Menu
Animal Crossing : New Horizons
  • Switch
Vidéos
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Small playerBig playerCréer un contenu
Chargement du lecteur vidéo...
Gameplay Animal Crossing : New Horizons, ou l'illusion de liberté
11516 vues
Switch
Partager sur :

S'il y a bien un jeu où on est libre de faire ce que l'on veut, c'est bien Animal Crossing. Cette simulation de vie ne vous impose pas grand chose il est vrai, vous laissant vaguer à vos occupations, que ce soit la pêche ou l'aménagement de votre île. Mais est-on réellement libre dans Animal Crossing ? Ce sentiment n'est-il qu'une illusion ? Nous analysons pour vous le rapport à la liberté dans Animal Crossing : New Horizons.

Le principe d’Animal Crossing est assez simple : vous débarquez dans une petite ville ou, pour le dernier épisode New Horizons, sur une île plus ou moins vierge. Un fois installé, un large choix s’offre à vous pour améliorer le confort de vie des habitants. Cela passe notamment par le développement de services, commerces et l’arrivée de nouveaux résidents. Cependant, il y a une règle qui vaut pour l’ensemble de la série : vous n’avez aucune obligation. La liberté d’action et de non action est au coeur même du jeu et c’est aussi cette souplesse qui a fait le succès de la saga. Mais voyons ensemble quelles en sont les limites et comment, avec New Horizons, cette illusion tant un peu plus à se fissurer.

Dans Animal Crossing, il n’y a pas de niveaux, pas de points de vie, ni de fin et votre nonchalance ou fainéantise n’apporte aucun malus ou game over. C’est une simulation de vie où il est impossible de perdre et de mourir. Le pire qui puisse arriver c’est de tomber dans les pommes suite à la piqûre d’une guêpe ou la morsure d’une tarentule. Sur Switch, c’est grâce au programme évasion que vous débarquez sur une île déserte pour débuter votre meilleure vie. Un peu à l’image de Stardwey Valley, on oubli les soucis de la vie quotidienne, l’agitation de la ville (pour ceux qui vivent à la ville) pour retourner à l’essentiel, renouer avec la nature. Dans ce petit coin de paradis, vous faites ce qu’il vous plaît.

Totalement libre de vos mouvements, rien ne vous force à suivre les suggestions de Tom Nook ou les requêtes de certains habitants. Si vous préférez vous concentrer sur la décoration de votre chez vous, si vous trouvez plaisir à simplement prendre soin de vos fleur et aménager l’île, si vous préférez dessiner des motifs pour vos vêtements ou alors remplir le musée, ça ne tient qu’à vous. Vous n’êtes même pas obligé d’entretenir de relations avec vos voisins. Voilà comment il est possible aussi, de vivre dans Animal Crossing : sans pression et rester maître de ses actions. Voilà en tout cas la promesse faite par le jeu.

C’est en cultivant cette impression de liberté, que le jeu vous fait croire que vous choisissez chacune de vos actions délibérément. Et pourtant, ce dernier tente vous amener dans une direction bien précise. Cela est d’autant plus vrai dans le dernier opus, avec l’apparition du NookPhone et ses Miles Nook. Avec les notifications que vous recevez, vous savez quand vous avez réussi à remplir un objectif, même quand vous n’avez pas cherché à le faire. Cela vous donne expressément envie de consulter l’application en question. Il y a toujours eu des joueurs hardcore qui ont voulu tout faire dans Animal Crossing. Maintenant que presque tout est indiqué par le biais de ces objectifs, et qu’il y a des récompenses claires et précises à la clé, difficile de ne pas se sentir un peu poussé pour tous les accomplir. La satisfaction est grande de se voir gratifié par des points Nook Miles, jour après

Remplir les objectifs et répondre aux demandes de Tom Nook ou encore Meli et Melo apportent aussi plus de contenus. Vous débloquez des fonctionnalités, pour la plupart novatrices et indispensable à l'intérêt de ce nouveau titre. Car oui tout n’est pas disponible dès votre arrivée sur l’île. Le jeu se gagne si vous bossez dur chaque jour. De la monnaie à gagner, des petites missions quotidiennes, de l’attente… cela rappelle un peu les free-to-play sur mobile, une technique qui nous force un peu chaque jour à revenir.

Vous engagez des travaux sur l’île, financer des constructions comme des ponts et des rampes, apprenez des plans de bricolage pour fabriquer toujours plus de mobiliers et autres pour l’ensemble de l’île, vous faites agrandir les commerces en devenant un client irréprochable, lancez des permis de construire pour les nouveaux habitants… Finalement, vous n’avez beau n’être que délégué insulaire, c’est bien vous qui travaillez pour tout le monde, personne ne va lever le petit doigt pour vous aider. Si vous voulez donc faire évoluer votre île et accéder à toutes les fonctionnalités dont les plus intéressantes, il va falloir se retrousser les manches et passer à la caisse.

Travailler pour ensuite tout re dépenser en vêtement, travaux, prêt immobilier. Un cercle vertueux ou vicieux dont on ne voit jamais le bout. Ce cher Tom Nook a le sens des affaires et c’est lui qui vous mène à la baguette et à l’oeil pour vous pousser à accomplir à sa place tout ce travail à peine rémunéré. Le cadre est peut-être idyllique, les prêts immobiliers sont à taux 0, vous n’êtes pas pressé par des dead line mais reste que pour profiter pleinement du jeu, on vous donne l’illusion de la liberté alors que vous finissez par vous soumettre à de nombreux travaux pour ensuite sans aucune limite, dépenser et enrichir ceux qui déjà tiennent déjà l’économie. On vous félicite aussi également si vous vous mettez à la spéculation en investissant dans le navet.

Avouons que cela a comme un relent de capitalisme et poussons un peu le bouchon, d’esclavagisme moderne. Certains diront qu’on le choisit mais quoi qu’il en soit, l’idée de vivre librement sur son île reste qu’une illusion, balayée par ces procédés que nous avons vu précédemment. Effectuez-vous les tâches par pur plaisir de les faire, ou dans l’espoir de se voir récompenser, imaginez-vous un après, une sorte de retraite après tant d’efforts ? Peut-être, mais cela marquerait aussi la fin de la partie.

Et vous, comment voyez-vous Animal Crossing ? Plutôt vacances de rêves ou travail camouflé ?

Retrouvez notre test d'animal crossing : new horizons

Retrouvez notre vidéo test d'animal crossing : new horizons

Mis à jour le 28/03/2020 à 10:38
Profil de K-miye,  Jeuxvideo.com
Par K-miye, Journaliste jeuxvideo.com
MPTwitter
Nintendo Switch Aventure Gestion Sandbox Nintendo Fantastique
Commander Animal Crossing Switch
Switch
Amazon
44.49 €
Toutes les offres

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Lockos
Lockos
MP
le 29 mars à 14:59

Ça fait deux articles que je vois ici complètement tachés par le bias (avec le premier sur le nook phone y'a quelques jours). On commence à savoir comment ça marche maintenant sur JVC quand vous vous fixez pour objectif de descendre un jeu..Petit rappel : le vrai journalisme, c'est l'objectivité avant tout, juste comme ça.

Lire la suite...
deathnight2
deathnight2
MP
le 29 mars à 12:44

Je comprends toute ces questions, mais étant nouveau sur AC c'est intéressant de se faire guider un peu, c'est pas pour autant que je foncé pour remplir le nook phone
Mais c'est agréable de voir le matin tout ce qui a changé dans la nuit, et ce côté matin de Noël je ne changerai pas la date pour le garder.
Petit coup de gueule un peu, car au début on a la hype et très envie de jouer et que c'est au début qu'on est le plus limité.

Lire la suite...
crazymana
crazymana
MP
le 28 mars à 16:43

Et bien, quelle théorie !

Lire la suite...
Haleksey
Haleksey
MP
le 28 mars à 13:53

Sincèrement je ne comprends pas pourquoi autant de méchanceté et d'irrespect dans les commentaires. K-miye, je te tire mon chapeau de ne pas être dégoûtée chaque fois que tu sors un article vu comment la communauté de ce site est cancer. Tu viens d'arriver, ça doit être difficile de prendre du recul.
Là où certains voient pas l'intérêt de ton article, je le trouve très parlant au contraire, on voit que tu joues à Animal Crossing depuis longtemps et que tu connais l'univers. Et pour une fois on a affaire à une journaliste qui sait de quoi elle parle ! Je sais pas comment les gens peuvent voir le contraire.

Cet article et celui du NookPhone je les trouve très pertinents justement parce que tu soulèves un problème arrivé avec ce dernier opus.
À long terme le jeu pourrait en patir et ce qui fait la marque de fabrique de la saga pourrait disparaître (c'est à dire : La détente.).
Mais quand on voit que la communauté du jeu est de plus en plus à se mettre à tricher, farmer pour avoir le plus possible en moins de temps, rien d'étonnant. En fait je pense que le côté capitaliste ne vient même pas du jeu en lui même, mais des demandes de la communauté. (parce que pour le coup les ajouts de New Horizons ont été des choses très demandées, notamment le fait d'avoir des objectifs définis.). Sur les groupes dédiés au jeu j'en vois beaucoup dire qu'ils ont plus rien à faire car ils ont fini leur ville (en trichant avec l'heure évidemment.). Ben ces gens là n'ont pas du tout compris le principe du jeu.
J'ai l'impression que la moitié des joueurs jouent en jeu en fait juste pour en voir le plus possible sans réellement en profiter.

Cette mentalité de "qui en aura le plus vu" est plutôt un problème sociétal malheureusement, on retrouve ça partout. Les gens ne veulent plus approfondir ni apprécier, juste survoler le plus de choses possibles. Et rien d'étonnant à ce même un jeu comme Animal Crossing en soit touché.

J'en conclus d'ailleurs que vu le niveau des commentaires ici, ça reflète bien le nombre de personnes incapables de creuser une réflexion.

En tous cas, bon courage à toi et sache que y a toujours des gens qui respectent le travail de journaliste :)

Lire la suite...
vance640
vance640
MP
le 28 mars à 12:54

tres bon point de vue..De toute façon a partir du moment ou il y a un objectif dans un jeu cela passe toujours par le capitalisme...Je connais aucun jeu qui fonctionne autrement

Lire la suite...
giboultou
giboultou
MP
le 28 mars à 02:37

Il faut arreter de rendre Nook et ses dettes comme une malediction ou de le prendre pour un grot mechant qui est la pour juste vous voler votre fric. Vous auriez prefere qu'il vous laisse dormir dehors dans un sac de couchage ? XD Si dans la vrai vie je pouvais payer mon appart APRES l'avoir recu et continuer de payer a n'importe quel moment ca serait le paradis puree. Le pauvre raton laveur, il a besoin de gagner sa vie aussi, surtout apres tout ce qu'il a souffert dans sa jeunesse. C'est un bon gars, et dans la vrai vie et le veritable capitalisme y'en aurait peu qui serait pres a vous offrir autant de services

Lire la suite...
Artichaudiere
Artichaudiere
MP
le 28 mars à 02:10

Ahaha je suis totalement d'accord avec la vidéo ! Je l'ai acheté et si je devais expliquer le capitalisme sale à un enfant je lui ferait jouer à ce jeu, tu arrives sur l'île déjà on te fout un prêt surprise à rembourser, puis on te demande d'aller piller les îles voisines pour vendre les ressources aux Ratons-Laveurs, c'est bien simple depuis que je joue à ce jeu je pille et plante des champs de palmiers, je suis devenu Bolloré sauf que c'est pas moi qui touche l'argent

Lire la suite...
aswered
aswered
MP
le 27 mars à 23:45

Je trouve que faire de la politique dans un gameplay d´un jeu n´est pas sérieux et c´est un manque de respect envers les joueurs qui sont venu voir un GAMEPLAY dans un site dédié aux jeux-vidéos. Ils ne sont pas venue entendre quelqu´un faire l'apologie du mouvement ouvrier (toujours respectable comme chaque point de vue) Mais il ne s'agit pas de l'endroit où donner son opinion vis à vis de ça.
J'espère au moins une rectification de la vidéo ainsi que des excuses.

Lire la suite...
CosmikuDoggo
CosmikuDoggo
MP
le 27 mars à 22:32

C'est chaud quand même, se retrouver à voir des articles comme ça parler d'un jeu vidéo comme si c'était de la politique. On se croirait sur Twitter avec tous les rageux sur tous les sujets sensibles possibles et imaginables. :hap:

Lire la suite...
Brutalpolo
Brutalpolo
MP
le 27 mars à 19:06

Je ne suis pas sûr que Stardew Valley et Animal Crossing soient si comparables que ça. Il y a bien sûr des similitudes évidentes mais dans SV, déjà, on est pris par le temps : une journée a bel et bien une fin et si on ne va pas se coucher avant l'heure fatidique (minuit, de mémoire), on a des malus pour la journée du lendemain.
Il y a aussi toutes les histoires liées à l'agriculture, pour lesquelles encore une fois le timing est important : on ne plante pas n'importe quoi à n'importe quelle saison, il faut faire attention à la revente de ce qu'on aura cultivé (pas planter trop tard dans la saison par exemple), etc.
Après, j'imagine que cela dépend des joueurs et de leur façon d'appréhender le jeu mais en ce qui me concerne, avec deux amis on joue de temps en temps à SV et on essaye de bien développer notre ferme avec des champs cultivés et des animaux à gérer, et cela prend du temps.
Et que dire des missions dans les mines, avec encore une fois le temps à gérer en plus de notre barre de vie + notre énergie, les ennemis toujours plus costauds etc ?
Animal Crossing est nettement plus chill, en définitive :)

Lire la suite...
Top commentaires
jssv
jssv
MP
le 27 mars à 15:09

C'est un jeu vidéo... c'est tout. Les promesses de liberté, vous les inventez. ACNH, c'est comme tout autre jeu ; un passe temps. Du divertissement. Et donc oui, une illusion. Franchement, ce genre d'analyse inutile... c'est dénoncer pour dénoncer. Cette phrase est une blague : "Avouons que cela a comme un relent de capitalisme et poussons un peu le bouchon, d’esclavagisme moderne.". J'applaudis. Tu nous fais la même, avec une vrai analyse, et un vrai sujet ? Genre, je sais pas... bah tiens, sur les personnes qui, dans la vraie vie, ont construits pour trois fois rien l'ordinateur et ses composants, qui t'ont permis de pondre ce torchon ?

Pathétique de "parler" de capitalisme quand, sous le même article, un lien Cdiscount nous invite à acheter le jeu.

Vous vous faites soit vraiment ****, soit les stagiaires sont en roues libres.

Lire la suite...
Spark1978
Spark1978
MP
le 27 mars à 14:44

Le nombre de personne ici qui ne connaissent pas du tout la franchise et qui du coup se base sur ses graphismes enfantin pour le cataloguer de jeu pour enfant ---> LOL

Franchement ravaler votre venin et vos préjugé et tenter l'expérience, vous pourriez changer d'avis

Lire la suite...