Menu
Skull and Bones
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
Vidéos
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Small playerBig playerCréer un contenu
jeuxvideo.com / Vidéos du moment / Toutes les chroniques / Chronique Avance Rapide /

Avance rapide : Skull and Bones, le touché-coulé nouvelle génération ? - chronique Avance Rapide

23 269 vues
Chronique Avance rapide : Skull and Bones, le touché-coulé nouvelle génération ?

Une fois par mois, la rédaction de Jeuxvideo.com se prête à un drôle d'exercice. Dans Avance Rapide, nous vous livrons nos rêves et fantasmes à propos d'un futur jeu et ce mois-ci, nous vous proposons de découvrir Skull & Bones.

Skull & Bones fut annoncé lors de la conférence Ubisoft de l'E3 2017. L'événement a ainsi présenté un jeu de bataille navale particulièrement prometteur qui sera développé par le studio singapourien de la firme française. À partir de là, notre âme d'enfant s'est mise à frétiller. Qui en effet ne rêverait pas d'un jeu de piraterie ultime nous embarquant dans des combats marins épiques dans lesquels on devra braver les éléments et des monstres titanesques ? Le titre devrait s'inspirer d'Assassin's Creed IV : Black Flag qui avait introduit, en son temps, des batailles navales bien rythmées avec un système d'abordage plutôt séduisant. Ce dernier ne devrait cependant pas être implémenté dans le futur jeu d'Ubisoft. Epyon va donc livrer ses fantasmes, dans cet Avance Rapide consacré à Skull & Bones.

Le texte complet

Annoncé à l'E3 2017, Skull & Bones était l'une des surprises que nous avait réservé Ubisoft à l'occasion du salon angelino. Développé par leur studio installé à Singapour, Skull & Bones est en quelque sorte le petit frère d'Assassin's Creed 4 Black Flag, puisque c'est après avoir travaillé sur celui-ci que l'équipe s'est lancée dans la création de leur premier jeu à part entière. Skull & Bones est un jeu de bataille navale qui reprend beaucoup des éléments vus dans Assassin's Creed 3 ou Black Flag, pour en faire un jeu de combats marins axé multijoueur. Les pirates, tout le monde aime ça et forcément à la rédaction de jeuxvideo.com, on a quelques attentes et fantasmes pour ce jeu pas comme les autres. On vous les révèle aujourd'hui dans Avance Rapide.

ATTENTES

Un vrai mode solo

Si Skull & Bones est très clairement un jeu multijoueur, les équipes d'Ubisoft Singapour ont déjà fait savoir qu'un mode de jeu solo serait disponible. Forcément, les particularités du jeu et sa dimension multi évoquent un autre jeu d'Ubisoft, For Honor, paru début 2017. Celui-ci était déjà doté d'une campagne solo pas inintéressante et l'on espère que Skull & Bones aura la bonne idée de s'en inspirer. On parle ici uniquement d'inspiration, notez, car il faudra que Skull & Bones propose un petit peu plus pour convaincre les joueurs pas forcément branchés par les affrontements en ligne. Le soft devrait se dérouler aux alentours de 1721, dans l'océan Indien. Le contexte historique est ici très important puisque Skull & Bones prend place en plein pendant l'âge d'or de la piraterie. Si celle-ci a beaucoup fait parler d'elle dans les Caraïbes, la piraterie battait également son plein dans l'océan Indien, puisque la zone était un important carrefour commercial et civilisationnel. Les navires européens contournaient l'Afrique avant de passer au large de Madagascar et de l'ile de la Réunion pour filer vers l'Inde et y faire du commerce. Les bateaux, chargés de précieuses cargaisons, étaient des proies de choix pour les pirates et la zone était donc très surveillée par les marines royales françaises, anglaises ou espagnoles. Il y a donc largement de quoi écrire une jolie petite histoire et y mêler diverses nations, d'Europe, d'Afrique ou d'Asie. Comme dans For Honor, donc, mais sans les incohérences historiques et les failles interdimensionnelles.

Un online irréprochable

Et justement puisque l'on parle de For Honor, il y a un point de détail sur lequel Skull & Bones devra être irréprochable ou presque, c'est bien sur la fiabilité technique de sa partie online. For Honor était un bon jeu mais ses premières semaines de sortie ont été entachées par différents soucis de lag ou de matchmaking. Skull & Bones serait donc bien inspiré d'éviter ce genre de soucis. Une grande partie du gameplay repose justement sur la capacité des joueurs à se déplacer correctement sur les différentes maps, et il ne s'agit pas, cette fois, de simplement marcher avec ses petites jambes. Dans Skull & Bones, la direction et la force du vent, mais aussi les courants marins, jouent un rôle et sont affichés sur le HUD. Il faudra donc que toutes ces informations, absolument cruciales, parviennent à atteindre tous les joueurs avec la même justesse, afin de ne pas créer de terribles déséquilibres entre les différents joueurs. Ubisoft Singapour a l'air plutôt confiant sur sa capacité à réussir dans cette tâche et l'on imagine que le studio sera assisté avec toute la puissance de feu d'Ubisoft, mais il n'y a qu'à la sortie du jeu que l'on sera vraiment fixé.

L'équilibre avant tout

Et tant qu'on en est à faire des comparaisons avec For Honor, parlons un peu de l'équilibrage de Skull & Bones. For Honor avait été critiqué, les premiers mois, précisément sur cet aspect, avec certains guerriers ressortant un peu trop du lot. Skull & Bones repose lui aussi sur un système de classes. Il existe différents types de bateaux, et chaque classe sera découpée en sous-catégorie. Inspirés des classes habituelles du monde du RPG, on trouvera des navires lourds, lents mais bien armés, de frêles esquifs spécialisés dans le tir à distance, et même des bateaux très rapides, chargés d'aller ramasser le butin répandu à travers la carte du jeu. Forcément, si les joueurs détectent un problème d'équilibre, celui-ci sera exploité et les parties pouvaient vite être peuplées de quelques classes de navires seulement. Le système de sous-catégorie pourrait effectivement limiter les disparités mais les défauts d'équilibrage plus légers auront probablement un impact sur la meta du jeu. La personnalisation des navires ou le choix des armes seront particulièrement surveillés par les joueurs et il faudra qu'Ubi Singapour peaufine les détails.

Une météo dynamique

Jusqu'à présent, toutes les images que nous a montrées Ubisoft de son Skull & Bones présentaient des batailles navales sous un soleil de plomb. On espère que le jeu saura faire varier les conditions météorologiques puisque celles-ci ont une influence directe sur l'état de la mer. On aimerait donc pouvoir jouer avec les vagues, et la pluie qui limite la visibilité pour essayer d'autres formes d'approche. D'abord parce qu'en pleine tempête, les vagues seraient considérablement plus grandes et l'on pourrait utiliser avantageusement les creux pour se dissimuler. Cela compliquerait assez logiquement la visée et il faudrait donc privilégier d'autres types d'armes ; sachant que les mouvements de l'eau rendraient les combats à courte portée très dangereux, ce type de paramétrage rendrait les batailles très impressionnantes d'un point de vue purement visuelles, mais aussi tactiques, techniques, et très imprévisibles. On imagine que le moteur physique du jeu serait mis à mal mais cela reste tout à fait possible, comme l'a démontré en son temps Assassin's Creed 4 Black Flag.

REVES

De vrais abordages ?

S'il y a un point qui était vraiment amusant dans Black Flag, c'était bien les abordages et les combats qui s'ensuivaient. Franchement, étant gamin, qui n'a jamais crié « A l'abordage ! » avant se de balancer à une corde ? Jusqu'à présent, il semblerait que les abordages ne soient pas prévus pour Skull & Bones, le jeu se contentant de petites cinématiques pour les simuler. Et c'est bien dommage. On aimerait vraiment pouvoir démarrer des combats, contre des PNJ certes mais aussi contre le capitaine adverse, incarné par le joueur humain, et entamer un combat à l'épée. Et pourquoi pas réutiliser un système façon For Honor, justement, qui a fait ses preuves pour les duels à l'épée. Puisque les combats de base de Skull & Bones sont pensés pour le 5 contre 5, il est possible que cette idée ne soit vraiment applicable que dans des combats à 1 contre 1. Ainsi, les phases d'abordage et de combats à l'épée ne seraient pas parasités par d'autres joueurs.

Chasse aux trésors

Les parties de Skull & Bones tournent autour d'un principe très simple : les deux équipes s'affrontent dans une vaste arène marine dans laquelle ils doivent ramasser des loots disséminés sur les eaux, et s'enfuir avec. Intéressant, mais pourquoi pas laisser la possibilité aux joueurs de descendre de leurs bâteaux, pour aller chercher des trésors enfouis sur une île, avec pour seul indice une carte au trésor ? Le mode de jeu, façon La Carte aux Trésors, engendrerait de nombreux coups de vice et créerait de jolis moments de pression, de stress et de retournement de situation. C'est sur ce principe que reposent beaucoup de films de pirates : deux équipes cherchent la même chose, et finissent inévitablement ou presque par se retrouver au même endroit, au pire moment. On aimerait connaître ça, sous la forme de parties multijoueurs organisées en plusieurs rounds.

Un monstre marin ?

C'est peut-être notre imagination mais la fin de la première bande-annonce de Skull & Bones laisse penser qu'un genre de monstre marin pourrait également faire partie du casting du jeu. Sea of Thieves s'y est essayé, avec un certain succès, mais la créature en question, que l'on imagine bien entendu énorme et pleine de tentacules, pourrait ajouter un joli challenge à Skulls and Bones, avec un mode de jeu dédié PvE. Les joueurs s'allieraient pour amasser des trésors dans le même temps qu'il faudrait lutter contre un monstre énorme... quitte à sacrifier quelques camarades. L'idée n'est donc pas tant de réussir à la vaincre, mais simplement de survivre suffisamment longtemps pour ramasser l'or, et filer toutes voiles déployées. Cela forcerait les joueurs à s'organiser intelligemment, à prendre des décisions parfois difficiles, évidemment. Mais entre les émotions, le stress, et le loot ramassé qui pourrait être utilisé dans d'autres modes de jeu, ces affrontements pourraient apporter un vrai plus à un jeu qui gagnerait à proposer plus que des batailles navales, ne serait-ce que pour renouveler l'expérience de jeu.

Vous le voyez, les bonnes idées ne manquent pas et l'on a hâte d'en apprendre plus sur ce Skull & Bones qui devrait normalement être disponible en fin d'année. On compte sur Ubisoft pour nous apprendre la date de sortie au moment de l'E3 2018.

> Retrouvez tous les numéros de la chronique Avance Rapide

Profil de coyspace2,  Jeuxvideo.com
Par coyspace2, Rédaction jeuxvideo.com
MP
Avance Rapide PC PS4 ONE Action Simulation Ubisoft Pirates
Commander Skull and Bones
PS4
Fnac
69.99 €
ONE
Fnac
69.99 €
Toutes les offres

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Did_67
Did_67
MP
le 30 avr. 2018 à 22:53

Assasin's Creed Black Flag était déjà pas mal dans ce style.

Lire la suite...
alex01440
alex01440
MP
le 30 avr. 2018 à 11:56

Pour l'instant, de ce que j'ai vu du jeu, c'est à dire pas grand chose, ça me fait penser à Assassin's Creed Pirates développé par Ubisoft sur mobile. Ils ont pris le jeu mobile, ils ont améliorer le concept (je pense et j'espère car le jeu mobile est gratuit) et ils le balancent sur consoles et PC. Donc en gros c'est un portage d'un jeu mobile, non?

Lire la suite...
Commentaire édité 30 avr. 2018, 11:58 par alex01440
punkdu25
punkdu25
MP
le 30 avr. 2018 à 10:53

J'avais hâte que le jeu sorte quand il à été présenté à l'E3, mais maintenant je n'en attend plus rien du tout.
Au début je pensais que ca allais être un SoT en mieux mais en faite nan, c'est juste du combat navale :(

Lire la suite...
Tony_Stark7
Tony_Stark7
MP
le 30 avr. 2018 à 08:40

Je trouve que le jeu «Aeuuuuh » a l’air pas mal, «Aeuuuuh » Espérons qu’il y ait un vrai solo sinon ca va finir comme For Honor «Aeuuuuh »
Et sinon «Aeuuuuh » le roux qui sait pas parler «Aeuuuuh » c’est insupportable

Lire la suite...
rom1s54
rom1s54
MP
le 30 avr. 2018 à 07:16

Ubisoft j.achète tous leur jeux. Dés que je vois leur logo j.achète direct ou en occas. Car leur jeux offre du fun et 1 prise en main direct. Je vais d' ailleurs me faire tatouer Ubi je t' aime sur la poitrine.

Lire la suite...
DG_Officiel
DG_Officiel
MP
le 29 avr. 2018 à 22:47
Je trouve qu'Epyon a grave géré cette vidéo. Félicitations !
Les idées développées sont intéressantes et à la fin je me suis dit :
  • "Ubisoft should see this." :rire:

Good job Epyon.
:ok:

Lire la suite...
Solar_Warden
Solar_Warden
MP
le 29 avr. 2018 à 20:33

Pour l'instant ça me vend du rêve :bave:

Lire la suite...
Pseudo supprimé
le 29 avr. 2018 à 19:36

Le problème c'est qu'ubisoft manque d'ambition,...

Lire la suite...
seiferghost
seiferghost
MP
le 29 avr. 2018 à 19:25

le touché-coulé nouvelle génération ?

sa serait plutôt world of warships, non ?

Lire la suite...
cauetone9
cauetone9
MP
le 29 avr. 2018 à 18:26

dla daube, meme si of thieves est largement mieux et moins répétitif

Lire la suite...
Top commentaires
Pseudo supprimé
le 29 avr. 2018 à 12:58

C'est quand même dommage, avant on avait du solo avec une expérience multi... Maintenant c'est du multi avec une expérience solo...

Lire la suite...
Boltono95000
Boltono95000
MP
le 29 avr. 2018 à 14:10

Le problème c'est que ce jeu sort finalement a la place de black flag 2 (prevu chez le meme studio )que moi perso j'ai littéralement kiffer.

Je me souviens des coms de l'époque. On reprochait a black flag d'être un mauvais assassins creed mais un excellent jeu de pirates.

Du coup je comprend la démarche ubi mais a condition que le jeu de pirate ne soit pas amputer de son scénario, des cinématiques, des personnages haut en couleurs, de passages au sol avec un système de quête, cartes au trésor, pêche au requin, plongée, butin pour le commerce. Avec pleins d'améliorations pour le navire. Des intrigues, la course au pouvoir dans le monde des pirates, les iles paradisiaques.

Au vu du traîler ya meme pas l'abordage de navire a coup de fin comme dans black flag. Je trouve ça choquant.

Si c'est juste une simu de batailles navales comme assassins credd pirate dispo sur androide....c’est moins intéressant.

Lire la suite...
Meilleures offres
Fnac PS4 69.99€ Fnac ONE 69.99€
Marchand
Supports
Prix