CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Soldes
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • Soldes
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Soldes
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
Vidéos
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Doom Eternal : Tout ce qu'il faut savoir sur le nouveau boss du Fast-FPS
126 993 vues
Vidéo test Doom Eternal : Tout ce qu'il faut savoir sur le nouveau boss du Fast-FPS
Profil de Panthaa,  Jeuxvideo.com
Panthaa - Journaliste jeuxvideo.com

Revenu des enfers, le Doom Slayer, chasseur de démon depuis 1993, signe une nouvelle son grand retour, 4 ans son dernier combat en date. Doom Eternal débarque donc en ce mois de mars 2020 et perfore la concurrence par un récital de violence, saupoudré de métal, dont la nervosité n’a désormais plus de secret pour le studio id Software. C’est en quelques sortes la master version du concept proposé à travers l’épisode de Doom datant de 2016 et il est quasi-impossible de l’imaginer plus réussie…

Dans Doom eternal, on va évidemment flinguer, occire, exploser, trucider du démon de tous types, des plus simples aux plus coriaces, mais on va aussi voyager, faire pas mal de grimpette, et en apprendre plus sur l’apocalypse qui guette l’humanité… Une activité de circonstance.

Car oui, loin d’être un simple shooter bas du front, Doom Eternal est une véritable croisade, de la Terre jusqu’aux enfers, du monde des Sentinelles jusqu’aux bases reculées de Phobos, la célèbre lune de Mars. On va voyager, explorer, et vivre en somme la Vida Loca du chasseur de démon, retraçant un récit quasi-biblique dont on obtiendra des bribes d’informations et divers croquis en parcourant les niveaux. Et pas de craintes si vous passez à côté de pages de votre bouquin d’histoire du moment, puisque vous pourrez refaire les niveaux par la suite. Comment ? Tout simplement en partant de la Forteresse, votre hub dans Doom Eternal, qui propose de l'entraînement, des améliorations, quelques easter eggs et autres tenues alternatives qu’on prendra plaisir à essayer avant de repartir au combat...

Plus beau, sans pour autant crever l’écran, mais surtout plus rapide, plus aérien et plus varié : ce second épisode de la recette Doom 2016 est un quasi sans-faute, terriblement fluide et foncièrement équilibré. Entre les séquences d’action frénétiques, les petites énigmes et les phases de plateformes qui permettent de souffler un peu : on dévore les 15 à 20 heures de contenu sans se poser de question, en appréciant la B.O. signée Mick Gordon, et en se posant de temps en temps pour admirer les panoramas et la direction artistique qui pour le coup s’est bien plus lâchée qu’en 2016 où on avait l’impression d’être dans un film de Jeunet ou Caro, oscillant constamment entre le orange ocre et le vert-bleuté. Ici, les niveaux se suivent sans trop se ressembler et mis à part une petite baisse de régime sur le second tiers, le tout se tient très bien, offrant des boss aux combats intéressants et un move set totalement dingue, qu’on masterisera du début jusqu’à la fin en se demandant par moment comment notre cerveau arrive à suivre ce qui se déroule à l’écran.

Au passage, si vous ne connaissez pas la clé de la réussite dans Doom, les combats sont un peu plus malins qu’ils n’y paraissent car vos ennemis sont aussi votre ressource. Les glorykill redonnent de la vie, le lance flamme fait pleuvoir l’armure et la tronçonneuse redonne des munitions. De quoi s’imposer une petite gymnastique cérébrale tout en dézinguant à tout va, ciblant les points faibles de vos ennemis, et faisant attention à l’environnement et à votre HUD qui indique de quoi vous manquez. Et oui, pas si bête que ça finalement...

Voilà donc pourquoi nous avons adoré Doom Eternal, une aventure prenante qui nous a transformé l’espace de quelques heures en dieu de la guerre, en pleine transe destructrice. En attendant de pouvoir tester le multijoueur, sur lequel nous reviendrons à l’écrit, cette campagne solo est à savourer sans modération...

Doom Eternal sortira le 20 mars 2020 sur PC, PS4 et Xbox One

PC PS4 ONE Bethesda Softworks id Software FPS Shooter
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Cpia Cpia
MP
Niveau 10
le 20 mars 2020 à 17:11

Pour ceux qui ne savent pas trop à quoi s'attendre... long test d'un vieux fan de FPS :)

(warning, l'accent australien, c'est spécial ^^ mais au moins, il s'attarde sur l'essentiel :) )
https://www.youtube.com/watch?v=18RpqvNbJaI&t=886s

Lire la suite...
Meilleures offres
Achetez vos jeux au meilleur prix :
- Dispo sur PC - 17.99€
ONE 16.17€
Marchand
Supports
Prix
La vidéo du moment