Menu
The Legend of Spyro : The Eternal Night
  • Tout support
  • DS
  • Wii
  • GBA
  • PS2
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : The Legend Of Spyro : The Eternal Night
PS2
The Legend of Spyro : The Eternal Night
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de hiro
L'avis de hiro
MP
Journaliste jeuxvideo.com
24 décembre 2007 à 18:00:00
8/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (39)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
12.5/20
Tous les prix
Prix Support
16.10€ GBA
23.99€ DS
34.90€ Wii
35.00€ Wii
49.99€ DS
150.00€ GBA
Voir toutes les offres
Partager sur :

Tel un phénix à écailles, Spyro tente régulièrement de renaître de ses cendres et de renouer avec sa gloire passée. Véritable idole des jeunes à la fin des années 90, l'aura du petit dragon violet s'est depuis longtemps flétrie au fil d'épisodes plus décevants les uns que les autres. Comme son prédécesseur, ce nouvel opus, sous-titré Eternal Night, tente donc de redonner des ailes au reptile. Malheureusement, on constatera bien vite que Spyro n'est vraiment plus que l'ombre de lui-même.

The Legend Of Spyro : The Eternal Night

Deuxième épisode d'une trilogie censée apporter un second souffle au petit Spyro, Eternal Night se base sur la même trame scénaristique que son prédécesseur. Si les plus courageux se souviendront peut-être de la façon dont se clôturait le dernier opus, une petite piqûre de rappel ne sera sans doute pas de trop pour la majorité des joueurs. La fin de A New Beginning voyait Spyro combattre une Cynder possédée et maléfique. Vaincue, la petite dragonne reprenait alors sa forme originelle et nous imaginions déjà que les deux bestioles vivraient de nombreuses années de paix et de bonheur. Oui, sauf que non. Extrêmement perturbée par le mal dont elle fut indirectement la cause, Cynder décide de s'exiler loin des êtres qu'elle aime. Et c'est lorsque Spyro, sorte de Saint-Bernard à écailles, tente de l'en dissuader que les choses se gâtent sérieusement. En effet, des monstres sortis d'on ne sait trop où se mettent encore une fois à déferler sur le monde et séparent les deux amis. Spyro, n'écoutant que son coeur de dragon, repart donc sur le sentier de la guerre afin de retrouver la pauvre Cynder. En usant de sa maîtrise des pouvoirs du feu, de la foudre, de la glace et de la terre (qu'il pourra d'ailleurs renforcer en récoltant des orbes d'énergie), Spyro part une nouvelle fois à l'aventure en entraînant un joueur encore plein d'espoir, un espoir fou et innocent que la nature même du jeu ne tardera pas à piétiner joyeusement.

The Legend Of Spyro : The Eternal Night
Il est violet, il n'est pas content, et en plus, il ne digère pas les haricots.
Si The Legend Of Spyro : The Eternal Night cherche à pousser plus avant l'histoire entamée dans le premier volet de cette nouvelle trilogie, il en reprend également les mécanismes de base, ce qui malheureusement, inclut aussi tous les défauts. Sur le fond, il s'agira toujours de faire traverser des niveaux remplis de plates-formes récalcitrantes et d'ennemis costauds à notre Spyro national, le tout, en gardant un oeil sur ses jauges de vie et d'énergie (cette dernière servant à alimenter ses différents types de souffle). Comme précédemment, il faudra frapper des cristaux de différentes couleurs, ou même pulvériser les nombreux ennemis présents dans les niveaux, afin de remplir les deux barres en question. On notera également l'apparition d'une attaque spéciale que notre bon dragon ne pourra déclencher qu'une fois rassemblés assez d'orbes violets. Plus rigolo, le mode "Dragon Time" permet de ralentir le temps pour mieux franchir certains obstacles. Un ajout sympathique qui néanmoins, ne parviendra pas à dissimuler la nature approximative des contrôles. S'il est agréable de ralentir occasionnellement le temps, comment ne pas avoir envie de pulvériser la console, ou tout du moins la galette du jeu, lorsqu'on s'aperçoit qu'un simple double-saut ne s'effectue convenablement qu'une fois sur deux ? C'est ainsi que Spyro transforme souvent une simple phase de plate-forme en véritable calvaire.

The Legend Of Spyro : The Eternal Night
Cet épisode s'axe surtout sur les combats. Des combats répétitifs et franchement pénibles.
Outre la structure extrêmement linéaire d'un jeu qui se destine bien évidemment aux plus jeunes, comment ne pas s'insurger devant ces nombreuses et inutiles cinématiques qui interviennent constamment pour nous montrer que tel ou tel monstre vient de pénétrer dans la salle ? Amusantes un temps, ces cut-scenes n'ont d'autre utilité que de hacher l'action. Action qui vous apparaîtra d'ailleurs poussive et laborieuse du fait de très nombreux combats contre des vagues interminables d'ennemis. Et le pauvre Spyro, même capable de ralentir le temps pour ajuster au mieux ses mandales, sera bien trop souvent submergé. Effectivement, les attaques du cracheur de feu, en plus d'être lentes, ne semblent généralement pas très efficaces. C'est ainsi que le moindre monstre devra être copieusement passé à tabac avant de rendre l'âme. Pire, la plupart des mandales qu'encaissera Spyro auront pour résultat de le sonner quelques secondes, donnant ainsi l'occasion à un autre monstre d'y aller de ses tonitruants bourre-pifs, et ce, jusqu'à ce que mort s'ensuive. L'action souffre en plus d'une caméra récalcitrante et presque entièrement manuelle qui pose de sérieux problèmes de lisibilité. Bref, vous l'aurez compris, de très nombreux défauts s'accumulent et font de The Eternal Night un jeu frustrant et fondamentalement ennuyeux. A éviter.

Les notes
  • Graphismes 10 /20

    Si les codes graphiques instaurés par les développeurs de Krome dans A New Beginning restent plus ou moins les mêmes, on note tout de même que les environnements sont encore plus sombres que par le passé. Beaucoup moins féerique, le Spyro nouveau offre des niveaux obscurs, sinistres et qui se ressemblent tous énormément. Quant aux ennemis, ils manquent toujours autant de charisme.

  • Jouabilité 8 /20

    Difficulté mal dosée, contrôles approximatifs qui vous forcent souvent à reprendre plusieurs fois une même séquence de jeu, caméra bancale et énigmes plates font de ce nouvel épisode de Spyro une véritable épreuve.

  • Durée de vie 11 /20

    Les nombreuses améliorations et bonus à débloquer n'y feront rien, le jeu ne devrait pas vous retenir plus d'une journée, et encore.

  • Bande son 14 /20

    Comme pour le dernier épisode, la version anglaise permet d'entendre quelques voix connues telles que celles d'Elijah Wood, de Gary Oldman ou de David Spade. En français, on a droit à leurs doubleurs officiels, ce qui nous assure déjà un boulot très correct à ce niveau. Les musiques donnent dans le style classique avec des compositions tantôt très douces, tantôt plus enjouées, mais rien de très mémorable, malheureusement.

  • Scénario 10 /20

    On continue sur les bases instaurées par le dernier épisode. Exit l'humour et la bonhomie des premiers épisodes pour des propos plus sombres et nettement plus insipides.

La nuit tombe sur la légende Spyro, plus froide et plus épaisse que jamais, et on commence à désespérer de voir jamais le dragon renaître de ses cendres. Brouillon, plat, desservi par une jouabilité lourde de défauts, The Eternal Night finit d'ôter à la licence tout ce qu'elle avait de frais et d'agréable. Un titre à éviter, à moins d'avoir des tendances masochistes.

Profil de hiro
L'avis de hiro
MP
Journaliste jeuxvideo.com
24 décembre 2007 à 18:00:00
8/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (39)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
12.5/20
Mis à jour le 24/12/2007
PlayStation 2 Action Plate-Forme Krome Studios Sierra
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Crackdown 3 : un multijoueur étonnament addictif
    PC - ONE
  • Preview : Just Cause 4 : Meilleur bac à sable que jeu d'action ?
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : BlizzCon 2018 : Diablo Immortal - Nos impressions sur le hack'n slash mobile diabolisé
    IOS - ANDROID
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Battlefield V
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Super Smash Bros. Ultimate
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce