Menu
Nervous Brickdown
  • DS
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Nervous Brickdown
DS
Nervous Brickdown
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de hiro
L'avis de hiro
MP
Journaliste jeuxvideo.com
17 septembre 2007 à 18:00:00
15/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (34)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.6/20
Partager sur :

Alors qu'aujourd'hui, les grands éditeurs aiment à nous resservir de vieux succès du jeu vidéo à peine remaniés dans des compilations plus ou moins réussies, rares sont les développeurs qui prennent le risque de véritablement renouveler un ancien concept. C'est pourtant le cas d'Arkedo, un minuscule studio parisien, qui parvient aujourd'hui à réhabiliter le casse-briques sur nos chères DS.

Nervous Brickdown

Est-il vraiment nécessaire de rappeler le principe du casse-briques ? Une raquette, une balle et un mur de briques désireux de se faire proprement mettre en pièces. Dans l'ancien temps, il n'en fallait pas plus pour que les joueurs passent des heures et des heures devant leur écran, sur des titres de légende comme Breakout ou Arkanoïd. Mais les jeux vidéo ont évolué, sont devenus toujours plus complexes, toujours plus beaux, et les casse-briques de notre jeunesse ont fini par disparaître du paysage, remplacés par des Tetris, des Columns ou autres Météos. Et c'est justement là qu'intervient le trio de développeurs d'Arkedo, trois bonshommes qui à eux seuls, pourraient bien réintroduire une espèce en voie de disparition. Comment donc me direz-vous ? Eh bien, en multipliant les injections de créativité et les pastilles de bonnes idées, tout en profitant des attributs si particuliers de la portable de Nintendo. C'est ainsi que les tableaux s'afficheront dorénavant sur les deux écrans de la console, et que l'on contrôlera notre raquette à l'aide du stylet.

Nervous Brickdown
Attention, la balle ralentit lorsqu'elle pénètre dans l'eau.
Nervous Brickdown propose près de 140 niveaux, répartis en 10 mondes qui répondent tous à une thématique particulière. Le premier, nommé "POW", apparaît tout d'abord comme extrêmement classique, autant dans la forme que dans le fond. Les nostalgiques d'Arkanoïd ne manqueront donc pas de verser une petite larme en découvrant des briques explosives, pourvoyeuses de bonus. Mais passés quelques niveaux, on découvre rapidement de nombreux ajouts sympathiques, comme cet étrange serpentin qui se balade à l'écran et bloque la trajectoire de votre petite bille. Finalement, les véritables nouveautés ne montrent le bout de leur nez que lorsque l'on pénètre dans les mondes suivants. Ainsi dans "Paper", il vous faudra tout d'abord tracer votre propre raquette, avant de lancer votre balle à l'assaut de taches d'encre récalcitrantes, le tout sur fond de cahier d'écolier. Dans "Ghost", on se retrouve dans un genre de mix entre un casse-briques classique et Xenon, cet excellent shooter dans lequel on contrôlait un petit vaisseau qui fonçait continuellement en avant en évitant les obstacles et en détruisant tout à l'écran, jusqu'à stopper pour affronter un boss. On devra même souffler sur le micro pour se débarrasser des fantômes qui envahissent régulièrement l'écran. Dans "Water", Nervous Brickdown nous replonge à l'époque des Game & Watch. Contraint de se dépêtrer avec sa balle, le joueur doit également veiller à sauver les petits personnages qui se jettent des différentes plates-formes, pour des niveaux franchement délirants et exigeants.

Nervous Brickdown
Ce niveau est classique, mais même là, on se régale.
Avec "Curve", il s'agira d'évoluer sur un parcours de golf. Quant à "Retro", il mélange allègrement jeux de plate-forme et massacre frénétique de briques. Bref, chaque monde de Nervous Brickdown réserve bien des surprises et ne s'aborde pas de la même manière que le précédent, même si fondamentalement, on reste dans un casse-briques. Et pour apporter encore un peu plus de variété à l'ensemble, sachez que les meilleurs scores seront récompensés par l'obtention de bonus : niveaux cachés, vies supplémentaires, possibilité de souffler dans le micro pour altérer la trajectoire de la balle, etc. Les adeptes du multijoueur n'ont pas été oubliés non plus puisqu'ils pourront également profiter de deux modes coopératifs très réussis, et ce même si l'un des deux participants ne dispose pas de sa propre cartouche. Notons enfin que Nervous Brickdown se paie en plus le luxe d'être beau. Le titre est coloré, varié, toujours lisible malgré quelques sympathiques effets bien tape-à-l'oeil. Le rendu est vraiment particulier et chaque monde répond à ses propres codes, à son propre style pour un résultat global plein de cachet. L'utilisation des silhouettes pour les personnages de "Water" par exemple, a énormément de charme, de même que les décors en 3D qui emplissent l'arrière-plan dans "Ghost".

Bref, vous l'aurez compris, Nervous Brickdown nous offre une prestation de grande qualité. Beau, jouable, intelligent, il convient parfaitement à de petites sessions de jeu, alors qu'on patiente dans le métro ou dans le bus. Et quand en plus, on découvre que le titre est vendu à un prix sensiblement inférieur aux jeux DS traditionnels, on se dit qu'on aurait tort de s'en priver.

Les notes
  • Graphismes 16 /20

    Tous les niveaux du jeu sont un plaisir à contempler. Chaque monde possède sa propre identité et sa propre thématique, et on trouvera même plusieurs variations au sein d'une même série de niveaux. Avec Nervous Brickdown, jamais les briques n'auront semblé aussi sexy.

  • Jouabilité 16 /20

    Le stylet permet de contrôler les raquettes avec une précision redoutable. Heureusement d'ailleurs car le titre sait se montrer exigeant. Chaque monde possède ses spécificités et doit être abordé d'une manière souvent très différente de son prédécesseur. Bref, les développeurs d'Arkedo sont véritablement parvenus à rendre un casse-briques prenant, et surtout varié. Un régal.

  • Durée de vie 15 /20

    Bon, un casse-briques, c'est surtout fait pour les petites sessions de jeu, et là Nervous Brickdown se pose en candidat idéal. Avec ses 135 niveaux, son petit coopératif jouable à deux avec une seule cartouche, le titre vous tiendra en haleine pendant un bon moment. D'autant qu'on n'hésitera jamais à parcourir encore et encore nos mondes préférés.

  • Bande son 14 /20

    Les musiques sont de bonne qualité, mais peut-être un poil répétitives. Ou peut-être est-ce tout simplement qu'on y passe trop de temps.

  • Scénario /

Il y aura bien quelques âmes cyniques pour dire que Nervous Brickdown ne casse pas des briques, mais ne vous laissez pas abuser, le jeu d'Arkedo est un véritable bol d'air frais, comme on aimerait en voir plus souvent. Un gameplay rétro remis au goût du jour, rendu plus agréable que jamais par l'utilisation du stylet et par l'ajout d'un bon nombre de trouvailles délirantes, voilà ce que le titre nous propose. Fans aux tempes grisonnantes, ou nouveaux venus, Nervous Brickdown saura vous séduire.

Profil de hiro
L'avis de hiro
MP
Journaliste jeuxvideo.com
17 septembre 2007 à 18:00:00
15/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (34)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.6/20
Mis à jour le 17/09/2007
Nintendo DS Casse briques Eidos Interactive Arkedo
A lire aussi
Wiki de Nervous Brickdown 07 déc. 2014, 17:14
PreviewNervous Brickdown 17 août 2007, 18:00
Eidos annonce Nervous Brickdown 09 août 2007, 11:49
Dernières Preview
PreviewNioh 2 - Une suite qui déchaîne son démon intérieur ? 13 sept., 18:22
PreviewRing Fit Adventure : La symbiose idéale entre sport et jeu vidéo ? 12 sept., 14:15
PreviewProject Resistance : Le nouveau Resident Evil orienté multi où l’enfer, c’est l’autre 12 sept., 07:00
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
16 avr. 2020
2
Call of Duty : Modern Warfare
25 oct. 2019
3
Death Stranding
08 nov. 2019