Menu
Champions : Return to Arms
  • PS2
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Champions : Return To Arms
PS2
Champions : Return to Arms
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
17 mars 2005 à 18:00:00
17/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (69)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
18/20
Tous les prix
Prix Support
499.90€ PS2
Voir toutes les offres
Partager sur :

Avec la série des Baldur's Gate : Dark Alliance et des Champions of Norrath, les amoureux de hack'n slash teintés d'héroïsme et de fantaisie sont assurés d'avoir toujours quelque chose de solide à se mettre sous la dent sur PS2. Développé par les maîtres en la matière, l'équipe de Snowblind Studios, Champions : Return to Arms nous replonge dans l'univers d'Everquest pour une aventure palpitante.

Champions : Return To Arms

Lorsque le mal gronde sur les terres de Norrath, même les hauts-elfes sont contraints de faire appel aux autres peuples de leur monde pour sauvegarder l'harmonie entre les Plans. Venus de contrées diverses et lointaines, de vaillants héros vont ainsi répondre à l'appel de la très respectée Firiona Vie et se réunir sur le Plan de la Tranquillité pour s'enquérir de leur quête. Que vous soyez homme, elfe ou bête n'a point d'importance. La seule chose qui compte est le courage dont vous ferez preuve pour repousser l'assaut de vos ennemis sur les Plans du Pouvoir. Et si votre périple vous conduisait tout droit du côté des forces obscures ? Qui sait à quelles épreuves vous serez confronté en chemin ?

Champions : Return To Arms
Les légions des morts vous assaillent sous l'eau.
A l'instar du volet précédent, Champions : Return to Arms ne propose d'incarner que des profils déjà prédéfinis qui allient une race à une classe donnée. On retrouve ainsi tous les personnages déjà existants dans Champions of Norrath. Conçu pour les combats au corps-à-corps, le guerrier barbare est toujours le premier à se jeter dans la mêlée. Plus discret, le rôdeur elfe sylvestre combine ses talents d'archer et de jeteur de sorts pour surprendre ses adversaires. Le prêtre haut-elfe est non seulement habile au combat mais aussi adepte de magie offensive et défensive. Le sorcier érudit préfère tout miser sur l'intelligence pour faire appel à une palette de sorts ravageurs. Enfin, l'elfe noir chevalier de l'ombre maîtrise parfaitement la magie noire et possède de nombreuses compétences de combat. Tous sont accessibles en version féminine ou masculine et l'on peut modifier leur apparence physique suivant plusieurs critères. Les deux profils inédits de ce second volet sont le chaman Iksar et le berserker Vah Shir. Les premiers ressemblent à des lézards bipèdes et privilégient les sorts sur la force brute. Les seconds ont l'apparence de fauves spécialisés dans les attaques brutales et le lancer de haches. Si avec tout ça vous ne trouvez pas l'avatar dont vous rêvez !

Champions : Return To Arms
Sauver les gnomes est une quête vraiment ardue.
Je ne vous ferai pas l'affront de vous expliquer en quoi consiste le hack'n slash. En deux mots, on avance et on tranche dans le tas jusqu'à ce mort s'ensuive, pour vous ou vos adversaires. Derrière cette description simpliste se cache un potentiel addictif énorme qui découle directement de la montée en puissance de son héros. Les personnages profitent de leurs gains d'expérience pour acquérir de nouvelles compétences ou renforcer les aptitudes qu'ils veulent privilégier, ce qui les rend d'autant plus dangereux et donc d'autant plus précieux aux yeux du joueur. L'argent amassé à la sueur de son front peut être investi dans l'achat de pièces d'armures, de boucliers, d'armes blanches à courte ou longue portée, ou d'amulettes dotées de pouvoirs magiques. Impossible d'abandonner purement et simplement son héros lorsqu'on a passé des heures à le faire passer de simple novice au rang d'expert aguerri. C'est d'ailleurs pour ça que les développeurs ont pensé à introduire la possibilité d'importer son personnage depuis le premier volet, pour ceux qui rechignent à se séparer de leur ancien avatar. Une idée appréciable même si le jeu comporte par ailleurs bien d'autres trouvailles bienvenues.

Champions : Return To Arms
Certains dialogues vous font bifurquer entre le bien et le mal.
Ainsi, si l'aventure semble la même quel que soit le personnage joué, on s'aperçoit bien vite que la progression n'est pas complètement linéaire. Je ne parle pas seulement des moments où l'on peut choisir sa destination sur un même plan, mais surtout des différents embranchements possibles entre le bien et le mal. Très tôt dans le jeu vous serez en effet confronté à un choix qui déterminera en partie votre alignement, bon ou mauvais. Aucune décision n'est meilleure qu'une autre, simplement il faut savoir que la progression changera selon le camp auquel vous vous serez rallié. Et non seulement les parcours différeront, mais il en sera de même au niveau des missions qui vous seront proposées. Une bonne idée pour inciter le joueur à recommencer l'aventure en explorant toutes les facettes du scénario. De plus, le soft offre un véritable challenge même à haut niveau puisque l'on nous propose cinq degrés de difficulté adaptés selon des tranches de niveaux, et ce jusqu'au level 65+. Une fois l'aventure terminée, on peut d'ailleurs prolonger les affrontements en passant dans l'arène de combat pour défier d'incessantes salves d'ennemis. C'est d'ailleurs sans compter sur le mode multijoueur qui permet non seulement de jouer en ligne mais aussi de faire l'aventure en coopération jusqu'à quatre joueurs soudés dans l'adversité. Ai-je besoin de vous dire que ce voyage dans les terres de Norrath est véritablement passionnant, non pas en termes d'histoire, puisque le scénario est quelque peu évincé au profit de l'action, mais au niveau des territoires à explorer et du bestiaire à terrasser. Le jeu profite d'ailleurs d'une réalisation superbe et ne trahit aucune faiblesse dans son gameplay. Toutes les conditions sont donc réunies pour que vous passiez un excellent moment dans les contrées hostiles et lointaines de Return To Arms.

Les notes
  • Graphismes 17 /20

    Si les profils physiques des personnages ne feront pas forcément l'unanimité, ceux-ci comportent tous plusieurs variantes et leur modélisation est très soignée. Les animations sont impeccables et les décors aussi variés que détaillés, bien que généralement très sombres.

  • Jouabilité 16 /20

    Le gameplay est le même que celui de Champions of Norrath et n'innove pas vraiment dans le domaine du hack'n slash. Pourtant, il ne trahit aucune faiblesse et se renouvelle selon le type de personnage joué. La gestion de la caméra est également parfaite.

  • Durée de vie 15 /20

    L'aventure s'échelonne sur une douzaine de Plans, ce qui promet déjà de longues heures de jeu pour terminer la quête principale, et plus encore si vous voulez voir tous les embranchements scénaristiques, toutes les quêtes annexes, tous les niveaux secrets et essayer toutes les races de personnages jusqu'au niveau 65+. L'aventure peut également se faire à plusieurs jusqu'à 4 via le multitap, et vous pourrez trouver des partenaires sur le net si vous disposez d'un adaptateur éthernet.

  • Bande son 17 /20

    En version PAL, le jeu bénéficie d'un doublage français de qualité et d'une traduction complète. Très bonne performance pour les musiques qui nous plongent complètement dans l'ambiance sauvage et hostile de cet univers.

  • Scénario 14 /20

    Les textes ne sont guère nombreux et l'on se contente d'accomplir les missions demandées sans trop s'interroger sur les raisons qui nous poussent à agir. Les choix effectués lors de certains dialogues sont néanmoins déterminants pour ce qui est de l'alignement de votre personnage et du déroulement de l'aventure.

Snowblind s'est surpassé pour nous proposer une suite digne du grand Champions of Norrath. Tous les ingrédients sont réunis pour faire de ce titre un excellent hack'n slash. L'aventure est longue pour peu que l'on veuille tout voir, le gameplay est impeccable et la convivialité est de mise avec le mode multijoueur online ou offline. On ne peut qu'espérer la venue d'un troisième épisode.

Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
17 mars 2005 à 18:00:00
17/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (69)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
18/20
Mis à jour le 17/03/2005
PlayStation 2 Action RPG Ubisoft Snowblind Studios
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Crackdown 3 : un multijoueur étonnament addictif
    PC - ONE
  • Preview : Just Cause 4 : Meilleur bac à sable que jeu d'action ?
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : BlizzCon 2018 : Diablo Immortal - Nos impressions sur le hack'n slash mobile diabolisé
    IOS - ANDROID
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Battlefield V
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Super Smash Bros. Ultimate
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Pokémon Let's Go, Pikachu / Évoli
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce