Test BMX XXX- Xbox

Xbox

BMX XXX. Ca fait beaucoup de X dites donc. Et pour cause, avec son nouveau titre, Acclaim se la joue très sexe. Pour ne choquer personne, je préfère vous prévenir que tous les termes un peu limites ou grossiers de ce test seront systématiquement remplacés par un mot pris au hasard dans le dictionnaire, en l'occurrence le mot « bretzel ».

BMX XXX

Au départ destiné à devenir le troisième épisode de la série Dave Mirra, BMX XXX s'est peu à peu détaché de son but premier pour inclure un contenu plus adulte, plus mature et donc réservé à un public averti. Et les développeurs n'y sont pas allés de main morte en allant même jusqu'à inclure plusieurs séances de strip tease pour récompenser les joueurs et les encourager à progresser. Alors de prime abord, on pourrait croire qu'Acclaim a choisi de faire comme TF1 et ne proposer que « du bretzel, du bretzel, du bretzel » pour vendre mais ce serait un peu vite juger BMX XXX, car sous ses apparences salaces, se trouve un titre qui tient finalement la route. Sans être un jeu fabuleux, il affiche un contenu sympathique même si le fond manque encore une fois d'originalité, l'ombre de Tony Hawk n'étant jamais loin.

Test BMX XXX Xbox - Screenshot 1Des aliens se baladent sur la base de lancement.

La recette est classique. Des riders lancés dans une multitude de niveaux ayant pour seul but de réaliser une tripotée de défis afin de débloquer de nouvelles aires de jeu. XXX oblige, les objectifs ne sont plus seulement du genre « ramasser les icônes » ou « obtiens 100 000 points en un run » (même si ces derniers sont aussi présents) mais incluent des tâches plus matures. L'un des premiers jobs que vous aurez à faire sera de ramener des prostituées (ou plutôt des prostiputes comme on les appelle dans le jeu) à leur mac. Plus loin, il faudra trouver assez d'argent pour payer l'entrée de la boîte de strip. Les objectifs ne sont pourtant pas tous d'inspiration bretzel, certains sont en effet d'ordre plus pipi caca, comme lorsqu'il faudra conduire des ouvriers constipés aux chiottes, ou empêcher les chiens de dégueulasser le parc. Pas toujours d'un très bon goût, on est souvent surpris de voir jusqu'où les développeurs sont allés pour se démarquer des autres titres du genre. Comme je le disais plus haut, le titre propose plusieurs petits films présentant de jolies demoiselles pour le moins dénudées et toujours prêtes à s'effeuiller davantage. Ces vidéo ne sont pas gratuites et avant de voir Cali, Dawn et leurs copines exhiber leurs bretzels, il faudra prouver que vous êtes capable de faire du vélo sans petites roulettes. Malgré tous les efforts d'Acclaim, on ne peut toutefois s'empêcher de noter les similitudes qui résident encore une fois avec les productions d'Activision (initiateur du genre). Comme par hasard, BMX XXX reprend l'idée des compétitions instaurée par Tony Hawk 3. Tous les trois niveaux, on se retrouve confronté à un concours se déroulant sur deux manches où il faut se démener à grands coups de tricks et des grinds pour impressionner un jury encore plus sévère que celui de Popstars.

Test BMX XXX Xbox - Screenshot 2Les concours ne sont pas très difficiles.

Comme Aggressive Inline, la précédente production du studio, BMX XXX ne s'embarrasse pas d'un chrono pour limiter la durée des runs. Mais contrairement au jeu de roller, vous n'êtes plus obligé d'enchaîner les tricks pour rester dans le niveau. Désormais, vous êtes garant d'une jauge d'énergie qui décroît à chaque gamelle. Une fois vide, vous êtes éjecté du niveau et les objectifs en cours devront être repris depuis le début. Une idée toute bête qu'on s'étonne de ne pas avoir rencontrée plus tôt. Le système est donc excellent, plus vous vous améliorez, plus longtemps vous pourrez rester dans le niveau. Cela dit, la courbe de progression n'est pas très importante. La gravité lunaire propre aux jeux d'Acclaim aidant, on parvient à réaliser de bien jolis tricks sans trop se fatiguer. La jouabilité reste cela dit mal dosée. Les vélos sont loin d'être maniables comme ils le devraient. Les changements de directions sont lourds à effectuer, il arrive souvent que l'on se retrouve à rouler à l'envers et il n'est pas évident de se remettre droit en un coup de guidon. Très rageant surtout lorsqu'on est pressé.

Test BMX XXX Xbox - Screenshot 3Laissez parler votre créativité pour l'édition de rider.

Techniquement, le jeu ressemble aussi grandement à Aggressive Inline. Graphiquement, c'est donc plutôt pas mal avec des niveaux variés et d'une taille respectable. Les animations ne manquent pas de fluidité mais on regrette les collisions qui donnent souvent dans le n'importe quoi. Les persos semblent faits de caoutchouc et rebondissent un peu partout. A noter aussi quelques bugs lors de tricks au coping. Les vélos traversent les textures et se bloquent parfois. Dommage. Pour la bande son, la tracklist est satisfaisante mais pas très longue. On finit toujours par retomber sur les mêmes morceaux qui comprennent entre autre du Motley Crue, du Green Day, du De La Soul ou encore un peu d'Audiovent.

Test BMX XXX Xbox - Screenshot 4L'indispensable Grind pour marquer plein de points.

Finalement, il n'y a bien que la jouabilité trop approximative qui handicape ce titre. On peste trop souvent contre son cycliste qui semble n'en faire qu'à sa tête dans bien des situations. Par ailleurs, je pense qu'il est sage de rappeler que le bretzel à un prix, celui de la maturité. Les vidéo étant vraiment chaudes, le langage toujours très cru (en anglais, heureusement) et les sujets abordés clairement adultes, le titre ne conviendra absolument pas aux enfants. Nous ne savons pas si le jeu, une fois packagé, comportera une indication d'âge minimum. Au cas où, nous préférons prendre les devants et déconseiller ce titre aux moins de 16 ans. Les parents qui nous lisent seront prévenus.

Jihem, le 11 décembre 2002

Les notes

  • Graphismes 14/20

    Le titre est plutôt joli avec des niveaux bien faits et propices aux pires enchaînements de grinds dans tous les sens. L'animation ne ralentit pratiquement jamais mais quelques soucis de collisions et des bugs de textures sont à déplorer. Juste un mot sur les vidéo qui mettent bien en valeur des demoiselles bien peu pudiques 8)

  • Jouabilité 13/20

    Pas évident de manier les vélos. Ils tournent difficilement et mettent du temps à faire des demi-tours. Questions tricks par contre, aucun problème à signaler.

  • Durée de vie 15/20

    BMX XXX propose 8 environnements différents avec à chaque fois une vingtaine d'objectifs à remplir. Un mode deux joueurs est également de la partie. Trois modes assez délirants sont proposés (compétences, paintball et défi-strip).

  • Bande son 16/20

    Une nouvelle fois, plusieurs groupes de renommée prêtent leurs compos pour un résultat de qualité qui collent parfaitement à l'esprit du titre.

  • Scénario

    Beaucoup de suspense. Dawn enlèvera-t-elle son T-Shirt ou sa jupe ?

  • Note Générale14/20

    Sous tout le bretzel se trouve un jeu plutôt marrant qui tranche, sur la forme en tout cas, avec ce que l'on a l'habitude de voir. Le fond, lui, reste tout à fait similaire aux autres productions du genre avec défis et compétitions à terminer pour avancer dans les niveaux.

    La note de la rédaction est une appréciation de la qualité générale du jeu, mais n'est pas une moyenne arithmétique des différents critères.

  • Note Lecteurs 16/20

Retour haut de page

Infos jeu

Mots-clefs : Hardcore Bmx Xxx

Vidéos

Voir les 2 vidéos de BMX XXX