Menu
Dragon Ball Z : Budokai 2
  • Tout support
  • NGC
  • PS2
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Dragon Ball Z : Budokai 2
PS2
Dragon Ball Z : Budokai 2
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Logan
L'avis de Logan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
17 novembre 2003 à 18:00:00
14/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (174)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.4/20
Partager sur :

Et bien dites moi, Atari, enfin Bandaï, n'aura pas mis longtemps à nous pondre un second épisode de Dragon Ball Zeto sur PS2. C'est fort logiquement que le premier opus avait su s'imposer, retranscrivant à merveille l'univers de l'œuvre de Toriyama aux travers de combats nerveux et d'un mode Histoire passant en revue 80 % de la série. Mais qu'en est-il de ce deuxième épisode ? Et bien pour le savoir je vous invite à lire la petite bafouille qui suit…

Dragon Ball Z : Budokai 2

Si je laissais parler mon âme d'enfant doublée de celle du fan de Dragon Ball, voici comment je décrirais ce Dragon Ball Z Budokaï 2. Houah, trop cool le dessin animé d'ouverture, trop nerveux, trop bien réalisé. Ha non excellent, ils ont même mis les transformations en Super Saiyen 3 et y a même Majin Buu ! ! ! Rhaaa, les combats sont encore plus dynamiques qu'avant, et regarde moi ces adversaires qui traversent des étendues d'eau pour aller s'écraser avec force dans une montagne s'écroulant sous le choc. Pfiou, y a même un nouveau mode de jeu, Dragon World qui retrace l'histoire du début de la saga à la fin avec Boo Boo, hiii, allez zou 20/20 ! ! ! Kamehamehaaa.

Dragon Ball Z : Budokai 2
Pour 50 000 zenies, offrez-vous le décor de la base du Ruban Rouge.
Voilà donc ce que pourrait donner un test écrit par un fan qui n'a pas son pareil pour se jeter sur tous les jeux tirés de l'oeuvre fleuve de Toriyama Akira. Maintenant soyons réalistes et surtout objectifs. Les jeux de baston tirés de l'univers de DBZ n'ont jamais brillé par leur grande qualité exception faite du sublime Dragon Ball Z : Hyper Dimension sur Super Nintendo. En faisant abstraction des jeux qui n'ont vu le jour qu'au Japon et aux USA, nous autres européens n'avons eu droit par la suite qu'au très moyen DBZ Ultimate Battle 22 (beaucoup de personnages mais un jeu non maniable et moche) ou encore Dragon Ball : Final Bout (de la 3D, pas mal de personnages dont le Gorille Saiyen 4, mais un gameplay abominable doublé d'une lenteur d'animation indigne d'une PSOne). Si l'actualité DBZ s'était un peu calmée depuis, Atari reprit la franchise et nous sortit deux RPG sur GBA (de plus ou moins bonne qualité) ainsi que le premier Budokaï sur PS2 qui sans soutenir la comparaison avec un Virtua Fighter, Tekken, Soul Calibur, avait conquis les fans par un nombre honorable de personnages, des combats réussissant plutôt bien à retranscrire la grandeur des affrontements du manga et de l'animé et une fidélité à l'oeuvre éponyme via un mode Story bien construit, quoiqu'un peu court.

Dragon Ball Z : Budokai 2
Vegeto ne devrait faire qu'une bouchée de Kaïo Shin.
Si nous ne pouvions bien sûr pas nous attendre à de grosses nouveautés disons que ce DBZ Budokaï 2 arrive à nous amuser mais sûrement pas à nous étonner par ses modes de jeu faméliques et son gameplay qui s'offrent uniquement deux ou trois petites améliorations. Vous retrouverez toujours le système de capsules que vous pourrez obtenir (en gagnant des combats ou dans le mode Dragon World) ou acheter en vous rendant à la Capsule Corporation. Ces capsules vous serviront à acheter des techniques pour améliorer ou customiser à loisir vos combattants. De plus vous pourrez toujours échanger ces fameuses capsules avec un ami via un transfert de données entre deux cartes mémoire. Si le mode d'entraînement est toujours là, signalons l'ajout d'un tutorial où Goku et ses amis apprendront les rudiments du combat à Goten via 6 chapitres, voilà une bonne nouvelle pour maîtriser le soft très rapidement. Laissons de côté le mode VS et le Tournoi qui répondent toujours à l'appel pour nous pencher sur le mode Dragon World qui remplace le Story du premier épisode.

Dragon Ball Z : Budokai 2
Le mode Dragon World se présente comme un jeu de plateau.
De prime abord le Dragon World est très intéressant. Ce mode se compose en fait de plusieurs niveaux. Dans chaque niveau vous aurez à remplir un objectif (attraper les Dragon Balls avant Nappa, tuer Freezer, Cell, etc.) pour passer au stage suivant. Vous allez en fait jouer avec deux personnages minimum. Si Goku est un des personnages par défaut, il faudra choisir le second parmi ses compagnons. Ceci fait, vous vous retrouvez sur une carte représentant à chaque fois des lieux bien connus des fans. Vos personnages, ainsi que vos ennemis sont représentés par des pions. Vous devrez alors déplacer vos pions chacun à tour de rôle en suivant un tracé prédéfini. Sachant qu'il existe plusieurs chemins possibles, il faudra que vous fassiez preuve d'un peu de stratégie sachant qu'à plusieurs endroits des items, alliés ou ennemis vous attendront (ce qui déclenchera bien sûr un affrontement). Ces items et alliés sont de plusieurs sortes, arme qui augmente votre force, armure qui booste votre défense, liasse de billets qui vous servira à acheter des capsules, Dendé vous redonnant des vies, Popo vous téléportant... De plus des endroits seront soumis à des règles un peu à l'instar d'un FFTA. Si vous disputez un combat sur une de ces zones, vous pourrez voir votre barre d'énergie diminuer de moitié, ne plus utiliser vos attaques énergétiques, votre barre de vie baissera automatiquement, etc. Ceci ajoute un aspect tactique ma foi sympathique, pas vraiment poussé, mais bon là n'est pas vraiment le propos du jeu. Si le mode en lui-même est intéressant, on ne peut que reprocher aux développeurs de n'être cette fois que partiellement fidèle à la série. Par exemple, le deuxième niveau se passe près du village de Jingle noyé sous la neige, vous y apercevrez même la tour du lieutenant Blanc, génial s'écrira le fan, oui mais que font ici Recoom ou Ginue qui n'ont jamais mis les pieds sur terre ?

Dragon Ball Z : Budokai 2
Vegeta est un des personnages les plus réussis de l'univers DBZ, l'anti-héros type que chaque série japonaise se doit de posséder.
Et c'est la même chose par la suite où vous rencontrerez des Saïbaïmen pendant la période Buu. Cependant quelques pirouettes scénaristiques (qui s'appuient sur la trame de la série Dragon Ball Great Travel) tentent de crédibiliser le tout et les différences de puissance entre les personnages sont respectées (Vegeta aura ainsi beaucoup de mal contre Majin Boo alors que Goku sera beaucoup plus à l'aise). On se demande tout de même pourquoi Bandaï n'a pas plutôt choisi des personnages comme le sergent métallique, des robots de l'armée du ruban rouge ou des personnages rattachés à telle ou telle époque en guise de subalternes à occire. Bref là-dessus le fan sera un peu déçu, surtout que ce mode se finit assez rapidement.

Dragon Ball Z : Budokai 2
Les "interactions" avec les décors sont plus réussies mais toujours aussi peu nombreuses.
Alors oui, c'est au travers de ce challenge que vous débloquerez de nouveaux environnements, de nouvelles arènes et personnages mais le tout n'a pas vraiment gagné en qualité depuis le premier Budokaï. Si on ne peut nier que quelques décors sont bien plus beaux que d'autres, que les projections de personnages à travers les décors sont plus réussies (je vous mets au défi de ne pas hurler de joie en voyant votre ennemi traverser des kms au ras du sol et s'encastrer dans un immeuble !) ou que quelques attaques bénéficient d'effets spéciaux plus convaincants, dans l'ensemble ce n'est pas la panacée. Pire, le cell shading utilisé dans Budokaï 2 n'est pas des plus convaincants. Paradoxalement ce procédé ne rapproche pas vraiment plus le jeu de l'esprit BD dans le sens où les traits sont trop forcés et que les personnages perdent en prestance. Ensuite, on note que l'attaque Explosion (quand deux personnages sortent des centaines de coups en même temps) est bien moins rendue, l'effet de blur ayant disparu. Franchement pourquoi avoir touché à cet effet qui était parfait ! ! Il y a des jours, je vous jure ! En somme si on retrouve plus de personnages et de nouveaux décors, Budokaï 2 aurait mérité un peu mieux question graphismes.

Dragon Ball Z : Budokai 2
Les combos de plus de 30 hits sont monnaie courante dans DBZ Budokaï 2.
Terminons par le gameplay qui n'a quasiment pas bougé d'un iota. Les coups sont les mêmes, la maniabilité est similaire au premier Budokaï et on retrouve toujours les défauts du premier jeu. Par exemple vous ne pourrez toujours pas voler librement ou reculer aussi rapidement que lorsque vous avancez, énervant et ridicule. Ensuite si les coups spéciaux ne nécessitent pas d'arc de cercle, certains sont trop longs à sortir contre un adversaire puissant surtout si vous jouez en mode Difficile, c'est un peu dommage. Question nouveautés on notera entre autres l'apparition de la fusion qui nécessitera que vous rentriez une combinaison de touches pour réussir votre transformation. Ensuite, lors des attaques ultimes (comme le Genkidama de Goku) vous devrez rapidement tourner le stick gauche jusqu'à remplir une jauge de puissance pour que votre attaque soit des plus dévastatrices. Enfin lorsque vous parviendrez à asséner plusieurs coups à votre adversaire et à le projeter au sol vous pourrez finir votre attaque en fonçant sur lui et en appuyant sur un bouton pour le terrasser. Par contre votre ennemi pourra parer votre coup s'il appuie sur le même bouton que vous. L'idée est bien vue mais ça ne suffit pas pour rendre les combats plus techniques ceux-ci étant toujours trop " rentre dedans ".

Dragon Ball Z : Budokai 2
Je n'aimerai pas être à la place de Trunks.
En définitive, que peut-on dire de ce Budokaï 2 ? Vous êtes fan, vous allez adorer et lui pardonnerez sans doute son manque de nouveautés. Si on veut creuser un peu plus, il est regrettable de voir que le mode Dragon World ne soit pas plus travaillé puisque possédant un bon matériau de départ. Le gameplay n'a lui aussi pas beaucoup évolué et niveau esthétique on note autant de bons que de mauvais points ce qui donne au final un ensemble mitigé. La durée de vie est aussi un peu courte (évitez le mode Facile c'est un conseil !) et on regrettera le fait que Bandaï se soit une fois de plus un peu reposé sur leurs lauriers. Reste tout de même un jeu toujours aussi agréable pour les fans, capable de leur faire passer un bon moment et possédant la plupart des personnages emblématiques de la saga Zeto. Ceci dit, si Bandaï n'innove pas pour un possible Budokaï 3, je sens que quelques dents vont grincer !

Les notes
  • Graphismes 15 /20

    Difficile de mettre plus que le premier Budokaï. Dragon Ball Z Budokaï 2 profite en effet du cell shading mais franchement les personnages sont laids, leurs contours étant beaucoup trop grossiers. Reste que les décors sont un brin mieux réussis, que les animations, lorsque les personnages sont projetés sur des kms, sont encore plus dynamiques et que les attaques ultimes ont bénéficié d'un peu plus de soins. En revanche les attaques " Explosion " perdent franchement en beauté, snif.

  • Jouabilité 14 /20

    Les combats sont encore trop bourrins et les attaques spéciales ont parfois un peu de mal à sortir. Les défauts du premier DBZ Budokaï sont toujours là (impossibilité de voler librement, le recul rapide non prévu) et si on note quelques nouveautés (la fusion, le fait d'achever un adversaire au sol, la jauge de puissance des attaques ultimes), Bandaï ne s'est pas trop foulé.

  • Durée de vie 13 /20

    Le mode Dragon World se boucle rapidement tout comme le championnat qui est rattaché à plusieurs niveaux de difficulté. Le mode VS est toujours là (heureusement) pour que la durée de vie ne chute pas en flèche.

  • Bande son 11 /20

    Ca commence très bien avec un générique japonais rythmé qui accompagne la très belle séquence d'intro. Par la suite c'est très moyen. Les bruitages du premier opus sont au rendez-vous, OK, mais bordel pourquoi nous faire subir les doublages américains absolument immondes ?! ! ! Goten parle avec une voix à la Marge Simpson, Krilin semble être doublé par un type de 40 balais et OUI ça m'énerve qu'Atari n'ait pas conservé les excellents doublages japonais ou du moins ne nous ait pas laissé le choix. Franchement le fait de nous imposer des doublages américains commence sérieusement à m'agacer ! !

  • Scénario /

Dragon Ball Z Budokaï 2 n'est pas une déception mais le peu de nouveautés apportées au titre ne suffisent pas à relancer l'intérêt. Le gameplay s'enrichit de deux trois petites astuces programmées à la va-vite et les graphismes gagnent d'un côté ce qu'ils perdent de l'autre. Le mode Dragon World est sympathique mais pas suffisamment travaillé et enfin le doublage américain vous fera hurler à la mort. Ce jeu s'adresse plus que jamais aux fans absolus (j'en sais quelque chose !), les autres pourront tranquillement gambader vers d'autres horizons " bastonnesques ".

Profil de Logan
L'avis de Logan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
17 novembre 2003 à 18:00:00
14/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (174)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.4/20
Mis à jour le 17/11/2003
PlayStation 2 Combat Bandai Atari Animation Mangas Série TV
Dernières Preview
PreviewGears Tactics : Réflexion et action pour une alliance explosive Hier, 14:00
PreviewHearthstone : Retour en Outreterre avec une 10ème classe 17 mars, 18:15
PreviewBorderlands 3 - Flingues, Amour et Tentacules, un DLC à la frontière de la folie 16 mars, 15:11
Les jeux attendus
1
Final Fantasy VII Remake
10 avr. 2020
2
Resident Evil 3 (2020)
03 avr. 2020
3
The Last of Us Part II
29 mai 2020