture Wii et dans l'ensemble, le tout est plaisant à reluquer.

  • Jouabilté 15 /20

    Les possibilités de la console sont parfaitement mises à profit et les développeurs ont fait un gros effort pour nous proposer des épreuves ne requérant pas toutes le même type de gameplay. D'ailleurs sur ce point, on éprouve moins de difficultés sur DS que sur Wii dans quatre ou cinq disciplines comme le ping-pong, le tir à l'arc, etc. On regrettera tout de même que les épreuves de sauts (longueur et triple) se gagnent principalement sur un bon angle plutôt que sur la formule : bonne vitesse + bonne planche + bon angle.

  • Duree 14 /20

    Laissez tomber les modes Libre et Mission pour vous concentrer sur les circuits du mode solo. Dommage tout de même qu'on explose en règle générale nos adversaires et les records même s'il est possible d'y revenir pour obtenir tous les trophées disponibles. Le multi gonfle bien entendu la durée de vie mais ici mieux vaut posséder autant de cartouches que de joueurs (4 donc) pour profiter pleinement du côté convivial de telles parties.

  • Son 12 /20

    Une ambiance sonore n'ayant rien de particulier. Des musiques naïves (ou niaises selon notre point de vue) issues des univers de Mario et Sonic et une foule en délire qui scande son enthousiasme en début et fin d'épreuves.

  • Scénario /

Belle prestation que celle de Mario & Sonic sur Nintendo DS. Aussi convivial que sur Wii, sachant utiliser à bon escient les capacités du support et proposant presque autant de disciplines que son homologue, cette version est à classer parmi les bons jeux multi-épreuves de la console. Cependant, tout comme chez son grand frère, les records se font exploser trop facilement et deux ou trois épreuves sont mal calibrées à l'inverse d'autres, bien plus probantes sur la portable que sur la console de salon. Le multi, lui, règle le problème de la durée de vie même si le mode "une cartouche" est aussi frustrant que le multi-cartes est convivial.

Profil de Logan
L'avis de Logan
MP
Journaliste de jeuxvideo.com
07 février 2008 à 18:00:00
14/ 20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (324)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15/ 20
Mis à jour le 07/02/2008 Voir l'historique
Nintendo DS Party-Game Sport Sega
  • Partager cette page :
pas d'image
AvantArrière
  • Accueil
  • Tests (5)
  • News (20)
  • Vidéos (36)
  • Images (258)
  • Wiki / ETAJV
  • Forum
HISTORIQUE DES ARTICLES
  • Dossier : Les Jeux Olympiques d'été dans les jeux vidéo
    - 49
    PS3 - 360 - MD - NES - DS - PS1 - PS2 - WII
  • Test : Mario & Sonic Aux Jeux Olympiques sur DS
    -
    DS
Boutique
  • Mario & Sonic aux Jeux Olympiques DS
    29.99 € Neuf
    8.40 € Occasion
Mettre en valeur Masquer

Vous pouvez mettre en valeur les zones que vous désirez ainsi que noircir les zones que vous désirez cacher.