Menu
Def Jam Vendetta
  • Tout support
  • NGC
  • PS2
  • Xbox
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Def Jam Vendetta / Def Jam Vendetta sur PS2 /

Test Def Jam Vendetta sur PS2 du 20/06/2003

Test : Def Jam Vendetta
PS2
Def Jam Vendetta
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Jihem
L'avis de Jihem
MP
Google +
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
20 juin 2003 à 18:00:00
17/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (36)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.2/20
Partager sur :

Grâce à un mélange détonnant de combat de rues et de rap, EA Sports BIG nous prouve avec Def Jam Vendetta que les jeux de catch peuvent eux aussi être très amusants, chose que l'on a un peu tendance à oublier ces temps-ci.

Def Jam Vendetta

EA Sports BIG réalise un véritable tour de force avec Def Jam Vendetta. Après avoir boosté le basket avec NBA Street, les courses automobiles avec Shox, le snowboard avec SSX, la motoneige avec Sled Storm et le motocross avec Freekstyle, la branche de sports extrêmes d'Electronic Arts s'attaque désormais aux combats de rues. Quand on voit les faibles performances que réalise le concurrent THQ qui s'acharne depuis de nombreuses années déjà dans la catégorie « catch et Ultimate Fighting », on se demande comment EA Sports BIG peut, d'un coup d'un seul, venir s'imposer sur le secteur, sans expérience dans le domaine. Et bien tout simplement en profitant du savoir-faire du studio AKI ayant déjà réalisé WWF No Mercy sur N64, mais aussi en soignant son titre dans les moindres détails pour offrir aux joueurs des combats spectaculaires qui respectent le parfait équilibre entre fun, jouabilité et technique, les trois maîtres mots de Def Jam Vendetta.

Def Jam Vendetta
Les modélisations sont soignées.
Fun, Def Jam Vendetta l'est assurément. S'appuyant sur le label de hip hop Def Jam, tous les combattants sont issus de la scène rap avec carrément une dizaine d'artistes bien connus du milieu (DMX, Redman, Scarface, Ludacris, Method Man...). Joliment modélisés, on reconnaît bien les personnalités et on admire le travail réalisé sur les inconnus qui arborent des looks ravageurs et tout à fait dans l'esprit streetwear. Toujours par rapport à l'ambiance, toutes les musiques sont évidemment signées par le label qui donne son nom au jeu. Normal. On est donc immédiatement dans le bain, le ring est entouré d'un public venu nombreux assister à des combats sans concession, les haut-parleurs déversent des samples en boucle, les affrontements peuvent donc commencer.

Def Jam Vendetta
Attention à la nuque !
On en arrive donc au second point du jeu : la jouabilité. Les prises de Def Jam Vendetta étant nombreuses (plus de 1500 annoncées), vous pensez sûrement qu'il faut obligatoirement réaliser des combinaisons de fous pour placer les plus efficaces d'entre elles. Et bien, en fait pas vraiment. Les coups ont beau être variés, il n'y a pas besoin de se plonger des heures et des heures dans le manuel pour les apprendre puisque tout se passe assez instinctivement. Une fois que l'on comprend la fonction de chaque touche (frappe, contre, accélération, humiliation...), on fait vraiment ce qu'on veut de son personnage. Pour une fois dans un titre de ce genre, on a vraiment l'impression d'agir et non de subir le match en se prenant coups sur coups.

Def Jam Vendetta
Les peintures de guerre ne sont d'aucune utilité.
Cependant, pas question d'y aller comme un bourrin. Même si cette approche peut parfois marcher, elle est très souvent inefficace. Les matchs se gagnent ici avec de l'expérience et de la technique. Il faut apprendre à sortir les coups aux bons moments, à fatiguer son adversaire, à contrer ses attaques pour le mettre K.O. et lui foutre la honte au milieu de ses copains. Une grosse partie du gameplay repose effectivement sur les contres qui permettent de renverser la situation à condition de savoir les placer en respectant un timing parfait. Chaque attaque fait grimper une jauge de puissance qui permet de déclencher le mode Blaze pendant lequel vos coups sont deux fois plus appuyés. L'autre jauge à l'écran indique la santé du personnage. Cela dit, une jauge complètement vide n'implique pas forcément le K.O. mais vous fera par contre rester dans les vapes plus longtemps en cas de choc trop violent. Laps de temps pendant lequel votre adversaire pourra vous immobiliser pour le compte traditionnel des combats de catch. Une dernière façon de remporter le combat est de forcer l'adversaire à abandonner en lui brisant des membres, mais cela peut prendre pas mal de temps puisque les parties du corps ont leur propres barre d'énergie qui descend vraiment très doucement.

Fun, jouable et technique, Def Jam Vendetta est aussi original puisqu'en plus des modes de jeux à plusieurs, il offre un mode scénario plutôt bien fichu. Des cinématiques ponctuent votre ascension dans le milieu du combat de rues et le jeu solo, souvent très plat dans ce genre de titre, se trouve du coup très accrocheur. Bref, ça faisait bien longtemps qu'on ne s'était pas autant éclaté sur un titre de catch. Merci EA Sports BIG !

Les notes
  • Graphismes 16 /20

    Les animations sont classes et les prises bien décomposées. Les combattants sont stylisés et ont chacun des techniques de combat personnelles. On note plusieurs bugs de collision (surtout entre les personnages lors des prises) mais on les pardonne facilement grâce à tout le reste d'excellente facture.

  • Jouabilité 17 /20

    Après quelques combats seulement, on maîtrise les possibilités du titre et les affrontements deviennent du coup très techniques. On cherche toujours à placer le bon coup au bon moment pour terminer son adversaire rapidement.

  • Durée de vie 15 /20

    En plus des modes habituels de combat seul ou à plusieurs, Def Jam Vendetta propose un mode Story vraiment sympa.

  • Bande son 17 /20

    Les fans de rap seront aux anges de retrouver plusieurs grosses pointures derrière le « mic' ». Les bruitages sont tout aussi excellents.

  • Scénario /

    Le mode Story se laisse suivre, mais de là à parler d'un vrai scénario...

Def Jam Vendetta est une réussite à tous les niveaux. EA Sports BIG nous démontre encore une fois tout son talent et dispose désormais d'un nouveau titre fort à son palmarès. A croire que le studio est capable de transposer n'importe quel sport en véritable hit. Je suis sûr que passé entre leur mains, même le curling peut devenir intéressant !

Profil de Jihem
L'avis de Jihem
MP
Google +
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
20 juin 2003 à 18:00:00
17/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (36)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.2/20
Mis à jour le 20/06/2003
PlayStation 2 Combat Electronic Arts EA Sports BIG
DERNIERS APERÇUS
  • Aperçu : Shadow of the Tomb Raider : cinq heures de jeu qui rassurent
    PC - PS4 - ONE
  • Aperçu : Spider-Man : quatre heures de jeu très enthousiasmantes
    PS4
  • Aperçu : NBA 2K19 : un premier contact rassurant ?
    PC - PS4 - ONE - SWITCH
Derniers aperçus
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Red Dead Redemption II
    PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Fallout 76
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Assassin's Creed Odyssey
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live