Menu
Age of Empires III : Definitive Edition
  • PC
Soluces
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Ajouter une page de Wiki
jeuxvideo.com / Soluces jeux / Age of Empires III : Definitive Edition sur PC / Guide et astuces Age of Empires III : Definitive Edition sur PC /

Différences entre les factions - Wiki de Age of Empires III : Definitive Edition

Différences entre les factions

Partager sur :

Age of Empires III : Definitive Edition n'a peut-être pas autant de factions à proposer que son prédécesseur du second opus, mais il n'empêche que celles-ci se démarquent réellement chacunes des autres, au niveaux des unités, mais aussi de la métropole. Découvrez sur cette page les différences principales entre chaque faction, pour vous aider à trouver celle que vous préférez.

Les allemands

Cette civilisation est particulièrement agressive, car elle reçoit de la cavalerie légère à chaque chargement de métropole, autant d'Uhlans que l'âge de la carte requise. Cela lui permet d'attaquer très tôt lors de raids dévastateurs face aux colons ennemis.

Ils ont à leur disposition beaucoup de mercenaires et d'améliorations liées. Leurs améliorations militaires leur donnent une armée puissante.

Les britaniques

Il s'agit de l'une des factions les plus simples à jouer, disposant d'une économie très solide. Chaque construction de manoir (l'équivalent des maisons) procure un colon supplémentaire et la métropole peut envoyer beaucoup de colons, ce qui leur permet d'accélérer très vite leur production de ressources après un début de partie un peu lent.

Ils disposent de beaucoup d'améliorations sur les hussards et les mousquetaires, des unités que vous produirez en masse. Leurs flottes sont puissantes.

Les espagnols

Les espagnols peuvent tout faire, et possèdent un bon début de partie car ils commencent avec un colon de plus et reçoivent leurs chargement de métropole plus rapidement. Leur explorateur peut entraîner des chiens de combats et contrôlera plus facilement la carte et ses trésors. C'est une bonne faction pour débuter.

Les unités de mêlées espagnoles sont redoutables, que ce soit de l'infanterie ou de la cavalerie avec les fameux piquiers.

Les français

Les colons français sont plus puissants et efficaces que les colons des autres factions, ce qui permet de résister aux raids. Ils ont de bonnes relations avec les indigènes et vont donc beaucoup profiter des alliances avec ceux-ci. Les cartes de métropoles vont en ce sens.

La cavalerie française est la plus puissante du jeu avec les gendarmes.

Les hollandais

L'or se trouve au centre de la faction hollandaise. Les villageois coûtent de l'or, mais vous n'en aurez pas plus que 50 (deux fois moins que la normale). La construction de banques apportent un afflux d'or très important, rendant les mercenaires et l'artillerie très accessible. Vous compenserez le manque de villageois par une armée plus grande.

Les Ruyters sont un excellent rapport qualité/prix/population, et avec les bellicistes, que les hollandais peuvent recruter dès l'âge 2, ils donnent accès à une armée solide assez rapidement.

Les banques et leurs améliorations sont primordiales chez les hollandais.

Différences entre les factions

Les ottomans

Les centres-villes ottomans produisent gratuitement et en continu des colons. Ils consacrent donc toutes leurs ressources aux constructions et à l'armée. En échange, l'arrivée de colon est plus lente, impliquant une croissance économique ralentie.

Beaucoup d'unités militaires sont uniques, mais très polyvalentes. Ils disposent entre-autre de la meilleure artillerie du jeu, la grande bombarde, accessible principalement depuis la métropole ou les usines.

Les portugais

Les portuguais reçoivent à chaque âge un nouveau centre-ville, permettant de produire beaucoup plus de colons que la normale, d'où une économie rapidement efficace. Ils n'ont cependant pas de colons à la métropole. Le manque d'artillerie sérieuse avant l'âge 4 les encourage à se développer rapidement. L'explorateur possède une longue vue révêlant la carte.

Plus sur la défensive, vous jouerez beaucoup sur les dragons et les mousquetaires en attendant vos unités spéciales.

Les russes

La russie est l'une des deux seules factions jouant sur le nombre. Vos unités se produisent par groupe et si elles sont moins résistantes, elle proposent un bon rapport qualité prix. Vous devez noyer les adversaires dans de nombreuses ou d'immenses armées. Attention néanmoins, votre population n'est pas illimitée. Vous préférerez donc enchaîner plusieurs vagues d'armées s'entraînant en un rien de temps.

Vos unités uniques sont puissantes ou rentables et la caserne fusionne avec les avants-postes.

Les casemates russes permettent de contrôler la carte facilement.

Différences entre les factions

Haudenosaunee

Anciennement les iroquois, cette faction est la seule de l'extension the warchiefs à posséder de l'artillerie. À chaque âge, ils gagnent un chariot permettant de construire gratuitement un bâtiment de votre choix. Leur début de partie est très complet grâce aux deux chariots présents immédiatement, permettant de varier votre stratégie.

Comme toute faction de TWC, ils disposent d'un feu de camp apportant des bonus très variés.

Lakota

Anciennement les sioux, cette faction met l'accent sur la cavalerie en sacrifiant complètement l'artillerie. Même l'explorateur est monté et leur armée est très rapide, pratique pour fuir ou poursuivre. La population est dès le début de partie à 200, plus besoin de maisons ! Simplement des tipis qui sont dédiés à autres choses que la population.

Comme toute faction de TWC, ils disposent d'un feu de camp apportant des bonus très variés.

Aztèques

Les aztèques sont uniquement composés d'unités d'infanterie, mais celle-ci est très puissante. Le chef de guerre augmente le gain d'expérience de combat autour de lui, encourageant le joueur à être très agressif. Leur agriculture est renforcée par de puissants bonus.

Comme toute faction de TWC, ils disposent d'un feu de camp apportant des bonus très variés. Leurs prêtres peuvent participer aux prières pour plus d'efficacité, et surtout pour ne pas à y mettre un précieux villageois.

Les chinois

Les chinois jouent sur le surnombre, à l'instar des russes. Leur limite de population est plus élevée que les autres factions. Le gain de villageois par la métropole est plus efficace, mais demande de la préparation. Comme toute faction de The Asian Dynasties, les chinois possèdent des merveilles procurant des bonus.

Leurs armées s'enrôlent par groupe de plusieurs unités différentes en même temps, ce qui permet d'obtenir un certain équilibre dans vos unités, mais empêche de forcer sur l'unité dont vous avez besoin à un instant précis.

Certaine recrutements se font par "armées", c'est à dire par groupe d'unités.

Différences entre les factions

Les indiens

Les villageois indiens coûtent du bois, mais vous en obtenez un gratuitement à chaque chargement de métropole. Ils ne chassent pas le bétail, mais l'élève pour gagner plus d'expérience facilement, d'où un gameplay passif en début de partie. D'ailleurs, ils peuvent possèder une action cessez-le-feu et ont de bonnes défenses. Comme toute faction de The Asian Dynasties, les chinois possèdent des merveilles procurant des bonus.

Au niveau des armées, les éléphants constituent leurs meilleurs unités, coûteuses, mais vraiment redoutables.

Les japonais

Les japonais peuvent demander deux fois leurs cartes de métropole, et l'unité du daimyo peut servir de point d'arrivée de cargaison, d'où des renforts directement en pleine bataille. Les villageois ne récoltent la nourriture que par la culture. Leur limite de population s'augmente par les temples, qui produisent des ressources en fonction du nombre d'animaux aux alentours. Comme toute faction de The Asian Dynasties, les chinois possèdent des merveilles procurant des bonus.

Les unités uniques des japonais sont très puissantes, mais coûteuses et nécessitent donc une économie solide.

Les incas

Les incas sont propices à la stratégie du boom économique grâce à leurs kanchas, maisons produisant naturellement de la nourriture. Ils peuvent dépasser temporairement la limite de population en mettant en garnison des unités dans les kallankas, et ils disposent d'un centre-ville supplémentaire. Leurs unités sont uniquement de l'infanterie, mais elles sont efficaces.

Comme toute les factions amérindiennes de TWC, ils disposent d'un feu de camp apportant des bonus très variés.

Les suédois

Les maisons suédoises récoltent passivement toute ressource à laquelle elle est collée. Ils possèdent donc une économie intéressante, mais leur armée n'est pas en reste. Ils peuvent recruter des canons dès l'âge 2 et sont menaçant dès le début de la partie. Ils disposent aussi d'améliorations diverses depuis l'arsenal.

Il profitent aussi de mercenaires bon marchés et rapide à enrôler.

Cette torp récolte de l'or et de la nourriture passivement.

Différences entre les factions
Soluce d'Age of Empires III : Definitive Edition
Mis à jour le 15/10/2020 à 08:00 Voir l'historique
Sommaire Wiki
    • Guide du débutant
    • Fondamentaux des STR
    • Différences entre les factions
    • Construire ses decks de métropole, choix des cartes
    • Les différents types d'escarmouches
    • Gérer l'économie au cours d'une partie
    • Campements indigènes
    • Contrôler les routes commerciales
    • Codes de triche