Menu
Urban Chaos
  • Tout support
  • PC
  • PS3
  • DCAST
  • PS1
  • PSP
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Urban Chaos
PS1
Urban Chaos
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Kornifex
L'avis de Kornifex
MP
Journaliste jeuxvideo.com
28 mars 2000 à 18:00:00
16/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (21)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.1/20
Partager sur :

A l'aube de l'an 2000, une secte millénariste et criminelle s'apprête à mettre le monde à feu et à sang. Selon la prédiction de Nostradamus, seuls deux guerriers pourront mettre fin aux agissements des fanatiques de Bane et c'est là que vous entrez en piste.

Urban Chaos

Voilà un jeu dont l'action prend place un peu dans le passé maintenant, puisque l'histoire débute le 31 décembre 1999. Vous démarrez le jeu en tant que D'Arci Stern, une fille de flic qui vient juste de réussir le concours d'entrée mais qui a encore ses preuves à faire. Là, après quelques missions gentillettes histoire de vous faire les dents sur les petits caïds de la pègre locale d'Union City, vous pourrez enfin tâter du gros avec une secte de fous furieux qui détruisent tout sur leur passage... suit une sombre histoire de corruption dans l'élite de la ville... Mais chut, c'est un secret ;)

Urban Chaos
Les effets de ciblages sont aussi visibles autour de l'héroïne.
Urban Chaos se présente comme un Tomb Raider like puisque vous visualisez D'Arci de dos, la caméra se réorientant au fur et à mesure de vos déplacements. Notre petite D'Arci évolue dans la ville d'Union City, une mégapole américaine ultra urbanisée. Chose intéressante, notre héroïne n'a aucune limite de déplacement et peut donc se mouvoir où bon lui semble à travers la ville, grimper sur le toit des immeubles etc. L'impression de liberté est impressionnante surtout que quasiment tous les éléments des décors sont interactifs comme ces feuilles qui volent sous vos pas ou les canettes que vous pourrez ramasser et jeter au loin pour faire diversion.

Urban Chaos
Certains décors sont de nuit
D'Arci sera capable de courir, sprinter, ramper, sauter ou encore d'utiliser armes et objets par l'intermédiaire de son inventaire. Evidemment, c'est une spécialiste des arts martiaux et ceux ci se révéleront bien utiles pour frotter les oreilles de la racaille qui grouille sur et sous la ville. Dès que votre personnage rencontre un ennemi, un système à la Soul Reaver s'enclenche vous bloquant en face de l'adversaire. Il n'y a plus qu'à taper du poing ou du pied en associant avec des mouvements ou des sauts pour obtenir différents effets ou combinaisons. Si le système est très pratique d'utilisation, le tout manque d'originalité puisque seulement quelques coups sont disponibles et certains mouvements indispensables ne sont pas possibles pour D'Arci comme de faire volte-face ou de se décaler par exemple. Au final, les combats sont appréciables car vraiment rapides et défoulants mais le mode corps-à-corps aurait pu être optimisé par plus de mouvements.

Urban Chaos
Un système de visé pratique
Cependant, certaines nouveautés de style intéressantes font leur apparition. La discrétion par exemple, suivant la façon dont D'Arci bouge, elle pourra faire plus ou moins de bruit et alerter ou non les méchants des alentours. Un shoot dans une canette ou des pas dans une flaque pourront la trahir alors qu'elle aura la capacité de longer les murs discrètement pour éviter de donner l'alerte. Cet aspect a été bien travaillé et les possibilités accroissent le réalisme. Autre chose intéressante, l'enquête. En tant que policière, D'Arci pourra faire une foule de choses utiles à son métier d'inspectrice comme interroger les passants ou les témoins, réquisitionner des véhicules pour les poursuites, fouiller les corps, arrêter des suspects etc.

Urban Chaos
Un couché de soleil en fond visuel!
Niveau gameplay, on peut dire que c'est pas mal. Les commandes répondent assez bien permettant des combats ou des séquences de plates-formes mémorables mais par contre, l'association des touches se fait des fois avec quelque heurt et les virages sont quasiment à angle droit... On s'y fait mais le plus flagrant sont les virages en voiture qui se font à une vitesse dépassant l'entendement... Fun mais du tout réaliste. Les niveaux sont énormes car représentant toujours la ville avec un foule de bâtiments, de piétons, de véhicules et chacun vaque à ses occupations. Résultat, on se croit libre de faire ce que l'on veut. Les missions sont quasiment tout le temps très peu linéaires puisque l'objectif de la mission a souvent tendance à changer en cours de route bref, une foule de petites choses peuvent se dérouler dans la ville suivant vos actes, accentuant l'impression de réalisme. L'adaptation de Mucky Foot tient sincèrement bien la route. Bien sûr, la foultitude de petits détails croustillants disparaît et la finesse est nettement réduite mais l'aspect général est tout de même bien joli. Grâce à du bon travail d'optimisation, le brouillard cachant l'horizon a été repoussé à l'extrême limite de la machine et aucune gêne n'est présente lors des déplacements. Peu de ralentissements, un clipping tout à fait honorable et assez d'effets lumineux et de petits détails (les feuilles qui volettent partout son toujours là :) pour donner un rendu très correct.

Les notes
  • Graphismes 17 /20

    Entre la haute résolution, l'action fluide et les effets lumineux et autres petits détails visuels, le moteur de Urban Chaos utilise les dernières limites de la PSX.

  • Jouabilité 16 /20

    La manette de la PSX s'en sort plutôt bien et la caméra suit assez bien les mouvements de D'Arci. Avec un peu d'entraînement, vous arriverez même à compenser les réactions quelquefois très brutales de notre fliquette de choc :)

  • Durée de vie 15 /20

    Les combats et missions se ressemblent un peu surtout que les niveaux sont souvent les mêmes pendant pas mal de temps. Cependant, ces missions sont longues, demandant réflexes et agilité.

  • Bande son 16 /20

    Des musiques professionnelles mais peu convaincantes. Les effets sonores sont par contre assez bons, donnant même dans l'effet de réverbération ou de Doppler. Les voix sont crédibles et agrémentent la partie tout au long du scénario.

  • Scénario 16 /20

    Missions non linéaires et variées dans les possibilités qu'elles offrent. L'histoire en elle même ou l'univers créé ne sont pas assez fouillés pour mériter cependant une meilleure note.

Une bonne adaptation d'un bon jeu... Ca donne un bon titre. Action trépidante et décharges d'adrénaline sont au rendez-vous.

Profil de Kornifex
L'avis de Kornifex
MP
Journaliste jeuxvideo.com
28 mars 2000 à 18:00:00
16/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (21)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.1/20
Mis à jour le 28/03/2000
PlayStation Action Aventure Mucky Foot Eidos Interactive Rétrogaming
Dernières Preview
PreviewStar Wars Jedi Fallen Order : trois heures de jeu plutôt encourageantes 17 oct., 17:00
PreviewPokémon Épée et Bouclier : De bonnes idées, mais un épisode trop classique ? 17 oct., 15:00
PreviewLegends of Runeterra : Le jeu de cartes de Riot pourrait rivaliser avec Hearthstone ! 16 oct., 04:00
Les jeux attendus
1
Call of Duty : Modern Warfare
25 oct. 2019
2
Pokémon Épée / Bouclier
15 nov. 2019
3
The Last of Us Part II
21 févr. 2020