Menu
Final Fantasy : Brave Exvius
  • Tout support
  • iOS
  • Android
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Jeux RPG / Derniers tests jeux vidéo / Final Fantasy : Brave Exvius / Tests Final Fantasy : Brave Exvius /

Test du jeu Final Fantasy Brave Exvius : le meilleur FF de ces dernières années serait-il sur mobile ?

Test : Final Fantasy Brave Exvius : le meilleur FF de ces dernières années serait-il sur mobile ?
iOS Android
Final Fantasy : Brave Exvius
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de kevin-j
L'avis de kevin-j
MP
Rédaction jeuxvideo.com
03 juillet 2016 à 15:02:01
18/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (54)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
13.3/20
Partager sur :

La politique de Square Enix en matière de jeux mobiles est quelque chose d’assez fascinant à observer. D’un côté, l’éditeur inonde le marché de remake et autres portages aux qualités variables, le tout à des prix prohibitifs histoire de ponctionner autant que faire se peut le porte-monnaie des joueurs nostalgiques. De l’autre, Squenix sort régulièrement des jeux originaux ou des spins offs entièrement pensés pour le mobile, dont certains d’une très grande qualité. Final Fantasy Brave Exvius fait partie de cette seconde catégorie. Créé en collaboration avec Alim Co., qui a fait ses preuves avec Brave Frontier, ce Final Fantasy est sans aucun doute l’une des plus grandes réussites de l’éditeur en matière de mobile. Car même s’il adopte les oripeaux d’un banal free to play, il se classe bien au-dessus de la masse des titres appartenant à ce genre. Mieux, il s’agit d’un des meilleurs RPG mobiles disponibles à l’heure actuelle. Si le jeu vient tout juste de sortir, nous avons pour notre part écumé les terres de Grandshelt pendant de nombreuses heures à l’occasion de son soft launch suédois. Et l’heure est venue pour nous de vous livrer notre avis.

Contrairement à de nombreux autres RPG adoptant la forme du free to play sur mobile, Final Fantasy Brave Exvius n’a pas oublié de se doter d’une histoire. Si elle demeure d’un relatif classicisme, elle n’en reste pas moins bien amenée et plaisante à suivre grâce à de nombreuses saynètes entre les principaux protagonistes. Pour la faire courte, ce Final Fantasy tourne autour de deux personnages principaux, Rain et Lasswel, chevaliers au service du royaume de Grandshelt. Alors qu’ils accomplissent leurs devoirs de chevaliers (sauver la veuve et l’orphelin, traquer les manants, enquêter sur des phénomènes étranges, ce genre de choses), ils seront bien vite confronté à une cohorte de chevaliers bien décidés à détruire les cristaux qui permettent au monde de conserver sa stabilité. Comme l’on peut s’en douter, cette rencontre amorcera une quête plus vaste qui mènera nos deux compères à crapahuter par monts et par vaux pour rétablir la paix et l’ordre. Rien de bien original lorsque l’on connait un peu Final Fantasy en somme, mais le soin apporté à la narration fait plaisir à voir et démontre dès les premières secondes l’envie de Square Enix de proposer un jeu complet qui pousse les limites du sempiternel free-to-play.

Un RPG bien sous tous rapports

Final Fantasy Brave Exvius : le meilleur FF de ces dernières années serait-il sur mobile ?
Les villes sont un régal a explorer.

Au premier abord, Final Fantasy : Brave Exvius ressemble à s’y méprendre à n’importe quel RPG mobile sorti ces dernières années. De manière très classique, on y constitue une équipe de héros que l’on enverra ensuite au combat au sein de différents niveaux. La progression s’y fait automatiquement, et l’on y rencontre différents ennemis qu’il faut abattre les uns à la suite des autres jusqu’à tomber sur un boss. Rien que de très classique donc. Tout du moins jusqu’à ce que l’on tombe sur sa première phase d’exploration. Car après avoir terminé tous les niveaux d’un environnement donné, il est possible d’explorer librement cet environnement. Là, on prend le contrôle direct de son personnage qui évolue alors sur une carte emplie de combats aléatoires, de ressources à collecter et de secrets à découvrir. Ce simple ajout permet déjà d’enrichir grandement l’expérience de jeu, et permet de se rapprocher d’un RPG plus classique. Ce n’est d’ailleurs pas le seul pas que fait Final Fantasy Brave Exvius en direction du sacrosaint RPG, car il propose aussi de véritables villes à explorer. Nombreuses, elles offrent aussi une large aire d’exploration comportant nombres de secrets bien cachés dans le décor. Mieux, elles disposent de boutiques permettant de s’équiper, et de PNJ qui distribueront diverses quêtes apportant leur lot de récompenses fort utiles. Et même si la plupart se résument à du cassage de monstre en règle ou à jouer les coursiers FedEx, cela apporte une grande diversité et une profondeur rarement atteinte pour un jeu du genre. Ajoutons à cela un Colysée qui permet de batailler ferme contre des monstres en échanges de récompenses, le Vortex des Désirs qui permet de récupérer des ressources spécifiques (or, XP, matériaux), et l’on obtient un jeu très complet, varié qu’il devient très difficile de lâcher.

Final Fantasy Brave Exvius : le meilleur FF de ces dernières années serait-il sur mobile ?
Il faudra penser ses attaques avant de lancer ses personnages à l'assaut.

Mais quid du gameplay à proprement parlé vous demandez-vous sans doute. Et bien comme l’on pouvait s’y attendre, Final Fantasy : Brave Exvius repose essentiellement sur les différents personnages qui constituent notre équipe. Bien construire son équipe, et faire évoluer ses héros sera primordial, et le moins que l’on puisse dire, c’est que les amateurs d’optimisation seront ravis, et l’on pourra passer énormément de temps à peaufiner l’équipement et les synergies de son équipe. En gagnant de l’expérience, les héros pourront acquérir de nombreuses capacités ou sorts qu’il faudra apprendre à maîtriser. En plus de cela, il sera possible d’affecter des armes, armures, accessoires et capacités supplémentaires (en fonction de leur classe) à chacun d’entre eux. Une fois le niveau maximum atteint, il sera aussi possible de faire évoluer certains héros qui gagneront alors en puissance, et auront accès à de tous nouveaux atouts. En combat, le gameplay s’avère aussi simple à comprendre que complexe à maîtriser. L’écran de combat se divise en deux parties : la partie haute dévoile les héros ainsi que les ennemis tandis que la partie basse est entièrement consacrée aux informations nécessaires au combat. Appuyer sur le portrait d’un personnage le fera porter un coup physique à un adversaire, tandis qu’un swipe vers la droite dévoilera ses diverses compétences que l’on pourra alors utiliser. Combat au tour par tour oblige, on pourra prévoir les actions de l’ensemble de l’équipe avant de lancer tout le monde à l’attaque. Là où les choses se compliquent, c’est que l’ordre d’attaque des personnages, les compétences, le type d’arme ou de magie utilisée ainsi ont tous une influence sur les dégâts. Les combats deviennent donc rapidement tactiques, surtout si l’on n’a pas pris soin de tenir son équipe à niveau. Histoire d’en rajouter une couche, chaque personnage dispose d’une limite qui lui est propre, et il sera possible d’affecter des Espers au héros pour augmenter leurs caractéristiques, leur octroyer des compétences supplémentaires, et surtout intervenir de manière explosive durant les combats. En bref, ce Final Fantasy mobile innocent en apparence s’avère extrêmement complet, et très prenant dès que l’on met le nez dedans.

Des combats épiques

Chargement de la vidéo Final Fantasy : Brave Exvius Gameplay

Le petit FF qui a tout d’un grand

Final Fantasy Brave Exvius : le meilleur FF de ces dernières années serait-il sur mobile ?
Certains modèles d'ennemis sont magnifiques.

Côté réalisation, ce nouvel FF mobile s’en tire plutôt bien. Si l’on excepte les quelques égarements consécutifs au lancement global, l’application demeure extrêmement stable, et les serveurs assez solides pour ne pas crasher intempestivement. Et si l’application consomme assez rapidement la batterie des terminaux (en partie à cause de la connexion constante aux serveurs), elle a le mérite de ne pas transformer les téléphones en chauffages de poche comme nombre de ses petites camarades. L’ergonomie du titre est sans aucun doute le plus gros souci de ce Final Fantasy Brave Exvius. Sans être catastrophique, elle n’est pas forcément des plus pratiques lorsque l’on doit naviguer en son sein. On regrettera par exemple que l’interface dédiées aux quêtes soit aussi pénible (les objectifs sont parfois peu clairs, et il est parfois cauchemardesque de retrouver quel PNJ nous a commissionné). Il sera aussi assez pénible de naviguer dans les menus d’équipements ou au sein des matériaux, à cause notamment du manque global d’informations (on aurait par exemple aimé savoir ou trouver un matériau spécifique) et d’un système de filtres mal pensé. Autant de petits détails assez pénibles qui viennent un tantinet gâcher l’expérience de jeu. Là où ce FF brille en revanche, c’est au niveau graphique et sonore. Graphiquement, le jeu s’avère extrêmement plaisant à l’œil. Les arrière-plans tout comme les modèles des personnages sont absolument sublimes et emplis de petites animations qui ravissent à chaque instant. Côté son, difficile aussi d’être déçu à l’écoute des pistes concoctées par Noriyasu Agematsu sont absolument fantastiques et il suffit d’écouter le thème de combat pour s’en convaincre.

Final Fantasy Brave Exvius : le meilleur FF de ces dernières années serait-il sur mobile ?
RNG oblige, la loterie du jeu risque de vous faire rager par moment.

En dépit des très grandes qualités qu’Alim Co. Et Square-Enix ont su insuffler à Final Fantasy Brave Exvius, ce dernier n’échappe pas entièrement à sa nature profonde de free-to-play, et l’on retrouve de nombreux traceurs typiques du genre. La barre de stamina, qui se décharge après chaque mission, les inventaires limités, la présence d’une loterie permettant d’obtenir de nouveaux personnages ainsi que cette bonne vieille monnaie premium sont bien évidement de la partie. Autant d’élément qui ont de quoi réfréner les ardeurs de nombreux joueurs tant le modèle à accoucher de titres aux pratiques éhontées. Néanmoins, après de nombreuses heures de jeu, difficile de critiquer la manière dont il est appliqué ici. L’incitation à l’achat est ici minime, et le jeu ne souffre pas de pics de difficulté insurmontables qui freinent artificiellement la progression du joueur. La stamina se recharge a bon train, de sorte que l’on puisse régulièrement sans se prendre la tête ni rager trop fréquemment. Bien évidemment, obtenir les meilleures unités du jeu demandera de débourser quelques précieux Lapis (la monnaie premium locale), mais le jeu s’avère suffisamment généreux pour que l’on n’ait pas à passer à la caisse. Comme souvent, l’implication sera la clef du succès, mais l’effort est loin d’être contraignant tant les créateurs de ce Final Fantasy Brave Exvius ont réussi à créer un jeu riche, dense et équilibré en sus d’être intéressant.

Un univers riche à explorer

Chargement de la vidéo Final Fantasy : Brave Exvius Gameplay
  • Test réalisé avec un iPhone 6
Les notes
+Points positifs
  • Mécaniques de jeu profondes et extrêmement maîtrisées
  • Contenu gigantesque
  • Modèle free to play présent, mais très discret
  • L’exploration, une nouveauté pour ce genre de jeux
  • Réalisation technique très propre
-Points négatifs
  • Limitations d’inventaires un poil pénibles
  • Quelques soucis d’ergonomie
  • RNG parfois injuste

Après de très nombreuses heures de jeu sur ce Final Fantasy Brave Exvius, un seul et unique constat s’impose : Square-Enix a réalisé là un travail exemplaire. Loin de céder à la facilité en nous livrant un énième ersatz de Final Fantasy calibré pour le mobile, l’éditeur s’est allié à Alim Co., créateur du célèbre Brave Frontier pour proposer un RPG mobile de qualité qui dépasse allégrement les limites habituelles du genre. Si l’on retrouve bien évidemment certains traceurs du free-to-play (jauge d’énergie, inventaire limité, boutique), ces derniers disparaissent face à la pléthore de qualités du titre, à tel point que l’on oublie parfois que l’on se trouve face à un jeu gratuit. Le gameplay, qui utilise comme base les poncifs du genre, s’avère extrêmement profond et plus tactique qu’il n’y paraît, ce qui ne manquera pas de ravir les amateurs de RPG. A l’instar des RPG classiques, ce FF Brave Exvius propose de nombreuses phases d’explorations avec leur lots de combats aléatoires qui donnent une toute autre dimension au jeu. Mieux encore, ces séquences disposent de nombreux secrets et autres quêtes secondaires qui viennent enrichir un titre déjà très complet tout en renforçant l’impression de se trouver face à un vrai RPG. Une prouesse qu’il est important de souligner. Riche, dense et doté d’une réalisation soignée (ce qui ne gâche rien), Final Fantasy Brave Exvius est incontestablement une réussite qui saura trouver sa place dans le cœur de tous les amateurs de RPG japonais. Et si vous êtes réfractaire aux free-to-play, mettez de côté vos préjugés le temps de le tester. Vous verrez, vous ne le regretterez pas.

Profil de kevin-j
L'avis de kevin-j
MP
Rédaction jeuxvideo.com
03 juillet 2016 à 15:02:01
18/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (54)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
13.3/20
Mis à jour le 04/07/2016 à 15:08
iOS Android RPG Alim Square Enix Heroic Fantasy
Dernières Preview
PreviewRollerCoaster Tycoon 3 - Complete Edition : un portage Switch sur de bons rails 14 sept., 15:00
PreviewRide 4 : L'épisode de transition prometteur pour Milestone ? 11 sept., 14:00
PreviewImmortals Fenyx Rising : entre Zelda et Assassin's Creed, son coeur balance 10 sept., 21:45
Les jeux attendus
1
Gotham Knights
2021
2
Cyberpunk 2077
19 nov. 2020
3
Star Wars : Squadrons
02 oct. 2020