Menu
Ratchet & Clank : Rift Apart
  • PS5
Vidéos
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Small playerBig playerCréer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières vidéos de jeux / Vidéo test / Ratchet & Clank : Rift Apart sur PS5 / Vidéos du jeu Ratchet & Clank : Rift Apart sur PS5 /

Vidéo test : Ratchet & Clank Rift Apart : Le nouveau mètre étalon de la Next Gen ?

126 038 vues
Vidéo test Ratchet & Clank Rift Apart : Le nouveau mètre étalon de la Next Gen ?

Il est enfin là! Ratchet & Clank Rift Apart, attendu comme la claque Next Gen, débarque sur PS5 et on peut enfin vous dire ce qu’on en a pensé. Autant vous le dire tout de suite, cet épisode est probablement le meilleur de la série.

Alors que tout Mégalopolis célèbre nos deux héros, le vil Dr. Nefarious vient gâcher la fête. En s’emparant du Dimensionator, que Clank s’apprêtait à offrir à Ratchet pour qu’il retrouve les siens, Nefarious sème le chaos dans toute la galaxie. Des failles dimensionnelles apparaissent et nos deux héros se retrouvent séparés dans une version dystopique de leur univers. Clank trouve alors une alliée de taille en la personne de Rivet. Cette nouvelle arrivée n’est autre que le double dimensionnel de Ratchet et s’avère très réussie. Globalement, l’histoire et les dialogues sont très plaisants à suivre. Si le scénario repose sur une base classique qui utilise les codes du buddy movie, le tout est très bien exécuté. Le casting vocal de son côté, est absolument impeccable que ce soit en VO ou en VF. Nous vous en dévoilerons pas trop pour vous préserver la surprise mais cet épisode est une aventure particulièrement agréable à suivre et pleine d’humour.

Si le rendu visuel des cinématiques n’atteint pas le rendu d’un film d’animation précalculé comme les productions Pixar et autres Dreamworks, on en est parfois très proche. Les cinématiques et le gameplay se mêlent et on est constamment abasourdi par le rendu visuel du titre. Non, les trailers n’avaient pas menti, Rift Apart est probablement l’un des plus beaux jeux qu’ils nous aient été donné de voir. Les couleurs sont riches et vibrantes, les peaux et les fourrures sont impressionnantes, les effets de particules fusent de toute part, les panoramas sont sublimes… Alors oui si on s’arrête au moindre recoin pour pinailler on peut apercevoir des cailloux un poil moins fins, mais dans son ensemble cet épisode est à tomber par terre visuellement. Nous avons toutefois eu droit à quelques bugs de scripts pas bien dérangeants, mais ça mérite d’être noté. De plus, chaque figurant bénéficie de son lot d’animation adorables ou hilarantes, on ne peut que prendre le temps de s'arrêter pour profiter de l’excellent travail du studio sur ce point. Nous n’avons eu accès qu’au mode qualité qui tenait ses 4K 30 FPS en toutes circonstances, le mode performance permettant de monter à 60 FPS sera disponible un peu plus tard.

Les vraies stars de cet opus sont les failles dimensionnelles. Grâce au SSD le jeu charge instantanément des pans entiers de niveaux et nous propulse de dimension en dimension avec une aisance déconcertante. Le joueur peut prendre part à des défis optionnels se produisant dans un monde parallèle, ou résoudre des énigmes en changeant de monde, mais ce sont surtout les séquences grand spectacle qui impressionnent. Se battre en traversant 3 dimensions différentes, c’est le genre d’expériences inédites que propose Ratchet & Clank Rift Apart et qui n’aurait pas été possible sur la génération précédente. On en prend constamment plein la vue et on est régulièrement impressionnés par la mise en scène époustouflante de l’aventure.

Sur le fond, l’expérience reste inchangée, on alterne tir, combat au corps à corps, énigmes, narration, plateformes etc. Mais on sent que la formule a atteint une forme d’aboutissement, le rythme est exemplaire et il est impossible de s’ennuyer sur la dizaine d’heures de jeu nécessaire pour en voir le bout. Les Hoverbottes sont très plaisantes à utiliser, les failles dimensionnelles permettent des rotations rapides en combat, les phases de plateforme gagnent en possibilité grâce au nouveau dash… Mais finalement ce qui fait vraiment la différence avec les opus précédents, c’est bien la manette de la PlayStation 5, la Dualsense. Ses fonctionnalités sont ici très bien implémentées et grâce aux retours haptiques et aux gâchettes adaptatives, les combats gagnent en punch. Le feeling des armes est bien plus péchu que par le passé car les retours manettes en mains sont très plaisants. Mais ce n’est pas tout, les gâchettes sont pleinement intégrées au gameplay. La plupart des armes ont plusieurs modes de tirs que l’on déclenche en appuyant un peu, ou à fond sur la gâchette. Une petite pression avec le fusil d’assaut lancera des tirs précis mais peu rapide, un pression totale fera déferler vos munitions bien plus vite mais dans tous les sens. Mieux encore, lorsque l’on est à court de balles, la gâchette n’oppose plus aucune résistance, même pas besoin de regarder dans le coin de l’écran pour savoir quand changer d’arme. Les armes sont donc très amusantes à utiliser, même si on peut éventuellement reprocher qu’elle manque peut-être un peu de fun comparé aux autres épisodes, pas de boule disco cette fois ci.

Il était attendu par certains comme le nouvel étalon graphique de la PlayStation 5, mais finalement, Ratchet & Clank Rift Apart est plus que ça. Il ne réinvente pas sa propre licence, certes, mais il en est incontestablement l’épisode le plus abouti. Fonçant à un rythme effréné à travers toute la galaxie, Rift Apart impressionne et engage le joueur tout du long. Sa mise en scène de haute volée et ses affrontements qui gagnent en panache, notamment grâce à la DualSense, parviendront à séduire même les plus réfractaires à la série. Drôle, merveilleusement animé, sublime et impossible à quitter une fois embarqué dans l'aventure, Ratchet & Clank : Rift Apart propose exactement ce pour quoi on l’attendait : Une virée spatiale réjouissante à travers les dimensions, adaptée à toute la famille.

Profil de Aubin_Gregoire,  Jeuxvideo.com
Par Aubin_Gregoire, Journaliste jeuxvideo.com
MP
PS5 Action Aventure Plate-Forme Sony Interactive Entertainment Insomniac Games
Commander Ratchet & Clank : Rift Apart
PS5
Rakuten
59.90 €
Toutes les offres

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
jusdepassage
jusdepassage
MP
le 12 juin à 08:11

En fait c'est juste quand je lis les commentaire que pas grand monde a la 4k du coup pour beaucoup sur les video qu'il regarde il sont en 1080p ce qui au final ne les change pas de la gen précédente...

Lire la suite...
444yuv
444yuv
MP
le 11 juin à 06:55

Franchement non.
en quelques vidéos hier soir au summer game fest, notamment avec left 4dead et evil dead, on s'est rendu compte que ratchet ce sont les graphismes standard 2021-2022 et qu'il n'a rien d'incroyable.
La presse mondiale s'est emballée et va passer pour une idiote et va perdre en crédibilité alors que la vraie next gen arrive.
Rien que bf2042 est 10 fois plus détaillé, le moteur est extraordinaire et nous décroche la mâchoire.
ça nous renforce tous dans l'idée que les médias sont corrompus de nos jours ,avec les chèque de sony, disney et les avantages en nature, invitations, etc...
C'est dommage car on le sait tous que les nouveaux moteurs seront présentés pendant l'e3 2021.
Mais c'est sony quoi.
Pour ce qui est technique, le ray tracing évoqué n''est que de la reflexion,
il n'y a pas de global illumination, de ray traced shadow, de lumière diffuse, pas de super temporal, pas de fsr, pas de vrr, le ssd est très mal utilisé car il permet bien plus que du chargement rapide, le processeur non plus il est utilisé comme un jeux old gen....
le gameplay très ancien sur un jeux sur rail avec des interactions scriptées datant de ryse of rome,.
Certes les cut scènes sont jolies mais dès lors que l'on remonte dans le vrai monde, on pas de tesselation sur les textures, la distance d'affichage est trop faible, les textures poppent , les shaders ne sont pas détailles assez à mon goût, pour le pire je trouve que les textures sont grossières au niveau des murs, des sols ,on a peu de détails mais la DA est tellement excellente que ça passe crème, si on fait un gros plan , on se rend compte que les vis ne sont pas détaillées , ce sont des textures plates, que les models ont peu de polygones, des interactions avec les models de l'univers sont limitées aux rails.Que le volumétric cloud est inexistant, comme si la lumière apparaissait au fur et à mesure que l'on avance, pas de soft shadows etc...
bref techniquement shadow of the tomb raider est bien plus élaboré et pourtant c'est un jeux current gen.
Un jeux next gen c'est par exemple , bf 2042.
on verra entre aujourd'hui et mardi des jeux indés avec la qualité graphique de ratchet et va-t-on leur mettre 18/20? juste pour les graphismes?
Je me souviens d'une époque où l'on mettait des 12/20 ou des 10/20 à des claque graphiques.
Le journalisme est foutu plus envie de faire confiance à vous ni à julien chièze , ni à aucun média.

Lire la suite...
Pulp54fiction
Pulp54fiction
MP
le 10 juin à 20:32

Tu es un étalon Ratchet et un maître en la matière même petit chenapan

Lire la suite...
Commentaire édité 10 juin, 20:33 par Pulp54fiction
gozilla
gozilla
MP
le 10 juin à 11:48

Du coup vu le message des devs dernièrement on peut s'attendre a ce que le jeu sort sur pc ou pas ? :D

Lire la suite...
haddoken
haddoken
MP
le 10 juin à 11:19

c'est grave quand même les commentaires qu'on lit ici.

Les gens bloquent sur sur la durée de vie, comme si on mesurait la quqlité d'un titre au nombre d'heure nécessaire pour finir (une première fois) sa campagne... Ce qui compte pour moi dans le déroulement de l'histoire, c'est la maîtrise du ryhtme, de la narration, des effets de surprise dnas le scénario ou le gameplay, et ça se compte pas en heure !

je paye pour une expérience ludique, à la quelle je jouerai et rejouerai. Et selon moi, la qualité, ce n'est pas la quantité. Je préfère un jeu à la narration maîtrisée, qui me tient en haleine de bout en bout qu'un titre au contenu gargantuesque mais qui s’essouffle, à l’image des derniers assassin's creed (en particulier ODYSSEY) que j'ai trouvé vraiment trop long. Pour moi, c'était là un défaut du jeu, et le raccourcir en maîtrisant plus son rythme lui aurait vraiment rajouté de la valeur.

d'ailleurs the medium ne brillait pas de mémoire par sa durée de vie... Ca ne l'empechait pas de proposer une atmosphère réussie, c'est le gameplay qui pêchait mais c'est une autre histoire. Un film donc, vous mesurez sa réussite à sa longueur? non mais sérieusement?

Pareil pour le 4K/60 fps. non mais qu'est ce qu'il faut pas lire!!! Vous pensez bien que les développeurs pourraient tout à fait le proposer hein, mais en sacrifiant la richesse visuelle du titre et le nombre d'élément à l'écran. L'important c'est le résultat final non, la qulité visuelle d'une jeu ça se mesure pas non plus en pixel, via sa résolution, même si cela reste évidemment des éléments à prendre en compte. C'est d'abord la direction artistique, les effets visuel, le nombre d'élément à l'écran, leur animation, etc. qui font le rendu final. Et là, ba c'est une claque; C'est le choix des développeurs, ce qu'ils ont jugé le mieux pour rendre leur jeu le plus beau possible.
Donc quand on lit, "une console pas foutue d'afficher du 4k/-60 fps, c'est juste débile en plus d'être faux, il suffit de voir les jeux ps4 qui tournent à cette résolution su ps5 (god of war par exemple). Et les développeurs auraient pu faire ce chois sur ratchet, mais ils ont jugé que le rendu visuel le plus réussi passait par un autre chemin. Et encore, le choix final reste au joueur vu que différent mode sont proposé.

Bref

Rester bloquer sur des chiffres, 4K, 60 je trouve ça profondément débile.

Lire la suite...
desertplains
desertplains
MP
le 10 juin à 10:12

Sans vouloir passer pour un rabat-joie, personne ne semble noter qu'il s'agit strictement du même moteur graphique que pour le remake de 2016, certes légèrement amélioré (en cinq ans ça me parait normal) et affiché en 4k native (à 30 fps).

Jusqu'à présent, un changement de génération de console impliquait de nouvelles technos et de nouveaux moteurs, du moins pour les exclusivités développées en interne. On est pas loin de la stagnation, et c'est définitivement la raison pour laquelle ces consoles de nouvelle génération me paraissent bancales.

Afficher quatre fois plus de pixels à l'écran a un coût énorme en terme de perfs, et on se retrouve finalement avec des jeux PS4 plus fins et un peu plus détaillés, mais sans réel bond graphique.

Lire la suite...
SoiZigDu29
SoiZigDu29
MP
le 10 juin à 10:09

Vivement demain https://www.noelshack.com/2021-23-4-1623312575-1515778014-risicafe-ps-2.png

Lire la suite...
PoilDeCurotte
PoilDeCurotte
MP
le 10 juin à 09:33

"De plus, le framerate cappé à 30 FPS rapproche l'expérience de visionnage de ces cuts-scenes d'un film d'animation, généralement diffusé à 24 FPS."

C'est vraiment une blague ça dans le test..

Lire la suite...
G_E74
G_E74
MP
le 10 juin à 08:35

Si ce jeu est un je Next Gen, nous avons du soucis à se faire pour les 10 ans à venir.
Je pense que nous sommes sur un jeu PS4 booster Next Gen, je l'espère sincèrement.

Lire la suite...
fatpunkslim93
fatpunkslim93
MP
le 10 juin à 08:20

Non, certainement pas vu que c'est un jeu ps4, les jeux next gen ne sont pas arrivés encore

Lire la suite...
Top commentaires
Lady_Dimitrescu
Lady_Dimitrescu
MP
le 08 juin à 16:02

Je m'installe, hâte de voir le sel de la bousaille :content:

Lire la suite...
jellypng
jellypng
MP
le 08 juin à 17:16

Sony qui met plus de baffes cette année que Floyd Mayweather hier soir :rire:

Lire la suite...
Meilleures offres
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Rakuten PS5 59.90€ Amazon PS5 61.99€ Fnac PS5 69.99€ Fnac Marketplace PS5 76.92€ Fnac Marketplace PS5 79.99€
Marchand
Supports
Prix