Menu
Monster Hunter Generations
  • 3DS
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Tests de jeux sur 3DS / Monster Hunter Generations sur 3DS /

Test du jeu Monster Hunter Generations - Une nouvelle approche de la chasse ? sur 3DS

Monster Hunter Generations
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de mrderiv
L'avis de mrderiv
MP
Journaliste jeuxvideo.com
12 juillet 2016 à 15:02:01
17/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (52)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.6/20
Fnac Marketplace 3DS 7.95€ Rakuten 3DS 10.14€ Cdiscount 3DS 11.53€ Rakuten 3DS 11.98€ Amazon 3DS 12.98€ Rakuten 3DS 14.98€
Marchand
Supports
Prix
Voir toutes les offres
Test : Monster Hunter Generations - Une nouvelle approche de la chasse ?
3DS

Monster Hunter Generations : La chasse commence

Chargement du lecteur vidéo...
Partager sur :

Monster Hunter Generations est la dernière itération de la série à succès de Capcom. Longtemps jeu de niche en occident et énorme succès au pays du soleil levant, la tendance s’est progressivement inversée au fil des sorties sur PSP, Wii, Wii U et 3DS. Au Japon, Monster Hunter Generations est sorti en novembre dernier sous l'appellation Monster Hunter X. À ne pas prononcer comme la lettre de l'alphabet ou comme le chiffre romain 10, le X se traduit par "Cross" au pays du Soleil-Levant, comme Cross-Générations. Ce nouvel épisode est, en effet, tout entier pensé comme un immense hommage aux passifs de la saga. Avec le retour de monstres et de zones emblématiques de la franchise, Capcom titille la nostalgie des vieux briscards de la chasse, mais n’en oublie pas pour autant d’apporter une bonne dose de nouveautés afin de ne pas sombrer dans le simple best-of. À défaut de se positionner en tant que cinquième épisode de la série à succès, ce nouvel opus débarque cette semaine sur nos consoles Nintendo 3DS. En route pour la chasse !

Bande-annonce Monster Hunter Generations

Chargement de la vidéo

Nostalgie assumée

L’aspect hommage de cet épisode se fait ressentir tout au long de la progression. Si le joueur débute son périple de jeune chasseur dans le nouveau village de Berhna, il aura tôt fait de débloquer l’accès à trois autres hub tout droit issus des premiers jeux de la saga. Monster Hunter Generations (MHG) n'hésite pas à remettre au goût du jour de nombreuses zones emblématiques des quatre précédentes générations du jeu. Paisiblement perché au cœur des montages enneigées, le village de Pokke fait son retour depuis Monster Hunter Freedom 2. Il est secondé par le tout premier village apparu dans le jeu : Kokoto (Monster Hunter 2004,PS2) et par Yukumo (Monster Hunter Portable 3rd, 2010 PSP). Il en va de même pour la plupart des zones de chasse tout droit venues du passé de la série. Néanmoins, les zones de la 1ère, 2ème et 3ème génération de retour dans ce MHG ont été mises à jour avec l'ajout d'un peu de relief pour concorder avec la 4ème génération'''. Les vieux de la vieille évolueront donc en terrain connu puisque ce nouvel épisode ne verse pas vraiment dans l'originalité côté dépaysement.

Monster Hunter Generations - Une nouvelle approche de la chasse ?Monster Hunter Generations - Une nouvelle approche de la chasse ?Monster Hunter Generations - Une nouvelle approche de la chasse ?

En dehors de leur aspect esthétique et de quelques donneurs de quêtes exclusifs, les trois villages n’ajoutent rien à l’expérience de jeu, tout le contenu solo du titre reste accessible de façon similaire depuis les quatre HUB principaux. Plusieurs têtes connues viendront régulièrement rendre visite au joueur durant sa progression au fil des six rangs de quêtes de guilde. Plus les heures défilent, plus on se rend compte que ce MHG n’est pas vraiment focalisé sur sa trame narrative. C'est plutôt dommage, car même si le scénario n’a jamais été le point fort de la saga, cet épisode aurait pu mettre en scène sa galerie de personnages emblématiques au sein d’une trame un minimum intéressante à la manière de Monster Hunter 4 Ultimate et de son intrigue centrée sur le virus de Frénésie. Compléter la mince histoire du jeu nous récompense avec un simple clip J-Pop faisant intervenir les différents protagonistes de l'aventure, c'est un peu léger !

Le nouveau village de Bherna et ses Moofas à câliner.

Monster Hunter Generations - Une nouvelle approche de la chasse ?

L'important dans la chasse, c'est le style !

Monster Hunter Generations - Une nouvelle approche de la chasse ?
Les styles de chasse modifient votre façon d'appréhender les combats.

En dépit d'un scénario bien ficelé, Monster Hunter Generation oriente la majorité de ses efforts vers de nouvelles mécaniques de jeu destinées à rendre l'expérience de jeu plus personnalisable que jamais. L’ajout de taille de cet épisode réside dans l’apparition de nouvelles dynamiques de combat portées par les styles et les arts de chasse. Le titre propose désormais quatre styles de chasse accompagnés d’une bonne cinquantaine de techniques spéciales nommées arts de chasse. Ces aptitudes de combat inédites ont été imaginées afin de changer radicalement l'approche des affrontements. Si les styles de chasse modifient le gameplay de chacune des armes, les arts de chasse prennent la forme d’actions spéciales à déclencher après avoir rempli leur jauge par la répétition des attaques. On y trouve un lot de techniques spéciales et variées, certaines communes à tout l'arsenal, d'autres spécifiques à chaque arme. Pose d’une zone de soin pour vous et vos alliés, attaques dévastatrices au rendu visuel travaillé, charge au bouclier, lame de lumière, buff personnel démultipliant la puissance des coups portés, chaque joueur trouvera forcément une approche à sa convenance.

Monster Hunter Generations - Une nouvelle approche de la chasse ?
Les arts de chasse confèrent de puissantes techniques au rendu visuel travaillé

Sur les quatre styles, deux se rapprochent de l’expérience habituelle du gameplay de la saga tandis que les deux autres impactent plus en profondeur notre façon de jouer. Le style de Guilde est le plus simple à présenter puisqu’il ne modifie en rien le gameplay traditionnel du jeu tel que rencontré dans MH4G. Il permet de s’équiper de deux arts de chasse afin d'offrir de nouvelles opportunités offensives et défensives. Afin de contrebalancer la perte de mouvements parfois essentiels à la bonne rotation d’attaques de la plupart des armes du jeu, le style Guerrier est le seul à offrir la possibilité d’équiper trois arts de chasse et accélère le remplissage de leurs jauges. Ne vous laissez pas effrayer par la disparition de certaines attaques, car ce style se montre tout à fait viable avec des outils comme la lance ou l’épée et le bouclier.

Le très apprécié style Voltigeur transforme la roulade en une pirouette plus acrobatique permettant de bondir dans les airs en prenant appui sur un monstre, un allié ou un baril explosif. Le voltigeur peut ensuite déclencher des attaques aériennes capable de renverser la cible. Pour finir, le style Bushido est basé sur de puissantes contre-attaques se déclenchant après une esquive ou un contre bien timé. Bien que les styles aérien et bushido modifient grandement l’expérience de jeu, ils n’offrent en retour qu’un seul et unique art de chasse au joueur afin de contrebalancer leur grande efficacité.

Découvrez nos deux Gaming Live du jeu

Chargement de la vidéo Monster Hunter Generations Gaming Live
Un gameplay en partie renouvelé 1/2
Gaming Live : Un gameplay en partie renouvelé 1/2
Monster Hunter Generations - Un Ludroth en duo 2/2
Gaming Live : Monster Hunter Generations - Un Ludroth en duo 2/2

Plus personnalisable que jamais

Monster Hunter Generations - Une nouvelle approche de la chasse ?
On prend plaisir à découvrir toutes les variantes de gameplay des 14 armes du jeu

Si MH4 introduisait l'Insectoglaive et la Volto-Hache, cet épisode n'ajoute pas de nouveauté en matière d’armement. MHG offre cependant une diversité d’approche sans commune mesure avec tous les précédents opus de la saga. L’épée et le bouclier prennent par exemple une dimension beaucoup plus offensive grâce aux trois arts de chasse du style guerrier, les doubles lames deviennent encore plus dynamiques combinées au style aérien. S’il existe bien entendu des styles mieux appropriés que d’autres pour certains types d’armes et de monstres, les différents changements de gameplay induits par cet ajout de taille confèrent un nouveau degré de profondeur à la licence. Là où Capcom réussit son coup, c’est que chaque nouvelle manière de jouer dévoile son plein potentiel dans des situations différentes. Aucun style n’est réellement plus puissant qu’un autre si l’on considère le jeu dans sa globalité. Le style voltigeur fait des merveilles face aux grands monstres sur lesquels il est très facile de prendre appui alors qu'il montre certaines limites face à la rapidité des petits adversaires. Contre des monstres au comportement aisément prévisible, le style bushido offre une sensation totale de maîtrise de la situation avec ses esquives en mode ninja intouchable.

Monster Hunter Generations - Une nouvelle approche de la chasse ?
Le style aérien est l'un des plus apprécié des joueurs.

Il suffit de se rendre à son coffre personnel dans l’un des villages du jeu pour changer de style de combat et équiper ses différents arts de chasse. Et il y aura de quoi faire tout au long de votre progression puisque le Maestro de Guilde situé dans le village de Bherna vous apprendra régulièrement de nouvelles capacités. Réveiller sa bête intérieure pour doubler tous ses coups pendant deux minutes avec ses doubles lames, parer toutes les attaques pendant quelques secondes à la lance, charger à fond sa jauge spirituelle avec son épée longue ou encore déclencher un méga feu de Wyverne à la lancecanon, ces quelques exemples d’arts de chasse montrent toute l’étendue de cette nouveauté. Capcom aurait cependant pu penser à intégrer un système de sauvegarde de styles et de talents par défaut en fonction des armes équipées car il vous arrivera plus d’une fois de changer d’équipement avant de partir en mission en oubliant de sélectionner votre style de chasse et ses talents associés.

Dans la peau d'un Felyne

Monster Hunter Generations - Une nouvelle approche de la chasse ?
Il est tout à fait possible d'incarner quatre Miaroudeurs en multi.

Une autre des nouveautés de ce Monster Hunter Generations concerne nos compagnons Felynes qui deviennent, pour la première fois, jouables pendant les missions. Le joueur est libre d’alterner entre son personnage chasseur et l’un de ses Felynes appelé Miaroudeur. Quel intérêt me direz-vous ? Ils sont en fait multiples selon les situations. Pour faire simple, jouer un félin est l’une des meilleures façons d’accomplir les quêtes de récolte de matériaux du jeu. Premier avantage, les Felynes ne disposent d’aucune barre d’endurance et peuvent donc sprinter à volonté dans toutes les zones des cartes. Dans le même temps, ils n’ont besoin d’aucun outil particulier pour miner ou pour attraper des insectes, un joli gain de temps de surtout d’argent ! Le Miaroudeur est doté d'un panel d'attaques, de son propre équipement et de techniques spéciales comme des super boomerangs perçants, des attaques combos et la possibilité de contrôler le Chat-Tank des épisodes précédents. Une fois bien pris en main, un Miaroudeur peut se montrer tout aussi efficace qu’un chasseur, de quoi varier encore une fois le plaisir de jeu sur le terrain de chasse.

L'artisanat évolue en douceur
Le système d’amélioration des armes passe lui aussi par la case nouveauté. Il faudra toujours collecter une série de matériaux spécifiques pour faire évoluer ses armes en plus de devoir désormais dépenser des points associés à des composants spécifiques. Par exemple, améliorer une épée longue de base coûtera 2 minerais de fer auxquels il faudra ajouter un nombre défini de points de la catégorie minerais. Le joueur peut donc piocher dans tous ses composants pour parvenir remplir cette fameuse barre de points : les minerais de fer en rapportent 1, ceux de béalite 3, etc. En théorie, cette modification permettrait de réduire le farm de composants rares pour les armes de haut niveau et limiterait les expériences désespérantes de chasses bredouilles. En pratique, le rythme de progression des armes ne semble pas vraiment impacté par cette modification puisqu’il faudra toujours récolter certains matériaux spécifiques pour débloquer leurs rangs supérieurs. Les différentes branches d’évolutions d'armement sont désormais visibles depuis le départ afin d'offrir une planification plus aisée de l'artisanat. L’équipement se montre toujours aussi varié et adopte une table de dégâts revue et corrigée afin de ne pas désavantager une arme par rapport à une autre.

Chouette, un gros monstre !

Monster Hunter Generations - Une nouvelle approche de la chasse ?
Le gracieux et mortel Mizutsune
Côté bestiaire, Monster Hunter Generation propose 71 monstres de grande taille accompagnés de 34 petits à combattre. C’est un peu moins que les 75 de MH4U tout en restant déjà bien assez pour vous occuper durant des centaines d’heures. En bon rappel nostalgique du passé de la saga, cet opus aligne des grands noms issus des quatre précédentes générations : Khezu, Nargacuga, Plesioth, Tigrex, Kirin, Teostra, autant de noms qui parleront forcément aux vétarans de la série. Le pattern de la plupart d’entre eux évolue sensiblement de façon à s’adapter aux nouveautés de gameplay introduites par les styles de combat. Sur les sept nouveaux monstres du casting, quatre font office de créature emblématique de l'épisode : le Gammoth, un puissant mammouth recouvert de neige, l’Astalos, sorte de mélange électrique entre un Seregios et un Rathalos, le Mizutsune, dragon japonais à l’apparence mi-fleur, mi-renard au corps recouvert de bulles de savon et le Glavenus, un puissant dinosaure à la queue en forme de lame enflammée. Si ce nombre de monstres inédits peut sembler assez faible, il ne faut pas oublier que Generations n’est pas destiné à devenir un épisode principal de la saga, il reste avant tout un spin-off.

Monster Hunter Generations - Une nouvelle approche de la chasse ?Monster Hunter Generations - Une nouvelle approche de la chasse ?

Quoi qu’il en soit, les petits nouveaux du bestiaire démontrent encore une fois la maîtrise de Capcom en matière de création de créatures originales. Leur rencontre est unique, leur design inspiré et ils font tous intervenir des mécaniques intéressantes pour le joueur. Le Malfestio, majestueuse chouette géante est par exemple capable d’inverser les contrôles de la console afin de nous mettre quelques bâtons dans les roues. Si le côté aérien des combats est toujours de la partie avec de nombreuses opportunités de renverser les monstres pour les chevaucher, Monster Hunter Generations enterre une fois encore le gameplay aquatique propre à l’épisode 3 Ultimate. Les différents monstres marins rencontrés sont condamnés à rester ici les pieds sur terre. Plesioth, Lagiacrus, Ludroth adaptent donc leur comportement afin de palier la perte de leurs attaques sous-marines. Il y aura forcément des déçus par l’absence de quelques créatures appréciées comme le Fatalis, le Barioth ou encore par la disparition des sous-espèces, remplacées ici par des variantes exotiques. Petite regret aussi concernant le boss final du mode multijoueur qui, sans vous spoiler son nom ou son design, manque de challenge pour se révéler épique à combattre.

Chasse Exotique

Monster Hunter Generations - Une nouvelle approche de la chasse ?
Pas de rang G certes, mais un défi toujours présent sur les grands monstres.

Habitués à ne pouvoir accéder qu’aux éditions "Ultimate" des précédents jeux de la franchise (baptisées G au Japon), nous avions quelque peu oublié que la plupart des versions basiques de Monster Hunter ne disposent pas de rang G afin d’alimenter nos envies de jeu à haut niveau. Faute de rang G donc, l’approche HL de ce Generations se résume à l’apparition d’espèces exotiques nécessitant l’achat de licences spéciales pour être affrontées. Pas de panique, contrairement à l’épisode MH4U, il n’est plus question d’aller farmer en boucle une zone de chasse libre dans l’espoir de looter au hasard une nouvelle quête de monstre. Toutes les missions du jeu récompensent grassement le joueur avec des points de Wycadémie, une ressource à utiliser pour acheter du matériel ainsi que les précieux tickets de monstres exotiques. Ces derniers sont des proies particulièrement plus coriaces que les créatures ordinaires, des versions altérées de monstres connus à la puissance rehaussée et aux mouvements plus nombreux. On parle ici d’un véritable challenge, un défi à la mesure de ce que pouvait être un Rajang niveau 140 dans les quêtes de guilde de l’épisode précédent.

Monster Hunter Generations - Une nouvelle approche de la chasse ?
Un Arzuros Cramoisi, pas le genre de créatures à combattre sans une bonne préparation.
Lagombi, Arzuros, si les versions basiques de ces monstres peuvent être envisagées par le plus néophyte des joueurs, leurs variantes exotiques seront à même de donner de fil à retorde au plus aguéri des chasseurs. Contrairement au simple remplacement de couleur des sous-espèces conventionnelles, l’aspect visuel de ces monstres est plus altéré et leur moveset largement repensé. Réussir à venir à bout de ces différents défis ouvre l’accès aux meilleures armes et armures du jeu. Chaque fois qu’un monstre de ce type est vaincu, il gagne un rang, augmente sa difficulté et permet en retour d’obtenir de meilleures récompenses. Avec un total de 10 niveaux par créature exotique, on retrouve en partie l’esprit des quêtes de guilde de MH4U, le côté aléatoire et hyper répétitif en moins.

Conséquence directe de l’introduction des styles et des arts de chasse, la difficulté globale de cet épisode apparaît en dessous de celle des opus précédents. Plus mobile que jamais, le joueur se montre aussi bien plus apte à adapter son style de combat en fonction de son adversaire. Le jeu n’en demeure pas moins frénétique et engageant, doté d’une réelle intensité lors des rencontres en solo ou en multijoueur et d'une courbe de progression mieux maîtrisée que par le passé. Capcom profite de cet épisode pour dépoussiérer le rendu visuel de la plupart des animations du jeu. Boire une potion déclenche maintenant un effet lumineux vert autour du personnage et les différentes attaques bénéficient d’effets plus appuyés que par le passé. Il en résulte une expérience plus satisfaisante et surtout une approche plus dynamique de l'action. On se demande alors pourquoi le même soin n'a pas été porté sur les cinématiques d'introduction des monstres durant les quêtes. Capcom nous avait pourtant habitués à un bon niveau de mise en scène lors de l'apparition des créatures dans leur environnement naturel. C'est un peu la douche froide ici avec des cinématiques d'une poignée de secondes basées sur un simple jeu de caméra sur la cible.

Monster Hunter Generations - Une nouvelle approche de la chasse ?Monster Hunter Generations - Une nouvelle approche de la chasse ?

Côté technique, on note un avantage certain à faire tourner le jeu sur une New 3DS avec des temps de chargement réduits et des chutes de framerate peu nombreuses par rapport à celles constatées sur 3DS classique. L’ajout de différentes barres d’arts de chasse sur l’écran tactile condamne le joueur à supprimer quelques raccourcis autrefois utiles (inventaire, alertes sur la carte, etc). On espère donc que l’interface globale du titre saura évoluer par la suite afin de s’adapter aux nouveautés de la saga. Mention spéciale à la bande-son du jeu qui ressuscite et surtout réarrange avec brio et nostalgie la plupart des thèmes marquants des quatre précédentes générations.

Les notes
+Points positifs
  • Les styles et arts de chasse, la personnalisation du gameplay
  • Les nouveaux monstres du bestiaire, originaux et réussis
  • Un rappel nostalgique au passé de la série, remis au goût du jour
  • Courbe de progression mieux maîtrisée
  • Jouer un Felyne est à la fois utile et fun
  • Les variantes exotiques des monstres
  • Bande-son envoutante
  • Coop locale et online via wi-fi sans pépins techniques
-Points négatifs
  • Peu de nouvelles têtes au casting du bestiaire
  • Moins fourni en contenu que Monster Hunter 4 Ultimate
  • Une difficulté moins présente que par le passé
  • Les cinématiques d'apparition des monstres, expédiées en quelques secondes
  • Un scénario aux abonnés absents
  • Des chutes de framerate sur 3DS classique

Que penser alors de cet épisode Generations ? Son système de combat enrichi pousse indéniablement la série vers l’avant, elle qui semblait pourtant si frileuse à faire évoluer son concept en profondeur au fil des épisodes. Sous ses airs de simple best-of des quatre précédentes générations, ce nouveau volet est celui qui fait le plus évoluer la série depuis bien des années. Après une tentative abandonnée d'affrontements aquatiques, puis l’ajout réussi de la verticalité dans l’épisode 4, ce spin-off fait souffler un vent de nouveauté sur le gameplay de la saga grâce à l’introduction des styles et des arts de chasse. Toutefois, aussi intéressants qu’ils peuvent l’être, ces ajouts se résument essentiellement à aborder le même contenu que par le passé, mais d’une façon quelque peu différente. Avant tout destiné aux chasseurs vétérans, l'épisode n’a donc pas vocation à révolutionner la série, il est un pas de côté plus qu’un véritable pas en avant sur le chemin emprunté par la célèbre licence de Capcom.

Profil de mrderiv
L'avis de mrderiv
MP
Journaliste jeuxvideo.com
12 juillet 2016 à 15:02:01
17/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (52)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.6/20
Mis à jour le 16/11/2017 à 17:56
Nintendo 3DS Action Capcom Monstres
Dernières Preview
PreviewMonster Hunter Rise : un épisode plein de ressources 26 févr., 09:01
PreviewReturnal : Un Shooter futuriste mortel exclusif à la PS5 26 févr., 06:00
PreviewProject TRIANGLE STRATEGY : Le digne héritier de Final Fantasy Tactics ? 19 févr., 21:08
Les jeux attendus
1
Resident Evil Village
07 mai 2021
2
Mass Effect : Legendary Edition
14 mai 2021
3
Biomutant
25 mai 2021