Menu
Medal of Honor : Espionnage
  • GBA
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Medal of Honor : Espionnage sur GBA /

Test Medal of Honor : Espionnage sur GBA du 12/12/2003

Test : Medal Of Honor Espionnage
GBA
Medal of Honor : Espionnage
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Logan
L'avis de Logan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
12 décembre 2003 à 18:00:00
15/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (29)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.6/20
Partager sur :

Rappelez-vous Medal Of Honor Underground sorti au début de cette année sur GBA. Alors que ce titre s'apparentait, tout comme ses aînés, à un FPS, la série de Electronic Arts tenait là son premier échec cuisant, MOHU n'étant ni plus ni moins qu'un amas de pixels sans nom, bâclé, les défauts suintant de toute part. Il était évident que EA se devait de réagir en amorçant un virage pour que la saga des Medal Of Honor puisse briller sur la portable de Nintendo. Eh bien hauts les coeurs mes amis puisque le nouvel opus titré Espionnage parvient sans aucun mal à détrôner Underground. Et pour se faire, rien de moins qu'un nouveau concept, un nouvel habillage, bref un tout autre jeu.

Medal Of Honor Espionnage

En fait, le seul point commun entre Medal Of Honor et les épisodes qui l'ont précédé jusqu'ici, est le background du jeu. Nous sommes toujours en pleine Seconde Guerre Mondiale et vous allez pouvoir revivre plusieurs batailles s'étant déroulées pendant cette triste période de l'histoire. Ce sont cette fois les forces de l'Axe que vous allez devoir faire reculer en parcourant les sables africains. Nous retrouverons toujours cette action frénétique qui caractérise la série, cette mise en scène et cette ambiance sonore propres à cette grande fresque vidéoludique mais cette fois au travers d'un beat'em all vu du ciel. Mais qu'on ne se trompe pas car si le jeu perd peut-être en réalisme, il tient toujours compte des faits. Vous devrez donc incarner le caporal Jake Murphy et allez devoir remplir diverses missions pour saborder les plans des nazis avides de conquête. Si le mode Campagne représente le gros du jeu, vous pourrez débloquer par la suite deux autres modes (Survie et GI Max) et le mode multi, fort de six cartes (au travers de trois environnements : Bretagne, Tunisie ou Bergen), vous donnera le choix entre un mode Coopération ou Confrontation. Enfin, de manière beaucoup plus anecdotique, MOH Espionnage pourra vous servir pour visualiser la carte des niveaux du jeu Medal Of Honor : Soleil Levant sur GameCube en connectant votre GBA à la GC.

Medal Of Honor Espionnage
Si un soldat laisse tomber une fiole d'énergie, dépêchez-vous de la ramasser avant qu'elle ne disparaisse.
Ce qui frappe de prime abord dans Espionnage, c'est avant tout ses graphismes. Le tout est vraiment superbe, détaillé, et si le genre Super Deformed peut choquer (de par le sujet traité), on ne peut que s'émerveiller devant la qualité du design général, celui-ci nous permettant de parcourir des endroits colorés et variés. En effet, même si une grande partie de l'aventure se déroule dans des endroits similaires, vous pourrez traverser des étendues désertiques, des bases ennemies, des villes, etc. En gros, le jeu est un mélange de Leatherneck, de Steve Bak, agrémenté d'un graphisme à la Metal Slug. Vous verrez de ce fait votre soldat de dessus, parcourrez des niveaux plutôt vastes, pourrez utiliser quelques armes (pistolet mitrailleur, colt 45, grenades, bazooka...) ainsi que des chars. De plus, pour éviter une trop grande redondance, les développeurs ont eu la bonne idée d'insérer quelques petites scènes à la Operation Wolf dans lesquelles vous dirigerez un viseur et devrez tirer sur des ennemis qui apparaissent en arrière-plan, tout ceci en suivant un scrolling horizontal.

Medal Of Honor Espionnage
C'est sûr que c'est plus efficace qu'un simple fusil.
Si techniquement le jeu s'en sort parfaitement, le gameplay est quasiment du même acabit. Votre personnage se manie à la perfection et alors que ce dernier dispose de peu de possibilités (il peut juste courir, tirer, poser des explosifs), il n'y a aucun souci à signaler. La palette de mouvements de votre héros étant restreinte, notre pt'it gars pourra tout de même utiliser par moments les armes de vos ennemis en se mettant derrière un fusil mitrailleur pour occasionner plus de dégâts. Dans le même esprit, nous avons aussi droit à l'utilisation d'un char d'assaut pour passer des endroits sous haute surveillance. On pourra tout de même reprocher au jeu de mettre à disposition si peu d'armes, ceci obligeant le joueur à de gros allers-retours pour prendre l'arme qui convient le mieux aux missions. Et oui car à plusieurs endroits du titre, vous pourrez changer de matériel en vous rendant dans un bunker. Il existe quatre configurations d'armes (Colt 45/bazooka, M1 Grand/Charges explosives...) et en fonction des difficultés, vous devrez prendre les armes qui conviennent le mieux. Le problème est que si vous devez utiliser une charge explosive pour faire sauter une porte, vous devrez prendre la configuration Grand 1 même si ce fusil, à cadence de tir lente, ne sera pas vraiment adéquat pour venir à bout d'une kyrielle d'ennemis. De ce fait, il faudra retourner au dernier bunker rencontré, changer de configuration et refaire le chemin inverse.

Medal Of Honor Espionnage
Plusieurs vidéos tiennent le haut du pavé.
Le seul véritable problème viendra dès lors de sa difficulté qui est pour le moins élevée. La toute première mission est à ce titre très représentative. Vous disposez d'une santé suffisante et si vous pouvez récupérer des fioles d'énergie sur les corps de vos ennemis, ceux-ci pourront vous descendre rapidement, six ou sept tirs suffisant à vous faire passer de vie à trépas. A ce niveau, on prendra son temps en essayant de se cacher derrière des décors en attendant que nos adversaires viennent à nous. A ce sujet la deuxième partie de la mission est tout aussi corsée. Cette fois c'est une base ennemie qu'il faudra infiltrer pour être en mesure de saboter des dépôts de munitions et quelques avions de chasse. Si on peut sauvegarder entre chaque étape, le nombre de vos crédits n'augmentera pas, ce qui fait que si vous avez dérapé en début de mission, les étapes suivantes seront à n'en point douter extrêmement difficiles. En tout cas, beaucoup de dextérité et de réflexes seront demandés à l'accueil. Dans tous les cas, cela fait vraiment plaisir de voir que EA a complètement repensé la série des MOH sur GBA. Ce nouvel épisode est un régal, travaillé comme il se doit, suffisamment long et diversifié pour tenir le joueur en haleine. On émettra quelques gros doutes sur la difficulté du jeu et sur quelques aspects du gameplay mais le constat final est on ne peut plus positif pour ce beat'em all très coloré et beaucoup plus "technique" qu'il n'y paraît.

Les notes
  • Graphismes 16 /20

    Les phases de tir en scrolling horizontal sont moyennes mais les phases d'action sont détaillées et colorées. Le design SD à la Metal Slug est excellent et le tout et d'un très bon niveau.

  • Jouabilité 15 /20

    Le petit personnage se manie à la perfection et les phases de tir sont précises, le viseur bougeant rapidement. Dommage que les devs n'aient pas prévu un système de menu rapide pour changer de configuration d'armes.

  • Durée de vie 16 /20

    15 niveaux pour la Campagne, deux modes bonus à débloquer, un mode multi fort de six maps différentes, ouep, le jeu dispose d'une très bonne durée de vie d'autant que la difficulté est élevée, vraiment élevée.

  • Bande son 15 /20

    Les bruitages sont dans la moyenne des productions GBA. L'ambiance sonore générale de MOH Espionnage est bien retranscrite avec notamment quelques interjections orales de vos commandants lorsque qu'un objectif est rempli.

  • Scénario /

    Il serait malséant de noter un scénario s'appuyant sur un tel événement. En parallèle de cela, les missions disposent de plusieurs objectifs à remplir et si le tout est linéaire, la liaison entre les missions est bien pensée.

Quelle heureuse surprise de voir que MOH reprend du poil de la bête sur GBA. La série amorce un virage complet après le catastrophique Underground et de FPS se transforme en beat'em all/tir avec un soupçon d'infiltration. La réalisation graphique est de très bonne facture, les phases de jeu bien dosées et si la difficulté est conséquente, nous ne saurions que trop vous conseiller d'acquérir ce titre si vous voulez renouer des liens avec cette grande saga.

Profil de Logan
L'avis de Logan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
12 décembre 2003 à 18:00:00
15/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (29)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.6/20
Mis à jour le 12/12/2003
Gameboy Advance Action Tir Electronic Arts Netherock
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live