Test Silent Hill 2 : Inner Fear- Xbox

Xbox

Un an (tout de même) après sa sortie initiale sur PS2, le brouillard de Silent Hill 2 vient envahir les circuits de la Xbox. Et oui, c'est maintenant au tour des xboxfans de jouer à se faire peur en allant se perdre dans les méandres de cette ville maudite.

Silent Hill 2 : Inner Fear

Voilà encore un manque qui se comble. Un nouveau genre qui enrichit la ludothèque de la Xbox, le Survival Horror. Il est vrai que les fans de cette catégorie ludique n'avait pas grand-chose à mettre au bout du pad de leur Xbox. Qu'ils soient heureux, cet état de fait va changer avec l'arrivée de James Sunderland dans leur vie. James a un problème. Ce pauvre bougre a bien du mal à se remettre de la mort de sa femme. Mais voilà que, chose peu commune, il reçoit une lettre de cette dernière, qui lui demande de la rejoindre à Silent Hill. Notre ami, perplexe, décide alors de résoudre cette énigme. C'est ainsi que Silent Hill s'apprête à accueillir un nouveau résident. Êtes-vous près à faire les rencontres les plus étranges de votre vie ? A sombrer dans un scénario complètement barré ? A passer d'un monde à l'autre et à vous aventurer dans des lieux de plus en plus glauques ? Alors allons-y.

Test Silent Hill 2 : Inner Fear Xbox - Screenshot 6L'accessoire indispensable pour réussir votre Horror-Party : la lampe torche.

Sachez d'abord une chose, si vous avez bouclé et rebouclé la version PS2, c'est un titre identique que vous retrouverez ici. Pour les nouveaux, voilà comment se passent les choses dans Silent Hill. Vous arpentez une ville au sein de laquelle tout a été mis en oeuvre pour vous faire flipper comme des malades. Votre radio grésille à l'approche de monstres au design absolument incroyable et totalement indescriptible, des sons étranges résonnent de part et d'autre et surtout, dehors, un épais brouillard pèse sur la ville, limitant toute visibilité. Bien sûr, à l'intérieur aucune lumière ne marche et c'est à l'aide d'une lampe torche que vous devrez progresser dans des bâtiments d'un glauque absolu et à l'intérieur desquels, règne une odeur de mort putride. L'ambiance, aussi bien visuelle, sonore ou scénaristique, est réellement le coeur du jeu.

Test Silent Hill 2 : Inner Fear Xbox - Screenshot 7Les décors intérieurs ont l'air d'avoir abrité des événements terrifiants.

Car, et ce n'est pas méchant, le gameplay de Silent Hill 2 n'a en soit rien d'exceptionnel et se montre aussi efficace que classique pour un titre du genre Survival. Attendez-vous donc à de nombreuses allées et venues et à des énigmes parfois corsées qui vous feront cogiter un moment. On n'oublie pas bien sûr le passage d'un monde à l'autre si cher aux fans et qui vous fera basculer du simplement « flippant » au carrément « super dégueu». A noter tout de même une originalité dans les commandes puisqu'il est possible ici de faire des pas de côté, pratique en cas d'assaut massif. L'autre innovation de la série, mais qui n'est pas en soi une nouveauté (un emprunt à Alone In The Dark), est la lampe torche, outil indispensable à toute montée en flèche de votre trouillomètre personnel.

Test Silent Hill 2 : Inner Fear Xbox - Screenshot 8De bien étranges rencontres vous attendent.

Mais ce qui fait vraiment l'intérêt de SH 2 c'est, comme je vous le disais, son ambiance, sa mise en scène et sa réalisation fabuleuse. Il y a les graphismes tout d'abord, et surtout le fameux grain d'image qui donne un aspect particulièrement « crade » au jeu. Sans compter les décors généreusement glauques, sales, ensanglantés etc. Et bien sûr le brouillard qui vous donne froid dans le dos en extérieur. Mais le must reste incontestablement la bande-son, toujours l'une des meilleures qui soit. Que de sons étranges et oppressants sont ici donnés a entendre ! Immersion garantie au bout de quelques secondes d'écoute. Les moindres recoins de Silent Hill transpirent ou murmurent la mort.

Test Silent Hill 2 : Inner Fear Xbox - Screenshot 9Le brouillard de Silent Hill n'a rien du fog londonien.

Mais ce portage Xbox est-il pour Konami l'occasion de rajeunir un peu leur titre ? Et bien oui et non. Oui parce que le jeu s'enrichit d'un second scénario qui mettra en scène l'énigmatique Maria. Un bonus appréciable et qui réserve son lot de surprises. Ceci dit n'attendez pas de lui qu'il rallonge conséquemment la durée de vie du soft, certes il révèle un nouveau pan de l'histoire mais il n'est pas excessivement long. Pour le reste, c'est une version absolument identique, à la fiole de boisson revigorante près, de la première mouture PS2. Techniquement, le résultat est satisfaisant mais il faut bien avouer qu'on comprend mal certains ralentissements, certes rares mais tout de même bien surprenants sur une telle machine. Inutile de tergiverser, Silent Hill 2 est une petite merveille du Survival Horror, un titre à l'ambiance terriblement scotchante qui va vous visser à votre pad. J'entends par contre les joueurs ayant déjà connu le jeu sur PS2 se demander s'ils devraient réinvestir dans cette version Xbox. Et bien, certes le titre dispose d'un nouveau scénario, mas vu sa longueur toute relative, il n'est pas certain que l'investissement soit particulièrement rentable. Que les nouveaux venus foncent tête baissée en tout cas.

Dinowan, le 30 septembre 2002

Les notes

  • Graphismes 17/20

    Un bémol : l'animation des personnages pas forcément toujours très réussie. Mis à part ça, on retrouve le design si particulier de SH, son grain d'image, son côté épouvantablement glauque, ses monstres étranges et cauchemardesques et son brouillard volumétrique adoré. Ajoutez à cela des effets de lumières sympathiques (bien que pas encore au top du potentiel Xbox) et vous obtenez un résultat esthétique détonnant et qui a son petit caractère.

  • Jouabilité 17/20

    Des commandes qui répondent au poil et un gameplay qui bien que classique est toujours diablement efficace. Si vous aimez vous balader de long en large au sein d'environnements qui vous glacent le sang, vous allez être servi.

  • Durée de vie 15/20

    Une durée de vie plus que raisonnable et un paramétrage de la difficulté qui permettra aux plus acharnés de trouver un challenge à leur mesure. Le nouveau scénario, même s'il n'est pas extrêmement long, apporte tout de même sa pierre à l'édifice.

  • Bande son 18/20

    Je l'ai déjà dit, c'est l'une des meilleures bande-son qui soit. Les effets sont très mais alors vraiment très flippants, les musiques collent parfaitement à l'action. Rarement une bande son aura aussi bien servi la mise en scène d'un jeu.

  • Scénario 16/20

    Une histoire complètement barrée que vous découvrirez lentement mais sûrement. L'ambiance malsaine vous prend aux tripes et ne vous lâche pas facilement.

  • Note Générale18/20

    Foncez ! Foncez acheter Silent Hill 2 : Inner Fears. On a rarement vu un jeu offrir une ambiance aussi déstabilisante et palpable. Alors certes, les esprits chagrins regretteront que le lifting graphique de ce portage Xbox soit un peu limité, mais le résultat est tout de même probant. De plus, l'arrivée d'un nouveau scénario compense cette lacune. Vous aussi, venez vous perdre dans le brouillard de Silent Hill.

    La note de la rédaction est une appréciation de la qualité générale du jeu, mais n'est pas une moyenne arithmétique des différents critères.

  • Note Lecteurs 19/20

Retour haut de page

Infos jeu

  • Editeur : Konami
  • Développeur : Konami
  • Type : Survival-horror
  • Multijoueurs : Non
  • Sortie France : 4 octobre 2002
    (21 décembre 2001 aux Etats-Unis - 22 février 2002 au Japon)
  • Version : Textes en français, voix en anglais
  • Classification : Déconseillé aux - de 16 ans
Mots-clefs : Silent Hill 2 : Restless Dreams Silent Hill 2 : Inner Fears Silent Hill 2 Inner Fear Silent Hill 2 Restless Dreams Silent Hill 2 Inner Fears, Silent Hill II : Inner Fear Silent Hill II : Restless Dreams Silent Hill II : Inner Fears Silent Hill II Inner Fear Silent Hill II Restless Dreams Silent Hill II Inner Fears, Silent Hill 2 : Director's Cut Silent Hill 2 Director's Cut Silent Hill II : Director's Cut Silent Hill II Director's Cut