Test Fight Night : Round 2- PlayStation 2

PlayStation 2

Réglé comme une horloge suisse, EA Sports nous sort aujourd'hui la suite de Fight Night 2004, jeu qui avait été une très bonne surprise dans le petit univers de la boxe vidéoludique au début de l'année dernière. Comme toujours, on y retrouve grosso modo la même chose, mais il est cette fois très intéressant de constater les ajouts apportés ou de voir que divers problèmes ont été gommés. Fight Night : Round 2 vous invite une fois encore à remonter sur le ring et si vous avez bien en tête que nous nageons ici en pleine simulation, vous aurez peut-être une chance de gagner votre ceinture.

Fight Night : Round 2

Généralement quand on cite EA Sports, voire EA en général, on pense immédiatement au grand public, qui reste la cible préférée de l'éditeur. En partant de postulat, Fight Night 2004 ne pouvait que surprendre puisque le jeu était très réaliste et incitait beaucoup plus à la prudence qu'au rentre-dedans. Fight Night : Round 2 suit la même logique et pousse le concept un peu plus loin en y incorporant davantage de données comme les soins entre les rounds ou l'entraînement personnalisé en fonction du boxeur que vous allez affronter. Ainsi si on retrouve beaucoup de points communs avec les autres titres de la gamme EA Sports (bande-son, possibilité d'acheter de l'équipement pour customiser son personnage, etc.), la série des Fight Night est bel et bien une des franchises qui semble accorder le plus de réalisme tout en conservant un gameplay très intuitif. Cette édition de Fight Night est donc tout aussi impressionnante que son petit frère et a pour ambition de réserver d'agréables surprises à ceux qui ont eu la bonne idée de s'essayer au premier volet.

Test Fight Night : Round 2 PlayStation 2 - Screenshot 40Les angles de caméra disposent tous d'une bonne visibilité.

Pourtant, de prime abord, le titre ne semble pas avoir bénéficié de nombreuses nouveautés, du moins en ce qui concerne les modes de jeu. La Partie rapide répond à l'appel et vous pourrez toujours créer votre joueur afin de l'utiliser dans le mode Carrière. Ensuite, c'est en passant par Ma Salle que vous pourrez effecteur divers mini-jeux qui ne sont en fait que des phases d'entraînement, qu'on retrouve d'ailleurs dans le mode Carrière avant chaque combat. Enfin, le défi Grosses frappes sera beaucoup plus orienté Arcade puisque le but de ce challenge sera de mettre votre adversaire K.O. avant de passer au round suivant. Le combat, aux règles simplifiées, se déroulera en 15 reprises et le vainqueur sera celui qui aura remporté le plus de rounds. A ce sujet, notez que ce dernier mode, ainsi que le Match rapide, seront jouables à Deux joueurs. Mais tout ceci fait office de garniture puisque le mode Carrière représente comme toujours le challenge le plus intéressant. Votre ambition étant de devenir une légende, vous allez devoir gravir les échelons pour accéder au sommet. Vous commencerez donc au bas de l'échelle et devrez dans un premier temps enchaîner des combats mineurs. Ceci vous permettra de gagner un peu d'argent qui vous servira à "tuner" votre boxeur en passant par un magasin dans lequel vous attendront des shorts, des bottes, des gants ou encore des tatouages. Concernant cet aspect, vous pourrez aussi façonner votre entrée en scène en achetant des effets de lumière, des musiques ou des groupies. Enfin, comme je le disais précédemment, une autre nouveauté consistera à vous entraîner spécifiquement avant chaque combat, en fonction de votre adversaire. Vous pourrez par exemple privilégier les uppercuts, les crochets ou les parades. Sachez également qu'en fonction du type d'entraînement, et surtout de sa réussite, la physionomie de votre boxeur évoluera, votre gaillard pouvant gagner en musculature, en rapidité...

Test Fight Night : Round 2 PlayStation 2 - Screenshot 41Faites très vite pour soigner votre boxeur avant que les 30 secondes ne s'achévent.

Ceci m'amène d'ailleurs à l'aspect graphique qui fait preuve d'une étonnante maîtrise. Les environnements sont plus nombreux et si ils ne sont pas transcendants de beauté, leur variété vous fera combattre dans un parc d'attraction, un bar, une salle de spectacle, un palais omnisport. Mais ce qui surprend le plus est en rapport à la modélisation des boxeurs. De réaliste dans le premier Fight Night, elle en devient ici complètement bluffante, surtout au niveau des visages. Il suffira de jeter un oeil aux screenshots du test pour se rendre compte de la qualité du tout. Les faciès tuméfiés sont stupéfiants et la musculature des athlètes profite de nombreux détails. En parlant de détails, on pourra aussi mettre en avant le flottement gracieux des shorts qui bougeront au grè de vos mouvements. Bref, la modélisation des sportifs est quasi chirurgicale et elle n'a rien à envier à la mise en scène des combats qui ne se privera pas pour nous montrer, à grands renforts de ralentis, les gants de boxe qui s'écrasent avec force sur les visages des pauvres combattants.

Test Fight Night : Round 2 PlayStation 2 - Screenshot 42Les entraînements ont gagnés en technicité depuis le précédent volet.

Le gameplay, qui repose sur de bonnes bases, profite lui aussi de quelques nouveautés. Premièrement, il vous sera désormais possible entre chaque round de soigner votre boxeur. Vous aurez pour ce faire deux outils afin de soigner les coupures et les enflures de votre poulain. Vu que toutes ces blessures influenceront la réactivité de votre boxeur, il ne faudra pas traîner pendant les 30 secondes de pause. La manoeuvre consistera alors à appliquer un des deux outils sur les blessures et à appuyer doucement pour faire en sorte de soigner les blessures les plus importantes. Ce petit bonus est le bienvenu et ajoute un peu plus de tension aux rencontres. Bien que les coups se décochent toujours par le biais du stick droit, vous pourrez cette fois tenter des coups fatals. Par contre, il va sans dire que cette technique, si elle est très efficace, se veut particulièrement ardue à utiliser sachant que pour décocher un crochet ou un uppercut fatal, vous devrez réaliser un quart d'arc de cercle puis un second quart de cercle vers la direction souhaitée en fonction du type de coup. De plus, si vous pourrez mettre K.O. votre adversaire en une frappe, vous serez à sa merci si vous manquez votre coup. Le bon sens voudra que vous utilisiez cette technique après vous être familiarisé avec le gameplay qui est bien pensé mais assez difficile à appréhender lors des premiers matchs.

Test Fight Night : Round 2 PlayStation 2 - Screenshot 43L'IA des adversaires est très bonne et fait de Round 2 un jeu très technique.

A ce titre il est un peu dommage que le crochet (quart de cercle à partir de la position droite ou gauche) soit si proche de l'uppercut (quart de cercle à partir de la position bas droit ou bas gauche) en terme de mouvements à effectuer avec le pad. Ceci n'est par contre pas le cas des directs (une simple diagonale), du coup irrégulier (à éviter) ou du coup personnel de votre boxeur rattaché à un simple bouton. On saluera aussi la bonne initiative concernant la récupération lors d'un K.O. Peu évidente à manier dans le premier Fight Night (à moins d'être en automatique), elle devient beaucoup plus évidente dans Round 2 puisque vous devrez cette fois aligner deux petites pastilles (au lieu de la superposition d'images) au centre de l'écran grâce aux deux sticks, le tout devenant de plus en plus dur (avec une résistance accrue) selon votre état de santé. Pour le reste, vous retrouverez toujours la combinaison stick gauche + gâchette pour effectuer les esquives et parades, ces dernières étant extrêmement importantes pour déstabiliser votre adversaire et lui administrer des enchaînements de coups. Fight Night : Round 2 profite de suffisamment de nouveautés pour combler celui qui ne connaît pas le premier opus et le fan acharné. Le gameplay est toujours aussi additif, le graphisme gagne en détails, la modélisation des boxeurs est stupéfiante et on prend toujours autant de plaisir à combattre de façon professionnelle, chaque enchaînement de coups requérant pas mal de réflexes et une bonne connaissance de l'adversaire. EA Sports nous a rendu un très bon devoir qui gomme les imperfections du premier épisode tout en y ajoutant plusieurs idées intéressantes. Sachons apprécier la bonne volonté en enfilant à nouveau nos gants.

Logan, le 18 mars 2005

Les notes

  • Graphismes 16/20

    Les décors sont assez nombreux mais n'ont rien de transcendant, même si ils restent très jolis. Par contre la modélisation des boxeurs est hallucinante de réalisme, les visages étant tout simplement photo-réalistes. On appréciera aussi la mise en scène des combats avec des ralentis qui privilégient la fureur des coups tout en mettant en valeur la déformation des visages en temps réel.

  • Jouabilité 15/20

    Le système des deux sticks pour se défendre et attaquer revient à la charge. Très simple à prendre en mains, le gameplay permet entre autres d'effectuer des enchaînements parade/coups spectaculaires. De plus, quelques nouveautés permettront de tenter un K.O. fatal ou de vous soigner entre les rounds, le tout rendant les combats encore plus passionnants.

  • Durée de vie 15/20

    Le titre comporte un mode de jeu supplémentaire du nom de Grosses frappes mais ce dernier n'apporte pas grand chose à l'entreprise. Cependant, la durée de vie est énorme puisque chaque match sera âprement disputé. A ce titre, évitez de vous ruer sur votre adversaire en frappant comme un fou, ça ne donnerait absolument rien sinon une défaite quasi certaine.

  • Bande son 14/20

    Une bande-son orientée Gangsta Rap pour des ambiances musicales pareilles à celles d'un NBA Street, pour ne citer que lui. Les bruitages sont également convaincants avec une foule qui ne manquera pas de réagir suivant le déroulement du combat.

  • Scénario

    -

  • Note Générale16/20

    Round 2 est une très bonne surprise dans le sens où il apporte pas mal de petites nouveautés et qu'il gomme les problèmes de Fight Night 2004. Le gameplay est toujours aussi bien pensé et une fois que vous vous serez accommodé au système des deux sticks, vous prendrez un plaisir immense à enchaîner les combats qui sont réalistes, techniques et plutôt difficiles malgré la jouabilité instinctive. Si on pouvait s'attendre à une suite profitant de la renommée du premier épisode, on obtient au final un jeu techniquement supérieur, au gameplay amélioré et à l'intérêt encore plus profond, plutôt positif non ?

    La note de la rédaction est une appréciation de la qualité générale du jeu, mais n'est pas une moyenne arithmétique des différents critères.

  • Note Lecteurs 18/20

Retour haut de page

Infos jeu

Mots-clefs : Fight Night Round 2 Fight Night 2 Boxe

Vidéos

Voir les 3 vidéos de Fight Night : Round 2