CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • JV Fan contest
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus Hardware
    • Bons plans
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • Tout JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • SAMSUNG
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Fortnite
    • FUT 21
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Return to Monkey Island
  • Tout support
  • PC
  • Switch
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Return to Monkey Island
Appréciations du jeu
17
L'avis de la rédaction
15.8
L'avis des lecteurs (22)
Test Return to Monkey Island : Après 30 ans d'attente, que vaut la suite d'un monument du jeu d'aventure ?
45 157 vues
Profil de Tiraxa,  Jeuxvideo.com
Tiraxa - Journaliste jeuxvideo.com

Monkey Island est de retour ! Ron Gilbert reprend une nouvelle fois les rênes de sa saga culte et propose cette année Return to Monkey Island, une suite géniale pour les aventures de Guybrush Threepwood.

32, c’est le nombre d’années qui séparent le tout premier épisode de Monkey Island d'un troisième volet que personne ne s’attendait à voir sortir ; pas même son co-créateur Ron Gilbert qui implorait sans pudeur et depuis une décennie un Disney précautionneux de bien vouloir lui revendre sa licence adorée. Finalement convié à développer une suite au deuxième épisode qu’il avait achevé sur un monumental plot twist avant de dire adieu à LucasArt, le grand prêtre du jeu d’aventure s’y exerce avec une liberté créative revendiquée : “C’était quelque chose de très important pour moi : si je dois faire ce jeu, je dois le faire comme je l’entends”. Aux côtés de Dave Grossman, l’autre auteur, et d’un petit nouveau : Rex Crowle (directeur artistique sur le projet), ils créent Return to Monkey Island.

Y a-t-il des spoilers dans ce test ?
Dans le premier paragraphe de ce test, vous trouverez des indications sur le cadre du premier chapitre et les personnages présents. Aucun détail n’est en revanche donné concernant le scénario.

Je suis Guybrush Threepwood, pirate émérite !

"Je suis Guybrush Threepwood, pirate émérite !" : depuis ces premiers mots débités par Guybrush en 1990, rien n’a vraiment changé. LeChuck demeure le fidèle antagoniste, Elaine l’épouse aimante, et l’île de Mêlée est toujours le point de départ d’une épopée bourrée d’humour et d’anachronismes par dizaines. Ottis, Stan, le cuisiner, la sorcière vaudou : eux aussi sont présents dans le village dont les teintes piochent directement dans la palette de The Secret of Monkey Island. Clins d'œil et références à peine sous-entendues tapissent les quatre coins de l’île pour satisfaire des joueurs affamés depuis des décennies et leur décrocher des sourires attendris. Dès lors, si un scrapbook à disposition dans le menu offre une petite mise en contexte des aventures passées, il faut admettre que les nouveaux venus se sentiront légèrement déboussolés. Il sera donc plus judicieux pour eux d’achever les deux premiers (excellents) jeux avant d’attaquer celui-ci.

Return to Monkey Island : Après 30 ans d'attente, que vaut la suite d'un monument du jeu d'aventure ?

La pièce maîtresse de ce beau tableau de nostalgie est la musique ; les trois compositeurs d’origine Clint Bajakian, Michaël Land et Peter McConnell sont de retour, chargés de répondre à une simple consigne de Gilbert : “Faites de la musique de Monkey Island (cf. notre interview de Ron Gilbert). Une demande exécutée avec une brillante justesse, tant les mélodies rappellent les bons souvenirs d’antan et apportent du corps au récit (aussi sublimés par les excellents doublages). La plupart d’entre elles sont à ce propos jouées en live par des musiciens ou un orchestre. Aussi, le titre ne reste bien heureusement pas calfeutré dans la case du fan service et s’ouvre à mi-chemin vers un récit plus original ; la balance est en fait assez judicieuse. Vous aurez votre lot de nouveaux personnages excentriques à rencontrer, mis en valeur par une écriture géniale à l’humour toujours aussi implacable et intelligent. Return to Monkey Island est une aventure passionnante pour ses situations absurdes et son rythme bien mené du début à la fin.

Il y a tout de même bien quelque chose qui a beaucoup changé : la direction artistique. En réalité, difficile de revenir légitimement aux rendus pixels des années 1990 ou d’adopter le look des remasters des premiers épisodes. L’évolution graphique de Return to Monkey Island semble complètement logique, même naturelle. Ici certains reconnaîtront la patte singulière de Rex Crowle, déjà à l'œuvre sur Tearaway. Le choix est habile, non seulement car il inscrit la licence dans un axe moderne, mais aussi parce qu’il respecte tout de même très bien l’aura chatoyante de la saga. Alors bien sûr, le changement est si drastique qu’il fera difficilement l’unanimité. Gilbert nous le confiait d’ailleurs quelques jours avant la sortie, “vous ne pouvez pas faire quelque chose qui plaît à tout le monde, c’est impossible.

Return to Monkey Island : Après 30 ans d'attente, que vaut la suite d'un monument du jeu d'aventure ?Return to Monkey Island : Après 30 ans d'attente, que vaut la suite d'un monument du jeu d'aventure ?

Point'n click grand public

Outre cette imagerie qui a toujours été proche du dessin animé, un nouveau paramètre semble aussi caler le jeu dans un registre plus familial : la difficulté. En mode normal, les puzzles répondent à un public relativement novice et sont excessivement sommaires pour un habitué du genre, plutôt invité à emprunter le chemin du mode difficile. Ce dernier se montre davantage généreux en énigmes et donc en réflexion et représente une expérience complètement différente que l’on ne peut que vous recommander. La complexité des casse-têtes suit une belle courbe de progression bien qu’elle semble quelque peu stagner un poil en deçà de ce qui nous était proposé par le passé. Enfin le joueur ne se sent jamais mis en cage par une énigme bloquante et a droit à un système d’indices très malin qui fonctionne par palier : si ce petit indice ne vous suffit pas, en voici un plus gros, et ainsi de suite. Plus globalement, l’aventure dispose d’objectifs clairs, accomplis par le biais de puzzles qui font correctement avancer l’histoire et dont les solutions ont un véritable sens, même lorsqu’elles servent des quêtes tout à fait lunaires (qu'on adore) : réaliser un concours de rots pour remporter un poisson-globe, ou alors trouver la recette d’un plat “avec des ingrédients”.

Return to Monkey Island : Après 30 ans d'attente, que vaut la suite d'un monument du jeu d'aventure ?

Le jeu vous épargne également un fléau du point’n click classique : les combinaisons improbables à réaliser dans votre inventaire avant de trouver la bonne. Vous évitez ici les dialogues poussifs du genre "euh... je ne pense pas que ça fonctionne" grâce à une icône de croix qui vous indique au préalable si un objet peut s'imbriquer ou non avec un autre. Aussi, les commandes sont minimalistes, le joueur se contente simplement d’actions prédéfinies assignées sur les clics gauches et droits de sa souris. Notons que le voyage est tout aussi agréable à la manette, les développeurs ayant vraiment pris le soin d’offrir une excellente expérience sur console ; le personnage se déplace au stick de façon à interagir facilement avec son environnement. Une très agréable surprise.

Return to Monkey Island : Après 30 ans d'attente, que vaut la suite d'un monument du jeu d'aventure ?

En ce sens, le confort et l’absence de frustration du joueur sont l’une des priorités de cette expérience ergonomique qui s’affranchit des manipulations laborieuses d'antan. Ron Gilbert appuyait déjà cette nécessité dans un manifeste de 1984 baptisé “Why Adventure Games Suck” : “L'Américain moyen passe la plupart de ses journées à échouer au bureau, la dernière chose qu'il souhaite faire est de rentrer chez lui et d'échouer en essayant de se détendre et de se divertir."

Conclusion

Points forts

  • L’écriture qui fait mouche
  • Une bonne balance entre nostalgie et nouveautés
  • La bande-son géniale
  • Une direction artistique qui fonctionne très bien
  • Des énigmes aux solutions sensées
  • Un bon rythme d’aventure
  • Une expérience très ergonomique et des commandes modernes
  • Durée de vie correcte (10h)
  • Très bien adapté à la manette

Points faibles

  • Une difficulté qui met peut-être un peu de temps à s’installer

Note de la rédaction

17
Sa patte graphique a beau avoir drastiquement changé (à raison), la saga Monkey Island conserve toute son aura chatoyante et délurée dans cet épisode, notamment grâce à une écriture toujours aussi maligne et à une bande-son vraiment fantastique. Return to Monkey Island est une aventure fraîche et moderne qui jouit d’une bonne balance entre nostalgie et nouveautés.
15.8

L'avis des lecteurs (22)

Lire les avis des lecteursDonnez votre avis sur le jeu !
PC Switch terrible toybox Point'n Click
Dernières Preview
PreviewNintendo Switch : Mario + The Lapins Crétins Sparks of Hope, le jeu vidéo pensé pour tous les types de joueurs ? 22 sept., 18:00
PreviewValkyrie Elysium : l'action-RPG inattendu de la rentrée sur PS5 ? - TGS 2022 21 sept., 19:00
PreviewScorn : Une descente aux Enfers qui ne nous fait pas de cadeau, mais qui devrait plaire aux fans d'Alien 21 sept., 15:00
Les jeux attendus
1
Call of Duty : Modern Warfare 2 (2022)
28 oct. 2022
2
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
10 févr. 2023
3
God of War : Ragnarok
09 nov. 2022
La vidéo du moment