Menu
Resident Evil VII : Vidéos interdites Vol.2
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Tous les jeux / Jeux Action / Derniers tests jeux vidéo / Resident Evil VII : Vidéos interdites Vol.2 /

Test du jeu Resident Evil VII : Vidéos Interdites, Vol 2 - C'est pas encore ça !

Resident Evil VII : Vidéos interdites Vol.2
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Logan
L'avis de Logan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
17 février 2017 à 18:41:46
09/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (5)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
10.2/20
Test Resident Evil VII : Vidéos Interdites, Vol 2 - C'est pas encore ça !

Si depuis quelques années, les éditeurs optimisent grandement la longévité de leurs titres via divers DLC, on peut dégager deux tendances. D'un côté, certains développeurs peaufinent ces fameux contenus (que ce soit d'un point de vue qualitatif ou quantitatif) afin d'offrir aux joueurs une nouvelle expérience de jeu tandis que d'autres profitent davantage du nom de leur franchise pour sortir divers DLC manquant d'ambition. Si les premières Vidéos Interdites de RE VII semblaient s’intégrer d'elles-mêmes dans la seconde catégorie, le second contenu téléchargeable nous donne malheureusement la même impression.

Usant du concept intéressant des VHS du jeu original (qui nous permettaient de revivre des événements antérieurs à la trame principale), le Volume 2 des Vidéos Interdites intègre lui aussi deux nouvelles cassettes ou plutôt une cassette et demie comme nous le verrons un peu plus loin. Le tout étant, à l'instar du Vol. 1, saupoudré d'un nouveau mode de jeu renvoyant à l'anniversaire de Jack, le patriarche de la famille Baker, on était donc en droit de se frotter les mains, ne serait-ce que pour avoir l'occasion de replonger dans cette Amérique profonde des plus cauchemardesques.

Quand de bonnes idées sont totalement sous-exploitées

Resident Evil VII : Vidéos Interdites, Vol 2 - C'est pas encore ça !

En récupérant ce Volume 2, on a donc la bonne surprise de trouver non pas une mais deux cassettes inédites même si on aura tôt fait de déchanter. En effet, celle estampillée «21» lorgne davantage vers le mini-jeu que vers un nouveau pan de l'histoire. Ainsi, on y incarne le cameraman Clancy, se retrouvant à une table de blackjack face à un inconnu cagoulé. Outre ce postulat de départ pour le moins incongru, la petite subtilité vient du fait que vous et votre compagnon d'infortune êtes attachés à votre chaise et que l'une de vos mains est retenue prisonnière dans un appareil de torture. Vous l'aurez peut-être compris mais ce qui va suivre s'annonce pour le moins macabre car fomenté par le benjamin de la famille autrement dit Lucas. Pour faire court, on est en pleine version «torture porn» du célèbre jeu de cartes puisqu'à chaque fois que vous perdrez une manche, vous ou votre adversaire perdrez un doigt, se prendrez une décharge mortelle (dans la seconde manche) ou bien carrément la tête dans la dernière partie de ce jeu mortel.

Resident Evil VII : Vidéos Interdites, Vol 2 - C'est pas encore ça ! Resident Evil VII : Vidéos Interdites, Vol 2 - C'est pas encore ça ! Resident Evil VII : Vidéos Interdites, Vol 2 - C'est pas encore ça !

Déjà présent en filigrane dans la deuxième partie du jeu original, l'influence de SAW explose ici au grand jour, Lucas tenant la place d'un Jigsaw plus pervers que jamais. Dans les faits, l'idée est donc marrante mais le hic vient du fait que l'action se résume simplement à demander ou non des cartes pour arriver le plus prés possible de 21 et ainsi battre votre adversaire pour tenter de rester en vie. Si quelques subtilités (des atouts permettant de modifier vos tirages et ceux de votre adversaire) viennent pimenter un peu les choses, l'intérêt d'une telle séquence est assez limitée d'autant qu'on aurait aimé la voir intégrée de base dans l'aventure principale et non sous forme de DLC.

Resident Evil VII : Vidéos Interdites, Vol 2 - C'est pas encore ça !

Concernant la cassette «Filles», le constat est quelque peu similaire. L'idée excitante d'incarner Zoe avant les événements de RE 7 est ainsi court-circuitée par un manque d'ambitions assez flagrant, le tout se résumant rapidement en une partie de cache-cache entre la jeune femme et son père et sa mère récemment «pervertis» par Evelyne que Jack ramène au tout début du chapitre. Frustrant d'autant que l'idée de base (découvrir la famille Baker et leur demeure avant que ne commence le cauchemar) est balayée d'un revers de la main par une histoire ne prenant même pas le temps de s'intéresser le moins du monde à leur vie de tous les jours, leurs relations ou même leur situation géographique assez atypique. De fait, après cinq petites minutes, les ténèbres s'abattent sur les Baker et Zoe devra alors échapper à sa propre famille. Moins travaillé que le contenu La Chambre du Vol. 1, la fuite de Zoe reste somme toute basique et use des mêmes mécanismes (à quelques détails près) que ceux de la cassette mettant en scène Marguerite. Scripté et court, cette VHS propose néanmoins plusieurs fins et donc une certaine rejouabilité.

Resident Evil VII : Vidéos Interdites, Vol 2 - C'est pas encore ça ! Resident Evil VII : Vidéos Interdites, Vol 2 - C'est pas encore ça ! Resident Evil VII : Vidéos Interdites, Vol 2 - C'est pas encore ça !

Reste le mode 55ème anniversaire de Jack dans lequel vous devrez nourrir papa Jack en allant récupérer des aliments pour faire grimper sa jauge de satisfaction. Plus vous serez rapides et plus votre score grimpera, l'idée étant bien entendu d'exploser ce dernier dans l'un des six niveaux disponibles. Bref, du scoring pur et dur dans des décors issus de l'aventure principale pour un résultat peu probant qui s'adresse à... à... et bien, on se demande encore à qui.

Resident Evil VII : Vidéos Interdites, Vol 2 - C'est pas encore ça ! Resident Evil VII : Vidéos Interdites, Vol 2 - C'est pas encore ça ! Resident Evil VII : Vidéos Interdites, Vol 2 - C'est pas encore ça !

Au final, vous aurez compris qu'une partie du contenu de ces nouvelles vidéos interdites conserve un certain intérêt mais aurait gagné à être proposé en tant que bonus durant l'aventure principale et sûrement pas via un DLC vendu trop cher. Second coup d'épée dans l'eau donc en espérant que le chapitre gratuit avec Chris rattrape le coup.

Les premières minutes de la VHS "Filles"

Points forts

  • L'idée de départ du chapitre Filles est très bonne..
  • L'ambiance du contenu «21»

Points faibles

  • … Mais complètement sous-exploitée
  • Le contenu «21» qui fait davantage office de mini-jeu à la réal un peu plus chiadée
  • Le mode «55ème anniversaire de Jack», inintéressant au possible
  • On fait le tour du contenu en moins de deux heures
  • Le prix totalement abusé de 14,99€

Sans grande surprise, ce Vol. 2 des Vidéos interdites suit le chemin tout tracé par le précédent en optant pour un contenu peu ou pas adapté aux attentes des fans du jeu de base. Etrange et frustrant puisqu'en soi, deux contenus (21 et Filles) ont un potentiel mal exploité. Ne reste ainsi que quelques soupirs remplaçant au pied levé les frissons de l'opus original pour un «reboot» de série qui avait pourtant bien débuté. Croisons les doigts pour que les développeurs se reprennent avec le chapitre dédié à Chris ou le 3ème contenu payant en tirant partie des errances des deux premiers DLC.

Note de la rédaction

9
10.2

L'avis des lecteurs (5)

Lire les avis des lecteursDonnez votre avis sur le jeu !
Profil de Logan,  Jeuxvideo.com
Par Logan, Journaliste jeuxvideo.com
MP
PC PS4 ONE Action Survival-Horror Capcom
Dernières Preview
PreviewWeird West : Un jeu de rôle action à la sauce western surprenant par les créateurs de Dishonored 28 juil., 15:00
PreviewDice Legacy : un étonnant mélange de gestion, de survie et de dés 23 juil., 09:01
PreviewBattlefield 2042 : Le mode Portal est la promesse enivrante d'un contenu communautaire gigantesque 22 juil., 20:00
Les jeux attendus
1
Battlefield 2042
22 oct. 2021
2
The Legend of Zelda : Breath of the Wild 2
2022
3
Elden Ring
21 janv. 2022