Menu
NHL 07
  • Tout support
  • PC
  • 360
  • PS2
  • PSP
  • Xbox
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : NHL 07
360
NHL 07
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Rivaol
L'avis de Rivaol
MP
Google +
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
25 septembre 2006 à 18:00:00
14/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (16)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16/20
Tous les prix
Prix Support
19.99€ 360
21.99€ PSP
24.00€ PC
24.00€ PC
24.29€ 360
Voir toutes les offres
Partager sur :

Si les versions PC et 128 bits sont sans surprise, l'opus Xbox 360 fait davantage dans l'originalité même si les différences avec ses camarades sont rares. Tout en anglais, amputée de quelques modes de jeu et privilégiant l'utilisation des sticks analogiques, il profite surtout de la puissance de la console pour faire parler la poudre via une réalisation sans comparaison possible avec les autres supports.

NHL 07

Etrangement, Electronic Arts prend une vilaine habitude qui consiste à proposer des versions Xbox 360 de leurs franchises sportives seuvrées de quelques options, de certains modes de jeu ou d'une partie de la base de données. NHL 07 subit malheureusement ce sort cruel qui décevra nombre de joueurs 360. Tout d'abord, notez que cet opus n'a pas été traduit et n'est donc disponible qu'en anglais, ce qui est plutôt handicapant si l'on ne maîtrise pas la langue de Shakespeare notamment dans le mode Dynasty où d'innombrables actions, aussi bien tactiques que financières doivent être effectuées régulièrement. Ensuite, on se rend compte que l'on nous a supprimé le mode saison classique, celui qui consiste à n'être que joueur et pas manager, et le "free-for-all", multijoueur Offline bien agréable pour quiconque n'a pas d'accès aux modes Online... Enfin, on terminera en précisant qu'au niveau des clubs, seule la NHL est présente, les championnats d'Allemagne, de Finlande, de République Tchèque et de Suède ne sont pas de la partie. Le décor est planté.

NHL 07
Dans quelques minutes, la glace sera recouverte par de nombreuses traces de patins.
Evidemment, on est forcé de s'attarder sur le mode Dynasty, le mode carrière du jeu qui s'étend sur plusieurs années et permet d'incarner un Directeur Général aux commandes de tout ce qui touche le club de près, comme de loin. Celui-ci présente une nouveauté, c'est la présence d'un plafond salarial. Souvent surréaliste dans l'édition 06 (vous pouviez avoir une masse salariale surélevée sans que cela n'ait de répercussions sur la santé financière de votre équipe), la gestion des salaires de vos joueurs inhibe les abus de toutes parts ce qui apporte une dose de réalisme non négligeable au niveau administratif et financier, vous obligeant à mieux choisir vos joueurs. Si l'on ne peut pas parler de nouveauté, on notera également une interaction plus importante avec le propriétaire du club que vous dirigez. Propriétaire qu'il faudra se mettre dans la poche en remportant les matchs importants et en réussissant à stabiliser l'équipe de sorte à ce qu'elle ne connaisse pas trop de difficultés, qu'elle vise le titre ou le milieu du tableau. Il s'agit là de glaner des points de confiance donnant accès à des étoiles nécessaires à l'amélioration de l'équipe. Le centre de messages sera une nouvelle fois capital puisque c'est là que la Ligue, le propriétaire du club, les membres du personnel, du staff ou des joueurs vous contacteront régulièrement. On note cependant une interface Xbox 360 un peu brouillonne due à un choix de l'habillage douteux qui vous demandera quelques heures d'adaptation avant de trouver rapidement les onglets recherchés.

NHL 07
Les détails des visages laissent sans voix.
L'absence de certains modes de jeu est cependant atténuée par quelques modes Online, qui, s'ils restent classiques, apportent la profondeur qui fait défaut à l'utilisation en solo du jeu. Le tout est cependant très sommaire, se contentant de rencontres personnalisées par les joueurs où de deux à dix utilisateurs (en coop dans ce cas) peuvent s'affronter sur les glaces de la NHL. Si l'on entre dans les détails cette-fois, on peut constater que la mise à jour de la saison actuelle a été respectée même si les joueurs n'ont pas tous bénéficié du même soin. Le vrai progrès concerne en fait l'animation des protagonistes. Ceux-ci ont un panel de mouvements bien particulier en fonction de leur poste, ce qui les rend plus ou moins uniques et en tout cas, moins banals que dans les volets précédents, un vrai plus. La spécificité de leurs mouvements fait que le contrôle du palet pourra être plus ou moins évident en fonction de la technique du joueur mais également de son gabarit qui sera décisif dans sa capacité à récupérer rapidement des mises en échec brutales. La condition physique est également primordiale même si l'on s'aperçoit qu'il est rare de devoir taper dans les réserves des joueurs puisque les défenses sont plus vigilantes et ne se laissent plus déborder par de simples accélérations. Les actions sont plus construites et variées même si l'évolution n'est pas si flagrante que cela dès les premières minutes de jeu.

NHL 07
Le public est entièrement en 3D et particulièrement bien animé, idéal pour créer une bonne ambiance autour de la glace.
Niveau gameplay, la mouture 360 n'est donc pas très différente de ses consoeurs PC et 128 bits. Malgré tout, le contrôle du palet se veut plus intuitif et varié puisque les sticks analogiques offrent une maîtrise totale de la rondelle ainsi qu'une précision diabolique au moment des shoots. De nombreux gestes techniques ont pu ainsi être ajoutés ce qui peut s'avérer déterminant dans les face-à-face avec le gardien et particulièrement durant les séances de tirs au but. Ainsi, on a l'impression de tenir la crosse en mains et de décider de l'endroit exact où envoyer le palet. Les tirs bénéficient donc également de cette jouabilité, donnant naissance à des shoots plus rapides et ne nécessitant pas d'être "chargés" préalablement. Pour le reste, le constat est le même que sur les autres supports. On note une différence assez handicapante de niveau entre le gardien de sa propre équipe et celui de l'adversaire. Le pourcentage de tirs repoussés par l'IA adverse dépasse très régulièrement les 95 % alors qu'il suffit parfois de subir deux ou trois actions pour encaisser autant de buts. De quoi être vert de rage lorsque cela intervient au cours d'une rencontre à élimination directe ou d'un match de championnat que l'on domine de bout en bout pour finalement repartir bredouille. L'approche du jeu reste donc globalement classique, on note juste la disparition des icônes au-dessus des joueurs (qui permettaient d'identifier son style de jeu) et un contrôle du palet un peu plus approximatif au moment de l'accélération des joueurs, ce qui est légitime et réaliste, favorisant le jeu en passes aux percées en solo. Un opus 360 qui réussit à surprendre en terme de jouabilité mais pèche par un contenu bien faible pour une utilisation solo.

Les notes
  • Graphismes 17 /20

    EA Sports est sans aucun doute le développeur maîtrisant actuellement le mieux les capacités de la console puisque cet opus est graphiquement surprenant. L'animation est très fluide, les détails très nombreux (reflets, traces des patins, effets d'ombre et de lumière, mouvance de la foule) et les visages des joueurs du niveau des autres licences sportives de la firme. Les ralentis et toutes les animations du bord de la patinoire permettent vraiment de mettre en valeur la puissance de la 360.

  • Jouabilité 16 /20

    Qu'on aime ou non, il est difficile d'affirmer que le contrôle du palet par les sticks analogiques n'apporte pas un peu d'originalité (même si ce n'est pas une nouveauté, il est particulièrement bien utilisé ici) et de précision dans le jeu. Le tout est plus intuitif, plus technique et agréable à jouer. De plus, rien ne vous empêche d'opter pour une configuration classique.

  • Durée de vie 13 /20

    La cerise qui manque sur le gâteau. Comme cité plus haut, les championnats européens ont disparu et certains modes de jeu également. Du coup, pour une utilisation exclusivement solo, qu'on soit fan ou pas, on fera assez rapidement le tour du jeu. Pour le multi, on ne note pas une grande variété ni de nombreuses possibilités, mais il s'avère indispensable une fois le tour du solo terminé.

  • Bande son 16 /20

    MM. Gary Thorne et Bill Clement sont aux commentaires (en anglais évidemment) et remplissent leur contrat aisément. On peut compter également sur une ambiance de feu dans les tribunes, que ce soit grâce à des supporters survoltés et très réactifs ou aux traditionnelles sirènes, indispensables en hockey.

  • Scénario /

NHL 07 a la réalisation technique et le gameplay de son côté mais se sanctionne par une durée de vie qui ne satisfera que les joueurs Online. Jouissif, parfaitement introduit par une ambiance sonore bien travaillée, il comblera les fans de hockey sur glace et saura séduire les néophytes par son accessibilité grand public. Un effort est tout de même attendu dès l'année prochaine pour davantage de nouveautés et un contenu moins radin.

Profil de Rivaol
L'avis de Rivaol
MP
Google +
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
25 septembre 2006 à 18:00:00
14/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (16)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16/20
Mis à jour le 25/09/2006
Xbox 360 Sport Electronic Arts EA Canada
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Travis Strikes Again No More Heroes : Une expérience néo-rétro débridée
    SWITCH
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live