Menu
Harry Potter et la Coupe de Feu
  • Tout support
  • PC
  • DS
  • GBA
  • NGC
  • PS2
  • PSP
  • Xbox
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Test : Harry Potter Et La Coupe De Feu
PC
Harry Potter et la Coupe de Feu
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
10 novembre 2005 à 18:00:00
13/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (105)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
9.6/20
Partager sur :

Alors que le sixième tome des aventures d'Harry Potter est enfin dans les bacs, l'apprenti-sorcier s'apprête à remplir les salles obscures avec la sortie prochaine du nouveau long-métrage. Celui-ci est inspiré du quatrième roman de la série, intitulé Harry Potter et la Coupe de Feu, tout comme le jeu vidéo qui est adapté directement du long-métrage. Et pour l'occasion, Electronic Arts a revu sa copie en abandonnant le côté plates-formes des précédents volets au profit d'un jeu davantage tourné vers l'action.

Harry Potter Et La Coupe De Feu

Autant vous avertir que vous risquez d'avoir un choc en découvrant ce nouvel opus, si tant est que vous soyez déjà familiarisé avec les précédents volets. Le concept qui avait été mis en place dans les trois premiers opus n'est plus du tout d'actualité dans Harry Potter et la Coupe de Feu. Les développeurs ont pris la décision de changer complètement l'orientation de la série pour la rendre plus accessible, plus spectaculaire et plus conviviale. Un choix qui risque de faire pas mal de mécontents dans la mesure où on perd pas mal de petites choses qui faisaient l'intérêt de la série. Désormais, il n'est plus question d'évoluer librement dans Poudlard puisque les zones proposées s'apparentent à des niveaux successifs et généralement assez linéaires. De la même façon, toute la dimension plates-formes du titre est passée à la trappe, de même que les cours où l'on apprenait les différents sortilèges. Malgré tout, vous allez voir que cet opus compense par d'autres qualités dont il n'était pas question auparavant et qui lui permettront sans doute de s'attirer les faveurs d'un certain nombre de joueurs.

Harry Potter Et La Coupe De Feu
Il est possible de faire des sorts combinés pour plus de puissance.
C'est déjà la quatrième année à l'école des sorciers, et les épreuves que doit surmonter notre vaillant Harry Potter dès sa rentrée à Poudlard prennent une tournure des plus noires. Entre le retour des suppôts de Voldemort et le grand tournoi de la magie réunissant les délégations étrangères du monde des sorciers, Harry, Ron et Hermione vont devoir se serrer les coudes pour achever cette nouvelle année scolaire sans y laisser des plumes. Heureusement pour nous, leur maîtrise de la magie s'est considérablement aguerrie au fil des années passées à Poudlard, et c'est un véritable déluge de sorts qui se déverse de leurs baguettes pour peu qu'on les fasse entrer en action. Dans un souci évident d'accessibilité mais aussi pour assurer un certain rythme à l'action, les développeurs ont trouvé le moyen de simplifier au maximum la gestion des sorts en les concentrant sur seulement deux boutons. Ainsi, la nature des magies utilisées dépend des interactions qu'il est possible d'effectuer à un moment donné. Dans ces conditions, la même touche pourra aussi bien servir à projeter un jet d'eau s'il faut éteindre un incendie, qu'à lancer un lasso s'il faut rabattre une grille vers soi par exemple. Un principe qui fonctionne plutôt bien dans la pratique, en dépit du fait qu'il ne permet pas d'utiliser une technique tant qu'on n'est pas censé y avoir recours. Un troisième bouton permet enfin d'utiliser la baguette pour attirer vers soi les bonus inaccessibles ou un peu éloignés. Par ailleurs, les scores du type "sort parfait" ou "nombre de sorts combinés" qui s'affichent régulièrement dans le jeu mais aussi en fin de zone, prouvent que le soft lorgne presque du côté des beat'em all du style Le Retour du Roi. J'ai bien dit presque... Une fois que la jauge comptabilisant les dragées collectées est remplie, on peut même déclencher un Magicus Extremos qui décuple la puissance des sorts tout en ajoutant un effet de flou à l'écran.

Harry Potter Et La Coupe De Feu
De nombreux adversaires se mettront au travers de votre route.
Sachez que tous ces sortilèges de base ne sont pas les seuls à sortir des baguettes de nos apprentis sorciers. La progression étant essentiellement basée sur la coopération entre nos trois héros, il faudra parfois combiner une séquence de plusieurs sorts différents pour en produire de nouveaux. Fort heureusement, et même s'ils sont parfois un peu longs à la détente, vos deux coéquipiers comprennent généralement ce que vous essayez de faire et s'efforcent d'aller dans le même sens que vous. Malgré tout, le jeu en solo révèle rapidement les faiblesses de l'IA, par exemple lorsque vos alliés restent les bras croisés alors que vous attendez leur aide, et qu'ils se décident seulement à entrer en action quand vous décidez de laisser tomber. Si je cite cet exemple c'est parce qu'il est extrêmement fréquent dans le jeu, tout comme la propension des coéquipiers à se jeter tout droit dans les pièges ou à se coller devant vous lorsque vous vous apprêtez à viser. Dans ces conditions, on comprend vite que le soft a été pensé avant tout pour être joué à plusieurs afin d'éviter ce genre de désagréments.

Harry Potter Et La Coupe De Feu
Nos trois amis sont mieux modélisés que dans les précédents volets, mais leur regard est hélas inexpressif.
L'aventure autorise ainsi jusqu'à trois participants humains, sachant qu'à tout moment quelqu'un peut rejoindre la partie en cours sans rompre le rythme de l'action. En multijoueurs, la progression s'avère beaucoup moins laborieuse et carrément plus conviviale. Et même si c'est toujours l'entraide qui prime entre les joueurs, la collecte des bonus permet tout de même de pimenter un peu le déroulement des parties. Les personnages n'ont, en revanche, pas de compétences particulières, et l'on pourra ainsi choisir entre Harry, Ron et Hermione sans tenir compte de quelque critère que ce soit. Le seul élément qui influe sur leurs capacités réside dans le choix des cartes Folio Magi qui confèrent à chaque personnage des bonus spéciaux. Avant chaque nouvelle zone à explorer, on peut donc les doter de trois power-ups permettant d'optimiser leur endurance ou encore l'efficacité de leurs sorts. Ces cartes ne peuvent être obtenues qu'en dépensant les points acquis en traversant les niveaux, et sont toutes illustrées par des photos tirées du film.

Harry Potter Et La Coupe De Feu
Attention, c'est un piège !
En parlant du long-métrage, vous serez peut-être surpris, voire déçus de constater que le jeu ne comporte aucun extrait du film. Dans un sens, cela permet d'éviter les spoilers, mais l'atmosphère perd aussi beaucoup de son charme. Les brèves séquences proposées avec le moteur du jeu ne sont pas franchement spectaculaires, et ne permettent en aucune façon de comprendre l'histoire de la Coupe de Feu si l'on n'a pas lu le livre ni vu le film. Le scénario passe donc au second plan, de la même façon que l'aspect immersif du jeu qui était beaucoup plus fort lorsqu'on avait la possibilité d'évoluer dans l'école librement au milieu des autres élèves. Il faut donc se rabattre sur l'action et les challenges relatifs aux différents niveaux, sachant qu'il est bien souvent nécessaire de recommencer plusieurs fois l'exploration d'une même zone pour remplir un maximum d'objectifs. Il faut systématiquement rapporter un certain nombre de blasons avant de pouvoir déverrouiller une zone supplémentaire, et les contraintes imposées pour quitter un niveau en conservant les objets acquis semblent un peu aléatoires. De plus, on retrouve toujours à peu près les mêmes astuces à utiliser pour avancer dans le jeu, ce qui rend le tout assez répétitif à long terme.

Harry Potter Et La Coupe De Feu
Vous pouvez soulever certains éléments du décor.
L'aventure ne dure d'ailleurs pas très longtemps mais quelques phases de jeu plus variées viennent rompre la monotonie ambiante, comme les épreuves du Tournoi des Trois Sorciers qui font intervenir des scènes de natation et de poursuite en balai. On reste tout de même un peu sur sa faim avec cet opus qui semble avoir été pensé essentiellement pour des parties rapides entre potes, plutôt que pour tenir en haleine l'amateur du jeu en solo. L'avenir seul nous dira si les prochains volets suivront cette nouvelle orientation de gameplay qui se prête tout de même difficilement à la licence Harry Potter.

Les notes
  • Graphismes 12 /20

    Cette version PC est identique à l'opus Xbox. Bon, ce n'est pas moche, mais EA nous a habitué à mieux surtout que la résolution est bloquée à seulement 800x600.

  • Jouabilité 12 /20

    Le gameplay très orienté action souffre de quelques problèmes de précision, notamment dans les déplacements, ce qui fait que l'on subit parfois des dégâts sans être vraiment au contact de la source du danger. Plus gênant en solo, la gestion de l'IA est assez chaotique et alourdit la progression.

  • Durée de vie 12 /20

    Le découpage sous forme de zones à explorer indépendamment les unes des autres a pour effet de hacher le rythme de progression et oblige le joueur à revenir plusieurs fois dans un même niveau. Les 11 zones proposées ne permettent pas d'explorer Poudlard aussi librement qu'auparavant, mais on y revient plus facilement grâce au multijoueur.

  • Bande son 14 /20

    Des musiques plus ou moins oppressantes assurent l'ambiance du jeu, ce à quoi viennent s'ajouter les répliques des personnages en français qui surviennent toujours au bon moment pour vous mettre sur la voie.

  • Scénario 10 /20

    L'histoire est impossible à suivre avec les quelques cut-scenes fournies ici. Mieux vaut avoir vu le film ou lu le livre pour comprendre quelque chose à l'intrigue. On ne trouve d'ailleurs aucun extrait du long-métrage.

Electronic Arts aborde ce nouvel opus de Harry Potter sous un angle totalement nouveau. La dimension plates-formes/exploration qui dominait précédemment disparaît au profit d'une action rythmée qui vaut surtout pour la possibilité qu'elle offre à trois joueurs de prendre part à l'aventure. Le soft n'est ainsi pas dépourvu de bonnes idées mais il s'avère un peu limité sur le long terme.

Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
10 novembre 2005 à 18:00:00
13/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (105)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
9.6/20
Mis à jour le 10/11/2005
PC Action Electronic Arts Cinéma Livres
Dernières Preview
PreviewNioh 2 - Une suite qui déchaîne son démon intérieur ? 13 sept., 18:22
PreviewRing Fit Adventure : La symbiose idéale entre sport et jeu vidéo ? 12 sept., 14:15
PreviewProject Resistance : Le nouveau Resident Evil orienté multi où l’enfer, c’est l’autre 12 sept., 07:00
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
16 avr. 2020
2
Call of Duty : Modern Warfare
25 oct. 2019
3
Death Stranding
08 nov. 2019