Menu
Phantasy Star Online
  • Tout support
  • PC
  • DCAST
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Phantasy Star Online
DCAST
Phantasy Star Online
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
05 février 2001 à 18:00:00
18/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (113)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.6/20
Tous les prix
Prix Support
59.97€ DCAST
59.98€ DCAST
Voir toutes les offres
Partager sur :

Une fois de plus, la Dreamcast montre qu'elle est encore capable de faire tourner des titres de très bonne qualité, et parvient à nouveau à nous surprendre avec ce très attendu Phantasy Star Online, précurseur du jeu en ligne sur console. Un concept de jeu novateur pour un soft qui bénéficie d'une excellente réalisation. Les dernières heures de la 128 bits de Sega s'achèveront décidément en apothéose.

Phantasy Star Online

Les plus âgés d'entre vous s'en souviennent peut-être avec nostalgie, la série des Phantasy Star a vu le jour en 1987 sur Master System, puis sur Megadrive, mais les fans n'avaient plus entendu parler de cette saga mythique depuis 1994. A mi-chemin entre SF et Heroïc Fantasy, Phantasy Star Online possède une aura toute particulière qui ne peut laisser indifférent un joueur en quête d'une perle rare qui saura un tant soit peu l'émerveiller. Vous êtes libre de choisir le personnage que vous désirez incarner, humain, cyborg ou newman, et de lui donner l'apparence physique que vous désirez, mais la classe que vous souhaitez lui associer ne sera pas forcément compatible avec la race que vous aurez choisie. Avec trois classes différentes, Hunter, Ranger ou Force, le jeu laisse tout de même à votre disposition neuf personnages totalement différents à jouer. Si le newman Force est un lanceur de sorts reconnu, l'humain Ranger peut quant à lui utiliser des armes de longue portée, alors que le cyborg Hunter devra passer maître dans l'art du corps à corps pour palier son incapacité à lancer des sorts. Tous sont toutefois assez difficiles à prendre en main, et de longues heures de jeu seront nécessaires avant de se sentir à l'aise dans l'univers ô combien dangereux de Ragol.

Phantasy Star Online
Mieux vaut tenir ces monstres à une certaine distance.
En tant qu'aventurier de Pioneer 2, vous avez été envoyé sur la planète Ragol afin de tenter de retrouver la trace des premiers colons, les bâtisseurs de Central Dome portés disparus depuis la mystérieuse explosion qui ravageât la planète. A vous de découvrir ce qu'il est advenu de la mission Pioneer 1 et de comprendre en quoi cette mystérieuse explosion a pu dérégler le comportement de la faune de Ragol, désormais livrée à elle-même et en proie à une agressivité dévastatrice. Au fur et à mesure de vos investigations, vous découvrirez de nombreux éléments de réponses, pour un scénario, certes pas aussi palpitant que ce qui se fait dans les jeux de rôle les plus prestigieux, mais qui prend parfois des tournants assez inattendus. Le gameplay qui repose sur un système d'enchaînement de coups forts et faibles permet de réaliser des sortes de combos, et s'appuie sur un lock automatique qui permet des réactions immédiates. Il vous faudra également entretenir un Mag, une petite créature volante qui vous suit à la trace, avec vos précieux items de récupération si vous voulez pouvoir bénéficier de ses pouvoirs. L'interface est particulièrement ergonomique, avec une fenêtre qui permet de garder l'action visible lors de la gestion des menus, et la possibilité (fort recommandée) de customiser les boutons d'action. Par l'intermédiaire du bouton R, il sera possible d'effectuer à tout moment un total de six actions différentes que vous pourrez paramétrer : coup fort, coup faible, utilisation de remontants, items de récupération de mana et surtout les différents sorts que vous pourrez lancer.

Phantasy Star Online
Un groupe plutôt hétéroclite.
La manière de jouer sera donc complètement différente selon la classe que vous aurez choisie, mais quelle qu'elle soit, il sera de toute façon assez difficile de démarrer. D'abord plutôt ardues, les parties deviendront un réel plaisir lorsque vous aurez appris à maîtriser le style de jeu de votre personnage et à mieux connaître les méthodes de combat de vos ennemis. Le jeu online remplit toutes ses promesses, avec des parties jouables par groupe de quatre. Là encore, il faudra apprendre à jouer en groupe, les Force devant notamment toujours garder un oeil sur l'état de santé de leurs compagnons, et chaque groupe devra trouver son propre style d'attaque selon les personnages qui composent l'équipe. On a donc affaire à un mode online sans faille, dépourvu de lag et servi par un Chat très efficace (traduction automatique en cinq langues, au pad ou au clavier Dreamcast, avec de nombreux raccourcis entièrement paramétrables). Evidemment, le gameplay reste très différent des habituels jeux de rôle PC online, mais pour un premier jeu de ce type sur console c'est une totale réussite, et l'on est vite surpris par le nombre d'heures passées à faire évoluer son personnage. Le mode offline est à lui seul véritablement passionnant, poussant le joueur à sans cesse vouloir en découvrir davantage sur le jeu : ce que réservent les prochains niveaux, leur aspect, les nombreux pièges qu'ils dissimulent, leur dangereuse faune, avec toujours une quête de puissance intarissable. Les joueurs console vont enfin pouvoir connaître le syndrôme du joueur online connecté à 2h du matin pour se faire quelques misérables points d'expérience dans le seul but de monter d'un niveau. On a jamais l'impression de perdre son temps, et une partie n'est jamais perdue puisque si vous périssez, l'expérience acquise est conservée, et vous pourrez retrouver l'arme que vous aviez équipée en revenant la chercher sur les lieux du drame.

Phantasy Star Online
Méfiez-vous des poison-lily comme de la peste.
Pour renouveler constamment l'intérêt des parties, vous aurez la possibilité d'accepter différentes missions, certaines en temps limité, afin de résoudre les problèmes des habitants de Ragol. Même si le design des niveaux n'en sera pas modifié, ils prendront à chaque fois une tournure totalement nouvelle, puisque l'emplacement des ennemis aura complètement changé. Vous pourrez y rencontrer divers personnages qui pourront même parfois vous prêter main forte, et toute mission réussie sera bien entendu rémunérée. Quel que soit le nombre d'heures passées sur PSO, la motivation reste intacte. Les boss sont époustouflants et impressionnent par leur taille et leur qualité d'animation. Après le superbe dragon de la forêt de Ragol, c'est un ver géant qu'il vous faudra affronter au fin fond d'une grotte. Extrêmement difficile à tuer, ce boss ne pardonne pas la moindre faute d'inattention, donnant lieu à un combat tout simplement passionnant. Impossible de décrire le thème musical à la fois mélodieux et angoissant, qui fait de cette séquence l'une des plus mémorables de la scène vidéo-ludique. Tout simplement sublimissime ! Phantasy Star Online remplit donc largement son contrat, que ce soit online ou en solo. Le jeu à ne pas manquer sur Dreamcast.

Les notes
  • Graphismes 18 /20

    Superbes ! Dommage que la distance d'affichage ne soit pas totalement optimisée, mais les décors sont tellement beaux, les créatures tellement bien animées, et l'univers de Ragol tellement envoûtant, que l'on ne peut que rester admiratif devant le travail réalisé par Sega et la Sonic Team.

  • Jouabilité 17 /20

    La prise en main n'est pas immédiate et demande plus ou moins de temps d'adaptation selon le personnage choisi. Le lock automatique nécessite pas mal de précision, et les boutons d'action peuvent être customisés en modifiant l'interface.

  • Durée de vie 19 /20

    Impossible de décrocher tant l'attachement à son personnage est fort. On accumule les heures pour grimper les niveaux d'expérience sans même s'en rendre compte, par contre on ne peut sauvegarder qu'un seul perso par VMU, donc il faudrait presque investir dans l'achat d'au moins trois VMU pour profiter pleinement de PSO afin d'approfondir toutes les classes du jeu.

  • Bande son 16 /20

    Pas toujours exceptionnelles, les musiques deviennent grandioses lors des affrontements contre les boss. Les grondements des créatures sont réellement effrayants.

  • Scénario 14 /20

    L'intrigue n'est pas aussi passionnante que pour un grand jeu de rôle, mais les missions sont tout de même bien scénarisées avec des alliés inattendus qui viennent vous prêter main forte, et des mystères qui se dévoilent progressivement.

PSO laisse augurer du meilleur en ce qui concerne l'avenir du jeu online sur console. Sans atteindre la perfection, ce titre vous procurera des heures de pur bonheur, aussi bien en solo qu'en multijoueur. Une expérience à ne pas rater si vous êtes prêt à lui sacrifier quelques nuits blanches.

Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
05 février 2001 à 18:00:00
18/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (113)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.6/20
Mis à jour le 05/02/2001
Dreamcast Action RPG Sonic Team Sega Rétrogaming
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Pagan Online - Le hack'n slash venu de l'Est qui ne perd pas le nord
    PC
  • Preview : Harry Potter : Wizards Unite, un premier aperçu très encourageant
    IOS - ANDROID
  • Preview : Sekiro Shadows Die Twice - Un mariage réussi entre Dark Souls et Tenchu
    PC - PS4 - ONE
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Sekiro Shadows Die Twice
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Mortal Kombat 11
    PC - PS4 - ONE - SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce