Accueil jeuxvideo.com
  • Créer un compte
  • Se connecter
Créer un contenu
Test : Mega Man ZX
DS

Contributeur

La DS accueille aujourd'hui une nouvelle vision des aventures de Mega Man. Nouveau contexte, nouvelle histoire pour un jeu qui ressemble étonnamment aux épisodes Zero, sortis sur GBA il y a quelques années. Mais rassurez-vous, ce constat n'est pas à prendre sous la forme d'une critique, bien au contraire.

Tout ceux qui ont déjà fait un bout de chemin en compagnie de la série des Mega Man Zero ne seront pas trop dépaysés en prenant les commandes de ce nouvel opus et ce, malgré le fait que l'histoire prenne place plusieurs siècles après la guerre décrite sur GBA. Humains et Reploïdes vivent désormais en harmonie dans un monde dominé par une étrange corporation, la Slither Inc., dont les agissements semblent tout de même très obscurs pour une partie de la population. Vent et Aile, les deux personnages de cette nouvelle aventure, travaillent pour la société de livraison Giro Express, mais leur destin va basculer lorsqu'ils devront s'occuper d'un colis particulièrement précieux : une cargaison de Biométal, un matériau conscient, porteur de l'esprit des anciens et légendaires chasseurs de Maverick. Le Biométal possède la faculté de choisir un être humain en fonction de ses talents et de se constituer pour lui en une armure aux pouvoirs démesurés. Attaqués par des Maverick en maraude venus d'on ne sait trop où pendant qu'ils transportent leur précieux chargement, l'un des deux personnages (que vous aurez choisi au préalable, sachant que cela n'aura que très peu d'influence sur le gameplay) va être contraint de se servir du Biométal et de revêtir l'armure tout juste constituée afin de sauver les meubles. Cette amure de départ, le modèle X, sera plus tard combinée à un autre modèle de légende, le modèle Z, et servira à remplir une quête grandiose que seule une volonté de fer m'empêche de vous décrire pour le moment.

Les décors du jeu sont variés est extrêmement plaisants.

Mega Man ZX se pose donc en digne évolution de la franchise Zero et apporte son quota de nouveautés à un gameplay qui reste globalement fidèle à la série. Ainsi, plutôt que de contrôler un seul Mega Man et son armure bleue modèle X spatio-temporel, les joueurs auront cette fois la possibilité, que dis-je, le devoir, d'acquérir de nouvelles formes de Biométal pour les combiner avec l'armure de base, de sorte qu'on aura presque l'impression de contrôler une équipe de Mega Men. En tout, ce sont 5 nouveaux modèles qui vous attendent dans le jeu, chacun avec leurs pouvoirs spécifiques et tous accessibles par le biais d'un menu déroulant très pratique, qui gèle l'action le temps que vous fassiez votre choix. En fonction de votre déguisement (ZX, air, feu, glace et ombre) vous obtiendrez par exemple le pouvoir d'utiliser un radar, de voler, d'utiliser un sabre et un blaster, de filer à la vitesse de l'éclair ou encore de délivrer un flot continu de projectiles sur l'adversaire. L'écran tactile, délaissé dans la majeure partie de l'aventure, ne servira d'ailleurs que pour déclencher les capacités propres à certains modèles d'armures. Quoi qu'il en soit, sachez que tous les pouvoirs proposés ont leur utilité et les niveaux, extrêmement bien construits, exigeront de vous que vous sachiez les utiliser tous, comme une seconde peau. A vous donc de choisir votre attirail en fonction des obstacles qui se dressent contre vous, et rassurez-vous, des obstacles, il y en aura une sacrée tripotée.

On aura même droit à de courts extraits des animes japonais.

Une fois toutes ces petites subtilités à l'esprit, venons-en au coeur même de l'aventure. Comme par le passé, il s'agira de traverser des niveaux tortueux emplis de plates-formes et d'un bon nombre d'ennemis variés et belliqueux. Mega Man réagit comme il se doit à vos sollicitations et offre au joueur une solide expérience. Le jeu est fun, fluide, nerveux mais également particulièrement difficile, notamment lorsqu'il s'agira de franchir certaines zones plate-formiques particulièrement vicieuses, ou encore de vaincre un boss retors. Si le mode facile devrait permettre à tout le monde de s'en tirer avec une quantité de bobos conséquente mais relativement saine, le mode difficile offre quant à lui un challenge particulièrement relevé. L'architecture de Mega Man ZX s'avère également différente de celle de dont nous avions pris l'habitude ces dernières années. Au lieu de parcourir les niveaux du jeu de manière complètement linéaire, vous serez cette fois libre d'explorer le monde comme bon vous semblera, ou presque. Tous les niveaux du jeu sont en fait connectés par un réseau de couloirs et de portails et il sera donc possible de passer d'une zone à une autre rapidement. Attention, il ne sera pas question de filer directement du premier niveau au dernier, puisque des boss, des mécanismes divers ou des portes nécessitant une carte d'accès se chargeront tout de même de mettre un frein à vos velléités libertaires.

Ce mini-boss ne resistera pas longtemps, mais même là, on ne s'ennuiera pas.

Cette ouverture relative, on la trouvera également dans le choix des missions. Là encore, aucun ordre particulier ne vous est imposé et vous pourrez donc privilégier telle ou telle aventure, tout en sachant que vous ne pourrez en entreprendre qu'une seule à la fois. Dans une certaine mesure, le soft encourage l'exploration, au risque de vous perdre dans un dédale de couloirs. On bénéficiera certes d'une carte du monde, mais celle-ci manque cruellement de détails et se contente de vous indiquer les connexions entre les différentes zones, ainsi que la présence de terminaux de sauvegardes ou de téléportation. Ces derniers se montrent d'ailleurs un peu trop éloignés les uns des autres à mon goût. Pas question donc de vous lancer dans de très brèves sessions de jeu, sous peine de voir vos efforts réduits à néant par la sonnerie qui vous rappellera en cours. De plus, vous disposerez rarement de plus de deux ou trois vies qu'il sera facile de dépenser comme de l'argent de poche. A vous de faire bien attention pour ne pas vous retrouver au dernier point de sauvegarde en date et ainsi perdre les 20 dernières minutes de votre progression. Avec Mega Man ZX, c'est tout ou rien. Mais au fond, c'est bien là la marque de fabrique de la série et si la plupart des joueurs ne s'en plaindront pas, d'autres au contraire reprocheront peut-être à ce Mega Man d'être un petit peu trop proche des anciens épisodes. Reste un titre incroyablement fun et exigeant qui mérite sans aucun doute de faire partie de la collection de tout Mega Gamer qui se respecte.

Les notes
  • Graphique 16 /20

    Splendide ! Sur la DS lite, les couleurs sont resplendissantes et les mondes en 2D offrent un spectacle de haute volée, notamment grâce à la grande quantité de détails affichés par la console. L'ensemble bénéficie de plus de très jolis effets ainsi que d'une animation exemplaire.

  • Jouabilté 15 /20

    Du Mega Man de grande qualité renforcée par l'usage de 5 modèles d'armure aux capacités différentes. Le mode facile se montrera accessible à tous les joueurs un peu consciencieux, mais le mode difficile ne pourra être vaincu que par l'élite. L'écran tactile n'est pas utilisé par principe, mais seulement lorsqu'il le faut vraiment. Excellent.

  • Duree 14 /20

    L'aventure est assez longue, même si les rares points de sauvegarde semblent allonger la durée de vie de manière un peu artificielle. Cela dit, je ne doute pas que vous aurez plaisir à y revenir une fois l'aventure terminée en mode facile.

  • Son 15 /20

    Quelques musiques, pourtant relativement simplistes, se révèlent tout bonnement excellentes pour accompagner l'action frénétique de ce Mega Man ZX. Chaque zone dispose d'ailleurs de son propre thème musical, et vous privilégierez peut-être une mission particulière rien que pour le plaisir d'en écouter un. On notera également quelques voix japonaises lors de cut-scenes.

  • Scénario 13 /20

    Ce n'est sans doute pas le point le plus important de ce Mega Man. Il n'empêche que l'histoire est attachante et bien ficelée, malgré la structure relativement ouverte du soft. Notez d'ailleurs que le jeu vous gratifiera parfois de quelques courts extraits d'animes en japonais sous-titrés. La classe.

Mega Man ZX est un très bon jeu, divertissant, très bien réalisé mais aussi délicieusement exigeant. Tout juste pourra-t-on lui reprocher sa grande similarité avec les épisodes Zero sortis sur GBA. Mais est-ce bien là un véritable défaut ? Mega Man ZX fera donc les joies des fans, qui ne jugeront sans doute que par le mode difficile, et peut-être même celle des néophytes et des nouveaux venus qui risquent de souffrir un peu avant d'en redemander.

Profil de hiro
L'avis de hiro
MP
Journaliste de jeuxvideo.com
26 juin 2007 à 18:00:00
16/ 20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (30)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16/ 20
Mis à jour le 26/06/2007 Voir l'historique
Nintendo DS Action Plate-Forme Capcom Inti Creates
  • Partager cette page :
pas d'image
AvantArrière
  • Accueil
  • Tests (1)
  • News (5)
  • Vidéos (7)
  • Images (44)
  • Wiki / ETAJV
  • Forum
HISTORIQUE DES ARTICLES
  • Test : Mega Man ZX sur DS
    -
    DS
Boutique
  • Mega Man ZX DS
    34.90 € Neuf
    68.90 € Occasion
Mettre en valeur Masquer

Vous pouvez mettre en valeur les zones que vous désirez ainsi que noircir les zones que vous désirez cacher.