Menu
Small playerBig playerCréer un contenu
jeuxvideo.com / Vidéos à la une / Vidéos de jeux / Paris Games Week / Vidéos Paris Games Week /

Reportage : Nicolas Dupont-Aignan : "Passer le crédit d'impôt pour la création de jeux vidéo de 20 à 37%"

5 059 vues
Reportage Nicolas Dupont-Aignan : "Passer le crédit d'impôt pour la création de jeux vidéo de 20 à 37%"

Nicolas Dupont-Aignan, candidat à l'élection présidentielle de 2017 et Président de Debout la France, a visité la Paris Games Week, pour y faire quelques annonces de mesures pour le jeu vidéo. Nous l'avons interviewé et abordé le sujet du crédit d'impôts pour la création de jeux vidéo, les conséquences du Brexit, l'affaire Vivendi-Ubisoft ou encore la promulgation de la loi pour une République numérique, qui touche notamment l'eSport.

Voir aussi : L'interview d'Arnaud Montebourg

Profil de Rivaol,  Jeuxvideo.com
Par Rivaol, Journaliste jeuxvideo.com
MPTwitter

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
zacht10312001
zacht10312001
MP
le 11 nov. 2016 à 22:11

:-( 1

Lire la suite...
Wargeek83
Wargeek83
MP
le 11 nov. 2016 à 19:31

Je vote pour lui rien que pour ça

Lire la suite...
Pseudo supprimé
le 11 nov. 2016 à 00:52

"Bonjour, je suis Nicolas Dupont-Aignan, candidat à la présidentielle de 2017, et avec mon chargé de com' on a prit 4h la veille de ce salon pour rédiger et répéter ensemble un discours ultra consensuel histoire de séduire un public jeune, mais vous vous doutez bien que, si par miracle, j'étais élu, le secteur du jeu vidéo serait bien le cadet de mes soucis."

C'est valable pour Montebourg et pour tous ces guignols qui viennent racoler dans tous les rassemblements pour récolter ne serait-ce qu'une voix supplémentaire.
Ces gens là ne sont pas de la génération Jeu Vidéo, n'y sont pas sensibles, mais apparemment le bullshit qu'ils déversent sans y croire arrive tout de même à en berner certains ... consternant.

Lire la suite...
kalimyst1977
kalimyst1977
MP
le 10 nov. 2016 à 23:01

Même si ce n'est pas grand-chose sa proposition de passer le crédit d'impôt à 37% n'est pas négligeable, mais on sait très bien que sa présence au salon de la Paris Games Week était uniquement destinée à alimenter sa campagne. En plus, ce faux-cul s'est ridiculisé en essayant de séduire maladroitement les jeunes.

Lire la suite...
Gouverneur-sony
Gouverneur-sony
MP
le 10 nov. 2016 à 15:21

Ils font surtout une publicité pour les primaires...

Ça reste une belle bande d'hypocrites, pour faire de la campagne tout les moyens sont bons.

Lire la suite...
Commentaire édité 10 nov. 2016, 15:25 par Gouverneur-sony
Dr_Evil
Dr_Evil
MP
le 10 nov. 2016 à 12:49

Apres Monteburne, Dupont Nian-Nian ...
Les cheques sont a la hauteur j'espere

Lire la suite...
sodexhine
sodexhine
MP
le 10 nov. 2016 à 11:59

J'ai bien aimé :) bravo JVC

Lire la suite...
Mister_Swing
Mister_Swing
MP
le 10 nov. 2016 à 11:59

AH nan putain pas question de voir ce genre de merde sur ce site de merde...

Déjà qu'on se bouffe des soit disant critique, pas question de manger de la politique à la sauce JVC.

Non mais ou ils pissent cette rédaction là ?

Fuck this shit

Lire la suite...
Commentaire édité 10 nov. 2016, 11:59 par Mister_Swing
Pseudo supprimé
le 10 nov. 2016 à 11:46

Défiscalisation totale des entreprises qui transfèrent l'impôt dans la masse salariale ; ce serait beaucoup plus intéressant.

Lire la suite...
apollylon
apollylon
MP
le 10 nov. 2016 à 11:06

Bon reportage intéressant que ce soit avec NDA ou Arnaud Montebourg !

Lire la suite...
Top commentaires
Wrath_91
Wrath_91
MP
le 10 nov. 2016 à 10:17

"La France produit des cerveaux qui partent travailler à l'étranger".
Bah oui, il faut bien trouver un moyen de gagner de l'argent avec les entreprises que l'on crée, et non pas simplement renflouer l'Etat qui a fait des choix que nous n'avons pas choisi.
Donc oui, on part vers des pays aux meilleures promesses et aux taxes moins élevées.
Mieux vaut tard que jamais pour essayer d'éviter la fuite des cerveaux, mais ça paraît compromis.

Lire la suite...
igotnoname
igotnoname
MP
le 10 nov. 2016 à 09:39

Déjà il faut qu'ils étendent ce crédit d'impôt aux sociétés à l'IR pour qu'il soit utile aux très petites structures indé (qui au passage produisent souvent des jeux d'excellente qualité grâce à un énorme travail). Actuellement il faut que le jeu ait un coût de développement d'au moins 100.000 € pour bénéficier de ce crédit, ce qui vise déjà des productions ambitieuses en terme de budget pour des développeurs indépendants. Je précise que je suis allé jeter un oeil sur kickstarter pour regarder les budget moyens demandés par les devs pour sortir ça.
C'est un pas vers une certaine modernité à saluer mais pas encore complet. Et passer de 20% à 37% n'est qu'un petit stratagème politique, car le problème n'est pas le crédit mais les bénéficiaires. En tout cas je le sens comme ça.

Lire la suite...