Menu
Baten Kaitos
  • NGC
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Baten Kaitos sur NGC /

Test Baten Kaitos sur NGC du 29/03/2005

Test : Baten Kaitos
NGC
Baten Kaitos
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
29 mars 2005 à 18:00:00
19/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (332)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
18.2/20
Partager sur :

On pourra toujours hurler notre rage de ne pas voir éditer en France tous les RPG qui sortent au Japon. On pourra toujours pleurer de dépit parce que le genre est encore trop peu représenté sur GameCube. On pourra toujours se morfondre à cause des localisations trop souvent oubliées. Mais s'il est un jeu dont il aurait été inhumain de nous priver, c'est bien Baten Kaitos. Le voici enfin à portée de la main, intégralement traduit en français, et si vous lui donnez sa chance, il vous transportera dans un univers onirique dont vous ne pouviez même pas imaginer l'existence.

Baten Kaitos

Saviez-vous qu'il existe un monde, quelque part dans votre imaginaire, dont vous êtes le seul dieu ? Ce monde-là j'y suis allée, et j'en suis même revenue. Oh, je ne vous raconterai pas toutes les aventures que nous y avons vécues, moi et mes fidèles, mais j'ai bon espoir que nombre d'entre vous auront le courage de suivre mes traces là où peu d'hommes ont eu la chance de pénétrer. C'est un monde flottant, le genre d'univers défiant toutes les lois de la physique et de la normalité. Les îles-continents s'élèvent dans les airs en un gigantesque ballet qui maintient l'équilibre du monde. Vos disciples ont certes de véritables dons et une bonne dose de courage, mais il arrive que leurs pas les mènent tout droit vers l'errance. Toutefois, si vous parvenez à les guider avec justesse et détermination, vous trouverez certainement le chemin qui relie toutes ces îles entre elles. C'est à cette condition seulement que vous pourrez cerner toute la diversité et la majesté de cet univers à nul autre pareil, sublime, irréel et propice aux rencontres les plus improbables. Et pourtant il est dit qu'ici comme ailleurs le mal rôde, et le destin de vos fidèles pourrait les conduire tout droit vers la mort. Alors ne négligez pas cette mise en garde et acceptez la tâche qui vous est due comme un témoignage de confiance et non comme un fardeau.

Baten Kaitos
Vous devrez faire vos preuves avant d'être digne de chevaucher un dragon.
Les protagonistes qui peuplent l'univers de Baten Kaitos sont profondément croyants. La plupart d'entre eux sont même capables d'entendre la voix de leur dieu et de dialoguer avec lui. Ce dieu, c'est vous. Et les conseils que vous aurez à donner à vos fidèles tout au long de leur quête vous conforteront chaque fois davantage dans l'idée que vous faites partie intégrante de cette histoire, et ce jusqu'à la fin du jeu. Cette histoire, c'est celle de Kalas, de Xelha, de Gibari, de Lyude, de Savyna et de Mizuti. Des êtres qui n'avaient a priori aucune raison de se rencontrer, mais qui vont être amenés malgré tout à s'unir devant la menace que représente le vil Geldoblame qui tente de réunir les cinq cartes ultimes de la destruction. Bien sûr, un mal encore plus grand rôde dans l'ombre de Geldoblame, et le chemin qu'emprunteront nos héros sera parfois très sombre. Inutile d'en dire plus long, le récit des aventures de Kalas est à la hauteur du reste du jeu, c'est à dire exceptionnel.

Baten Kaitos
Prenez une seconde pour imaginer la poussière qui vole au gré du vent.
Réalisé par une partie de l'équipe à qui l'on doit l'illustre Chrono Cross, hélas jamais sorti en Europe, Baten Kaitos affiche de façon troublante bon nombre de similitudes avec ce titre, notamment en ce qui concerne son design, sa touche graphique et son atmosphère. Le cas de Baten Kaitos est toutefois unique : jamais on n'avait vu un titre aussi fantastique d'un point de vue visuel. Les mots sont trop faibles pour décrire l'excellence et l'originalité des environnements qui fourmillent de détails, resplendissent de mille et une couleurs et donnent l'impression de contempler une toile de maître. Vous avez sous les yeux une véritable prouesse en matière d'esthétique graphique qui témoigne d'une qualité hors-normes pour un simple jeu vidéo. Mais Baten Kaitos n'a rien d'un simple jeu vidéo. Il ne se contente d'ailleurs pas d'innover en matière de RPG, mais il apporte une nouvelle perception du genre, obtenue en démontrant une maîtrise parfaite de tous les aspects du jeu.

Baten Kaitos
A haut niveau, les combats deviennent véritablement passionnants.
Loin de se satisfaire d'offrir un déroulement classique, Baten Kaitos remodèle le RPG à sa façon en proposant une progression assez particulière. Il est toujours question d'explorer des territoires hostiles ou amicaux en dialoguant avec les autochtones et en affrontant des monstres, mais le déroulement se veut beaucoup plus recherché. Fouiller scrupuleusement les décors ne rapporte pas seulement des objets inédits, mais permet parfois de mettre la main sur des éléments particuliers qu'il vous faudra réutiliser par la suite. Les environnements comportent ainsi quelques interactions qui vont de paire avec les énigmes parfois très perverses que l'on doit élucider dans les donjons. On peut par exemple se retrouver à marcher au plafond ou dans des écrans éclatés en mille morceaux avec les commandes inversées. L'effet de surprise est perpétuel et contribue à l'émerveillement constant du joueur. La découverte de territoires inconnus est d'autant plus plaisante que les ennemis sont visibles à l'écran et peuvent donc être contournés la plupart du temps, ce qui permet de réduire les rencontres aléatoires. Un élément d'autant plus important que les combats sont généralement longs dans Baten Kaitos, avoisinant parfois la demi-heure ou plus lors des affrontements contre les boss.

Baten Kaitos
Ne cherchez plus. Le plus beau jeu du monde, vous l'avez sous les yeux.
Il est d'ailleurs grand temps d'en venir au système de combat qui constitue justement l'une des grandes particularités de Baten Kaitos. Celui-ci fait intervenir un système de cartes, mais pas des cartes comme celles qu'on trouve dans les jeux basés sur des duels de monstres. Ici, chaque personnage dispose d'un certain nombre de cartes d'attaque (armes diverses ou magies), de défense (armures, boucliers) et de support (items de soin, bonus d'attaque, de défense, etc.). Les cartes de défense ne peuvent être utilisées que lorsqu'un ennemi est en train d'attaquer, et permettent de parer chaque coup au fur et à mesure qu'ils sont donnés. Lorsque vient le tour d'un personnage, il a le choix entre déclencher une série d'attaques ou bien utiliser des bonus pour regagner de la vie ou ressusciter un allié par exemple.

Baten Kaitos
Si seulement vous aviez une idée de la qualité des thèmes musicaux !
Plus subtil, la fuite ne peut s'effectuer qu'en piochant et en utilisant la carte d'évasion, et la carte appareil photo permet d'immortaliser l'ennemi sur le papier avant de revendre sa photo pour se faire de l'argent. Si je vous dis qu'en plus de ça la plupart des cartes sont périssables, vous aurez une idée assez précise de la richesse de ce système de jeu. Ainsi, un régime de bananes doit d'abord mûrir avant de pouvoir régénérer un personnage, mais une fois pourri il est bon à jeter à la tête de l'adversaire. Il en va de même pour toutes les denrées périssables, y compris pour certaines armes qui s'émoussent pour parfois se transformer en de toutes autres cartes. On se retrouve donc à gérer un deck de cartes dynamique et changeant que l'on peut constituer à sa guise. Et vous allez voir dans le paragraphe qui suit à quel point la construction du deck est importante.

Baten Kaitos
La tête en bas, Kalas évolue dans un décor aussi merveilleux que dangereux.
Nous avons vu que lorsque vient le tour d'un personnage, celui-ci avait l'opportunité de déclencher une série d'attaques. Mais vous ne croyez tout de même pas que l'on se contente d'enchaîner des cartes d'armes ou de magies sans aucune subtilité ? Le système de combat puise en fait son essence dans un certain nombre d'éléments qui s'opposent par paires. Ainsi, si vous jouez successivement des magies de feu et des magies d'eau, les dommages que vous infligerez vont s'annuler entre eux, ce qui n'est pas très judicieux. Par conséquent, et bien que le timing requis pour jouer ses cartes soit très rapide, il est indispensable de calculer comment jouer au mieux, sachant qu'on ne peut pas savoir quelles sont les cartes que l'on va piocher. Heureusement, on peut tout de même conserver une certaine maîtrise de son jeu en choisissant intelligemment les cartes de son deck, par exemple en associant uniquement des cartes compatibles à chacun de ses personnages. Une combinaison valable pourra être de définir un personnage lié au feu et aux ténèbres, un autre lié au vent et à la lumière, et un troisième lié au temps et à l'eau. Mais il va sans dire que les combinaisons possibles sont innombrables !

Baten Kaitos
Un exemple parmi tant d'autres illustrant la diversité des environnements.
Il existe bien d'autres subtilités concernant le système de combat, en rapport avec les chiffres indiqués sur les cartes, les enchaînements possibles et les fins de combo, mais je n'ai pas la place d'y revenir ici, d'autant que tout ça est déjà détaillé dans le dossier dédié au jeu. Je vais plutôt insister sur le fait que même si le système de combat est relativement complexe, c'est justement cette complexité qui fait toute la richesse des affrontements. L'attention du joueur est constamment monopolisée en combat, et chaque partie permet de découvrir de nouvelles astuces pas à pas, à mesure que l'on gagne de nouvelles cartes et que la longueur des enchaînements s'allonge. Après avoir engrangé un grand nombre de points d'expérience, il suffit de passer à l'église pour monter de niveau. La limite de cartes jouables par tour dépend en revanche de la classe du personnage, et celle-ci ne peut augmenter qu'en dénichant des items uniques et propres à chacun. Simples et limités lors des premières heures de jeu, les affrontements deviennent de plus en plus riches et intéressants à mesure que les héros gagnent en puissance. Le plus frustrant est donc de constater que c'est alors que l'on dispose d'un éventail de cartes permettant de se constituer des decks très étoffés que l'on approche de la fin du jeu. Au point que la bonne soixantaine d'heures nécessaire à la validation de la quête principale ne suffit aucunement à se lasser de cet excellent système de jeu. Heureusement, le soft est plein à craquer de quêtes annexes en tout genre, et je ne parle même pas du temps qu'il vous faudra pour compléter l'intégralité de la collection de cartes et découvrir par vous-même les 141 combinaisons d'enchaînements spéciaux.

Baten Kaitos
Xelha et Mizuti sont les deux magiciens du groupe.
C'est avec le sentiment d'avoir omis toutes sortes de choses qu'il me faut conclure ici cette apologie d'un jeu qui le mérite amplement. Baten Kaitos constitue sans aucun doute une perle rare et offre une expérience unique qui vous séduira à tous les niveaux. Si vous êtes déjà émerveillé devant les qualités esthétiques du titre, dites-vous bien que le coeur du jeu est autrement plus riche et que les heures passées en compagnie de Kalas et de ses compagnons vous paraîtront bien courtes. Baten Kaitos est sans nul doute l'un des rares RPG dont l'intérêt grandit de façon exponentielle au fil des heures passées à jouer au point de devoir le quitter à regret lorsque le moment est venu. Espérons qu'il reçoive l'accueil qu'il mérite.

Les notes
  • Graphismes 19 /20

    Existe-t-il au monde, ou du moins sur GameCube, un jeu aussi resplendissant, aussi soigné et enchanteur que celui de Baten Kaitos ? Je ne le pense pas. Les environnements sont exceptionnels et le jeu fait preuve d'une originalité et d'un souci du détail qui va jusqu'à influer sur l'arrière-plan de la fenêtre de dialogue en fonction du dernier combat joué. L'ambiance et l'esthétique ne sont d'ailleurs pas sans rappeler Chrono Cross.

  • Jouabilité 19 /20

    Baten Kaitos se démarque des autres RPG de façon intelligente en parvenant à surprendre sans cesse le joueur lors des phases d'exploration et en proposant un système de combat unique et totalement inédit. Plus on avance dans le jeu, plus les affrontements gagnent en complexité et donc en intérêt. Impossible de s'ennuyer ou de se lasser devant un tel jeu.

  • Durée de vie 17 /20

    En plus de la soixantaine d'heures nécessaire à la découverte de la quête principale, le jeu comporte une avalanche de quêtes annexes de toutes sortes. Inutile de dire que la recherche de la totalité des cartes vous prendra du temps. Malgré tout, on ne se sépare du jeu qu'à regret.

  • Bande son 19 /20

    Le travail de composition effectué par Motoi Sakuraba pour Baten Kaitos mérite une ovation. Les pistes sont d'une grandeur et d'une variété qui ne saurait être décrite. La bonne nouvelle, c'est que l'on débloque les musiques du Sound Test au fur et à mesure que l'on avance dans le jeu. Les voix sont en anglais mais tous les textes sont traduits en français.

  • Scénario 18 /20

    L'histoire narrée ici est au final très adulte et oscille entre les moments oniriques et les tragédies. On va de surprise en surprise jusqu'à la fin du jeu, chaque personnage ayant une histoire vraiment digne d'intérêt. Notre rôle de dieu nous ferait presque verser une larme au moment de se séparer de Kalas et de ses compagnons.

Baten Kaitos hérite d'une note amplement méritée qui, je l'espère, saura vous convaincre du caractère exceptionnel de ce titre. Le RPG de Namco fait office de monument sur GameCube, et il faut espérer que les joueurs lui réserveront un accueil à la hauteur de l'événement si l'on veut une fois pour toutes faire comprendre aux éditeurs que nous avons besoin nous aussi de RPG de cet acabit pour subsister.

Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
29 mars 2005 à 18:00:00
19/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (332)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
18.2/20
Mis à jour le 29/03/2005
Gamecube RPG Namco Monolith Soft
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Travis Strikes Again No More Heroes : Une expérience néo-rétro débridée
    SWITCH
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live