CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus Hardware
    • Bons plans
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • Tout JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • SAMSUNG
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Fortnite
    • FUT 21
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Good Job!
  • Switch
Vidéos
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
8 210 vues
Vidéo test Good Job! : devenez le meilleur des pires employés
Profil de K-miye,  Jeuxvideo.com
K-miye - Journaliste jeuxvideo.com

Petite surprise dévoilée lors du dernier Nintendo Direct Mini, Good Job est sorti instantanément sur la Switch. Avec son gameplay facile à appréhender et une bonne dose de fun, ce jeu de réflexion et d’adresse semble cumuler tout ce qu’il faut pour devenir un nouvel incontournable sur la console hybride de Nintendo. Nous y avons joué, voici notre avis.

En lançant une première partie, la séquence d’ouverture donne directement le ton : c’est votre premier jour dans la grande entreprise de votre père. Ce dernier a eu beau tenter de vous former dès votre plus jeune âge, vous êtes inaptes, maladroit, autrement dit vraiment pas doué pour quoique ce soit. À vous d’essayer de trouver votre place dans les différents services de la boîte et gravir les échelons pour arriver au sommet de la hiérarchie.

En tout, vous aurez 8 étages à valider, chacun comprenant quatre niveaux de puzzle à résoudre. Pour être plus précise, il existe pour chaque département trois stages qui permettent d’apprendre quelques mécanismes. Mécanismes qui seront indispensables à maîtriser pour obtenir une promotion, débloquer et réussir un quatrième niveau qui servira de passe droit pour l’étage supérieur. Les missions sont celles que vous pourriez recevoir dans votre travail : rebrancher la borne Wi-Fi, remotiver les troupes, déplacer des colis ou encore déplacer des bureaux. Cela a l’air simple dit comme ça, mais c’est sans compter sur les idées diaboliques des level designers.

Le gameplay se montre particulièrement instinctif. Il s’agit là véritablement d’un jeu très facile à prendre en main. La difficulté se place plutôt du côté de la maîtrise des déplacements de son avatar. En cela, nous pourrions rapprocher la physique du jeu de celle d’un Overcooked par exemple. Difficile de prévoir avec précision comment chaque objet va se mouvoir, d’autant plus que tout a tendance à glisser sur le sol. Il faut prendre garde aux câbles, aux objets fragiles, mais qui ont, évidemment, une forte valeur marchande. Car oui, vous allez être noté sur votre rapidité, mais aussi sur le nombre d’objets que vous aurez épargné ou pas et du coup, les frais engendrés par votre maladresse.

Cependant, ce système de sous note ne vous pousse pas véritablement à faire tant attention que cela au matériel. C’est la note sur la durée qui prime. Donc, que vous entrepreniez une stratégie pour ne rien casser et faire preuve d’une attitude corpo ne va pas tellement vous récompenser. Et si au début on a tendance à faire attention, on finit par casser des murs sans scrupules pour aller plus vite et améliorer son scoring. Seul votre égo vous poussera chercher la méthode la plus intelligente.

La plupart des niveaux sont amusants à parcourir, mais certains ne demandent qu’à répéter les mêmes actions. L’attente se plaçait aussi beaucoup du côté du multijoueur, mais malheureusement, nous avons été un peu déçus. En effet, malgré son nom “coopération”, ce mode ne pousse justement pas à coopérer. Chacun a tendance à partir dans son coin sans prêter attention à l’autre. Comme il s’agit d’inviter un deuxième joueur dans sa partie principale, cela peut être une bonne solution pour avancer plus vite et améliorer ses scores. Mais le niveau de fun est très bas. On avait envie de se chamailler sur le canapé et se retrouver dans des situations encore plus absurdes qu’en solo, mais ça n’a pas pris.

Good Job ! est un titre sympathique qui profite surtout de la lumière de Nintendo pour exister sur le catalogue de la Switch. En solo on ne s’ennuie et l’envie d’enchaîner les parties se fait ressentir, le jeu peut être terminé sans trop de peine en six heures de jeu. Côté rejouabilité c’est vrai qu’il peut être intéressant de revenir à deux pour améliorer ses scores ou essayer d’autres méthodes, mais l’amusement et la surprise risquent de s'essouffler bien vite.

Retrouvez notre test complet de Good Job!

Switch Nintendo Simulation Puzzle-Game
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
snake829x2
snake829x2
MP
le 31 mars 2020 à 17:23

Ce jeu méritait il un test ?

Lire la suite...
La vidéo du moment