Menu
Power Rangers : SPD
  • GBA
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Power Rangers : SPD sur GBA /

Test Power Rangers : SPD sur GBA du 06/02/2006

Test : Power Rangers : SPD
GBA
Power Rangers : SPD
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Dinowan
L'avis de Dinowan
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
06 février 2006 à 18:00:00
6/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (6)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.2/20
Tous les prix
Prix Support
39.90€ GBA
Voir toutes les offres
Partager sur :

Se multipliant à une allure qui ferait frémir les plus éminents théoriciens de l'évolution et de la sélection naturelle, les Power Rangers semblent aligner les déclinaisons de Dino Tonnerre en Ninja Storm, et jusqu'à SPD. Une prolifération qui fait office de cache-misère tant la série s'embourbe dans la nullité.

Power Rangers : SPD

Bienvenue dans un monde défendu par une bande d'ado portant fièrement des justaucorps intégraux aux couleurs fluo que même les plus reconnus des patineurs de vitesse n'oseraient pas mettre. Passons sur les ambitions qualitatives de la série télé pour nous focaliser sur le jeu, il y a déjà suffisamment de médiocrité ici pour ne pas aller en chercher ailleurs. Misérable jeu d'action, Power Rangers SPD fera intervenir l'ensemble du spectre des couleurs de la série, ce qui veut dire qu'on aura la joie d'incarner chacun des Power Rangers au fil des missions, qu'il soit rouge, jaune, rose, bleu, vert ou même ombre. Oui ombre. Et il se trouve qu'ils ont tous leur petite botte secrète. Monsieur collant rouge peut ainsi passer à travers les murs, enfin certains murs, ceux que les développeurs veulent bien vous laisser traverser. Le bleu aime pour sa part dresser un écran entre lui et ses ennemis, chose qui ne sert à rien, puisque de toute façon il faudra aller les fritter à un moment ou un autre. Le jaune se dédouble, pouvoir aussi inutile que les autres dans la mesure où, visiblement, vos adversaires ne sont pas dupes de la supercherie. On pourrait poursuivre la liste pour chaque couleur, mais je pense que chacun aura saisi que ces super pouvoirs n'ont de super qu'un superlatif abusif.

Power Rangers : SPD
Power Rangers : une autre vision du level design.
Le reste du temps, on le consacrera donc à arpenter des niveaux à l'architecture particulièrement pitoyable tant ils se montrent répétitifs et peu inspirés. A titre d'exemple, citons l'une des premières missions qui vous verra enchaîner un à un les étages d'un immeuble. Etages rigoureusement identiques et tous terminés par une porte en métal que l'on ouvre invariablement à l'aide du poing métallique du ranger rose. Entre-temps, on aura fracassé des ennemis clonés, d'une bêtise ahurissante, en utilisant la seule et unique attaque que sait lancer cette bande de zozos bariolés. Pondre un jeu aussi creux ne peut s'expliquer que par le fait que les développeurs aient perdu un pari ou qu'ils avaient vraiment, vraiment besoin de manger et se sont vus contraints d'accepter n'importe quel travail. Comme pour ne pas oublier que la série comporte également des véhicules, on se retrouvera à l'occasion aux commandes d'un engins motorisé pour une séance de tir dont l'intérêt et le visuel feraient tout juste penser à une version de Space Invaders sur un vieux téléphone mobile. En bref, tout ceci est calamiteux et une fois qu'on a dit qu'il est tout à fait possible (je l'ai fait !) de traverser un niveau en ne regardant pas ou peu l'écran de sa portable, on a tout dit.

Les notes
  • Graphismes 9 /20

    Même si la DS a tendance à donner un coup de vieux à la GBA, on sait que la petite portable peut faire mieux que ça. Power Rangers SPD a de méchants airs de jeux 8 bits avec ses décors pauvres, ses couleurs fades et son animation limitée.

  • Jouabilité 6 /20

    Les possibilités d'action sont maigres et on s'ennuie ferme dans un level design qui semble avoir fait voeu de pauvreté.

  • Durée de vie 10 /20

    Considérant le niveau de difficulté proche de la mer d'huile, Power Rangers ne résistera que quelques heures au joueur le plus moyen.

  • Bande son 11 /20

    Une bande-son agaçante et à la qualité sonore discutable.

  • Scénario /

Les Power Rangers servent ici un jeu qui laisse une part non négligeable au vide, vide dans l'inspiration des niveaux, vide dans les décors, vide dans les possibilités d'action et dans la variété. Paradoxalement, toute cette vacuité a la particularité d'emplir le joueur... d'ennui.

Profil de Dinowan
L'avis de Dinowan
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
06 février 2006 à 18:00:00
6/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (6)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.2/20
Mis à jour le 06/02/2006
Gameboy Advance Action THQ Buena Vista Interactive
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Crackdown 3 : un multijoueur étonnament addictif
    PC - ONE
  • Preview : Just Cause 4 : Meilleur bac à sable que jeu d'action ?
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : BlizzCon 2018 : Diablo Immortal - Nos impressions sur le hack'n slash mobile diabolisé
    IOS - ANDROID
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Battlefield V
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Super Smash Bros. Ultimate
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Pokémon Let's Go, Pikachu / Évoli
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce