Menu
Nuclear Blaze
  • PC
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Tests de jeux sur PC / Nuclear Blaze sur PC /

Test du jeu Nuclear Blaze : La nouvelle bombe du créateur de Dead Cells ? sur PC

Nuclear Blaze
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Indee
L'avis de Indee
MP
Journaliste jeuxvideo.com
20 octobre 2021 à 12:30:02
14/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs
Donnez votre avis sur ce jeu !
Test Nuclear Blaze : La nouvelle bombe du créateur de Dead Cells ?
22 060 vues

Après avoir été l’une des têtes pensantes de Dead Cells, rogue-lite qui a valu au studio bordelais Motion Twin une renommée internationale, Sébastien Bénard a suivi sa propre voie, avec la création de Deepnight Games. Bien que seul désormais, il nourrit toujours l’ambition de créer des titres avec des mécaniques “uniques” et des sensations de jeu qui visent la perfection. Aujourd’hui, l’homme revient avec Nuclear Blaze, où le joueur incarne un pompier pris au piège d'une base militaire.

Test réalisé sur PC. Pour le moment, Nuclear Blaze est seulement disponible sur Steam, au prix de 8,99€.

Qui n’a jamais rêvé d’être pompier étant enfant ? Sans doute vous, mais aussi le fils du français Sébastien Bénard, développeur à la tête de Deepnight Games, plus connu pour être l’un des créateurs du célèbre Dead Cells. Son dernier projet, Nuclear Blaze, vient juste d’arriver sur PC et plonge le joueur dans les bottes d’un pompier prisonnier d’une base militaire. “Mon intention initiale était de créer un titre jouable par mon petit de 3 ans", explique t-il sur la page Steam. “Mais à mesure que le jeu progressait, il devenait évident qu’il était devenu un titre beaucoup plus complexe”. D'abord né d’une Game Jam (un concours de création de jeux vidéo), Nuclear Blaze arrive maintenant en version finale. Alors, ça vaut quoi ? Voici notre verdict.

Nuclear Blaze : La nouvelle bombe du créateur de Dead Cells ?Nuclear Blaze : La nouvelle bombe du créateur de Dead Cells ?Nuclear Blaze : La nouvelle bombe du créateur de Dead Cells ?Nuclear Blaze : La nouvelle bombe du créateur de Dead Cells ?Nuclear Blaze : La nouvelle bombe du créateur de Dead Cells ?

À feu et à sang

D'abord, Nuclear Blaze n’a littéralement rien à voir avec Dead Cells. Il ne s’agit ni d’un rogue-lite, ni d’un jeu d’action survolté, ni d’un metroidvania. Tout simplement d’un titre d’action-réflexion assez unique en son genre. Vous incarnez donc un pompier qui doit trouver la sortie d’une base militaire, plongée dans les flammes. Bien évidemment, vous êtes équipé d’une lance à incendie qu’il faudra manier prudemment pour éteindre le brasier et progresser. Vous gagnerez d’ailleurs au fil de la progression des “pouvoirs” pour, par exemple, tirer en l’air, jeter de l’eau depuis une échelle ou esquiver les explosions. Dans les faits, Nuclear Blaze comprend une vingtaine de petits niveaux à valider en gérant la propagation du feu et en venant à bout de tous les foyers (comptez environ deux heures de jeu). Heureusement, les militaires ont laissé derrière eux de quoi vous aider, en particulier des réservoirs d’eau, essentiels pour redonner de la pression à votre lance. Mais aussi tout un système d’extincteurs manuels. Très pratique pour vous prêter main forte.

Nuclear Blaze - Les dix premières minutes de l'aventure (Gameplay)

Globalement, le gameplay de Nuclear Blaze fonctionne bien, et il est agréable d’enchaîner les déplacements pour venir à bout des divers brasiers. Surtout, l’ensemble sait se renouveler, avec des salles plus ou moins grandes, des systèmes d'interrupteurs ou des portes fermées par des clés que vous devrez d’abord trouver. Mais des frustrations viennent quand même entacher l’ensemble. Déjà que ce n’est pas forcément super plaisant de retourner sur ses pas pour trouver les étincelles qu’il reste à éradiquer, il faudra parfois prendre sur soi pour ne pas s’agacer face à des morts accidentelles. En effet, votre personnage est susceptible de mourir à chaque fois qu’il touche une flamme imposante, malgré un système d’armure qui peut bloquer jusqu’à deux coups mortels. Le problème, c’est qu’avec le level design très vertical de Nuclear Blaze, il arrive souvent de sauter dans le vide et d'atterrir par erreur dans un nid de feu, ou de terminer une roulade avec les fesses rôties à point. Nous sommes même morts lors d’un saut à cause d’un foyer placé dans un coin. Frustrant, surtout quand il faut recommencer plusieurs minutes de jeu (les checkpoints sont à revoir).

Difficulté modulable et mode enfant :
Avec les petites imprécisions et frustrations de Nuclear Blaze, vous jeterez certainement un oeil à la difficulté modulable du titre. Par défaut, vous n’avez par exemple par d’amure directement sur vous. Il est ainsi possible d’avoir une, deux voir un nombre infini de protections, tout comme une lance incendie plus puissante et une réserve d’eau accrue. À l’inverse, vous pourrez accélérer la propagation du feu pour rendre le jeu plus - voire trop - difficile. Cerise sur le gâteau, un mode enfant avec quatre niveaux spécialement conçus pour les plus jeunes, où il ne faut pas viser, simplement se déplacer et tirer de l’eau pour sauver des chats des flammes.
Nuclear Blaze : La nouvelle bombe du créateur de Dead Cells ?Nuclear Blaze : La nouvelle bombe du créateur de Dead Cells ?Nuclear Blaze : La nouvelle bombe du créateur de Dead Cells ?Nuclear Blaze : La nouvelle bombe du créateur de Dead Cells ?Nuclear Blaze : La nouvelle bombe du créateur de Dead Cells ?

Tempérament de feu

Mais les incendies ne constituent pas le seul argument du titre. En marge de ces séquences, Nuclear Blaze propose une direction artistique avec un pixel art détaillé de haute volée, au service d’une narration environnementale solide et d’un scénario simple et efficace. Rapidement, vous comprendrez que le complexe renferme une anomalie que des militaires cherchent à contrôler. Une anomalie qui causera mille et un pépins lors de votre visite, avec des explosions, des couloirs délabrés et lugubres, et bien sûr, du feu partout. Avec son ambiance “laboratoire abandonné” très réussie, Nuclear Blaze fait souvent penser à Metroid, surtout avec la chouette bande-son qui accompagne le joueur et une mise en scène maîtrisée. En chemin, vous trouverez d’ailleurs des documents qui vous en apprendront plus sur le bâtiment et même des petits chats, équivalents d’items secrets à dénicher durant l’aventure. Au bout du compte, on aurait aimé que Nuclear Blaze aille plus loin, exploitant ses idées au cours d’une aventure longue et débarrassée de ses imprécisions. Mais il rassemble suffisamment d'arguments solides malgré tout. Prêt à jouer avec le feu ?

Nuclear Blaze - Une salle qui pète le feu (Gameplay)

Conclusion

Points forts

  • DA et pixel art de haute volée
  • Ambiance vraiment réussie
  • Concept original et maîtrisé
  • Un jeu pour tous les âges

Points faibles

  • Quelques imprécisions et frustrations
  • Un concept sous-exploité (2h de jeu)

Note de la rédaction

14

Dans un genre très différent que le jeu d’action / rogue-lite, le créateur de Dead Cells Sébastien Bénard prouve, avec Nuclear Blaze, encore une fois son talent à mettre sur pied des titres à la fois précis et agréable manette en mains. Lors de deux petites heures, le français nous plonge dans une base militaire étrange, à la direction artistique et à l’ambiance réussie, où il faudra venir à bout d’un immense brasier pour se frayer un chemin vers la sortie. D’abord vraiment prenant, Nuclear Blaze s'essouffle assez vite, notamment à cause d’un level design et game design qui ouvre la voie à pas mal de frustrations. Il reste au final un petit goût d’inachevé, mais également la sensation d’avoir vécu une aventure unique. Pas inoubliable, mais il y a le feu, vous devez l'essayer.

--

L'avis des lecteurs

Donnez votre avis sur le jeu !
Profil de Indee,  Jeuxvideo.com
Par Indee, Journaliste jeuxvideo.com
MP
Dernières Preview
PreviewWartales : un RPG médiéval qui vous veut du mal 30 nov., 16:00
PreviewHalo Infinite va-t-il s'imposer comme le FPS de cette fin d'année ? 19 nov., 09:01
PreviewBabylon's Fall : vers un Platinum en demi-teinte ? 18 nov., 17:05
Les jeux attendus
1
Elden Ring
25 févr. 2022
2
Halo Infinite
08 déc. 2021
3
Halo Infinite Multiplayer
08 déc. 2021