CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • French days 2022
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus Hardware
    • Bons plans
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • Tout JVTECH
  • TV
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • SAMSUNG
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Fortnite
    • FUT 21
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Road 96
  • Tout support
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • Switch
  • PS4
  • ONE
  • Stadia
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Road 96
Appréciations du jeu
15
L'avis de la rédaction
12.3
L'avis des lecteurs (35)
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Amazon PS5 24.99€ Cdiscount PS5 29.98€ Cdiscount Xbox Series 29.99€ Leclerc Xbox Series 29.99€ Amazon Switch 33.98€ Leclerc Switch 33.98€
Marchand
Supports
Prix
Voir toutes les offres
Test Road 96 : Un road trip narratif et procédural qui atteint l’essieu ?

Road 96 annonce sa date de sortie

100 037 vues
Profil de Indee,  Jeuxvideo.com
Indee - Journaliste jeuxvideo.com

Après avoir tapé dans l'œil des fans d’aventure narrative lors des Game Awards 2020, Road 96 déboule finalement sur PC et Nintendo Switch. Il s’agit du nouveau projet du français Yoan Fanise (Soldats Inconnus, 11-11 : Memories Retold) et de son studio DigixArt, qui délaissent les événements de la Grande Guerre pour explorer le bitume d’un pays fictif inspiré - du moins visuellement - des Etats-Unis. Avec en prime la promesse d’offrir un “road trip procédural”. Une réussite ?

Ça donne quoi sur Switch ?

Comme d'habitude, petit passage par la version Switch, Road 96 sortant à la fois sur PC et la console hybride. Et comme d'habitude, cette mouture est un peu moins agréable à l'oeil que les autres. Chez l'ami Nintendo, le titre de DigixArt accuse ainsi des temps de chargement plus longs, des effets de lumière beaucoup moins fins, de l'aliasing et surtout pas mal de ralentissements. Pas de quoi gâcher le plaisir, mais il faut quand même dire que les lacunes techniques et les saccades affectent l'immersion et le potentiel contemplatif de Road 96. Enfin, les graphismes sont moins fins en portable qu'en mode docké. Mais rien d'alarmant.

Road 96 (Switch)

Road 96 : Un road trip narratif et procédural qui atteint l’essieu ?Road 96 : Un road trip narratif et procédural qui atteint l’essieu ?

Malgré ses couleurs chaudes propices à l’évasion, Road 96 n’est pas un jeu de tout repos. On y incarne à tour de rôle plusieurs jeunes fugueurs qui tentent de quitter le pays de Petria (la partie s’arrête lorsque vous réussissez à passer la frontière, êtes arrêtés voire tués). Car tout ne tourne pas rond le long des routes joliment américaines : de nombreux adolescents sont portés disparus, alors qu’un groupuscule d’opposition radical - terroriste pour certains - prend les armes pour faire tomber Tyrak, l’actuel président au pouvoir. Mais les élections arrivent dans quelques semaines, occasion rêvée de faire changer les choses. Le joueur pourra directement agir en ce sens, en adoptant une position révolutionnaire, progressiste ou abstentionniste lors des dialogues et interactions. Ces choix décideront de l'issue du scrutin, tout comme de la fin du jeu.

Road 96 : Un road trip narratif et procédural qui atteint l’essieu ?Road 96 : Un road trip narratif et procédural qui atteint l’essieu ?Road 96 : Un road trip narratif et procédural qui atteint l’essieu ?Road 96 : Un road trip narratif et procédural qui atteint l’essieu ?Road 96 : Un road trip narratif et procédural qui atteint l’essieu ?

VRAIMENT PROCEDURAL ?

Dans Road 96, les choix du joueur occupent donc une place importante. Mais avant d’aller plus loin, revenons sur une notion présentée comme centrale au titre de DigixArt, celle de “road trip procédural”. Une phrase qui pouvait laisser espérer monts et merveilles aux fans d’aventure narrative, ainsi qu’une certaine rejouabilité. Malheureusement, dans les faits, Road 96 n’est pas si procédural que ça. Le jeu est découpé en dizaines de scénettes qui s’agenceront différemment à chaque nouvelle partie, avec - selon les cas - des variantes au niveau de l’heure de la journée et de l’issue de certaines situations. Une jauge viendra en effet parfois mesurer la tension d’une altercation et son niveau décidera de la suite des événements. Bref, rien qui ne pousse vraiment à s’investir dans une nouvelle partie plus, quand bien même les six atouts permanents (hacking, crochetage, intelligence...) permettent de débloquer des opportunités inédites lors d’un second passage, que la gestion d’argent et d’énergie sera susceptible de créer des cas de figure différents, et que les embranchements à la fin de chaque scénette - prendre le bus, le taxi, faire du stop - feront aussi varier le tout. Lors de notre deuxième run, nous avons tout de suite rencontré les mêmes “niveaux”.

Road 96 : On pirate un signal radio avec Alex (Gameplay)

Mais est-ce si grave que ça ? Même si Road 96 déçoit sur son aspect procédural, il n’en reste pas moins une aventure narrative solide et singulière. Singulière, d’abord grâce à sa structure, qui fait enchaîner des courtes scénettes variées - 5 à 10 min maximum - aussi bien en termes d’ambiance que de gameplay (course-poursuite où il faut slalomer entre des voitures, moments tendus à résoudre à coups de tirades méditées, radio à régler pour capter une fréquence). Si bien que l’on pourrait presque reprocher à DigixArt de délaisser les instants calmes et contemplatifs du road trip, ici remplacés par des ellipses entre chaque temps fort. Mais on ne va pas pinailler jusque-là, tant le studio français emporte le joueur dans une vague continue de situations surprenantes, à pied, dans des environnements à explorer librement, ou bien assis, à bord d’un véhicule. Le tout avec une très jolie direction artistique et une bande-son parfaitement dans le ton, quoique trop répétitive sur le long terme. DigixArt atteint ainsi régulièrement cette sorte d’inexplicable alchimie entre dialogues, image et son, donnant un rythme très accrocheur à chaque scène.

Road 96 : Un road trip narratif et procédural qui atteint l’essieu ?Road 96 : Un road trip narratif et procédural qui atteint l’essieu ?Road 96 : Un road trip narratif et procédural qui atteint l’essieu ?Road 96 : Un road trip narratif et procédural qui atteint l’essieu ?Road 96 : Un road trip narratif et procédural qui atteint l’essieu ?

SEPT POUR LE PRIX D’UN

Le mieux dans tout ça, c’est que la structure particulière de Road 96 est au service d’un scénario au long cours qui vous en apprendra progressivement sur le pays de Petria ainsi que sur sept personnages principaux. Concrètement, vous croiserez l’un des héros lors de chaque scénette, le système de DigixArt - où le joueur incarne tour à tour un nouveau fugueur - amenant de nouvelles occasions pour en apprendre plus sur eux. Leur écriture est d’ailleurs assez caricaturale, mais sans que cela soit dérangeant outre mesure. Pour être plus clair, chacun dispose d’une forte personnalité, facilement identifiable, et même souvent d’une histoire émouvante. Les situations ne manquent jamais de naturel (sauf pour les passages où il faut exprimer son penchant radical, progressiste et abstentionniste, sont souvent mal amenés) notamment grâce au chouette travail de doublage, malheureusement seulement disponible en anglais sous-titré français. Road 96 ne peine ainsi jamais à créer ce sentiment de rencontres aléatoires propre au road trip, du moins lors de la première partie. Une première partie qui vous prendra environ huit heures de jeu.

Un système procédural qui entrave la rejouabilité :
Dans Road 96, chacun des sept personnages principaux possède une "jauge de découverte", allant de zéro à 100% selon le nombre de scénette en leur compagnie qu'il vous reste à découvrir. De quoi motiver à se lancer dans un New Game Plus ? Eh non, puisque les différentes phases de jeu sont agencées de manière aléatoire à chaque partie. En gros, vous savez qu'il vous reste des choses à découvrir mais il faut espérer tomber sur le bon tirage au sort pour y accéder. Il faut quand même avouer que c'est un peu dommage.

Road 96 : Aperçu de la version Nintendo Switch (Gameplay)

Autre bon point : DigixArt utilise habilement les dialogues avec ces sept personnages pour raconter l’histoire - et les secrets - du pays de Petria, sans jamais verser dans l’excès d’interactions à réaliser ou de documents à lire, souvent abondants dans les jeux narratifs. Ce parti-pris confère un déroulé très fluide et naturel à Road 96. Mention spéciale pour les instants où la narration prendra en compte la mort ou l’arrestation de l’un des jeunes fugueurs que vous avez incarné par le passé, qui ancrent admirablement bien le joueur dans le récit. Mais il faut quand même avouer que l’animation des personnages, aussi bien faciale que corporelle, vous sortiront parfois de cette réussite narrative. Nous pensons par exemple au personnage principal John, particulièrement inexpressif. Il nous a également semblé que Road 96 est au final un peu moins joli sur PC que ce que laissaient présager les différents trailers. Ah, et choisir les options de dialogue avec le pointeur de la caméra, au centre de l'écran, ce n’est pas pratique quand l'individu à qui l’on parle se déplace. Bref, rien de bien méchant. Le titre de DigixArt est un road trip narratif solide, qui vous fera voyager sans le moindre mal.

Conclusion

Points forts

  • Une narration solide sur toute l’aventure (8h)
  • Structure singulière avec des scènes variées
  • Très bonne ambiance, direction artistique et bande-son
  • Ne tombe pas dans l’excès d’interactions inutiles
  • L’impact des anciennes runs sur les nouvelles

Points faibles

  • Pas si procédural que cela
  • Les animations, trop rigides

Note de la rédaction

15

Présenté comme un “road trip procédural”, Road 96 pourra décevoir celles et ceux qui accolaient monts et merveilles à la formule. Dans les faits, le titre de DigixArt agence aléatoirement des dizaines de petites scènes pour former une aventure certes unique lors de chaque partie, mais dont les pièces élémentaires resteront identiques, quand bien même le joueur tente d’orienter l’issue d’une situation à l’aide des dialogues. Les choix auront au final un véritable impact à la toute fin de l’aventure. Mais dès que l'on fait l’impasse sur ces “défauts”, on se laisse aisément bercer par la chouette plume du studio DigixArt, et par sa générosité sans faille à proposer situations, ambiances et gameplay différents sur les huit heures de jeu. Alors certes, les sept personnages principaux sont assez caricaturaux - et pas toujours très bien animés - mais leur naturel fait mouche, en plus d’être au service d’un récit au long cours qui amène naturellement de nouveaux éléments scénaristiques. Oubliez les incessantes interactions pour en apprendre plus sur un univers. Ici tout est fluide et rythmé, grâce à une structure singulière qui vous mettra dans la peau de plusieurs fugueurs tentant de quitter le pays de Petria. Cerise sur le gâteau : le tout s’accompagne d’une très jolie direction artistique et d'une chouette bande-son (répétitive à la longue). Une belle réussite.

12.3

L'avis des lecteurs (35)

Lire les avis des lecteursDonnez votre avis sur le jeu !
PC Switch Digixart Entertainment Aventure
Dernières Preview
PreviewMultiVersus : Le challenger ultime pour Super Smash Bros. Ultimate ? Il y a 11 heures
PreviewCard Shark : Gros coup de cœur pour ce jeu de cartes où tricher, c'est gagner ! 16 mai, 18:20
PreviewTeenage Mutant Ninja Turtles Shredder’s Revenge : Le meilleur jeu vidéo Tortues Ninja jamais réalisé ? 09 mai, 15:00
Les jeux attendus
1
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
4ème trimestre 2022
2
Starfield
1er semestre 2023
3
The Day Before
01 mars 2023
La vidéo du moment