Menu
Nervous Brickdown
  • DS
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières previews jeux vidéo / Nervous Brickdown sur DS /

Aperçu Nervous Brickdown sur DS du 17/08/2007

Preview : Nervous Brickdown
DS
Partager sur :

Qui l'eut cru ? Il existe encore des développeurs de jeux vidéo qui ont la mentalité d'artisans. C'est le cas d'Arkedo, une micro-équipe parisienne de trois personnes qui met la dernière main à son casse-briques pour DS : Nervous Brickdown. Success story ? Peut-être... En tout cas, sachez que de nombreux éditeurs (et non des moindres) se sont intéressés à leur bébé avant qu'Eidos ne remporte l'affaire. Il faut dire que s'il appartient à un genre qu'on a l'impression de connaître par coeur, ce titre sait transcender les règles pour se forger une personnalité très séduisante.

Parlons chiffres. Nervous Brickdown, c'est 135 niveaux disséminés dans 9 mondes différents incluant chacun 9 niveaux plus un boss de fin. Pour les forts en maths qui auront remarqué que le compte n'y est pas, sachez que chaque monde recèle quelques niveaux bonus pour ceux qui remplissent les objectifs. N'oublions pas de préciser également qu'une fois que vous aurez traversé ces neuf mondes, vous devrez affronter le pire ennemi que puisse craindre un passionné de casse-briques mais pas question pour nous d'éventer le secret qui entoure son identité... Chaque monde est construit autour d'un thème qui, comme il se doit, influe directement sur le principe de jeu. Le premier de ces mondes, baptisé POW, est un hommage à Arkanoïd, la référence du genre. Mais cette installation dans une certaine tradition n'est qu'une illusion. Dès le deuxième monde, Paper, on doit dessiner sa raquette sur l'écran tactile de la DS avant de commencer. Tracer un trait droit n'est pas forcément facile mais comme la forme de la raquette joue évidemment un rôle essentiel sur les rebonds, mieux vaudra s'appliquer. Dans ce monde, l'écran du haut se couvrira de taches de couleur. Il faudra les effacer en tapant dedans afin de récupérer une balle pleine de peinture qui servira, via l'écran tactile, à colorier de petits dessins. Une fois en couleur, les griffonnages s'animeront et quitteront l'écran. Ça fait beaucoup de choses à gérer en même temps et cette intensité justifiera pleinement le titre de ce jeu.

Nervous Brickdown
Voici le menu principal et les modes de jeu qu'offrira Nervous Brickdown.
Rapide tour d'horizon des autres mondes : dans Ghost, il faudrait à la fois se dépêtrer de la gestion de la balle et du défilement vertical des niveaux tout en soufflant sur le micro de la DS pour disperser les fantômes qui, puisqu'ils sont désincarnés, n'ont rien à craindre de votre balle. Dans Water, on se croirait retourné à la grande époque des consoles Game & Watch. En bas de l'écran tactile, la raquette prend l'aspect d'un sous-marin et le niveau de l'eau dans lequel il se trouve monte peu à peu, envahissant les deux écrans de la DS. Cette inondation est un élément important du jeu dans la mesure où la balle est gérée de manière cohérente. Elle est lente tant qu'elle se trouve dans l'eau et accélère dès qu'elle atteint la surface. Le but est d'envoyer la balle déséquilibrer ou détruire des plates-formes sur lesquelles de petits personnages se sont réfugiés. Quand ils tombent, il faut placer son submersible de manière à les récupérer tout en continuant de renvoyer la balle. Et si tout cela ne suffisait pas, il faut composer avec des requins qui passent dans l'écran tactique. Les squales seront parfaitement susceptibles de croquer les naufragés mais on pourra les harponner de la pointe du stylet. Intense...

Nervous Brickdown
Les thèmes graphiques varieront. Ici, celui de la nature, mignon et coloré.
Citons rapidement le monde Speed très fortement inspiré des débuts de la 3D et dans lequel la balle devient un rayon laser, le Switch où il faut que la raquette prenne la même couleur que la balle pour pouvoir la renvoyer ou le Shoot dans lequel la raquette se transforme en petit vaisseau censé faire son chemin dans des niveaux clairement inspirés. Pour compléter le tableau, sachez que vous devrez ensuite traverser le monde Curve qui reprend à son compte le contexte du mini-golf. La physique étant gérée ici aussi de manière cohérente, il faut faire reculer la raquette pour donner suffisamment de puissance à la balle sans oublier de composer avec les pièges que recèle le relief du terrain. Enfin, le monde Rétro vous fera gérer un casse-briques aux pixels bien carrés sur l'écran tactile tandis que, sur l'écran supérieur, vous devrez déplacer le petit personnage d'un jeu de plates-formes traditionnel et de lui éviter des chutes mortelles grâce à la croix directionnelle. Autre qualité indéniable de Nervous Brickdown (bien que totalement subjective) : la qualité de son graphisme. C'est coloré, sympa, lisible, varié et toujours parfaitement en adéquation avec les références utilisées dans les différents mondes. Pour notre part, nous avons énormément apprécié le petit côté "pop" du rendu. A tout cela, nous ajouterons un mode multi où deux joueurs pourront se retrouver dans des parties uniquement coopératives légèrement inspirées par le monde Switch. Vous l'aurez compris, Nervous Brickdown s'annonce sous les meilleurs auspices. Comme pour le prouver, nous terminerons ce premier aperçu par deux bonnes nouvelles. Tout d'abord, le mode multi ne demandera qu'une seule cartouche. Ensuite, ce jeu devrait être mis en vente aux alentours de 29 euros. Sortie prévue pour le 7 septembre 2007.

Mis à jour le 17/08/2007
Nintendo DS Casse briques Eidos Interactive Arkedo

COMMENTAIRES

Tous les commentaires (0)
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Derniers tests
15
TestAggelos
PC PS4 Switch
13
TestDragon Ball Z Kakarot
PS4 ONE
15
TestThe Gardens Between
PC PS4 Switch
Les jeux attendus
1
Final Fantasy VII Remake
10 avr. 2020
2
Resident Evil 3 (2020)
03 avr. 2020
3
Cyberpunk 2077
16 avr. 2020