Menu
Le Seigneur des Anneaux Online
  • Tout support
  • PC
  • Mac
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Preview : Le Seigneur Des Anneaux Online : Les Ombres D'Angmar
PC
Partager sur :

Les développeurs ne s'en cachent pas, en créant Le Seigneur des Anneaux Online, ils se sont très largement inspirés de World of Warcraft. Comment pourrait-on leur en vouloir lorsqu'on connaît les chiffres de vente qui montrent que le titre de Blizzard est définitivement le MMORPG le plus joué d'occident avec plus de 8 millions d'abonnés. La grande différence entre ces deux softs concurrents n'est donc pas à chercher du côté du gameplay, mais bien sur le plan de leur univers respectif. Et dans le cas du petit nouveau, c'est bien sûr celui de la trilogie de Tolkien. C'est cet argument (de taille) que Turbine compte bien mettre à profit pour attirer de nombreux joueurs.

Première précision à faire pour les nombreux amateurs de la saga cinématographique de Peter Jackson : ce sont bien les écrits de l'auteur anglais et non les films qui ont été utilisés pour le jeu. Vous n'aurez donc pas les mêmes musiques, ni les mêmes visages qu'au cinéma. D'ailleurs, vous ne pourrez pas non plus jouer les Gandalf, Frodon et autres Bilbon et ce pour une bonne et simple raison : ce sont des PNJ. Au fil de l'aventure, il vous sera quand même possible de les rencontrer. Mais revenons au personnage que vous pouvez incarner. Il sera obligatoirement bon, puisque seules quatre races de cette allégeance sont jouables : les humains, les elfes, les nains et les hobbits. Au niveau des classes, on a sept possibilités parmi lesquelles on retrouve quelques grands classiques : le tank, le soigneur, le mage accompagné de ses familiers, l'archer, le furtif... C'est donc une première petite déception au niveau de la création de notre avatar qui n'offre pas beaucoup de choix, y compris du point de vue de la personnalisation de l'apparence bien moins étoffée que dans des titres comme Everquest 2.

Le Seigneur Des Anneaux Online : Les Ombres D'Angmar
Chaque race débute l'aventure dans une contrée spécifique.
Vous vous demandez très certainement en quoi Le Seigneur Des Anneaux Online ressemble tant à WoW. C'est très simple : les deux jeux visent le même type de public et se destinent avant tout aux joueurs occasionnels. Le jeu en solo est ainsi possible et on progresse relativement aisément grâce aux nombreuses indications de la carte. De plus, le gameplay est très proche du titre de Blizzard et les habitués retrouveront donc assez vite leurs marques. Ainsi par exemple, les compétences s'achètent auprès d'entraîneurs moyennant finances. En outre, on est très loin de soft comme Vanguard sur le plan du niveau de difficulté qui en l'espèce se révèle parfaitement adapté à ceux qui ne veulent pas trop se prendre la tête avec des morts incessantes. A ce propos, il est utile de préciser que vous ne pouvez tout simplement pas décéder. En fait, un autre choix a été fait par les développeurs dans l'optique de mieux coller aux romans de Tolkien dans lesquels il est, je vous le rappelle, impossible de ressusciter. Exit donc les points de santé, place aux points de moral. Mais ça revient un peu au même : on perd ces points lorsqu'on se fait toucher par un ennemi. Quand votre jauge arrive à 0, vous êtes reconduit illico presto au dernier point de bind activé (en fait, vous ne mourez pas, vous fuyez). Bref, point de moral ou de santé, même combat.

Le Seigneur Des Anneaux Online : Les Ombres D'Angmar
Dans cette instance, il faut éteindre un feu à l'aide d'un seau remplit d'eau.
Très classiquement, il vous est possible de faire un brin d'artisanat, et vous progressez en accomplissant différentes quêtes dont certaines vous entraîneront dans des zones instanciées. Typiquement, ce sont dans ces lieux fermés que vous pourrez voir progresser l'histoire générale de la Terre du Milieu. Celles-ci ne sont néanmoins pas très nombreuses et l'énorme majorité de l'aventure se déroule dans un monde ouvert où vous pouvez rencontrer d'autres joueurs à tout moment. La grande particularité du titre est donc ailleurs et se nomme "monster play". Késako ? C'est très simple. Pour pallier le manque de mode PvP (absence logique puisque tout le monde joue un "gentil"), les développeurs ont inventé ce système qui permet à tout un chacun d'incarner, en plus de son personnage principal, un méchant. Concrètement, dès que vous aurez atteint le niveau 10 il vous sera possible d'activer une stèle présente dans certaines villes pour créer un monstre de niveau 50. Cinq choix s'offrent à vous : un loup, une araignée, un orc, un Uruk-hai mi-guerrier, mi-soigneur et enfin un Uruk-hai archer. Chacun a évidemment ses caractéristiques propres. Une fois créé, vous serez transporté dans ce que l'on pourrait qualifier de zone RvR où vous devrez affronter des personnes jouant avec leur avatar principal (ces derniers devant être au minimum de niveau 40). Le but est de s'emparer des forts présents sur la carte et de les garder pour pouvoir avoir accès à des quêtes. Vous pouvez améliorer votre monstre en acquérant de nouvelles compétences, ce qui se fait en tuant des joueurs ou en faisant des quêtes. Bref, voilà une sorte de mode RvR accessible aux joueurs occasionnels. Un simple level 10 suffit pour y avoir accès et vous n'aurez donc pas besoin d'atteindre un level élevé pour vous lancer dans ces affrontements (sauf si vous voulez jouer avec votre personnage "gentil").

Le Seigneur Des Anneaux Online : Les Ombres D'Angmar
L'acquisition des compétences se fait de la même manière que dans World of Warcraft.
Reste à vous toucher un mot du système de "traits". En tuant un certain nombre d'ennemis du même type, vous pourrez gagner un trait qui vous permet d'améliorer la caractéristique de votre choix. Signalons pour terminer que si vous jouez en groupe, vous aurez la possibilité de faire appel à des attaques coordonnées qui permettent d'obtenir différents bonus (régénération mana, dégâts supplémentaires...). Ce système pourrait être qualifié de sorte de variante aux opportunités héroïques d'Everquest 2 et il constitue en tout cas un bon moyen de pousser les joueurs à grouper. En définitive, ce premier contact avec le Seigneur Des Anneaux Online : Les Ombres D'Angmar ne fut pas désagréable. Certes, le gameplay ne fait pas preuve d'une grosse originalité et il ne faut pas vous attendre à une quelconque révolution ou au MMO ultime, mais l'ensemble reste cohérent et plaisant. Toute la question est de savoir si ce sera suffisant pour détrôner WoW dans le coeur des joueurs occasionnels. Une tâche d'envergure qui risque de s'avérer très délicate.

Mis à jour le 26/03/2007
PC MMORPG Turbine Codemasters Cinéma Livres

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
fordrain
fordrain
MP
le 28 nov. 2010 à 16:00

bon jeux , et sincèrement je trouve ce jeux plus complexe que WOW , ce qui pousse les kikoo LOL à plus de stratégie dans leurs choix plutôt que comme dans wow , prendre le gros bourrin de base , foncer dans le tas , et gagné un équipement super ... non ce jeu offre un style plus complexe , bien sur le rapprochement avec wow est clair , mais ce jeu n'est pas un copier coller , tout les MMO ce ressemble sur certains point .

Lire la suite...
Daftlife
Daftlife
MP
le 28 mai 2009 à 20:44

Bon jeux !

Lire la suite...
Derniers tests
13
TestKingdom Hearts III : ReMINDSur PS4
15
TestJourney To The Savage Planet
PC PS4 ONE
10
TestRugby 20
PS4 ONE
Les jeux attendus
1
Resident Evil 3 (2020)
03 avr. 2020
2
Cyberpunk 2077
17 sept. 2020
3
Final Fantasy VII Remake
10 avr. 2020