CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Find Your Next Game
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus Hardware
    • Bons plans
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • Tout JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • SAMSUNG
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Fortnite
    • FUT 21
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Crying Suns
  • Tout support
  • PC
  • Switch
  • Mac
  • iOS
  • Android
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Crying Suns
Appréciations du jeu
15
L'avis de la rédaction
14.2
L'avis des lecteurs (5)
Test Crying Suns : À la hauteur de FTL Faster Than Light ?

Crying Suns : l'humanité s'offre un nouvel espoir sur Switch

55 053 vues
Profil de la_redaction,  Jeuxvideo.com
Rédaction Jeuxvideo.com

Malgré son esthétique minimaliste, Faster Than Light, sorti il y a bientôt 10 ans, a réussi à fédérer de nombreux joueurs autour de sa simulation spatiale exigeante. Au fil des années, d’autres développeurs ont tenté de créer une expérience similaire. C’est notamment le cas de Crying Suns, sorti en 2019. Nous profitons de l’arrivée récente du titre sur Nintendo Switch pour vous proposer un test écrit.

Dans des couloirs sombres et lugubres, une entité robotique, un des derniers Omni encore en état de marche, tire un humain tétanisé d’un sommeil cryogénique prolongé. Cet humain, c’est vous, l’Amiral Ellys Idaho ou plutôt son clone. Mu par votre loyauté envers votre empire déchu il y a maintenant 20 ans, vous vous mettez en tête de trouver des réponses. Qui a désactivé les Omnis ? Que vous est-il arrivé il y a vingt ans ? Comment ramener l’équilibre dans la galaxie ?

Crying Suns : À la hauteur de FTL Faster Than Light ?

Pour trouver les réponse à vos questions, vous devrez explorer les astres les plus lointains à bord de votre vaisseau amiral. Dès cet instant, le lien de parenté avec FTL devient flagrant, car en tant que commandant de bord, vous devez sélectionner votre parcours sur une arborescence vous présentant différents astres atteignables moyennant du combustible. À vous alors de peser le pour et le contre avant de prendre vos décisions. Devrais-je plutôt tenter de me mettre en orbite dans ce système dangereux pour récupérer de précieuses ressources afin d’améliorer mon vaisseau ? Ou devrais-je me ruer vers le système suivant pour semer les Ferrailleurs qui me traquent ? Ces décisions ont un impact considérable sur l’issue de la partie, car ce sont d’elles que dépendent les ressources gagnées et les évènements rencontrés. Car comme dans FTL, Crying Suns pioche dans une série d'évènements aléatoires pour créer des situations différentes et offrir des récompenses plus ou moins conséquentes.

Crying Suns : À la hauteur de FTL Faster Than Light ? Crying Suns : À la hauteur de FTL Faster Than Light ?

En quête de réponses

Crying Suns : À la hauteur de FTL Faster Than Light ?

Mais alors comment Crying Suns se différencie-t-il de son modèle ? Eh bien premièrement, il met un accent non négligeable sur la narration. De nombreux dialogues optionnels ou non viennent donner du corps à l’univers de Crying Suns qui s’étend au travers de 6 chapitres. Chacun vous fera traverser un système différent où vous rencontrerez des personnages aux motivations variées. Si les prémisses du scénario ne sont pas particulièrement originales, on ne peut qu’apprécier la solidité de l’écriture. Quels que soient nos choix, les protagonistes enchainent des réactions cohérentes et adoptent des comportements logiques en accord avec leur personnalité. Une décision immorale pourra pousser certaines de vos troupes à déserter par exemple. Toutefois, cette emphase sur le scénario a un impact non négligeable sur la rejouabilité, ce qui montre que finalement, Crying Suns n’entend pas jouer sur le même terrain que son modèle.

Crying Suns : À la hauteur de FTL Faster Than Light ?

Ce modèle, il s’en éloigne d’ailleurs lors des affrontements. Là où FTL demande de gérer les allées et venues de son équipage et d’assigner l’énergie de son vaisseau aux modules appropriés, Crying Suns scinde les phases d’exploration et les phases de combat. Ces dernières se déroulent sur un damier où le joueur positionne ses chasseurs et autres vaisseaux offensifs. Chaque vaisseau appartient à une classe qui dispose de ses forces et de ses faiblesses. Un croiseur sera particulièrement efficace pour attaquer directement le vaisseau amiral ennemi, mais il sera à la merci des chasseurs, bien trop mobile pour lui. Un système de Pierre, Feuille, Ciseaux se met alors en place et offre des combats sympathiques. À cela s’ajoutent différentes armes qu'il faudra utiliser avec intelligence, comme dans FTL. Les canons énergétiques figent les ennemis sans leur infliger de dégâts, les missiles frappent en zone mais touchent également vos unités, les lasers offrent une précision chirurgicale... On regrettera peut-être qu’une fois le système appréhendé et une flotte convenable constituée, les ennemis n'opposent qu’une faible résistance. Seuls les combats de boss offrent du challenge et poussent réellement le joueur à maitriser les systèmes de jeu. Opter pour le mode difficile peut atténuer ce grief, mais les combats contre les ennemis standards se règlent généralement en deux temps trois mouvements. On pourra toutefois adapter son gameplay en fonction du vaisseau sélectionné en début de partie, même si les différences n'orientent pas de manière drastique l’expérience de jeu.

Crying Suns : À la hauteur de FTL Faster Than Light ?

On regrettera également une certaine redondance dans les évènements aléatoires. Il est très fréquent de simplement croiser un vaisseau hostile que l’on devra affronter sans aucune autre forme de procès. Il est assez rare de pouvoir éviter le combat en se montrant persuasif par exemple. Et si l’on peut mener des expéditions sur certaines planètes ou rencontrer des autochtones, ces à-côtés sont pour la plupart automatisés et ne demandent qu’une interaction minime. Le gros de l’expérience alterne donc entre phases de dialogue et combat. Cela impacte d’autant plus la rejouabilité du titre qui semble vouloir avant tout raconter son histoire par quelques moments clés et n’attend pas du joueur qu'il raconte la sienne. Cette philosophie est différente, certes, mais fonctionne bien, d’autant que le rythme des découvertes est soutenu. Sur la quinzaine d’heures de jeu pour voir le bout de l’aventure, on ne s’ennuie pas et on prend plaisir à en apprendre plus sur l’univers. C’est d’autant plus vrai que le monde de Crying Suns est joliment représenté. L’esthétique Pixel Art fonctionne très bien, autant lors des phases narratives qu’en combat. Découvrir de nouvelles planètes est plaisant tandis que les antagonistes impressionnent par leur charisme et leur design réussi. Bref du tout bon de ce côté.

Points forts

  • Visuellement très réussi
  • Une histoire en 6 chapitres bien narrée
  • Le rythme soutenu de l’aventure
  • Des antagonistes charismatiques
  • Un système de combat efficace…

Points faibles

  • ...Mais qui manque peut-être un peu de profondeur
  • Beaucoup d’évènements sont des combats inévitables
  • Différents vaisseaux qui n’impactent qu’assez peu le déroulement d’une partie r
  • Un petit manque de liberté d'approche

Note de la rédaction

15
S’il n’offre pas la même profondeur de jeu ou la même rejouabilité, que son modèle, Crying Suns propose quelque chose de différent. En décidant de prendre les rênes et de raconter lui-même son histoire plutôt que de laisser ses systèmes de jeu aux mains du joueur, il sacrifie un brin de roleplay au profit d’un récit soutenu et bien narré. On regrettera tout de même un manque de variété dans les évènements et une rejouabilité impactée par des vaisseaux un peu trop similaires. Toujours est-il que Crying Suns est une odyssée spatiale narrative plaisante de bout en bout.
14.2

L'avis des lecteurs (5)

Lire les avis des lecteursDonnez votre avis sur le jeu !
Dernières Preview
PreviewUn mélange de Game of Thrones et Fire Emblem signé Square Enix ? Premières impressions sur The DioField Chronicle 09 août, 14:00
PreviewOn a essayé l'étonnant jeu vidéo de tir et rollers que personne n'a vu venir cet été 26 juil., 15:34
PreviewSaints Row : Le jeu d'action-aventure en monde ouvert à surveiller avant GTA 6 ? 21 juil., 16:00
Les jeux attendus
1
God of War : Ragnarok
09 nov. 2022
2
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
4ème trimestre 2022
3
FIFA 23
30 sept. 2022
La vidéo du moment