Menu
Astro Boy : Omega Factor
  • GBA
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Astro Boy : Omega Factor sur GBA /

Test Astro Boy : Omega Factor sur GBA du 08/03/2005

Test : Astro Boy : Omega Factor
GBA
Astro Boy : Omega Factor
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
08 mars 2005 à 18:00:00
15/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (12)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.5/20
Partager sur :

Sega tente de nous faire oublier la décevante adaptation PS2 d'Astro Boy en nous proposant un épisode GBA autrement plus convaincant. Astro Boy : Omega Factor fleure bon le titre « old school » et réussit à nous faire passer un excellent moment en compagnie de quelques-uns des personnages mythiques de l'univers de Tezuka.

Astro Boy : Omega Factor

Presque aussi culte que Dragon Ball, le robot imaginé par Osamu Tezuka s'offre une seconde jeunesse par l'intermédiaire de la nouvelle série animée. Désormais, les nostalgiques ne seront plus les seuls à s'enthousiasmer des prouesses du petit héros au grand coeur, et c'est une bonne chose. En plus de la série animée et du manga, les fans peuvent d'ailleurs dès à présent prolonger les aventures d'Astro sur consoles, et notamment sur GBA où Sega est parvenu à nous livrer un épisode tout à fait digne d'intérêt.

Astro Boy : Omega Factor
Le bras canon vous sauvera la vie à maintes reprises.
Pour ceux qui ne seraient pas familiarisés avec l'univers d'Astro Boy, voici un bref rappel des faits qui nous intéressent dans le jeu. L'histoire se passe dans un futur proche où la création massive de robots a permis l'amélioration du mode de vie des humains. Pourtant, les hommes se rendirent comptent assez vite que les capacités des machines pouvaient leur nuire, et ils décidèrent de les supprimer. Conséquence de quoi les robots se rebellèrent contre leurs créateurs, sous la tutelle d'un personnage caché dans l'ombre. Créé à partir de la mémoire du fils du Dr. Tenma disparu dans un accident, Astro est le seul à posséder la part d'humanité suffisante pour rétablir l'entente entre les robots et les êtres humains.

Astro Boy : Omega Factor
Admirez l'effet de lumière sur le visage d'Astro.
Le joueur se verra donc contraint une fois de plus de se dresser seul face à des centaines d'ennemis en furie. Par chance, l'ami Astro est loin d'être à court de ressources, et ses capacités en font même le robot le plus sophistiqué de sa génération. Doté d'une force de cent mille chevaux, d'une vision à rayons X et d'une ouïe supersonique, Astro peut également voler dans les airs à l'aide de ses pieds-fusée pour prendre de vitesse ses adversaires. En plus d'être très fort pour enchaîner les coups, celui-ci dispose par ailleurs de plusieurs techniques spéciales qui évolueront en cours de jeu. Très efficace, le bras canon (et dans une moindre mesure le doigt laser) suffit bien souvent à faire le ménage à l'écran, mais sa trajectoire rectiligne l'empêche de faire face à toutes les situations. Pour compenser cela, le tir multiple sous forme de dard permet d'atteindre n'importe quelle cible alentour, quand au Ex-Dash, il est utile lorsqu'on veut passer derrière un ennemi tout en s'acharnant sur lui. Le seul point noir dans tout ça est que l'utilisation de ces techniques est plus ou moins limitée selon le niveau de difficulté dans lequel vous jouez.

Astro Boy : Omega Factor
Des pures phases de shoot'em up.
Même s'il n'est pas très long sur la durée avec ses sept stages consécutifs, le jeu se rattrape par un fort potentiel de rejouabilité. L'aventure doit d'ailleurs être recommencée deux fois avant de pouvoir visionner la vraie fin du jeu, ce qui n'est pas gênant puisqu'on bénéficie alors de toutes les améliorations effectuées auparavant. Celles-ci dépendent des points d'expérience obtenus en éliminant les monstres, et concernent aussi bien l'énergie vitale que la puissance des lasers ou l'efficacité des pieds-fusée. De plus, la seconde partie permet de rencontrer de nouveaux personnages à intégrer au Facteur Oméga, qui n'est autre que le cerveau électronique d'Astro. Impossible donc de lâcher le jeu avant d'avoir complété toutes les données concernant les personnages et d'avoir optimisé toutes les compétences d'Astro. Il n'en demeure pas moins que la durée de vie du jeu reste limitée, d'autant que les Continue sont illimités. A moins de jouer en mode Facile, le titre propose néanmoins un vrai challenge, avec de très nombreux combats contre des boss.

Astro Boy : Omega Factor
Ennemis et boss grossissent à vue d'oeil !
En marge de ces phases classiques de jeu d'action/beat'em all, Astro comporte également des niveaux qui tendent davantage vers le shoot'em up. On se déplace alors dans les airs suivant un scrolling horizontal, mais les capacités du robot restent les mêmes. Pour finir, j'aimerais évoquer deux choses qui m'ont agréablement surprise dans le jeu. Il y a d'abord le fait que si les ennemis ne sont pas très variés, on les retrouve bien souvent à des tailles variables, d'abord minuscules puis vraiment gigantesques. C'est assez drôle de se battre contre des adversaires microscopiques qui prennent ensuite toute la taille de l'écran en affichant d'énormes pixels. Une idée originale et franchement sympa. Autre point, la présence de figures emblématiques de l'univers de Tezuka, comme Phoenix, Princesse Saphir, le roi Léo ou encore Blackjack. Les fans se feront une joie de tous les dénicher. Quoi qu'il en soit, on ne peut qu'être ravi de constater que Sega a su rendre hommage au mythe d'Astro Boy en exploitant correctement la licence, du moins pour ce qui est de la version GBA. J'ai pris personnellement un grand plaisir à terminer le jeu et je ne peux que vous inciter à vous lancer dans l'aventure, en gardant à l'esprit que quelques heures suffiront malheureusement à en faire le tour.

Les notes
  • Graphismes 16 /20

    Rien que pour l'idée des ennemis tantôt gigantesques, tantôt minuscules, j'ai envie de mettre 18 ! Si vous aimez les gros tas de pixels façon zoom, vous allez adorer. Plus sérieusement, les décors sont très jolis, bien colorés et bourrés d'effets en tout genre.

  • Jouabilité 16 /20

    Une jouabilité old school qui convient parfaitement à la GBA. L'action est intense d'un bout à l'autre de l'aventure et tous les pouvoirs d'Astro ont leur utilité. Le jeu comporte même des phases de shoot'em up et les combats contre les boss sont très intéressants.

  • Durée de vie 10 /20

    La durée de vie constitue la seule défaillance du jeu. Mais même si l'on termine l'aventure en quelques petites heures, le challenge dépend vraiment du mode de difficulté. De plus, la collecte des informations concernant les personnages, l'optimisation des capacités d'Astro et l'envie de découvrir la vraie fin du jeu ne pourront que vous inciter à terminer le jeu au moins deux fois.

  • Bande son 14 /20

    Les musiques passent plutôt bien mais l'ensemble ne dégage rien d'exceptionnel. C'est bon mais sans plus.

  • Scénario 15 /20

    On aurait pu penser que le jeu allait tout miser sur l'action mais l'histoire n'est pas oubliée, loin s'en faut. Les rencontres sont nombreuses et le scénario évolue fidèlement par rapport à l'histoire originale. On a plaisir à découvrir bon nombre de personnages tirés des autres mangas de Tezuka.

Sega évite l'écueil commis avec la version PS2 et nous sert un épisode d'Astro sur GBA de grande qualité. Bien qu'un peu court niveau durée de vie, le titre procure un réel plaisir de jeu et ravira aussi bien les plus jeunes qui découvrent l'univers d'Astro via la nouvelle série animée que les nostalgiques. Ces derniers apprécieront le gameplay "old school" de ce titre et son respect de l'univers de Tezuka.

Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
08 mars 2005 à 18:00:00
15/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (12)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.5/20
Mis à jour le 08/03/2005
Gameboy Advance Action THQ Sega Animation Mangas Série TV
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
  • Preview : Crackdown 3 : un multijoueur étonnament addictif
    PC - ONE
  • Preview : Just Cause 4 : Meilleur bac à sable que jeu d'action ?
    PC - PS4 - ONE
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Super Smash Bros. Ultimate
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Devil May Cry 5
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live