Menu
Thunder Tier One
  • PC
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Tests de jeux sur PC / Thunder Tier One sur PC /

Test du jeu Thunder Tier One : le jeu coop tactique peut-il trouver son public ? sur PC

Thunder Tier One
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de [87]
L'avis de [87]
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
22 décembre 2021 à 18:40:02
13/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs
Donnez votre avis sur ce jeu !
Test Thunder Tier One : le jeu coop tactique peut-il trouver son public ?

KRAFTON montre son shooter Thunder Tier One - Game Awards 2020

17 584 vues

KRAFTON Inc est essentiellement connu pour être en charge de l'édition de PUBG qui, on le sait, s'est écoulé par palettes entières. L'éditeur et développeur n'entend pas quitter la thématique guerrière de son principal poulain et propose ce mois-ci un shooter tactique en vue du dessus, répondant au nom de Thunder Tier One. De quoi enfin redonner ses lettres de noblesse à ce genre singulier aujourd'hui un peu tombé en désuétude ?

Unité d'élite cherche IA

Thunder Tier One : le jeu coop tactique peut-il trouver son public ?

Thunder Tier One vous place aux commandes d'une unité d'assaut composée de 4 membres, dont vous, chargée de remplir diverses missions afin d'endiguer une menace terroriste. En groupe d'élite qui se respecte, vos missions seront de sécuriser des renseignements, d'interpeller des cibles, de détruire des caches d'armes ou d'escorter des otages en lieu sûr. Pour mener à bien vos opérations, vous pourrez autant user de la force que de l'infiltration, mais il faudra pour cela bien coordonner votre unité. Effectivement, à l'aide des touches du clavier, vous ne contrôlez qu'un seul personnage, le reste des ordres à donner à votre escouade s'effectuent par le biais de menus contextuels. Le panel de mouvement et d'action de votre unité est assez étendu. L'un peu crocheter une porte, poser des charges explosives, tandis qu'un autre peut aller vous soigner ou prêter assistance à un confrère blessé et tombé à terre. Ils peuvent également escorter certaines de vos cibles, vous laissant le champ libre pour dégager le passage vers le prochain point d'extraction. En somme, toutes les actions que vous pouvez faire sont réalisables par les membres de votre unité.

Thunder Tier One : le jeu coop tactique peut-il trouver son public ?Thunder Tier One : le jeu coop tactique peut-il trouver son public ?Thunder Tier One : le jeu coop tactique peut-il trouver son public ?

Globalement, le contrôle de votre groupe est assez intuitif et c'est tant mieux, car force est de constater que l'intelligence artificielle n'est pas franchement brillante et que vos alliés ont une fâcheuse tendance à rester à découvert en cas d'attaque si vous ne lui avez pas donné d'indication contraire. Le jeu se déroulant en temps réel et n'étant pas possible de donner des ordres à la chaîne qui se déclencheraient dans un ordre chronologique, il est souvent laborieux de conserver aussi longtemps que possible l'approche discrète. Thunder Tier One opte pour une approche réaliste du genre aussi le bruit de votre escouade sera à gérer, mais également celui de vos adversaires. Quelques ondes vous indiquent par exemple qu'un ennemi se trouve à proximité, même s'il n'entre pas dans votre champ de vision. Ce champ de vision est d'ailleurs déterminant, car il conditionnera votre ligne de tir. Si certes, le titre opte pour une vue du dessus, l'affichage à l'écran des ennemis est conditionné par le champ de vision de votre personnage. Ainsi, si un ennemi est caché derrière une caisse à quelques mètres de laquelle se trouve votre personnage, vous serez dans l'impossibilité de le voir.

Un solo dispensable, un vrai potentiel en multi

Cela crée donc une certaine tension pas désagréable qui vous pousse à bien observer la carte à l'aide de votre drone avant de foncer tête baissée, à plus forte raison que votre escouade comme les ennemis sont particulièrement fragiles. En effet, seule une poignée de balles sont utiles à vous faire mordre la poussière. La prudence est donc de mise, votre positionnement, essentiel, d'autant plus que le tir, que vous orientez à la souris comme dans un twin stick shooter, n'est pas toujours d'une précision exemplaire faute à des perspectives parfois faussées par la caméra vue du dessus. Et malheureusement, comme nous l'avons évoqué un peu plus haut, la gestion de groupe peut être parfois laborieuse et il ne sera pas rare de préférer laisser de côté vos compagnons de côté pour gérer les choses seul, même si cela risque de corser un peu les choses compte tenu du fait que des renforts arriveront en masse à la moindre alerte. L'approche furtive est malheureusement trop peu encouragée, et l'aspect temps réel du jeu interdit trop souvent des attaques vraiment coordonnées. Si les sensations ne sont pas désagréables et que l'on fait sans déplaisir les 9 courtes missions de la campagne solo, l'intérêt se trouve ailleurs, et il faut se tourner vers le multijoueur pour que Thunder Tier One prenne une nouvelle ampleur.

Thunder Tier One : le jeu coop tactique peut-il trouver son public ?Thunder Tier One : le jeu coop tactique peut-il trouver son public ?Thunder Tier One : le jeu coop tactique peut-il trouver son public ?

Effectivement, vous disposez d'un mode PvE, qui vous permet de rejouer, en compagnie de 3 amis, aux différentes missions de la campagne, et dans cette situation, le plaisir de jeu est nettement plus présent. En plus d'une fenêtre d'équipement très complète et personnalisable, dont l'étendue est conditionnée par des points à dépenser que vous obtenez en remplissant des missions, et qui vous demandera de soigneusement préparer votre intervention, la communication sur place sera essentielle au même titre que la planification. Il existe donc un système de ping, permettant au leader d'escouade d'indiquer le positionnement idéal des membres du groupe, et le fait de se retrouver face à une porte, de décider quel membre l'ouvrira, lequel jettera une grenade flash et lequel pénètrera dans les lieux pour anéantir la menace est assez grisant. Le potentiel tactique de Thunder Tier One est donc nettement plus frappant en coopération en ligne, et même si la discrétion reste de nouveau assez peu envisageable sur l'intégralité d'une mission, les attaques coordonnées et la progression militaire sont très bien restituées pour peu que vous tombiez sur un groupe désireux de jouer dans les règles. Et si la coopération vous déplaît, vous pourrez toujours vous frotter au mode PvP, sans doute le moins intéressant et qui propose une poignée de cartes sur lesquelles vous pourrez jouer au mode domination ou encore le traditionnel match à mort, nettement plus dispensable et qui a tendance à un peu trop encourager le camping.

Thunder Tier One : le jeu coop tactique peut-il trouver son public ?Thunder Tier One : le jeu coop tactique peut-il trouver son public ?Thunder Tier One : le jeu coop tactique peut-il trouver son public ?Thunder Tier One : le jeu coop tactique peut-il trouver son public ?Thunder Tier One : le jeu coop tactique peut-il trouver son public ?

Un contenu encore maigre

Dans l'immédiat, si Thunder Tier One profite d'une base solide et d'une ambiance très réussie, notamment grâce à un sound design d'excellente facture vous donnant le sentiment d'être véritablement au cœur de la bataille, il pâtit aussi d'un contenu un peu trop léger en l'état. Et les développeurs semblent en avoir conscience en affichant clairement leur volonté de laisser aux modeurs la possibilité de créer leur propre contenu. Si nous imaginons, et espérons bien, que des créatifs proposeront des missions peut-être plus complexes que celles proposées par le jeu de base, il est assez regrettable de s'adosser à ce point sur la communauté pour étoffer son contenu. Et le risque avec ce principe est que si le public ne suit pas, les mods ne suivront pas non plus et Thunder Tier One pourrait basculer progressivement dans l'oublie sans dévoiler son plein potentiel.

Conclusion

Points forts

  • Un excellent sound design
  • Vrai potentiel tactique en coopération
  • Fenêtre d'équipement très complète
  • Environnements variés

Points faibles

  • Peu palpitant en solo, en raison d'une IA peu brillante
  • Maigre côté contenu
  • PvP dispensable
  • Approche discrète peu encouragée / pas suffisamment possible

Note de la rédaction

13
Outre les quelques imprécisions de la visée ou l'intelligence artificielle des alliés rendant assez délicate la progression solo, c'est pour le moment par son manque de contenu que pèche Thunder Tier One. En se reposant sur la communauté pour enrichir le jeu de nouvelles cartes et missions, KRAFTON Inc risque de voir son jeu tomber dans l'oubli, ce qui serait regrettable compte tenu du plaisir que l'on peut prendre à remplir des missions en coopération, qui demanderont tactique, communication et planification pour être menées « proprement ». Un vrai potentiel qui n'est pour l'heure pas encore pleinement exploité et que les amateurs de ce genre singulier pourraient trouver un peu trop maigre.
--

L'avis des lecteurs

Donnez votre avis sur le jeu !
Profil de [87],  Jeuxvideo.com
Par [87], Journaliste jeuxvideo.com
MPTwitter
PC fragOut Studio Action Simulation
Dernières Preview
PreviewRainbow Six Extraction : l'intelligence de Siege et la brutalité de Back 4 Blood, un cocktail explosif ? 07 janv., 16:00
PreviewDolmen : un mélange de Dead Space et de Dark Souls ? 30 déc. 2021, 19:35
Les jeux attendus
1
Légendes Pokémon : Arceus
28 janv. 2022
2
Gran Turismo 7
04 mars 2022
3
Dying Light 2 : Stay Human
04 févr. 2022