Menu
TT Superbikes : Real Road Racing
  • PS2
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / TT Superbikes : Real Road Racing sur PS2 /

Test TT Superbikes : Real Road Racing sur PS2 du 24/05/2005

Test : TT Superbikes
PS2
TT Superbikes : Real Road Racing
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Logan
L'avis de Logan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
24 mai 2005 à 18:00:00
8/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (13)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
12.8/20
Partager sur :

Que peut-on faire quand on veut créer un énième jeu de moto sur PS2 tout en se démarquant ? Eh bien, tout d'abord, il faut posséder quelques licences histoire d'appâter l'amateur. Ensuite, y inclure divers types de courses, quelques challenges assaisonnés d'un mode Deux joueurs, le fin du fin étant bien évidemment de proposer au joueur une course mythique. TT Superbikes dispose de tout ce qui vient d'être cité et pourtant le soft tient davantage de la grosse pantalonnade que de tout autre chose. Comment se fait-ce ? Eh bien, je vous invite à me suivre durant ces quelques lignes pour savoir de quoi il en retourne exactement.

TT Superbikes

Le TT de l'île de Man, vous connaissez ? En fait, il ne s'agit ni plus ni moins que d'une des courses sur route les plus connues au monde, qui date tout de même de 1907. Longue de 60 km, ce circuit montagneux se compose d'une épreuve de vitesse, de maîtrise et de talent. Passons ensuite au TT Senior qui est une course contre-la-montre dans laquelle les pilotes s'élancent à un intervalle de dix secondes. En bref, ça roule vite, ça vrombit, ça crisse et ça "wheeling" dans tous les sens. Maintenant, soyons clair et précis, TT Superbikes ne s'appuie que sur des portions de cet événement ce qui induit d'emblée une grande lassitude visuelle, les arbres bordant la route succédant aux maisons, qui elles-mêmes bordent les routes, en passant par des plaines s'étalant à perte de vue. D'un strict point de vue graphique, le jeu est donc très en deçà des standards actuels, surtout quand on le compare à la série des Ultimate Racing Technology de THQ. L'autre point que je souhaite mettre en avant tient au fait que les tracés sont somptueusement monotones avec une profusion de lignes droites. En somme, chaque circuit devient une ode à la monotonie, nos talents de pilote se résumant la plupart du temps à ne pas faire d'écarts pour ne pas se prendre un mur ou tout autre chose.

TT Superbikes
Bien que la carte vous permette d'anticiper les virages, elle manque un peu de clarté la plupart du temps.
Pourtant quand on jette un oeil distrait au contenu du titre, on se dit qu'on devrait pouvoir y trouver notre bonheur. Mais malheureusement, la redondance est de mise entre les challenges qui nous attendent entre les modes Arcade et Défi. Bien que le premier mode comprenne 5 événements, la mayonnaise ne prend à aucun moment vu qu'on a l'impression que chaque défi est calqué sur son petit camarade. Pourtant entre la Southern 100 Alpinestars, la Castletown Cup Avon, la Tourist Trophy Duke, le Contre-la-montre Breil (composé de 6 étapes) ou encore Mad Sunday (un autre Contre-la-montre avec utilisation d'un turbo), il y'avait de quoi faire, mais Non, rien n'y fait, on s'ennuie tout du long. On se penchera alors sur le mode Défi constitué de 11 challenges mais ici aussi c'est du pareil au même avec des épreuves qui se ressemblent toutes malgré un semblant de diversité qui se présente sous la forme de courses sur circuit fermé ou ouvert. Le petit plus viendra par contre de la possibilité que vous aurez de passer n'importe quelle épreuve juché sur plusieurs cylindrées. On y retrouve ainsi des 125, 250, 400, 600, 750, 1000cc et des Sidecar. Bien entendu, toutes les motos et circuits ne seront pas disponibles dès le départ et vous devrez jouer comme un beau diable pour tout débloquer, sans parler des bonus rattachés à des vidéos Master Class ou des pilotes ainsi qu'à des photos de ces derniers.

TT Superbikes
Les crashs sont fantasques et vous feront perdre énormément de temps.
Cependant, comme je le disais plus avant, il est dommage de constater que l'aspect graphique est des plus austères. Les décors sont vides et mal réalisés, les animations des pilotes peu nombreuses et tout sauf réalistes et les crashs sont complètement démesurés avec des motos qui volent à 10 mètres au dessus du sol pendant que votre pilote glisse sur l'asphalte comme une savonnette. En gros, passés deux ou trois effets de lance-flare, il n'y a pas grand-chose à voir, les courses semi-urbaines (dans les villages) côtoyant des passages en pleine campagne sans oublier les quelques circuits fermés eux aussi peu avantagés par une modélisation approximative. La bande-sonore est du même acabit avec des bruits de moteur qui renvoient à des tondeuses et ce quelle que soit la moto utilisée. Mais alors, le salut du jeu viendrait-il de son gameplay ? Eh bien non, peine perdue car ici aussi, on touche le No Man's Land qualitatif.

TT Superbikes
En side-car, vous conduisez le véhicule malgré le fait que vous dirigez le co-pilote juché dans la nacelle.
Tout d'abord, bien que le jeu dispose de quelques angles de vue, notez que la plupart d'entre eux sont moyennement jouables, en gros, toutes les vues Interne dont celle Guidon ne comportent même pas de carte affichable. Bon passons à la vue externe et poursuivons notre route. Ceci me permet de revenir brièvement à la carte du circuit qui est un peu maladroite puisque on ne peut zoomer sur cette dernière et au final on a un peu de mal à distinguer les virages qui nous attendent à certains endroits. Ensuite, bien que le jeu soit relativement orienté Arcade, la physique des motos frôle le grand n'importe-quoi. A certains moments, vous pourrez prendre des trottoirs à pleine vitesse, continuer sur une roue pendant quelques mètres et redresser le plus simplement du monde. A d'autres moments, une petite touchette avec un rebord de mur sera fatal et autant dire que dans ce cas de figure, vous aurez perdu la course. Eh oui, ceci m'amène à la difficulté du titre qui est très mal pensée. Vos adversaires vous mettent constamment des mètres dans la vue dès le départ (hors courses pour lesquelles vous avez des qualifications), il est quasiment impossible de les rattraper et quand c'est fait, vous n'avez pas le droit à la moindre erreur, un peu idiot pour un jeu Arcade ! On mentionnera aussi les remises sur piste après un accident qui sont beaucoup trop longues ainsi que les modifications de pneumatiques (pression et composition), de suspensions et de braquet qui n'influent quasiment pas sur le pilotage. Ajoutez à ceci une utilisation des boutons analogiques de la manette pour accélérer qui est très agaçante (en gros, vous devez appuyer très fortement pour avancer, bonjour les crampes) et vous obtenez un gameplay d'un autre temps. Bon, je ne vais pas tergiverser pendant des décennies, TT Superbikes est un mauvais jeu, mal réalisé sur le plan esthétique comme sur celui de la jouabilité. Sachant que Moto GP 4 sort en même temps, je pense qu'il n'y a aucune chance pour que vous jetiez votre dévolu sur le titre de Jester Interactive. Tout est dit, vous pouvez stopper les moteurs.

Les notes
  • Graphismes 8 /20

    Les décors sont vides, ternes, mal modélisés et sans vie et les animations sont peu nombreuses et peu crédibles. les crashs sont démesurés et enfin les effets spéciaux se résument à deux ou trois effets de lance-flare. Bref, c'est loin d'être le paradis.

  • Jouabilité 12 /20

    L'accélération basée sur les boutons analogiques vous forcera à appuyer très fortement sur la touche X (les niveaux de pression n'étant quasiment pas gérés) et les vues Internes sont peu jouables. De plus, la grande difficulté du jeu n'accepte aucune erreur de pilotage (étrange pour un jeu arcade) alors que vos adversaires pourront parfois rouler sur votre moto et continuer leur route comme si de rien n'était. Reste l'impression de vitesse plutôt bonne.

  • Durée de vie 12 /20

    Tous les challenges se ressemblent et au final le soft n'offre rien d'autre qu'une énorme redondance ludique. Reste un mode Deux joueurs mais aurez-vous seulement l'audace d'inviter un ami pour y participer ? Je ne pense pas vu qu'on perd encore en qualité graphique, en sensations de vitesse et en visibilité dans ce mode.

  • Bande son 7 /20

    Les bruitages de moteurs ne ressemblent à rien (et ce quelle que que soit la cylindrée choisie), le public est léthargique et les musiques sont effacées au possible malgré l'aspect rock de ces dernières.

  • Scénario /

TT Superbikes aura bien du mal à atterrir dans votre console, que vous soyez fan des deux roues ou non. Mal pensé, mal réalisé, mal équilibré, le jeu de Jester n'a franchement rien pour lui (hormis ses motos et équipements officiels) et a surtout le malheur de sortir en même temps que Moto GP 4 qui est bien plus convaincant sur le même support. Bref, vous pouvez tranquillement passer à côté de cette production insipide et économiser pour aller vous acheter le casque à vision intégrale de vos rêves.

Profil de Logan
L'avis de Logan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
24 mai 2005 à 18:00:00
8/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (13)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
12.8/20
Mis à jour le 24/05/2005
PlayStation 2 Course Jester Interactive
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live