Menu
Red Solstice 2 : Survivors
  • PC
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Tests de jeux sur PC / Red Solstice 2 : Survivors sur PC /

Test du jeu Red Solstice 2 : Survivors - Un retour marquant qui pèche dans les détails sur PC

Red Solstice 2 : Survivors
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de SuriPlay
L'avis de SuriPlay
MP
Twitter
Utilisateur jeuxvideo.com
25 juillet 2021 à 19:25:02
14/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (2)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
12.5/20
Test Red Solstice 2 : Survivors - Un retour marquant qui pèche dans les détails

Red Solstice 2 : Survivors

43 544 vues

Dézinguer des hordes de créatures mutantes, voilà la promesse de cette suite de The Red Solstice premier du nom baptisée Red Solstice 2 : Survivors. Arrivé le 17 juin sur PC, le titre d’Ironward et 505 Games nous plonge dans l’enfer de la menace STROL qui pèse sur l’humanité. Que vaut cette suite directe au jeu de 2015 ?

AU CŒUR DE L’ENFER

Bienvenue à vous Exécuteur, et surtout, bienvenue en enfer. Red Solstice 2 : Survivors vous propose une virée sur la planète Mars où une invasion mutante nommée STROL est en train de mettre la race humaine en péril. Réveillé de votre état de stase, vous prenez le commandement de la Cellule, une unité secrète dont l’objectif est d’endiguer puis d’éradiquer la menace à coup de mitrailleuses et d’explosions. Sacré programme !

Pour coordonner vos sessions de dézingage, une carte de la planète est mise à votre disposition où différents grands points d’intérêts vont rythmer votre lutte acharnée face à la menace grandissante. Les heures passent et l’infestation générale s’intensifie, vous donnant une idée de la situation globale. Plusieurs régions s’offrent à vous et dans lesquelles il faudra progressivement s’implanter via votre quartier général, mobile puisque sous la forme d’un vaisseau, via la construction d’avant-postes, ainsi que votre propre réussite dans les missions de la région.

LES MAINS DANS LE CAMBOUIS

Dans chacune des régions de la planète, il vous sera nécessaire de multiplier les scans afin de glaner des informations et de découvrir des missions cachées. Cette donnée est essentielle, car vous devrez trouver un juste milieu entre l’utilisation de ces scans et la gestion de l’infestation. La raison : chaque scan fait défiler le temps à grande vitesse, vous permettant d’avancer dans vos recherches, vos productions, mais accroît l’inaction face à la menace. Si celle-ci atteint les 100%, elle deviendra incontrôlable.

Red Solstice 2 : Survivors - Un retour marquant qui pèche dans les détails

Certaines des missions se présentant à vous ne nécessiteront qu’un scan simple afin d’être complétées. Mineures, elles ne vous fourniront que quelques renseignements sur la région, une action sur l’infestation et du ravitaillement. D’autres, en revanche, demanderont votre intervention sur le terrain, accompagné de votre escouade de soldats afin de pacifier la zone. Vous pouvez alors personnaliser l’équipement de votre escouade, choisir parmi différents rôles de compagnons, garnir votre équipement avec des munitions supplémentaires, des kits de soins, et autres outils utiles sur le champ de bataille.

Red Solstice 2 : Survivors - Un retour marquant qui pèche dans les détails

Cette phase de préparation de la mission s’avère cruciale et en appelle au côté RPG du titre. Via la carte de la planète, outre la sélection de missions et de régions d’action, vous aurez accès à des productions et des recherches. Les premières permettent d’avoir un type d’allié supplémentaire à vos côtés, des munitions ou des kits de soins dès votre déploiement, les secondes vous offriront des améliorations non-négligeables pour vos armes comme du soutien aérien par exemple. De même, vos compagnons d’armes peuvent monter de niveau au gré des missions, permettant de leur attribuer différents talents dans un arbre de compétences spécifique à chaque classe de personnage : assaut, médecin, démolition, etc. Une préparation minutieuse qui fait du bien dans cette association RPG-STR et qui aura un impact sur votre propre capacité à terminer des missions. Et oui, même en mode facile, la préparation est centrale.

Red Solstice 2 : Survivors - Un retour marquant qui pèche dans les détailsRed Solstice 2 : Survivors - Un retour marquant qui pèche dans les détailsRed Solstice 2 : Survivors - Un retour marquant qui pèche dans les détails

Une fois tout ceci préparé, il est temps d’être déployé sur le terrain, et de montrer que le titre d’Exécuteur n’est pas anodin. Avec une vue isométrique, nous allons diriger notre fameuse escouade à travers le chaos. C’est là que Red Solstice 2 : Survivors nous laisse sur notre faim. La horde de créatures mutantes se décompose en plusieurs phases de différentes intensités et viendra sans cesse nous poursuivre jusque dans les moindres recoins de la carte. Et si cela a de quoi nous gêner dans notre avancée en nous offrant quelques feux d’artifice au passage, l’ensemble se révèle très générique. La plupart des objectifs rencontrés consistent en des tâches répétitives, telles que se rendre dans un laboratoire pour récupérer des données, nucléariser un nid de STROL, escorter un convoi, se rendre successivement à plusieurs endroits de la carte, défendre une zone donnée ou détruire un brouilleur. Un ensemble qui peut sembler diversifié à son énumération, mais particulièrement redondant au fur et à mesure du jeu.

Red Solstice 2 : Survivors - Un retour marquant qui pèche dans les détails

Seules les missions d’histoire, apparaissant progressivement sur la carte, apportent un peu de contexte à chacune de nos actions, justifiant les ordres donnés par la hiérarchie et les différents personnages rencontrés. Toutefois, cela ne suffit pas à empêcher la reconnaissance des mêmes motifs de missions, nous sortant de l’aspect chaotique que devrait représenter une plongée dans un tel bourbier planétaire. Ce bourbier continue également sur d’autres aspects du gameplay dont le dosage global se révèle peu harmonieux. En cause, une indication de hausse ou baisse de l’infestation générale non quantifiée et très abstraite, limitant la prise de conscience de l’intérêt de nos actions. De même, en plein combat : des portes anti-explosions bien trop résistantes ; des biomasses, générant des créatures dans une zone donnée, aux points de vie qui se régénèrent face à l’inefficacité des armes principales à leur encontre, et la rareté des munitions d’armes secondaires, les plus efficaces pour terrasser pareil élément. Ou encore la résurrection qui s’avère trop peu salvatrice à la vue des hordes de créatures qui reviennent instantanément sur vous sans crier gare.

UN CHAOS ALAMBIQUÉ

Red Solstice 2 : Survivors, au-delà de nous présenter l’infestation STROL qui gangrène la planète rouge, va nous emmener en quête d’une solution, d’un remède à tous les maux de l’astre en question. Apparu il y a deux siècles sur Terre sans en connaître l’origine, l’agent pathogène STROL a décimé l’habitat originel de l’humanité, forcée de se réfugier sur Mars. Problème, ledit agent, capable de transformer les êtres en d’étranges créatures et raviver la chair morte, a su se frayer un chemin pour pourfendre les vivants sur le planète rouge. Là où les colonies martiennes se développaient autour de la plus grande et importante que fut Tharsis, là où le progrès ne cessait d’avancer vers davantage de nouvelles technologies, le chaos vint, et détruisit tout…enfin, un canon orbital du nom de Solar s’est chargé de Tharsis, mais le STROL n’a pas manqué de prendre le relais. Un synopsis qui intrigue sur le papier et nous emmène dans un contexte d’évolution darwinienne, de progrès technologiques, ainsi que de débats sur le futur de l’espèce humaine. Malgré tout, c’est un ensemble que Red Solstice 2 : Survivors ne parvient pas à nous conter dans les meilleures conditions. La plupart des interactions avec les personnages lors des missions se révèlent décousues avec des relations entre ceux-ci trop vites considérées comme connues par le joueur. On se perd dans un univers pourtant riche sur le papier et qu’il faudra malheureusement explorer via l’onglet des archives à disposition sur la carte de planète.

Red Solstice 2 : Survivors - Un retour marquant qui pèche dans les détailsRed Solstice 2 : Survivors - Un retour marquant qui pèche dans les détailsRed Solstice 2 : Survivors - Un retour marquant qui pèche dans les détails

Dans le même esprit, nombreuses sont les interactions avec des personnages qui s’avèrent génériques où plusieurs éléments nous sortent de l’immersion recherchée. Un enchaînement bancal des paroles, surtout lorsqu’il s’agit de couper court, des profils présentés avec des illustrations génériques par moment, ne donnant pas un véritable cachet à ceux-ci, des caractères correspondant à des archétypes bien connus des RPG et du cinéma (le riche philanthrope, le samouraï, le soldat sûr de lui, etc.). Il en résulte un amas d’interactions qui s’imprègne peu dans l’esprit du joueur, tandis qu'une implication plus nette des personnages couplée à des missions plus creusées mettant en scène ces derniers auraient permis une véritable imprégnation de cet univers. Davantage de cinématiques, davantage de représentations des personnages en jeu, leur intervention d’une manière avancée plus présente, autant d’éléments qu’on aurait apprécié tout au long de notre combat.

UN THÉÂTRE D’OPÉRATION PEU IMPACTANT

Red Solstice 2 : Survivors - Un retour marquant qui pèche dans les détails

Un autre élément qui participe à accentuer certains défauts des missions et de la narration ne sont autres que les environnements dans lesquels nous allons évoluer. Trop souvent, on se retrouve dans des contrées qui se ressemblent grandement par leur rattachement à un biome donné, mais aussi aux bâtiments construits selon les mêmes architectures que l’on peut alors reconnaître au travers des missions. Cette reconnaissance n’est, pour autant, pas bénéfique, puisqu’il s’agit davantage de retrouver un ensemble déjà vu dans une supposée autre région de la planète, et qui ne souligne en rien une particularité des endroits visités. Si cela peut vous servir en cas d’une horde de créatures un peu trop importante, on ne distingue pas une Tharsis d’une Cimmeria. Bien entendu, certains environnements viendront s'inscrire en contraire de certains autres, mais les similtudes finissent par transparaître.

Red Solstice 2 : Survivors - Un retour marquant qui pèche dans les détails

De même, la musique répétitive et le sound design similaire, voire rugueux à l'écoute, en de nombreuses occasions ne contribuent pas à immerger le joueur dans des théâtres d’opération pourtant présentés comme uniques et particuliers par la narration et l’histoire. Les mêmes sons de la météo, la même musique qui revient, tout se reconcentre sur le gameplay de stratégie en temps réel sans y donner la saveur et l'enrobage qui lui est dû. Enfin, un autre détail vient perturber l’expérience de jeu : l’exploitation toute relative des différentes cartes. Au travers des missions, seules quelques-unes vous amèneront à visiter les nombreux recoins de tout le théâtre d’opération à votre disposition. L’exemple même est cette mission d’escorte de convoi dans lequel nous contournons les portes pour les ouvrir, allons et venons pour activer des générateurs et défendre un campement au gré des hordes de mutants qui déferlent sur nous. Chaque zone y remplit ici son rôle, voit son exploration justifiée, ce qui est trop peu présent dans les autres missions où seul un quart ou une moitié de la carte sera pleinement exploitée.

UN TRAVAIL COLOSSAL

[[image:2897186|position=gauche|]] S’il est des défauts par certains détails de ce Red Solstice 2 : Survivors, il ne peut être reproché l’amélioration colossale réalisée par rapport au premier opus de 2015 Un travail significatif se ressent dans l’accessibilité du titre, aussi bien en dehors des champs de bataille qu’à l’intérieur de ceux-ci. Pour guider n’importe quel nouveau joueur ou adepte, une série de tutoriels permettra rapidement et simplement de cerner les bases de l’expérience de jeu proposée par le titre d’Ironward.

Dans le même temps, on ressent pleinement la modernisation et la revue d’une copie d’un autre temps. L’interface centrale du jeu avec la vision planétaire permet d’apporter un côté de gestion et de stratégie au titre, tout en clarifiant davantage la présence de la menace environnante. On sort d’un carcan très dirigiste allant de mission principale en mission principale pour se diriger vers une certaine liberté dans la manière de lutter face au STROL. En jeu, le résultat est aussi bien différent. Nombreux sont les éléments du HUD que les habitués de la première heure reconnaîtront, comme le détails des personnages sur la droite de votre écran, avec le statut de ces derniers. Les informations et capacités de votre personnage situées en bas au centre de l’écran. De quoi ravir les anciens, mais aussi convaincre les nouveaux par une disposition plus proches de ce qu’il est possible de voir dans le genre du MOBA, permettant ainsi de ne pas dépayser la grande majorité et faciliter la prise en main. Sans compter le coup de poliche qui va bien pour moderniser un visuel et les interfaces associées afin de convenir à des standards plus actuels.

Red Solstice 2 : Survivors - Un retour marquant qui pèche dans les détails

Enfin, la technique au global du jeu s’avère robuste, même dans un contexte de moults créatures tentant de vous dévorer et les explosions qui se multiplient en un point de la carte, aucun ralentissement, aucun bug n’est à signaler. Si cela est à relativiser pour toutes les machines selon les configurations, on note que le travail d’optimisation est bien présent pour permettre d’accentuer le véritable objectif du jeu : dézinguer de l’alien avec tous les moyens disponibles.

Points forts

  • Une copie agréablement revisitée par rapport au premier opus
  • Une accessibilité qui se veut accueillante envers les nouveaux joueurs sans oublier les premiers fans
  • Un synopsis engageant sur le papier et un univers riche
  • Une technique qui tient la route
  • La Pizza « magnum »

Points faibles

  • Des missions très génériques et peu diversifiées
  • Une narration confuse et peu immersive, ne poussant pas plus loin les réflexions profondes qu'elle pourrait engendrer
  • Un dosage de l’expérience de jeu, hors et sur le champ de bataille à revoir

Note de la rédaction

14
The Red Solstice 2 : Survivors offre une copie correcte qui alterne entre une révision bénéfique du premier opus, pouvant contenter les fans de la première heure, tout en accentuant l’accessibilité du titre pour séduire de nouveaux joueurs. Bien que l’ensemble reste un brin générique, aussi bien dans ses compartiments de gameplay que de la narration, Ironward nous fournit l’essentiel de ce qu’il souhaite nous faire vivre : une bonne déglingue de créatures étranges, seul ou entre amis, sur fond de survie de l’espèce humaine.
12.5

L'avis des lecteurs (2)

Lire les avis des lecteursDonnez votre avis sur le jeu !
Profil de SuriPlay,  Jeuxvideo.com
Par SuriPlay, Utilisateur jeuxvideo.com
MPTwitter
PC RPG Stratégie 505 Games Ironward
A lire aussi
Dernières Preview
PreviewSIFU : Le jeu d'arts martiaux qui met KO ? 09 sept., 16:00
PreviewCall of Duty Vanguard : Après Cold War, est-ce que le multijoueur passe la Seconde ? 07 sept., 19:30
PreviewWorld War Z Aftermath : Une vue FPS pour jouer façon Left 4 Dead ? 07 sept., 16:00
Les jeux attendus
1
Gran Turismo 7
04 mars 2022
2
Horizon : Forbidden West
18 févr. 2022
3
New World
28 sept. 2021