Accueil jeuxvideo.com
  • Créer un compte
  • Se connecter
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Ashen sur NGAGE /

Test Ashen sur NGAGE du 11/06/2004

Test : Ashen
NGAGE

Houlà, mais dites-moi, c'est que la N-Gage ne sait plus où donner de l'écran avec tous ces jeux qui sortent en ce moment. C'est ainsi qu'après Marcel Desailly Pro Soccer et....hum....Marcel Desailly Pro Soccer, nous arrive Ashen, ahem (désolé). Et pour ceux et celles qui ne sauraient pas de quoi il en retourne, voici venu le premier FPS pour la console de Nokia et en exclusivité s'il vous plaît.

Seven River City vient de tomber sous la coupe des ténèbres, frappée par la foudre, bafouée par les puissances occultes, la ville se voit vidée de ses habitants et requiert l'aide d'un homme, le seul capable de percer les mystères insondables de cette bizarrerie. Cet homme se nomme Jacob Ward (sûrement un proche parent de Dexter Ward) et si tout pousse à croire que tel un voyageur égaré, il s'enfonce sur des chemins boueux qu'il ne connaît point, il en est tout autre. Jacob est familier de Seven River City, sa soeur y habite, du moins y habitait-elle encore lorsqu'elle lui envoya une missive pour lui expliquer que quelques turpitudes malsaines assaillaient son esprit et la cité dans laquelle elle avait élu domicile. Jacob sait maintenant qu'il va devoir retourner dans la cité pour lever un voile de mystère et retrouver sa soeur par la même occasion.

Pas évident de tourner autour d'un ennemi en lui tirant dessus.

Voici donc le point de départ de ce FPS N-Gage qui question d'ambiance se veut à la croisée des chemins de Doom et de Painkiller. Le tout est bien entendu des plus sombres et si la progression est ponctuée de petits écrans induisant la plupart du temps les pensées profondes de Jacob quant à la situation présente ou aux indices qui seront éparpillés tout au long de l'aventure vous permettant par là-même d'avancer plus profondément, on se retrouvera le plus souvent à arpenter la ville de long en large en mitraillant de nombreux ennemis. Ces derniers semblent d'ailleurs nés de l'imagination de fans de Lovecraft (le scriptage ou plutôt le scénario font par moment fortement penser aux oeuvres de ce génie de la littérature américaine) tant leur design lorgne entre l'Alien et la créature gluante montée sur échasses toujours prompte à tirer dessus ou a nous faire des gouzis si on s'approche un peu trop d'eux. On trouvera à ce titre 8 types d'ennemis différents que sont les spectres (une créature à demi-invisible), la Douve Foudroyante (une créature sous-marine très rapide), l'Aquagore (également une créature amphibie comme son nom l'indique), le Chasseur (rapide, puissant et attaquant souvent avec un compagnon), la Créature de crypte (un croisement entre un être humain et une araignée), le Traqueur Psi (une des plus puissantes disposant d'attaques à distance ou rapprochées), le Diacre de feu (très bon combattant au corps à corps) et enfin le Jabot Flottant (qui vole tout en vous tirant des projectiles de feu).

Là, je me sens déjà plus puissant.

Le jeu s'en sort donc très bien en termes de design et si les monstres pixélisent un peu (tout comme les décors), on se dit que la N-Gage en a décidément dans le ventre niveau 3D en constatant le travail des graphistes. Certes, les environnements sont un peu vides mais ils se veulent néanmoins assez variés pour un jeu résolument "urbain". Vous pourrez ainsi visiter plusieurs bâtiments, les rues de Seven River City, vous rendre dans les égouts, nager dans les canaux de la cité, etc. De plus les 8 armes disponibles sont elles aussi éclectiques (fusil, lance-grenades, pistolet, Gatling, mitrailleuse, fusil de sniper, pistolet alien, pistolet double) et produisent quelques jolis effets spéciaux. A ce titre plusieurs animations de recharge d'armes sont bien rendues mais là j'avoue que je suis très friand de ce genre de mouvements et que je ne perds jamais une occasion pour recharger mon flingue tout en courant. Question effets spéciaux c'est aussi très convaincant (avec une gestion de la lumière parfois fort appréciable, notamment quand le pistolet alien laisse un halo de lumière traverser une pièce lors d'un tir) et si la touche musicale est un brin moins inspirée, on retiendra tout de même des musiques des plus honnêtes (bien que trop discrètes) et des bruitages de coups de feu ou de râles de monstres somme toute corrects.

Quoi qu'on puisse penser, le flingue alien est puissant mais le pistolet reste beaucoup plus efficace contre les ennemis, du moins non humains.

Maintenant si la partie graphique et sonore est d'un bon niveau, on rage un peu devant la laborieuse progression dans le jeu. On dispose bien de trois niveaux de difficulté mais rien que le mode facile est à tomber par terre. Je ne sais pas si c'est pour faire en sorte que le joueur ne termine pas trop rapidement les 8 chapitres du mode Monojoueur (dixit la notice !!) mais dans tous les cas, c'est vraiment énervant de se faire tuer en trois tirs. On pourra bien entendu ramasser des gilets pare-balles de différentes efficacités mais malgré cela ce n'est pas demain la veille que vous pourrez terminer le titre en toute tranquillité. Vous disposerez aussi de lunettes de vision fantôme pour apercevoir certains ennemis invisibles ou encore des passages secrets, une idée qui donne un peu plus de piment à l'entreprise. Concernant la technique propre, l'animation est bonne, on ne constate pas énormément de ralentissements et si il est aisé de bouger, de changer d'arme, c'est un peu plus corsé de straffer et de tirer en même temps. Vous pourrez par contre reconfigurer toutes les touches à votre guise mais une bonne phase d'entraînement sera demandée pour bien avoir en main le titre. Reste enfin le mode Multijoueur dans lequel 4 joueurs pourront participer à des parties Deathmatch et Team Deathmatch mais à ce niveau je suis désolé de vous dire que nous n'avons pu tester ledit mode, Nokia étant des plus réticents à nous filer des exemplaires de leurs softs, ce qui est une très bonne chose pour donner un avis, merci les gars !!

Voici donc un très bon titre sur N-Gage, réservé à une élite, c'est un fait, mais bien réalisé et plutôt accrocheur par le biais d'une ambiance bien sombre (devant aussi bien au fantastique, qu'à la SF ou encore au policier) sous couvert d'une enquête nous menant dans les bas-fonds de Seven River City. Laissez-vous porter si vous aimez le genre, la console de Nokia étant avare en FPS (qui a dit en jeux ??!!), il serait dommage de passer à côté de ce soft éminament sympathique.

Les notes
  • Graphique 15 /20

    Un titre affichant une 3D un peu pixélisée par endroits mais franchement réussie pour une console portable. L'animation est rapide, et pour le design des ennemis ou des armes, c'est fort convaincant. Quelques effets spéciaux et décors variés (bien qu'à forte consonance urbaine) viendront élever le niveau.

  • Jouabilté 14 /20

    Un temps d'adaptation est demandé pour être vraiment à l'aise afin de straffer et de tirer en même temps, même si nous avons la possibilité de configurer toutes les touches selon notre bon vouloir. Par ailleurs si le changement d'arme est aisé, la jouabilité est un peu lourde quand il s'agit de lever ou de baisser la tête.

  • Duree 13 /20

    Un mode Monojoueur (décidément ce terme me fait toujours autant rire) composé de 8 chapitres à la difficulté très élevée. Le mode Multijoueur dispose de deux challenges (Deathmatch et Deathmatch team) et permet à 4 joueurs de s'affronter.

  • Son 12 /20

    Des thèmes trop discrets et des bruitages dans la moyenne avec bruits d'armes à feu, cris de monstres et tutti quanti.

  • Scénario 12 /20

    Une ville plongée dans l'oubli, des monstres venus de nulle part, un héros ténébreux, mazette voici bien les mamelles propres à tout bon FPS horror.

Ce Ashen remplit bien son office qui est de divertir tout en donnant aux fraggers ce qu'ils attendent : de l'action et des mises à mort (mon dieu que Familles de France ne lise jamais ceci). FPS bien réalisé mais réservé aux acharnés fous furieux, le titre de Torus est un bon pt'it défouloir à même d'amuser un bon bout de temps.

Profil de Logan
L'avis de Logan
MP
Journaliste de jeuxvideo.com
11 juin 2004 à 18:00:00
14/ 20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (11)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15/ 20
Mis à jour le 11/06/2004 Voir l'historique
N-Gage FPS Nokia Taurus Games
  • Partager cette page :
Ashen
NGAGE
pas d'image
AvantArrière
  • Accueil
  • Tests (1)
  • News (3)
  • Vidéos (1)
  • Images (25)
  • Wiki / ETAJV
  • Forum
HISTORIQUE DES ARTICLES
  • Test : Ashen sur NGAGE
    -
    NGAGE
Boutique
  • Ashen NGAGE
    46.78 € Neuf
Mettre en valeur Masquer

Vous pouvez mettre en valeur les zones que vous désirez ainsi que noircir les zones que vous désirez cacher.