Accueil jeuxvideo.com
  • Créer un compte
  • Se connecter
Créer un contenu
Test : Ratchet & Clank : La Taille Ca Compte
PSP

Dans le domaine de la plate-forme façon Sony, il n'existe que deux personnages capables de rivaliser avec la beloutre de Jak & Daxter, c'est le raton laveur Sly et l'incontournable Ratchet. Vous l'aurez compris, le célèbre Lombax vient faire un détour sur PSP en compagnie de son acolyte Clank, et il va y avoir de la casse. Voilà un jeu qui tient toutes ses promesses, au point de surpasser carrément les épisodes sortis sur PS2.

Ils ont pris leur temps, mais l'attente en valait la peine. Une silhouette familière se dessine à l'horizon, annonçant le retour d'un duo qui semble avoir encore beaucoup d'énergie en réserve et de péripéties à nous faire partager. Déjà très bien accueillis sur PS2, Ratchet et Clank ne pouvaient pas manquer de faire un détour sur la portable de Sony avant d'aller dessouder la PS3, et ils en profitent pour se faire remarquer avec un épisode de très haute volée. Non content de nous impressionner par sa réalisation étonnante, le soft surprend surtout par sa variété de situations et son efficacité redoutable en matière de gameplay. Une fois le jeu lancé, vous risquez de ne plus pouvoir décrocher.

Avec un arsenal conséquent à disposition, vous avez le choix des armes.

Aux antipodes de ces héros de plates-formes comme Mario qui n'ont besoin que d'un arrière-train endurci pour écrabouiller leurs ennemis de façon barbare et peu élégante, Ratchet est plutôt de ceux qui raffolent d'accessoires bidouillés avec sournoiserie. Aidé par son acolyte Clank, le robot raffiné à l'intelligence surdéveloppée, le Lombax se passionne pour la mécanique et ne jure que par les armes lourdes aux concepts improbables, surtout si elles restent améliorables à volonté. Ainsi, bien que son outil de prédilection reste la clé à molette spécialisée dans le déboulonnage des ennemis mécaniques, Ratchet ne dispose pas moins d'un arsenal à toute épreuve. Outre les armes relativement classiques comme le Brûleur ou le Lacérator, la panoplie du parfait Ratchet comporte, entre autres, un aspiro-canon capable de recracher les petits ennemis comme des balles et le Tremblator cracheur de graines. Imaginez une bonne douzaine d'armes lourdes dans ce genre-là, et vous aurez une idée assez précise de ce qui vous passera entre les mains tout au long du jeu. N'oubliez pas non plus que tout cet arsenal est évolutif et que vous pourrez régulièrement améliorer son efficacité en augmentant le niveau de maîtrise de chacune de ces armes aussi puissantes que tordues.

La vue subjective peut aussi vous rendre quelques services.

L'équipement de Ratchet comporte par ailleurs une pléthore de gadgets insensés, comme le Germinator qui permet d'arroser les plantes polymorphes pour les conduire dans des endroits où elles pourront se transformer en toutes sortes de choses. L'hyperswing peut également faire office de liane pour se balancer dans les airs, tandis que le rayon réducteur sera réservé aux cas extrêmes exigeant un rétrécissement de la taille de votre personnage. On trouve ainsi une bonne vingtaine d'accessoires et de pièces d'armure à équiper qui modifient l'apparence de Ratchet. Pour autant, Clank n'est pas en reste puisqu'il est également jouable dans cet épisode et que plusieurs niveaux lui sont exclusivement dédiés. Il lui faudra, par exemple, se faufiler dans des espaces étroits pour activer des mécanismes en donnant des instructions à une horde de robots-gadgets qui ne le quittent pas d'une semelle. Ces alliés de fortune vous seront particulièrement utiles pour attaquer les ennemis ou mettre en route certains objets, sachant que tout se fait via un système d'ordres simples facile à utiliser. Ces sous-niveaux avec Clank comportent d'ailleurs pas mal de subtilités, et apportent un peu de fraîcheur à la progression.

Contrôlez le mécha Clank géant dans des phases de shoot spatial.

Mais quand Ratchet sort l'artillerie lourde, ça se passe aussi au niveau technique, puisque le soft se paye le luxe d'intégrer de nombreuses cinématiques en images de synthèse, complétées par un doublage intégral en français. Ces séquences narratives soulignent à merveille le caractère opposé des deux héros, et brillent aussi par leur humour et leur mise en scène impeccable. Les phases de jeu n'ont heureusement rien à leur envier, tout simplement parce que les graphismes savent rester à la fois jolis et tout à fait lisibles, avec des effets parfois très impressionnants, notamment dans le monde du rêve où on nage en plein délire visuel. Parfaitement jouable en dépit de sa variété, cet opus ne pose aucun problème de gameplay. Les caméras bougent rapidement, la croix complète agréablement les déplacements au stick analogique pour effectuer les mouvements latéraux, et la visée automatique apporte un certain confort qui se retrouve d'ailleurs dans la possibilité de switcher rapidement entre les armes via un menu rapide.

Clank peut donner des ordres aux robots-gadgets qui le suivent.

La progression est pertinente mais pas toujours facile, ce qui n'est pas pour autant un problème dans le sens où les niveaux comportent de nombreux points de passages. Les défis optionnels sont certainement ce qui reflète le mieux la variété des phases de jeu proposées, et constituent des moments de détente privilégiés offrant parfois un sérieux challenge. Les épreuves s'échelonnent suivant une difficulté progressive, et s'inspirent de titres aussi distincts que Lemmings ou Destruction Derby. Dans le même style, vous devriez apprécier les courses en skyboard, les descentes dans les glisso-verrous et les phases de shoot spatial aux commandes du mécha Clank géant. Vous voyez que ce nouveau Ratchet ne fait pas les choses à moitié en terme de contenu, y compris pour tout ce qui concerne les challenges en marge de l'aventure principale. Il faudra en effet redoubler d'efforts pour dénicher la totalité des boulons de titane indispensables pour acheter les costumes spéciaux de Ratchet. Et n'oublions pas les parties proposées en multijoueur jusqu'à quatre participants. Encore meilleur que le très réussi Daxter, ce Ratchet portable laisse augurer du meilleur concernant l'avenir de la série.

Dans l'incapacité de prendre nos propres images, les screens qui ornent cette page nous sont fournis par l'éditeur.

Les notes
  • Graphique 17 /20

    Il s'agit certainement d'un des plus beaux jeux de la PSP. Les environnements sont superbes et parfois très surprenants, comme le monde du rêve, et cette prouesse technique n'entraîne aucun ralentissement. Sans oublier la présence de nombreuses cinématiques en images de synthèse.

  • Jouabilté 17 /20

    Encore plus agréable à jouer que Daxter, ce nouveau Ratchet bénéficie d'un gameplay à toute épreuve. La gestion manuelle des caméras n'entrave pas la fluidité de l'action, la croix directionnelle complète bien les déplacements au stick pour straffer, et le menu rapide permet de jongler facilement dans l'arsenal.

  • Duree 15 /20

    L'aventure solo est consistante, et le jeu comporte d'autres épreuves jouables à quatre en multijoueur. Placés sous le signe du divertissement et de la variété, les niveaux d'actions sont complétés par une tonne de mini-jeux très amusants. On en redemande.

  • Son 16 /20

    L'ambiance sonore ne faiblit jamais en dynamisme, et toutes les cinématiques sont doublées en français avec beaucoup de crédibilité.

  • Scénario 16 /20

    Une aventure qui commence n'importe comment pour devenir de plus en plus tordue au fur et à mesure de son avancée. L'esprit de la série est plus que jamais respecté, et Clank ne fait pas de la figuration.

On ne doutait pas vraiment de la réussite de cet épisode PSP, mais le résultat dépasse nos espérances. Exemplaire en terme de réalisation et de jouabilité, ce Ratchet & Clank est également un modèle à suivre en matière de contenu. La variété et l'humour sont au coeur de cette aventure qu'il vous faut découvrir à n'importe quel prix.

Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste de jeuxvideo.com
16 mai 2007 à 18:00:00
17/ 20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (242)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16/ 20
Mis à jour le 16/05/2007 Voir l'historique
PlayStation Portable Action Plate-Forme Sony High Impact Games
  • Partager cette page :
pas d'image
AvantArrière
  • Accueil
  • Tests (2)
  • News (14)
  • Vidéos (6)
  • Images (283)
  • Wiki / ETAJV
  • Wallpapers (3)
  • Forum
HISTORIQUE DES ARTICLES
  • Test : Ratchet & Clank : La Taille Ca Compte sur PSP
    -
    PSP
Boutique
  • Ratchet & Clank : La Taille, Ca Compte PSP
    19.59 € Neuf
    4.68 € Occasion
Mettre en valeur Masquer

Vous pouvez mettre en valeur les zones que vous désirez ainsi que noircir les zones que vous désirez cacher.