Menu
Mega Man Star Force Dragon
  • DS
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Mega Man Star Force Dragon sur DS /

Test du jeu Mega Man Star Force Dragon sur DS

Test : Mega Man Star Force Dragon
DS
Mega Man Star Force Dragon
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
07 décembre 2007 à 18:00:00
15/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (8)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.9/20
Tous les prix
Voir toutes les offres
Partager sur :

Est-ce parce que les nostalgiques n'ont pas supporté l'abandon de la formule originale des premiers Mega Man au profit d'épisodes de plus en plus tournés vers le RPG ? Le fait est que les dernières versions sorties sur DS et GBA, je pense aux Battle Network et aux Star Force, me semblent largement sous-estimées par la presse en général. Ayant particulièrement bien accroché aux trois nouvelles versions sur DS, je m'en vais donc défendre ces titres qui feront certainement la joie de beaucoup d'entre vous.

Mega Man Star Force Dragon

Reconnaissons-le, Mega Man Star Force a comme défaut premier de rebuter le joueur dès le début de l'aventure. Le fait que la première heure de jeu soit ennuyeuse à mourir n'est pas le meilleur moyen de partir sur de bonnes bases, et il faut clairement surmonter cette première étape pour commencer à cerner le potentiel du jeu. Non content de nous tenir par la main tout en nous assommant avec une narration lourdingue et interminable, le jeu nous balance sans crier gare une avalanche de termes barbares franco-anglais à assimiler. A l'instar des précédents volets, le soft se plaît en effet à instaurer tout un vocabulaire spécifique au jeu et l'omniprésence d'abréviations au niveau de l'interface nuit beaucoup à sa lisibilité. Qui plus est, l'histoire en elle-même commence de manière résolument naïve, se démarquant seulement par le caractère inattendu du héros.

Mega Man Star Force Dragon
Les fonctions des cartes Navi peuvent s'apparenter à des mini-jeux.
Dans Mega Man Star Force, vous incarnez Geo Stellar, un gamin rebelle qui vit assez mal l'absence de son père et se ferme volontairement aux autres, refusant de mettre les pieds à l'école et de se faire des amis. Sa vision des choses va changer au contact de Omega-Xis, un FM-ien qui va faire de Geo un héros juste et bon malgré lui. L'histoire se passant dans le futur, il faut savoir que chaque être humain dispose d'un Transer, un terminal mobile qu'on fixe généralement à son bras et qui sert d'outil multifonctions contenant notamment une messagerie, un téléphone et une page perso. S'ajoutent à cela une liste de cartes et un récapitulatif des liens fraternels, deux notions sur lesquelles on reviendra un peu plus loin. Notre jeune ami va apprendre qu'il lui suffit d'activer des lunettes spéciales appelées Visualiseur pour déceler les chemins qui appartiennent au monde des ondes. Afin d'arpenter lui-même ces routes virtuelles, Geo doit fusionner avec Omega-Xis pour devenir Mega Man et acquérir les pouvoirs qui lui permettront de supprimer directement les virus informatiques. Le monde est en effet menacé par des FM-iens maléfiques qui souhaitent prendre le contrôle des humains pour exprimer leurs pouvoirs, mais leurs intentions sont bien moins honnêtes que celles d'Omega-Xis. Les principales victimes sont les êtres les plus vulnérables, les âmes en peine ou les coeurs solitaires qui sont des proies faciles pour ces "prédateurs" venus d'ailleurs.

Mega Man Star Force Dragon
Les boss exigent une bonne maîtrise du système de cartes.
L'aventure se déroule de manière continue et chaque jour qui passe nous confronte à de nouvelles missions imposées ou à des quêtes optionnelles qui se traduisent plus ou moins selon le même schéma. Une fois dans le rôle de Mega Man, le joueur a la possibilité de se glisser dans l'esprit des gens pour déchiffrer leurs pensées afin de leur venir en aide. La démarche est assez similaire pour ce qui est des machines dont vous devrez infiltrer les espaces ordi afin d'en chasser les virus. La première étape consiste donc d'abord à trouver le moyen d'accéder à un Wavehole, zone où les ondes provoquent des distorsions, pour pénétrer à l'intérieur même des machines, ce qui se traduit par l'entrée dans un nouveau niveau. Ces derniers se présentent généralement de manière assez labyrinthiques et sont propices aux rencontres aléatoires avec les virus locaux. Bien que conçu de manière à respecter l'esprit des Mega Man Battle Network, le système de jeu a été considérablement remanié dans Mega Man Star Force. Les développeurs ont réussi à trouver le juste milieu entre le tour par tour et l'action en temps réel, ce qui donne un résultat plutôt intéressant. Lorsque le combat s'engage, vous devez choisir un certain nombre de cartes parmi celles qui sont distribuées aléatoirement, ce nombre dépendant de leur position les unes par rapport aux autres mais aussi de leur nature. Une fois ces cartes en main, le combat commence véritablement, chaque carte représentant une attaque que vous pouvez lancer contre vos adversaires. Mais comme les ennemis sont disposés sur un damier de 12 cases, il faudra savoir jouer les bonnes cartes contre les bons ennemis, une épée ne pouvant pas toucher un monstre trop éloigné.

Mega Man Star Force Dragon
Vous devrez souvent vous introduire dans les espaces ordi des machines via le monde des ondes.
Bien sûr, tout se complique rapidement dans la mesure où vos adversaires sont mobiles et où il faut attendre un certain temps avant d'avoir le droit de repiocher de nouvelles cartes d'action. Durant le laps de temps où vous ne pouvez pas piocher de cartes, vous pouvez tout de même recourir au MegaBuster, un canon de base peu puissant mais qui peut faire la différence si vous l'utilisez au bon moment ou en chargeant vos tirs. A ce système de base s'ajoutent de nombreuses subtilités dont on passera la plupart sous silence puisque vous pourrez découvrir vous-même leurs fonctions dans le jeu. Quelques mots tout de même sur les cartes blanches qui vous confèrent des effets bonus à condition de les combiner avec des attaques. Les contres consistent à prendre un ennemi de vitesse au moment où celui-ci tire afin de l'assommer et de gagner une carte supplémentaire au passage. Enfin, la MegaAttaque permet d'atteindre une cible éloignée même avec une épée, mais requiert un timing plutôt serré. Tout ceci peut vous paraître assez obscur si vous n'avez pas encore joué à Mega Man Star Force, mais le résultat obtenu avec ce système rend les combats très agréables à jouer, les schémas d'action étant renouvelés constamment. Ceci est dû également au fait que le deck actif peut être modifié à chaque fois que vous obtenez de nouvelles cartes. Il vous suffit alors de passer quelques secondes dans le menu pour configurer votre sélection d'armes et de bonus, histoire de mettre toutes les chances de votre côté pour les affrontements qui suivront.

Mega Man Star Force Dragon
Un voyage dans l'espace vous attend au musée des sciences.
Mais qu'en est-il des trois versions proposées pour Mega Man Star Force ? Suivant la mode des Pokémon, Capcom a cru bon de sortir trois versions pour un même titre et pour une aventure qui reste en tout point identique. Les changements sont en effet mineurs et se résument simplement à une nouvelle couleur des menus (rouge, verte ou bleue), une transformation différente (Leo Kingdom, Dragon Sky ou Pegasus Magic) et un pouvoir élémentaire variable (tir de bois, balafre de glace ou brûleur). Le coup des versions multiples est justifié dans l'univers du jeu par le fait que les Transers sont reliés à trois satellites différents : Pegasus, Leo et Dragon, sachant que seuls ceux qui sont reliés au même satellite peuvent communiquer entre eux. D'une cartouche à l'autre, les joueurs peuvent ainsi établir des liens fraternels pour communiquer avec d'autres possesseurs du jeu et leur envoyer des données. Les parties jusqu'à 7 joueurs sont également possibles, mais seulement en local, le Wi-Fi étant réservé à la fraternisation. Nouer des liens avec des frères n'est heureusement pas indispensable pour terminer l'aventure, il s'agit finalement d'un bonus sympa sans plus, ne justifiant aucunement l'achat de plusieurs versions pour un même joueur. La compatibilité touche même les épisodes GBA puisqu'un invité surprise fera son apparition si vous lancez une partie en insérant la cartouche d'un Mega Man Battle Network dans le port GBA. Quoi qu'il en soit, si le principe des Battle Network ne vous avait pas déplu, vous seriez bien avisé de jeter un oeil sur ces nouveaux épisodes DS.

Les notes
  • Graphismes 13 /20

    Mega Man semble atteint du syndrome Pokémon et a du mal à se moderniser visuellement au fil des épisodes. La réalisation est donc juste correcte et même les phases de combat en 3D n'ont rien d'éblouissant.

  • Jouabilité 15 /20

    Si le côté aventure comporte de réelles lourdeurs, les combats rattrapent le tout brillamment en proposant un habile mélange de tour par tour et de temps réel. Le système a été complètement revu mais conserve la notion de deck évolutif à base de cartes.

  • Durée de vie 15 /20

    Longue à démarrer, l'aventure devient plus intéressante après quelques heures de jeu. Le fait de devoir passer dans le monde des ondes pour pénétrer dans les espaces ordi des machines est une bonne idée, et on décroche difficilement. Les bonus apportés par la connexion entre possesseurs des différentes versions sont facultatifs mais on apprécie de pouvoir participer à des parties en multijoueur.

  • Bande son 14 /20

    Les musiques collent bien à l'univers futuriste du soft et l'ambiance sonore ne déçoit à aucun moment.

  • Scénario 12 /20

    L'histoire ne comporte pas de lien quelconque avec celle des Battle Network mais les deux séries s'inscrivent dans le même esprit. Dommage que le scénario ait autant de mal à démarrer et qu'il s'adresse toujours à un jeune public.

En changeant de nom, Mega Man marque sa volonté de se renouveler tout en conservant les acquis qui ont fait son succès. Le concept des Battle Network est ainsi remanié de manière à rendre ce Star Force plus original et plus agréable à jouer. Les combats sont une réussite et compensent les lacunes narratives, incitant le joueur à s'investir pleinement dans l'univers particulier du soft pour en saisir tout le potentiel. Certes, Mega Man n'est plus du tout ce qu'il était jadis, mais sa nouvelle formule ne l'empêchera pas de s'attirer les faveurs d'un nouveau public.

Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
07 décembre 2007 à 18:00:00
15/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (8)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.9/20
Mis à jour le 07/12/2007
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : WRC 8 : Un pas de géant à l'horizon ?
    PC - PS4 - SWITCH - ONE
  • Preview : Control : Après 3 heures de jeu, ça plane toujours pour Jesse ?
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Just Cause 4 - Danger Rising : Toujours plus loin, plus fort, plus vite
    PC - PS4 - ONE
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Cyberpunk 2077
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Borderlands 3
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce